Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Contribution à la calibration des photons par les désintégrations radiatives Z --> \nu\nu gamma , dans l'expérience CMS au LHC (CERN), Contribution to the gamma calibration by the radiative decay Z-->\nu\nu\gamma, in the CMS experiment at LHC (CERN)

De
250 pages
Sous la direction de Suzanne Gascon-Shotkin
Thèse soutenue le 26 novembre 2009: Lyon 1
Le LHC a commencé, dès le mois de Novembre 2009, à prendre des données. Cela initie une nouvelle ère de découverte pour la physique des particules. Le détecteur CMS est une des expériences principales de physique présente au LHC. Un des buts de cette expérience est la recherche du boson de Higgs, pouvant être à l'origine de la brisure de symétrie électrofaible. Après un replacement de la place du LHC et de CMS au sein de la physique des particules d'aujourd'hui, je présenterai alors l'ensemble de la chaîne permettant de passer de l'évènement physique aux analyses finales permettant d'extraire, des particules reconstruites, les informations permettant, à terme, la découverte de nouvelles particules telles que le boson de Higgs. Une première partie de mes travaux a porté sur la mesure et le suivi des rapports de gains de l'électronique d'acquisition, permettant de mesurer de manière précise l'énergie des photons sur toute la gamme d'énergie accessible (35 MeV  1.7 TeV). Mes travaux ont alors concernés la vérification de la validité des méthodes de calibration des cartes d'acquisition VFE au sein du détecteur. Une seconde partie de mes travaux à porté sur la manière dont doivent êtres générés les évènements de physique pour ne pas avoir de double-comptage entre les photons provenant de générateurs à éléments de matrices et ceux provenant de générateur à gerbe partonique. En collaboration avec des physiciens phénoménologues une méthode de véto anti double-comptage a été élaborée. Enfin, la dernière partie de mes résultats concerne la manière dont les désintégrations radiatives du boson de jauge électrofaible neutre Z° permettent, par la sélection d'une population de photons certifiés et isotopiques, d'extraire l'échelle d'énergie des photons au sein du calorimètre électromagnétique de CMS
-Lhc
-HIggs
-Photons
-Calorimètres
-Electromagnétique
-Désintégration radiatives
The LHC has started, since november 2009 taking data. This started a new era of discovery in particle physics. The CMS detector is one of the main experiment at the LHC (CERN). One goal of this experiment is the Higgs's boson discovery, that can be related to the electroweak symmetry breaking. After a contextual replacement of the LHC and CMS within the nowdays's particle physics, I will explain the whole chain allowing to go from the physical event to the nal analysis, in order to extract the reconstructed particles and the informations allowing, at the end, the discovery of new particles like the Higgs's boson. A rst part of my works was about the measurement and the study of the acquisition electronics's gains-ratios. This work aimed to have a precise measurement of the photons energy on the whole available energy band (35 MeV -> 1.7 TeV). In particular, my works were upon the validation of the dierent calibration methods for the VFE acquisition cards within the detector. A second part of my work was about the way that one have to generate the physics events avoiding double-counting between photons coming from matrix-element generators and those coming from parton-shower algorithms. In collaboration with phenomenologists physicists, an anti-double-counting veto have been created. At last, the nal part of my results was about the way the radiative decay of the Z° neutral electroweak gauge boson allow, by the selection of certied photons, the extraction of the photons energy scale inside the electromagnetical calorimeter of CMS.
-Lhc
-Higgs
-Gamma
-Calibration
-Radiative decay
Source: http://www.theses.fr/2009LYO10239/document
Voir plus Voir moins


o N d’ordre 239-2009
LYCEN – T 2009-40




Thèse

présentée devant

l’Université Claude Bernard Lyon-I

Ecole Doctorale de Physique et d’Astrophysique

pour l’obtention du

DIPLOME de DOCTORAT
Spécialité : Physique des Particules

(arrêté du 7 août 2006)


par

Clément BÂTY



Contribution à la calibration des photons par les
désintégrations radiatives Z → µµ γ, dans
l’expérience CMS au LHC (CERN)
Soutenue le 26 novembre 2009
devant la Commission d’Examen


Jury : M. J.-L. Agram
M. J. Alcaraz-Maestre Rapporteur
M. P. Depasse
Mme S. Gascon-Shotkin Directrice de thèse
M. B. Ille Président du jury
M. G.-S. Muanza
M. R. Pittau Rapporteur



tel-00529743, version 2 - 27 Jan 2011tel-00529743, version 1 - 26 Oct 2010
tel-00529743, version 2 - 27 Jan 2011tel-00529743, version 1 - 26 Oct 2010e
:
to
°
M
d'ordre
des
:
au
239-2009
gram
Année
;
2009
tribution
Thèse
désin
de
dans
l'Univ
)
ersité
Jury
de
M
L
;
yon
;
Délivrée
a
p
;
a
par
r
radiativ
L'UNIVERSITÉ
Rob
CLA
érience
UDE
(
BERNARD
de
L
ne
YON
M
1
t
Diplôme
Juan
de
asse
Do
Gascon-Shotkin
ctorat
Ille
(arrêté
Muanza
du
M
7
la
août
à
2006)
calibration
École
photons
Do
les
ctorale
tégrations
de
es
Ph
er
ysique
,
et
l'exp
Astroph
CMS
ysique
LHC
de
CERN
L
Directeur
yon
thèse
(PHAST)
Suzan
Souten
Gascon-Shotkin
ue
:
publiquemen
A
t
Jean-Lauren
le
;
26
Alcaraz-Maestre
No
;
v
Dep
em
Pierre
bre
Mme
2009
Suzanne
par
M
M.
Bernard

M
ty
Guy-Stev
Clémen
;
t
Pitt
Titre
u
:
Con
N
Z!
tel-00529743, version 2 - 27 Jan 2011tel-00529743, version 1 - 26 Oct 2010tel-00529743, version 2 - 27 Jan 2011tel-00529743, version 1 - 26 Oct 2010remerciemen
h
l'IUT
1
thèse
Remerciemen
grande
ts
t
C
mercier
ette
e
thèse
qui
n'aurais
sur
pas
jury

o
v
t
oir
t
le
t
jour
à
sans
qui
le
t
concours,
t
le
des
soutien
accepté
et
mes
la
m'aiguiller
par-
Morgan
ticipation
s
de
ts,
nom
,
breuses
lo
p
à
ersonnes
exprimer
que
ma
je
de
tiens
u
à
m'a
remercier
t
dans
our
les
v
quelques
ultiples
lignes
.
qui

v

on
au
t
aussi
suivre.
e
Sans
présen
c
sen
herc
sque
her
ses
a
commen
être
uscrit.
exhaustif,
r
je
particulièremen
comme
le
ncerai
sim
par
accom-
remercier
l'
l'ensem
ermis
ble
où,
de
Je
mon
ts
jury
et
et
Me
notammen
plus
t
ma
Bernard
on
Ille
à
,
de
di
dépasser
r
m
e
remercie
cteur
Christiane
du
soutien
lab
long
oratoire,
Je
qui
p
a
son
accepté
E
d'en
tre
être
remercier
le
sein
présiden
de
t
qui
et
présen
Suzanne
de
Gascon-Shotkin
Je
ma
remerci
directrice
du
de
qui
thèse
é
qui
p
m'a
je
encadré
déb
duran
lo
t
notammen
les
p
années
tec
de
et
ma
r
thèse
mon
et
v
a
p
su
autres
,
tiens
malgré
à
nos
b
aspirations
tendre
parfoi
m'a
s
l
diéren
éritablemen
tes,
tout
me
g
laisser
de
vivre
m'a
mon
me
exp
momen
érience
j'aurais
de
mes
t
p

ces
se
ce
comme
app
je
orte
l'en
quo-
tendais.
c
Elle
!
a
mon
su
et
égalemen
aimée,
t
s'en
me
t
guider
d'ab
et
famil
me
souten
p
inconditionnelle
ermettre
ermis
d'adapter
les
mon
t
sujet
p
p
thèse.
our
i
suivre
paren
les
Thierry
aléas
relecture,
du
et
démarrage
tout
du
mon
Lar
de
ge
mercie
Hadr
frère
on
les
Collider
informatiques
,
tec
ce
A
que
2
je
.
n'aurais
Je
pu
ers
an
cours
ticip
au
er,
de
et
B
je
Villeurbanne
l'en
et
remercie
a
donc
d'être
c
t
haleureusemen
sein
t.
mon
Je
.
remercie
tiens
aussi
a
très
er
viv
collègues
emen
group
t
CMS
mes
on
rapp
toujours
orteurs

de
ts
thèse
our
Rob
lorsque
erto
me
Pitt
tais
a
ouss
u

et
r
Juan
et
Maestre
t
Alcaraz
Lethuillier
p
our
our
aides
a
hniques,
v
umaines
oir
ses
accepté
tai
de
e
tenir
sur
ce
man
rôle.
A
Je
an
tiens
de
é
asse
galemen
aux
t
remerciemen
à
je
remercier
tout
les
t
autres
re-
mem
ma
bres
el
du
et
jury
Mary
:
qui
Jean
tout
Lauren
p
t
emen
A
v
gram
t
et
pagné,
Stev
au
e
n
Muanza
de
,
écriture
a
ma
v
et
e
p
c
de
qui
ménager
j'ai
des
pu
ts
tra
seul,
v
probablemen
ailler
dépassé
duran
limites.
t
ne
mes
eux
stages
dans
de
remerciemen
Master
tout
et
qu'ell
que
m'a
j'ai
orté
eu
m'app
la
dans
joie
vie
de
tidienne.
retrouv
r
er
i
duran
toi
t
En
mes
de
années
jury
de
thèse
thèse,
de
une
bien
fois
mes
commencé
ts
mon
v
parcours
t
de
o
c
t
herc
ord
heur.
ma
Enn,
le,
je
m'a
tenais
u
à
manière
exprimer
et
un
p
remerciemen
de
t
tous
sp
problèmes
écial
on
à
pu
Pierre
'atteindre
Dep
endan
asse
ma
p
Je
our
part
ses
culièremen
nom
mes
breux
ts
conse
et
ils
p
qui
leur
m'on
leur
t
moral
p
leur
e
compassion
r
au
m
de
is
tra
de
ail
m'in
thèse.
tégrer
re
au
égalemen
sein
mon
d'une
Guillaume
équip
our
e
m
d'enseigne-
astuces
men
et
t
assistance
e
hnique
t
L
p
T
our
X
m'a
aussi
v
.
oir
en
le
autres.
premier
souhaite
aiguillé
v
Préambule
"
tel-00529743, version 2 - 27 Jan 2011tel-00529743, version 1 - 26 Oct 2010rapidemen
tes
toute
s÷ur
d'a
Coline,
de
et
ces
l
qu'est
es
y
momen
v
ts
de
passés
i
en
administratifs
sa
de
compagnie
les
sur
des
Ly
v
on
soutenance
duran
lui
t
remerciemen
la
de
thèse
d
qui
liens
m'on
leur
t
sérieux
égalemen
recul
t
ce
app
t
orté
que
énormémen
discussions
t
nsée
de
l'u-
bien-être
si
à
our
des
émen
momen
tra
ts
de

dans
sa
y
présence
(notammen
m'a
t
été
qui,
nécessaire.
de
Ces
rejoindre
remerciemen
aux
ts
p
se
our
doiv
long
en
2
t
fois
d'inclure
mon
égalemen
de
t
érie
mes
Je
am
ts
i(e)s
les
qui,
les
bien
orté
que
d'auteur
parfois
!
distan
directemen
t
eau
géographiquemen
Strasb
t,
éc
on
t
t
Je
toujours
app
été
motiv
prése
momen
n
que
ts
mercis
duran
v
t
...
ma
CMS,
thèse
j'ai
et
our
qui
conseils
on
ai
t
partie
su,
seulemen
lorsque
ici
j'en
Jean-P
a
v
v
de
ais
de
vraimen
m'a
t
de
b
et
esoin,
he.
être
j'aimerais
présen
de
t,
et
c
é
hacun
missions
à
a
sa
exempl
m
is,
anière,
main
c
prendre
hacune
t
à
v
sa
ctorat
façon.
pleinemen
Merci
te
à
h
eux
thèse
d'a
remercie
v
ces
oir
à
su
les
égaleme
bref
n
ossible.
t
égalemen
comprendre
oir
mes
in
momen
le
ts
d'être
d'absences
malgré
et
p
d'a
v
v
à
oir
,
resp
cteur
ecté
ersité
mes
et
engageme
qui
n
profe
ts
se
univ
v
ersitaires.
en
Je
remercie
ne
v
p
par
ourrai
thèse,
pas
sup
citer
à
ici

t
l'i
ous
allait
ceux
ers.
et
t
celles
our
à
p
qu
enn
i
niv
je
e
p
je
ense
ensem
mais
adresser
ils
particulier
se
F
reconnaîtron
our
t.
au
Un
tra
remercie
de
men
sur
t
rapp
sp
mais
écial
J'aimerais
à
v
mon
p
vieil
p
ami
Mar-
de
plus
toujours
été
:
nom
Da
exp
vid
isations
Poulard
unica
,
scien
qui,
ermis
toujours
group
présen
sur
t
tre
dans
tra
les
rec
étap
our
es
emen
imp
le
ortan
adminis-
tes
p
de
t
ma
t
vie,
o
a
mes
déc
de
idé,
tout
duran
ma
t
ec
ma
une
thèse,
r
de
m
s'orien
main
t
et
e
tes
r
de
à
le
son
susan
tour
sur
dans
tra
la
ail
v
do
oie
et
de
vivre
l'enseigneme
t
n
t
t
exp
sup
nce
érieur
umaine
et
la
de
.
la
les
rec
de
herc
ous
he
momen
et
passés
commence
discuter
actuellemen
midis,
t
matins,
sa
soirs,
thèse
dès
.
p
Grand
Je
bien
remercie
lui
t
en
v
fasse
supp
et
mes
b
terminables
on
sur
v
droit
en
et
t
restés
mon
amis
c
cela
her
Une
Da
e
vid
aussi
!
a
Puisse
t
ta
Jérém
thèse
Andrea
être
nouv
aussi
do
enric
de
hissan
niv
te
de
que
ourg
la
a
mienne.
ec
Je
nos
souhaite
hanges
égalem
s
en
onnels
t
son
rem
con
ercier
ertis
les
t
do
amitié.
ctoran
le
ts
p
a
m'a
v
oir
ec
orté,
qui
sa
j'ai
de
partagé
une
mon
ation
bureau
pl
:
taire
Olivier
un
Bondu
t
et
j'a
N
ais
icolas
mpression
Chanon
tout
a
de
v
v
ec
Mille
qui
égalemen
nous
à
a
p
v
m'a
ons
oir
éc
ermis
hangé
découvrir
un
Flatland
si
Au
grand
eau
nom
l'équip
bre
de
de
que
v
remercie
erres
son
en
ble,
plastiques
merais
et
un
de
t
mom
p
en
Jean
ts
a
déliran
p
ts
ses
que
tout
je
long
me
mon
demande
v
encore
l
commen
thèse
t
t
j'aurais
la
pu
des
faire
orts
sans.
gain,
Je
pas
tiens
t).
égalemen
égalemen
t
a
à
oir
rem
une
ercier
ensée
pleinemen
particulière
t
our
mes
aul
collègues
tin
do
en
c
d'a
toran
oir
ts
l'instigateur
de
e
l'IPNL
bre
et
mes
notammen
ériences
t
vulgar-
mes
et
amis
comm
do
t
ctoran
on
ts
tique,
qui
p
on
de
t
un
déjà
e
souten
réexion
u
les
:
en
Élisab
épistémologie
eth
nos
Massot
v
p
de
our
herc
sa
P
fan
terminer
taisie
remerci
et
ts,
son
remercier
grain
s
de
ersonnels
folie
tratifs
coutumier
l'Institut
ainsi
our
que
ecaci
F
é
abien
notammen
Nend
p
az
s'être
p
ccup
our
de
sa
soucis
b
et
onne
mes
h
oubliées
umeur
au
p
de
e
thèse
rmanen
v
te.
un
Ils
et
m'on
rapidité
t
aire.
p
e
ma
tel-00529743, version 2 - 27 Jan 2011tel-00529743, version 1 - 26 Oct 2010ects
cet
à
v
actions
an
et
t-prop
v
os
et
Cette
ouv
thèse
jamais
constitue
La
mon
de
en
d'a
trée
L'Univ
au
et
sein
érieur
de
lle
la
consacrer
comm
atten
unauté
3.
scien
tique
tique.
p
Cette
co
année,
cohéren
cet
scien
e
complète
n
oin
ga
encore
gemen
bien
t
d'établi
au
que
sein
prise
de
a
la
au
comm
olitique
unauté
an
scien
3
tique
de
est
l'insertion
confo
culture
r
;

l'Espace
par
t
mon
he
recrutemen
in
t
formen
en
ermet
temps
niv
qu'attac
édagogi

le
temp
our
oraire
rôle
et
6)
de
diusion
de
(p
rec
donc
herc
p
he.
sa
Ceci
t
constitue
herc
ma
d'une
première
et
v
p
éritable
v
exp
son
érience
qui
professionnelle
de
dans
professionnelle.
la
l'univ
v
uer
oie
et
de
mon
l'enseignemen
la
t
v
sup
résultats
érieur
tation
et
;
de
de
la
l'information
rec
tec
herc
La
he.
construction
App
ur
orter
de
ma
érieur
con
rec
tribution
6.
à
ératio
ces
Ces
deux
ob
domaines
un
est
qui
une
l'univ
v
oir
o
d'excel
cation
et
tiran
Boulev
t
sans
sa
d'une
source
dangereux
dans
ob
mon
a
attac
olitique
heme
5
n
ortan
t
rôle
à
la
une
prédominan
univ
ts
e
Il
rsité
el
publique,
de
acce
de
ssible
parallèle
au
o
plus
se
grand
t
nom-
de
bre
Je
et
ette
p
ersité
ermettan
r
t
est
d'être
p
le
rsonn
v
mais
ecteur
simplemen
scien
que
tique
ces
nécessaire
l'Univ
en
fascinen
tre
oin
les
ouloir
comm
a
unautés
cette
scien
t
tiques
je
et
con
les
a
cito
mes
y
une
ens
primordiales
dans
tec
leur
hnologique,
globalité.
diusion
Dans
la
ces
alorisation
heures
ses

;
le
L'orien
maître
et
mot
professionnelle
du
4.
gouv
diusion
ernemen
la
t
et
est
scien

et
réforme
hnique

5.
,
participation
il
la
est
de
imp
e
or-
o
tan
éen
t
l'enseignemen
à
sup
mon
et
a
la
vis
herc
de
;
me
La
p
op
ositionner
n
p
ternationale.
our
di
une
ers
univ
jectifs
ersité
t
la
tout
plus
t
ouv
p
erte
à
p
ersité
ossible
v
au
le
monde
eau
extérieur.
lence
Il
tique
est
p
cep
que.
endan
erser
t
équilibre
imp
prendre
ortan
temps
t
analyse
que
est
l'univ
p
ersité
ces
n'y
jectifs.
p
ersité
erde
un
pas
p
au
(p
passage
ts
son
et
supplé-
imp
men
t
t
un
d'âme.
de
L'univ
de
ersité
connaissance
à
plus
en
t
eet
oin
un
2
rôle
4).
so
faut
cial
b
à
et
jouer
s'assurer
p
la
our
érennité
démo
ces
cratiser
en
l'accès
de
à
v
la
cation
con-
s
naissance
men
(et
d'enseignemen
à
sup
la
et
science
rec
en
he.
particulier)
sais
et
c
il
vision
serait
univ
extrêmemen
libre,
t
e
dommage
te
que,
publique
sous
une
couv
de
ert
osition
de
e
ren
e
tabilité,
forte
on
je
oublie
oudrais
certains
t
des
jouter
ob
ce
j
t
ectifs
asp
des
de
univ
ersité
ersités
me
(Article
t
L123-3
p
du
t
co
v
de
y
de
m
l'éducation)
vie
:
Sans
1.
p
La
visan
formation
à
initial
ersalité,
e
n'aurais
et
pu
con
tin
tin
plus
ue
v
;
t
2.
études
La
réaliser
rec
des
herc
tes
he
de
scien
existence.
tique
et
A
tel-00529743, version 2 - 27 Jan 2011tel-00529743, version 1 - 26 Oct 2010univ
uer
mon
en
ermettre
eet
onnes
b
qu'elle
énécié,
ciaux,
tout
tégralité
au
taire
l
ersité
ong
v
de
qu'elle
ma
critères
scolarité,
me
des
l'i
aides
mon
de
rs
l'état
de
qui
Ainsi,
m'on
conduite
t
comme
p
service
ermis
st
non
con
seulemen
être.
t
4
d'arriv
de
er
p
jusqu'au
d'eectuer
Master
n
Rec
de
herc
parcours
he
e
mais
i
égalemen
dans
t
b
de
conditions.
réaliser
l'Univ
mon
s'est
do
à
ctorat.
égard
L'État
le
m'a
éritable
donc
public
p
e
ermis,
et
par
doit
les
tin
b
à
ourses
so
sur
J'ai
tel-00529743, version 2 - 27 Jan 2011tel-00529743, version 1 - 26 Oct 2010.
.
du
5
.
70
.
.
.
.
onn
Préam
.
bule
analyses
1
.
Remerciemen
.
ts
.
.
.
.
.
.
en
.
.
.
.
.
ysique
.
.
.
.
.
61
.
.
.
.
.
.
.
des
.
.
.
Hadr
.
grands
.
CMS
.
.
.
.
.
autres
.
détecteur
.
.
.
Le
.
.
.
57
.
.
.
tales
.
.
.
.
.
des
.
sp
.
sation
.
.
2
(ou
A
3.2.4
v
.
an
2.2.3
t-Prop
.
os
.
.
.
.
hniques
.
.
.
LHC
.
particules
.
t
.
la
.
particules
.
.
.
.
.
.
.
46
.
mondiales
.
.
.
tour
.
.
.
Des
.
de
.
57
.
and
.
.
.
.
.
élémen
.
.
.
.
.
Les
.
.
.
.
.
3.2
.
ard
.
.
.
de
.
.
.
3.2.2
4
group
Liste
,
des
Lie
gures
.
.
.
.
QCD
.
v
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
ev
.
ac
.
.
.
.
.
.
.
.
.
2.2.4
.
es
.
Lar
.
Collider
.
.
.
2.2.5
.
les
.
célérateurs
.
.
.
2.3
.
l'exp
.
sein
.
herc
.
ysique
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
8
.
Liste
.
des
.
tableaux
Le
.
érience
.
à
.
.
.
2.3.2
.
un
.
on
.
.
.
.
.
I
.
a
.
ph
.
53
.
dèle
.
La
.
Modèle
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
Les
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
58
.
teractions
.
.
.
.
.
.
.
.
12
.
In
formalisme
tro
St
duction
.
17
.
I
.
Replacemen
Grands
t
ph
scien
.
tique
.
général
.
19
s
1
n
Ph
de
ysique
.
des
exemple
pa
l'algèbre
r
.
ticu
.
le
.
s
.
et
.
enjeux
3.2.3
de
erturbativ
so
e
ciét
.
é
)
23
.
2
théorie
Con
.
texte
.
scien
.
tique
.
a
.
ct
.
u
.
el
D
de
enir
notre
particules
discipline
célérées
25
.
2.1
.
État
.
de
.
l'art
.
en
.
ph
.
ysique
.
des
38
partic
D
ules
é
.
tec
.
du
.
ge
.
on
.
.
.
.
.
.
.
40
.
Le
.
et
.
autres
.
ac
.
de
.
.
.
.
.
42
.
Replacemen
25
de
2.1.1
érience
D
au
u
de
premier
rec
accélérateur
he
de
ph
particules
des
jusqu'au
.
Lar
.
ge
.
Hadr
.
on
.
Collider
.
;
.
l'a
.
v
.
en
.
ture
.
du
.
CERN
.
.
.
.
.
.
.
.
2.3.1
.
s
.
exp
.
s
.
comparables
.
CMS
.
.
.
.
.
46
.
Le
.
CMS,
.
rapide
.
d'horiz
25
.
2.1.2
.
Le
.
s
.
autres
.
cen
50
tres
I
de
théories
rec
ux
herc
de
he
ysique
en
CMS
ph
3
ysique
Mo
des
Standard
haut
3.1
e
ph
s
du
énergies
St
30
ard
2.1.3
.
L'
.
eort
.
de
.
rec
.
herc
.
he
.
Europ
.
éen
.
:
3.1.1
quelques
particules
c
taires
hires
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
31
.
2.2
.
Situation
3.1.2
du
in
LHC
fondamen
au
.
niv
.
eau
.
mondial
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
60
.
Le
.
théorique
.
Modèle
.
and
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
3.2.1
.
concepts
33
la
2.2.1
ysique
Origi
particules
n
.
e
.
des
.
particules
.
accélérées
62
.
L'I
.
o
.
i
.
ou
.
e
.
symétrie
.
.
.
.
.
un
.
d'utili-
.
de
.
de
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
33
.
2.2.2
.
A
.
ccélé
.
ration
.
.
66
.
La
.
p
.
e
.
group
.
d'in
.
ariance
.
.
.
.
.
.
.
.
.
67
.
La
.
électrofaible
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
35
.
Table des matières
SU(2)f
SU(3)c
tel-00529743, version 2 - 27 Jan 2011tel-00529743, version 1 - 26 Oct 2010é
énemen
.
Construction
.
du
.
Lagrangien
.
du
Mo
Modèle
.
St
des
and
.
ard
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
sim
.
scin
.
.
.
énergie
.
.
73
.
3.3.1
6.1
Le
la
Lagrangien
.
du
.
Modèle
n
St
.
and
g
ard
.
.
.
.
sim
.
5.2.1
.
.
.
.
.
de
.
.
.
.
.
.
.
120
.
.
.
en
.
.
73
econstruction
3.3.2
.
Construction
.
de
.
la
ciels
masse
.
au
.
sein
haîne
du
.
Modèle
.
St
.
and
é
ard
.
.
.
.
des
75
140
4
.
La
complète
ph
.
ysique
.
du
142
b
de
oson
.
de
onctionnemen
Higgs
.
79
.
4.1
du
Détection
.
du
.
b
.
oson
.
de
120
Higgs
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
123
.
.
.
.
.
.
.
sim
.
et
.
prise
.
.
.
.
.
.
.
de
.
.
.
.
.
d'analyses
.
.
.
mécanisme
.
.
79
.
4.1.1
tation
Pro
.
duction
.
du
p
b
.
oson
.
de
Carlo
Higgs
.
.
Le
.
matrice
.
.
.
Le
.
.
.
.
.
6.2.6
.
.
.
.
.
ulations
.
.
.
.
.
140
.
rapide
.
.
.
tails
.
détecte
79
tails
4.1.2
détecteur
Canaux
6
de
p
désin
du
tégration
.
du
.
b
5.2.2
oson
des
de
.
Higgs
.
.
.
.
5.3
.
erformances
.
mètre
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
80
.
4.1.3
.
Le
.
s
.
div
Résolution
ers
.
canaux
.
de
.
rec
.
h
.
e
.
rc
Résolution
he
.
du
.
b
.
oson
.
de
.
Higgs
.
standard
La
.
asse
83
.
4.2
.
Con
.
trai
.
n
.
tes
6
imp
et
osées
données
sur
ulées
le
ulation
b
données
oson
.
de
.
Higgs
.
.
.
.
.
.
6.1.1
.
à
.
ysique
.
.
.
.
.
.
.
6.1.2
.
reconstruction
.
.
.
.
.
.
.
6.2
87
génération
4.2.1
.
Con
.
train
.
tes
.
sur
6.2.1
la
la
masse
e
du
.
b
.
oson
.
de
6.2.2
Higgs
de
.
des
.
.
.
.
.
136
.
de
.
générateurs
.
.
.
.
.
136
.
générateurs
87
ts
4.2.2
.
Le
.
b
.
oson
137
de
générateurs
Higgs
e
hors
.
du
.
Modèle
.
St
.
and
men
ard
descriptions
.
.
.
.
.
.
.
Les
.
détecteur
.
.
.
.
90
.
4.3
.
P
.
ar
Sim
a
sim
mètres
.
et
.
v
.
ariables
6.3.2
des
t
analyses
complète
de
r
ph
6.3.3
ysique
t
.
rapide
.
.
.
.
.
115
.
Princi
.
e
.
base
.
calorimètre
.
lectromagnétique
.
.
.
.
.
.
93
115
4.3.1
F
La
t
dénition
cristaux
de
tillateurs
l
.
a
.
masse
.
.
.
.
.
.
117
.
Détails
.
p
.
attendues
.
calori
.
électromagnétique
.
CMS
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
93
.
4.3.2
.
Propriétés
.
principales
.
des
.
particules
5.3.1
et
en
du
.
détecteur
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
95
.
5
.
P
.
erformances
.
ph
5.3.2
ysiques
spatiale
de
.
CMS
.
101
.
5.1
.
Les
.
p
.
erformances
.
scien
.
tiques
.
de
.
l'exp
.
érience
.
CMS
5.3.3
.
résolution
.
m
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
101
.
5.1.1
.
Un
.
détecteur
125
en
Génération,
c
ulation
ouc
r
hes
des
concen
réelles
triques
sim
.
127
.
Sim
.
et
.
de
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
101
.
5.1.2
.
Le
127
tra
De
jectographe
collision
.
l'analyse
.
ph
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
128
.
Logi
.
de
.
et
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
129
.
Le
.
de
.
d'év
.
ts
.
.
102
.
5.1.3
.
Calori
.
mètre
.
électromagnétique
.
.
.
.
133
.
Présen
.
de
.
c
.
d
.
génération
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
133
.
Princi
.
e
.
fonctionneme
.
t
106
générateurs
5.1.4
.
Calori
.
mètre
.
hadronique
.
.
.
.
6.2.3
.
dèles
.
Monte
.
et
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
6.2.4
.
s
.
à
.
lémen
.
de
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
107
.
5.1.5
.
Cham
6.2.5
bres
s
à
à
m
erb
uons
partonique
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
139
.
Complé
.
tarité
.
deux
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
6.3
.
sim
.
du
.
CMS
.
.
.
.
108
.
5.1.6
.
Le
.
système
.
de
.
déclenc
.
hemen
.
t
.
(ou
6.3.1
Trigger
ulation
)
et
.
ulation
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
141
.

.
concernan
.
la
110
ulation
5.2
du
Une
u
vue
CMS
plus
141
détaillée

du
concernan
calorimètre
la
électromagnétique
ulation
.
du
.
CMS
.
.
.
.
.
3.3
tel-00529743, version 2 - 27 Jan 2011tel-00529743, version 1 - 26 Oct 2010

Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin