Cet ouvrage et des milliers d'autres font partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour les lire en ligne
En savoir plus

Partagez cette publication




AVERTISSEMENT

Ce document est le fruit d'un long travail approuvé par le
jury de soutenance et mis à disposition de l'ensemble de la
communauté universitaire élargie.

Il est soumis à la propriété intellectuelle de l'auteur. Ceci
implique une obligation de citation et de référencement lors
de l’utilisation de ce document.

D’autre part, toute contrefaçon, plagiat, reproduction
illicite encourt une poursuite pénale.


➢ Contact SCD Nancy 1 : theses.sciences@scd.uhp-nancy.fr




LIENS


Code de la Propriété Intellectuelle. articles L 122. 4
Code de la Propriété Intellectuelle. articles L 335.2- L 335.10
http://www.cfcopies.com/V2/leg/leg_droi.php
http://www.culture.gouv.fr/culture/infos-pratiques/droits/protection.htm
FACULTE DES SCIENCES & TECHNIQUES
U.F.R. Sciences & Techniques de la Matière des Procédés
Ecole Doctorale Lorraine de Chimie et Physique Moléculaires


Thèse
Présentée pour l'obtention du titre de
Docteur de l'Université Henri Poincaré
en Chimie et Physico-chimie Moléculaires
par
Florentin MICHAUX

Contribution des tensioactifs fluorés à la synthèse
de matériaux mésoporeux.
Application à la conception d'un bioréacteur.

Soutenue le 24 septembre 2009
Membres du jury :

Rapporteurs : Mme Anne Galarneau Directrice de Recherches CNRS,
Institut Charles Gerhardt - Montpellier
Mme Marianne Impéror-Clerc Chargée de Recherches CNRS,
Université Paris-Sud
Examinateurs : M. Rénal Backov Maître de Conférences,
Centre de Recherche Paul Pascal - Bordeaux
M. Laurent Bonneviot Professeur,
École normale supérieure de Lyon
M. Cédric Carteret Maître de Conférences,
Nancy Université
Mme Marie-José Stébé Directrice de Recherches CNRS,
Nancy Université
M. Jean-Luc Blin Professeur,
Nancy Université
Equipe Physico-chimie des Colloïdes - UMR 7565 SRSMC CNRS – Nancy Université
Faculté des Sciences et Techniques BP 239, 54506 Vandœuvre-lès-Nancy Cedex Remerciements
Remerciements

Ce travail a été réalisé au sein de l’équipe Physico-chimie des Colloïdes, au Laboratoire
Structure et Réactivité des Système Moléculaires Complexes, Unité Mixte de Recherche n°
7565 du CNRS et de la faculté des sciences et techniques UHP de Nancy.

Je tiens en premier lieu à remercier tout particulièrement mes deux directeurs de thèse, Mme
Marie-José Stébé et M. Jean-Luc Blin, pour m'avoir accueilli dans leur équipe. Leurs conseils
et leur soutien tout au long de ces trois années de thèse m'ont permis de m'épanouir
pleinement dans mes travaux de recherches. Je tiens également à leur exprimer ma gratitude
pour leur disponibilité ainsi que pour leurs encouragements à participer à des congrès
nationaux et internationaux.

Ma gratitude va aux personnes qui ont accepté de juger mon travail. J'adresse ainsi mes
remerciements à Mme Anne Galarneau, directrice de recherche à l'institut Charles Gehrardt
de Montpellier et à Mme Marianne Impéror-Clerc, chargée de recherche au Laboratoire de
Physique du Solide de l'université Paris-Sud. Je remercie également M. Renal Backov, M.
Laurent Bonneviot et M. Cédric Carteret pour avoir accepté de participer à mon jury de thèse.

Cette thèse a été le fruit de nombreuses collaborations. Je tiens donc à remercier toutes les
personnes qui ont contribué aux résultats obtenus. Je souhaite tout d'abord exprimer ma
reconnaissance envers Marianne Impéror-Clerc et Sabine Manet pour m'avoir donné la chance
d'effectuer une étude in situ de la formation de la mésophase hybride réalisée à l'ESRF de
Grenoble ainsi que pour leur aide dans le traitement des données. Je souhaite remercier José
Texeira du Laboratoire Léon Brillouin du CEA Saclay pour son aide lors des expériences de
diffusion des neutrons. Un grand merci également à Cédric Carteret du Laboratoire de Chimie
Physique et Microbiologie pour l'Environnement (UMR 7564, Nancy Univesité – CNRS)
pour les travaux portant sur l'utilisation d'un plan d'expériences, pour l'aide apportée lors de
l'utilisation du spectromètre IRTF et surtout pour sa bonne humeur, notamment lors de notre
déplacement à Orléans. La partie activité enzymatique décrite dans le chapitre V a été réalisée
sous l’égide d’un programme d’échange Platon avec l'Insitute of Biological Research and
Biotechnology d'Athènes au sein duquel j'ai eu la chance d'effectuer plusieurs séjours. Je tiens
donc à remercier le Professeur Aristotelis Xenakis, Maria Zoumpanioti et Myrto
Remerciements
Papamentzelopolou pour cette collaboration, pour leur accueil au sein de leur laboratoire et
pour la découverte de la ville d'Athènes. Je tiens à remercier l'Egide pour la gestion financière
de ces différents voyages.

Je tiens ensuite à exprimer ma gratitude envers Emmanuel Rocca et Jean-Pierre Guillard pour
la confiance dont ils ont fait preuve en me permettant d'enseigner au sein du département de
Génie Chimique de l'IUT de Nancy Brabois.

Je souhaite adresser mes remerciements à l'école doctorale SESAMES pour le soutien
financier m'ayant permis de participer au congrès de Moscou.

Je n’oublie pas bien sûr tous les autres membres, anciens et actuels, de l’équipe Physico-
chimie des Colloïdes, en particulier Denise Henryon, Lyne, Na, Emilie, Sarah, Pauline,
Yuhui, Cyrille, Kévin, Lionel, Alexandre, Julien, Hamdane ainsi que les collègues thésards
des autres laboratoires pour les bons moments passés.

Enfin, je tiens à remercier tout particulièrement ma famille, mes amis pour leur soutien.
Quelques mots ne peuvent exprimer ma gratitude.

Je souhaite pour finir rendre hommage au Professeur Valéry Babak qui nous a quittés
précipitamment en fin d'année dernière. Chacun de ces séjours au laboratoire ont été marqués
par sa bonne humeur contagieuse ainsi que par une certaine émulation scientifique. Je tiens
également à lui exprimer ma gratitude pour sa participation dans l'organisation du congrès de
Moscou. Mes pensées vont vers sa famille et ses amis.

Sommaire
Sommaire


Abréviations ..........................................................................................1
Introduction générale ...........................................................................3

Chapitre I. Généralités........................................................................5

I.A. Systèmes à base de tensioactifs.......................................................... 6
A.1. Propriétés des molécules tensioactives...............................................................6
A.2. Tensioactifs fluorés ...........................................................................................13
I.B. Matériaux nanoporeux........................................................................ 15
B.1. Gels de silice.....................................................................................................16
B.2. Les zéolithes – matériaux microporeux cristallins..............................................19
B.3. Les matériaux mésoporeux nanostructurés.......................................................20
I.C. Contexte de l'étude ............................................................................ 30
C.1. Utilisation de tensioactifs fluorés pour la préparation de silices mésoporeuses.31
C.2. Relations entre les propriétés des tensioactifs et les caractéristiques des
matériaux mésoporeux.....................................................................................36

Chapitre II. Partie expérimentale.......................................................39

II.A. Produits utilisés .................................................................................. 40
II.B. Elaboration des diagrammes de phases............................................ 41
II.C. Synthèses des matériaux mésoporeux .............................................. 42
C.1. Source de silice.................................................................................................42
C.2. Mode opératoire................................................................................................43
II.D. Techniques utilisées........................................................................... 44
D.1. Détermination de la Concentration Micellaire Critique. ......................................44
D.2. Microscopie optique en lumière polarisée .........................................................46
D.3. Diffusion-diffraction des rayons X aux petits angles - SAXS..............................47
D.4. Adsorption/désorption d'azote ...........................................................................52
D.5. Spectroscopie Infrarouge à Transformée de Fourier .........................................54
D.6. Microscopies électroniques ...............................................................................55
Sommaire
Chapitre III. Etude des propriétés de systèmes à base de
tensioactifs fluorés et hydrogénés : Relation avec les
caractéristiques des matériaux mésoporeux....................................57

F
III.A. Etude des systèmes à base de R (EO) .......................................... 58 6 11
A.1. Détermination de la Concentration Micellaire Critique.......................................58
FA.2. Système binaire R (EO) /eau : Comparaison avec le système hydrogéné 6 11
H
analogue R (EO) /eau .................................................................................60 12 12
A.3. Discussion.........................................................................................................64
FA.4. Système ternaire R (EO) /eau/huile fluorée ...................................................67 6 11
III.B. Systèmes mixtes ................................................................................ 72
F H
B.1. Système mixte R (EO) /R (EO) /eau .......................................................72 6 11 18-1 10
F HB.2. Autres systèmes mixtes R (EO) /R (EO) /eau..........................................82 m n 18-1 10
III.C. Effet de la courbe de point de trouble ................................................ 92
C.1. Ajouts de sels....................................................................................................94
C.2. Ajout d’un tensioactif .......................................................................................102
III.D. Conclusion........................................................................................ 104
III.E. Etude structurale des micelles fluorées et suivi in situ de la formation
de la mésophase hybride................................................................. 108
E.1. Diffusion des neutrons aux petits angles - SANS ............................................109
E.2. Suivi in-situ de la formation de la mésophase hybride par SAXS ....................120

Chapitre IV. Influence des conditions de synthèse sur les propriétés
et la stabilité des matériaux mésoporeux préparés à l'aide d'un
tensioactif non ionique fluoré. .........................................................131

IV.A. Influence des conditions de synthèse sur les propriétés des matériaux
mésoporeux ..................................................................................... 132
A.1. Temps et température de traitement hydrothermal..........................................132
A.2. Quantité de la source de silice ........................................................................144
A.3. pH de synthèse ...............................................................................................149
A.4. Comparaison avec l'analogue hydrogéné........................................................153
IV.B. Plan d'expériences ........................................................................... 154
Sommaire
B.1. Conditions expérimentales ..............................................................................156
B.2. Résultats.........................................................................................................159
B.3. Conclusion ......................................................................................................168
IV.C. Influence de la température de traitement hydrothermal sur la stabilité
hydrothermale des matériaux .......................................................... 170
C.1. Effet sur la structure........................................................................................171
C.2. Effet sur la texture...........................................................................................172
C.3. Morphologie ....................................................................................................176
C.4. Spectroscopie infrarouge ................................................................................177
C.5. Discussion.......................................................................................................179
IV.D. Conclusion........................................................................................ 181

Chapitre V. Utilisation des matériaux mésoporeux comme support
pour l'immobilisation d'enzymes. ....................................................183

V.A. Généralités ....................................................................................... 184
A.1. Enzymes et immobilisation..............................................................................184
A.2. Lipases ...........................................................................................................188
V.B. Immobilisation de la lipase sur les matériaux mésoporeux.............. 189
B.1. Choix des différentes matrices ........................................................................189
B.2. Mode opératoire..............................................................................................191
V.C. Résultats .......................................................................................... 191
C.1. Immobilisation de la lipase ..............................................................................191
C.2. Activité du biocatalyseur..................................................................................197
C.3. Stabilité du système........................................................................................200
C.4. Réutilisations...................................................................................................201
V.D. Discussion ........................................................................................ 202
V.E. Immobilisation sur une matrice macro-mésoporeuse ...................... 204

Conclusion .......................................................................................207
Perspectives......................................................................................211
Annexes .......................................................................................215
Références Bibliographiques...........................................................227
Abréviations
Abréviations
SMO : Systèmes Moléculaires Organisés

Phases directes (1) et inverses (2) :
L , L , L : solutions micellaires 1 2 3
I , I : phases cubiques micellaires 1 2
V , V : phases cubiques bicontinues 1 2
H , H : phases hexagonales 1 2
L : phase lamellaire

Produits :
HR (EO) : H(CH ) (OC H ) OH 2 m 2 4 nm n
F
R (EO) : F(CF ) C H (OC H ) OH 2 m 2 4 2 4 nm n
PFD : perfluorodécaline, huile fluorée (C F ) 10 18
TMOS : tétraméthoxysilane Si(OCH ) , source de silice utilisée 3 4
RmL : Rhizomucor Mihei Lipase

M : masse molaire du tensioactif TA
V : volume molaire du tensioactif TA
V : volume de la tête polaire du tensioactif A
V : volume de la chaîne hydrophobe du tensiaoctif B
: nombre de molécules d'eau par molécule de tensioactif
: nombre de molécules d'huile par molécule de tensioactif
d : distance de répétition
R : rayon hydrophobe dans la phase hexagonale H
S : surface par tête polaire
d , d : épaisseurs hydrophile et hydrophobe dans la phase lamellaire A B
a : paramètre de maille de la phase hexagonale 0

Matériaux :
S : surface spécifique BET
Ø : diamètre des pores
1
aab