La lecture en ligne est gratuite
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Partagez cette publication

J. Jayez – Intro. sém.
1/ 17
Cours Introduction à la sémantique
Compositionnalité – Notions de base
Jacques Jayez , ENS-LSH, L2C2
2008-2009, semestre 1
J. Jayez – Intro. sém. 2/ 17
Introduction
Compositionnalité
(1)
Définition informelle
La compositionnalité est le mécanisme par lequel la signification d’une unité complexe est construite à partir (i) de la signification que ses parties ont indépendamment et (ii) de règles de combinaisons syntaxiques et sémantiques.
J. Jayez – Intro. sém. 3/ 17
Introduction
Compositionnalité – II
Approche présentée : Steedman (1991,1996, 2000, 2007). Cadre général : grammaire catégorielle dopée par des combinateurs ( Combinatory Categorial Grammar ou CCG). Pratiquement pas de règles de structure de phrase ou de construction La structure syntaxique et sémantique est dérivée de : 1. potentiel combinatoire (= catégorie) des lexèmes 2. combinateurs qui introduisent plus de flexibilité pour permettre plusieurs dérivations (utilité en prosodie, par exemple)
J. Jayez – Intro. sém. 4/ 17
Grammaires catégorielles (bases)
CG (bases)
I
Grammaires de constituants ( Phrase Structure Gram-mars ou PSG) Règles de réécriture hors-contexte
S NP VP NP Det N VP V int
le : Det, chat : N le chat : NP ronronne : V int ronronne : VP le chat ronronne : S
J. Jayez – Intro. sém. 5/ 17
Grammaires catégorielles (bases)
CG (bases)
II
Alternative en CG Intuitivement X Y (resp. X/Y) signifie qu’un objet attend un objet de catégorie Y immédiatement sur sa gauche (droite). S’il en trouve un le résultat est de catégorie X.
(2)
Définitions de base a. A est de catégorie X Y = si B est de catégorie Y, BA est de catégorie X. b. A est de catégorie X/Y = si B est de catégorie Y, AB est de catégorie X.
J. Jayez – Intro. sém. 6/ 17
Grammaires catégorielles (bases)
CG (bases)
III
chat : NP Det, le : Det
ronronne : S NP
le : Det chat : NP Det le chat : NP ronronne le chat ronronne : S
: S NP
J. Jayez – Intro. sém. 7/ 17
Grammaires catégorielles (bases)
CG (bases)
IV
On peut ajouter des traits pour l’accord ou les restrictions sémantiques de base.
le :Det [pers=3,nb=sg,gnr=m] , chat : NP Det [
pers=3,nb=sg,gnr=m]
X [pers= v ,nb= v ,gnr= v ] : NP [pers= v ,nb= v ,gnr= v ] Det [pers= v ,nb= v ,gnr= v ]
J. Jayez – Intro. sém. 8/ 17 Grammaires catégorielles (bases)
CG (bases)
V
Quelques exemples pour le français :
chaud [pers= v ,nb= v ,gnr= v ′′ ] chaud [pers= v ,nb= v ,gnr= v ′′ ] très vient [pers= v ,nb= v ] donne [pers= v ,nb= v ] à
(NP Det) (NP Det) (NP [pers= v ,nb= v ,gnr= v ′′ ] Det) (NP [pers= v ,nb= v ,gnr= v ′′ ] Det) (NP Det)/(NP Det) (NP [pers= v ,nb= v ,gnr= v ′′ ] Det)/(NP [pers= v ,nb= v ,gnr= v ′′ ] Det) ((NP Det) (NP Det))/((NP Det) (NP Det)) S NP S [nb= v ] NP [ ((S NP)/NP)/PP ((S [pers= v ,nb= v ] NP)/NP)/PP [tête=à] PP/NP PP [tête=à] /NP
pers=v,nb=v,gnr=v]
J. Jayez – Intro. sém. 9/ 17
Grammaires catégorielles (bases)
CG (bases)
IV
L’opération principale correspond à l’application du λ -calcul. Si une fonction de type σ τ reçoit un argument de type σ , elle renvoie un résultat de type τ . λ x σ f ( x ) τ [ a σ ] = f ( x a ) , où f ( x a ) dénote le résultat de la substitution de a à x dans f .
J. Jayez – Intro. sém. 10/ 17
Grammaires catégorielles (bases)
CG (bases)
IVI
Si A est de catégorie X/Y et B de catégorie Y, AB est de catégorie X. A correspond au λ -terme λ x Y ( Ax ) X Si A est de catégorie X Y et B de catégorie Y, BA est de catégorie X. A correspond au λ -terme λ x Y ( xA ) X
A : X/Y B : Y A : X Y B : Y AB : X BA : X
Analogie avec le Modus Ponens
α α β β
J. Jayez – Intro. sém. 11/ 17
Grammaires catégorielles (bases)
CG (bases)
VIII
Sémantique : une dénotation sous forme de λ -terme est associée à chaque segment (mot ou expression). + Un λ -terme peut être une expression avec des λ , mais aussi une variable ou une constante. On note type (X) le type sémantique des objets de catégorie X. Par exemple : 1. le type des noms communs, type (NP Det) est ind eval , 2. le type des QG de catégorie <1>, type (S/VP) = type (S/(S NP)), est ( ind eval ) eval , etc. Pour un segment x , on note [ x ] sa dénotation, c.à.d. le λ -terme qui lui est associé. type ( [ x ] ) est le type de la catégorie de x .