Cette publication est accessible gratuitement
Lire

DARIEN georges ADRIEN dit georges (1862-1921)

De
3 pages

Universalis_Article publié par Encyclopaedia Universalis DDAARRIIEENN ggeeoorrggeess AADDRRIIEENN ddiitt ggeeoorrggeess (1862-1921) L'écrivain français Darien est-il le fils du général Adrien ?

Publié par :
Ajouté le : 27 mars 2014
Lecture(s) : 11
Signaler un abus
DARIEN georges ADRIEN dit georges (1862-1921)

L'écrivain français Darien est-il le fils du général Adrien ? On l'a prétendu, mais le début de son existence reste très mystérieux. Sans doute fut-il lui-même militaire, sous-officier, jusqu'en 1889, année où il publie son premier livre, Les Vrais Sous-Offs. La violence qui s'y manifeste sera la constante de toute son œuvre. Bas les cœurs (1889) est un récit de la guerre de 1870 dans lequel l'auteur fait preuve d'une extraordinaire lucidité. Biribi, publié en 1890 à la suite d'un procès avec son éditeur, fait beaucoup de bruit et rend Darien célèbre pour quelque temps. On y apprend que ce révolté-né a probablement passé trois ans au bagne militaire de Biribi, contre lequel son livre constitue un véritable réquisitoire. Mais une enquête du ministère n'aboutit pas. Darien voyage beaucoup à cette époque, en Angleterre, en Allemagne, en Belgique, et son roman Le Voleur (1898) paraît assez largement autobiographique. Le livre n'eut pas grand succès et c'est seulement récemment qu'on l'a redécouvert : un récit riche, dans le style des romans picaresques, d'aventures dangereuses ou grotesques. Darien mène un combat contre toutes les formes de la société bourgeoise, peut-être même contre toute forme de société. Cet anarchiste a d'ailleurs une activité de pamphlétaire et, en 1893, il crée un hebdomadaire, L'Escarmouche, où pendant un an il tiendra le rôle d'accusateur public de toutes les médiocrités du monde. Mais il évolue peu à peu vers l'extrémisme de droite, sans doute en conséquence de son extrême individualisme. À la fois, il fait jouer L'Ami de l'ordre au Grand-Guignol, Biribi au Théâtre-Antoine (1906) et il collabore au journal L'Ennemi du peuple. La contradiction n'est qu'apparente chez cet adversaire farouche de la société. Et s'il jette en 1910 des boules puantes à l'Opéra-Comique, ce qui lui vaut une condamnation, pourquoi ne serait-il pas secrétaire de la Ligue française pour l'impôt unique et candidat aux élections générales de 1912 ? Enfin, il se marie en 1921, peu avant de mourir. Écrivain préféré de Jarry, Darien fut l'un des premiers anarchistes de droite que le refus de tout engagement conduit à pervertir, jusqu'au sens des mots, toute institution sociale. Cette rage se manifeste de façon exemplaire dans ses livres.

Auteur: ANTOINE COMPAGNON
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin