Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus
ou
Achetez pour : 0,99 €

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : ZIP - PDF

sans DRM

Définition et synonyme de : ALLTAGSGESCHICHTE

De
8 pages
Article publié par Encyclopaedia Universalis ALLTAGSGESCHICHTE « Histoire par en bas », « histoire vue de l'intérieur », l'Alltagsgeschichte, née en Allemagne, pose avant tout un problème de traduction. « Histoire du quotidien » est source de malentendus, et « histoire du vécu » conviendrait sans doute mieux pour ce qui se veut d'abord une anthropologie historique. Le souci était au départ de réorienter le projecteur vers les « perdants de l'histoire » : vers les domestiques pour expliquer la société bourgeoise, ou vers les prisonniers pour expliquer la guerre – en somme, écrire une histoire « décentrée ». La perspective s'est ensuite élargie, à mesure que les Alltagshistoriker tentèrent de systématiser la notion de « quotidien ». Aujourd'hui, l'Alltagsgeschichte est devenue, en Allemagne, l'un des centres de gravité de la science historique, surtout pour les périodes moderne et contemporaine, et développe ses méthodes, ses institutions et ses revues propres. L'anthropologie historique contre l'histoire sociale Des historiens comme Richard van Dülmen, Hans Medick, Alf Lüdtke ou Dorothee Wierling ont fait, depuis les années 1970, le pari de fonder une anthropologie historique. Celle-ci s'éloigne néanmoins du structuralisme en laissant leur place à la subjectivité des acteurs et à leur expérience personnelle.
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

ALLTAGSGESCHICHTE

« Histoire par en bas », « histoire vue de l'intérieur », l'Alltagsgeschichte, née en Allemagne, pose avant tout un problème de traduction. « Histoire du quotidien » est source de malentendus, et « histoire du vécu » conviendrait sans doute mieux pour ce qui se veut d'abord une anthropologie historique. Le souci était au départ de réorienter le projecteur vers les « perdants de l'histoire » : vers les domestiques pour expliquer la société bourgeoise, ou vers les prisonniers pour expliquer la guerre – en somme, écrire une histoire « décentrée ». La perspective s'est ensuite élargie, à mesure que les Alltagshistoriker tentèrent de systématiser la notion de « quotidien ». Aujourd'hui, l'Alltagsgeschichte est devenue, en Allemagne, l'un des centres de gravité de la science historique, surtout pour les périodes moderne et contemporaine, et développe ses méthodes, ses institutions et ses revues propres.

Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin