//img.uscri.be/pth/210b1681e8c9d6db7a3a59966061f88701b1b817
Cette publication est accessible gratuitement
Lire

DINNĀGA (vie s.)

De
1 page

Universalis_Article publié par Encyclopaedia Universalis DDIINNNNĀĀGGAA ((vviiee ss..

Publié par :
Ajouté le : 27 mars 2014
Lecture(s) : 51
Signaler un abus
DINNĀGA (vie s.)

L'un des maîtres les plus importants de la logique bouddhique vivant au vie siècle. Dinnāga (on écrit aussi Dignāga) appartenait à l'école illustrée par Vasubhandu (de peu son aîné), qui tenait que les prétendues réalités du monde phénoménal ne sont, en fait, que des représentations (vijñāna) vides de substance (doctrine de la « vacuité » : śūnyatā). Du point de vue logique, si les représentations sont vides de substrat objectif, le jugement ne peut s'appuyer que sur la simple constatation et sur l'inférence (à la différence des logiciens hindous du nyāya qui croient à l'objectivité des représentations). Malgré la grande considération dont elle fut l'objet, même de la part de ses adversaires brahmaniques, l'œuvre de Dinnāga n'existe plus en sanskrit. Il ne subsiste qu'une traduction tibétaine de l'un de ses ouvrages.

Auteur: JEAN VARENNE