//img.uscri.be/pth/dafab3f56e11ada1ce80b6b218f70208107383b9
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

La tierra se mueve : les transformations de la propriété agricole dans une zone aride : la province du Limarí (Région de Coquimbo, Chili), La tierra se mueve : agrarian property transformations in an arid zone : the Limarí province (Coquimbo region, Chile)

De
362 pages
Sous la direction de Guillaume Giroir
Thèse soutenue le 29 janvier 2009: Orléans
La terre agricole du Limarí change de mains, parfois très lentement, parfois très rapidement. La concentration de la propriété de la terre, initiée avec les mercedes de tierra faites par la couronne espagnole à partir du 16ème siècle, ne sera interrompue que par la réforme agraire des années 1960. Le courant économique néolibéral confirmé avec force au Chili à partir de 1973, marque le début d’une nouvelle période de transformation de la propriété et de la production agropastorale qui se maintient actuellement. De nouveaux propriétaires et de nouvelles dynamiques économiques et sociales se développent dans le Limarí. Dans le contexte politique qui a mis en évidence le problème de paysans sans terre dans l’Amérique latine, l’accès à la terre agricole donne t’elle un meilleur accès à la croissance ? Le fait qu’un plus grand nombre devienne propriétaire de la terre transforme-t-il la relation entre l’agriculteur, la terre et la production ? La relation entre l’accès à la terre, la production et le bien-être des agriculteurs les moins favorisés n’est pas homogène mais présente une vaste gamme de nuances. L’accès à l’eau, au financement, à l’information et à la formation sont tout aussi déterminants. L’avenir des propriétaires-agriculteurs actuels, et de ceux qui aspirent à le devenir, n’est pas tout tracé et dépend de facteurs devenus imprévisibles. A travers les données des recensements agro-pastoraux et les données fiscales, et à travers des exemples détaillés, ce travail aborde l’évolution de la structure foncière dans une province dont l’agriculture s’est développée de façon spectaculaire malgré ou grâce à l’aridité, malgré ou grâce au néolibéralisme.
-Agriculture
-Géographie régionale
-Aridité
-Irrigation
-Développement durable
-Structures agraires
-Foncier
-Chili
Agricultural land in the Limarí province changes hands in a rather unpredictable way: sometimes at a slow rate and sometimes at a fast rate. Land property concentration, started from the XVIth century with the mercedes de tierra made by the Spanish Crown, was interrupted by the agrarian reform in the 1960's. The neoliberal economic trend strongly adopted in Chile since 1973, marked the beginning of a new era of land property and agro pastoral production transformations that still exists today. New land owners and new economical as well as new social dynamics are developing in the Limarí province. In the political context that highlighted the landless peasants problem in Latin America, we wonder if access to agricultural land gives a better access to growth? Does the fact that more people are becoming land owners transform the relationship between farmers, land agriculture and production? The relationship between land access, production and less favored farmers isn't homogeneous but shows a large range of subtleties. The accesses to water, funding, information and training are also determining factors. The future of the land owners-farmers and of those who aspire to this status isn’t mapped out and depends on unpredictable factors. By using agro pastoral census and fiscal data and through the use of detailed examples, this thesis discusses land structure evolution in a province where agriculture has increasingly been developing. We analyze whether aridity and neoliberalism have been contributing factors or whether they have been detrimental to this development.
-Agriculture
-Aridity
-Rural developpement
-Land issues
-Regional geography
-Irrigation
-Agrarian structures
-Chile
Source: http://www.theses.fr/2009ORLE1095/document
Voir plus Voir moins


UNIVERSITÉ D’ORLÉANS


ÉCOLE DOCTORALE SCIENCES DE L’HOMME ET DE LA SOCIETE
LABORATOIRE CEDETE

THÈSE présentée par :

Héctor REYES


soutenue le : 29 janvier 2009


pour obtenir le grade de : Docteur de l’université d’Orléans
Discipline/ Spécialité : Géographie, Aménagement, Environnement


La tierra se mueve : les transformations
de la propriété agricole dans une zone
aride, la province du Limarí (région de
Coquimbo, Chili)




THÈSE dirigée par :
Mr Guillaume GIROIR Professeur à l'Université d'Orléans

RAPPORTEURS :
Mr Bernard TALLET Professeur à l'Université Paris 1
Mme Evelyne MESCLIER Directeur de recherche IRD
______________________________________________________________________________
JURY :
Mr Bernard TALLET Professeur à l'Université Paris 1 Président du jury
Mr Guillaume GIROIR sseur à l'Université d'Orléans
Mr Pablo ALVAREZ Professeur à l'Université de La Serena
Mme Evelyne MESCLIER Directeur de recherche IRD
Mr Patrick LIVENAIS Chargé de recherche IRD
Mme Yveline PONCET Directeur de recherche IRD
tel-00455240, version 1 - 9 Feb 2010
UNIVERSITÉ D’ORLÉANS

ÉCOLE DOCTORALE SCIENCES DE L’HOMME ET DE LA SOCIETE
LABORATOIRE CEDETE

THÈSE présentée par :

Héctor REYES


soutenue le : 29 janvier 2009

pour obtenir le grade de : Docteur de l’université d’Orléans
Discipline/ Spécialité : Géographie, Aménagement, Environnement


La tierra se mueve : les
transformations de la propriété
agricole dans une zone aride, la
province du Limarí (région de
Coquimbo, Chili)



THÈSE dirigée par :
Mr Guillaume GIROIR Professeur à l'Université d'Orléans

RAPPORTEURS :
Mr Bernard TALLET Professeur à l'Université Paris 1
Mme Evelyne MESCLIER Directeur de recherche IRD
____________________________________________________________________________
JURY :
Mr Bernard TALLET Professeur à l'Université Paris 1 Président du jury
Mr Guillaume GIROIR sseur à l'Univd'Orléans
Mr Pablo ALVAREZ Professeur à l'Université de La Serena
Mme Evelyne MESCLIER Directeur de recherche IRD
Mr Patrick LIVENAIS Chargé de recherche IRD
Mme Yveline PONCET Directeur de recherche IRD
1
tel-00455240, version 1 - 9 Feb 2010













Illustration de la page de titre





Fixation des tiges de la vigne à pisco sur les parrones, fils de fer de soutien horizontaux
fixés à deux mètres de hauteur sur des poteaux de bois. Unión Campesina.
Hiver 2002, S. Meriles.





Extrait de la carte des propriétés agricoles de la Province du Limarí
















2
tel-00455240, version 1 - 9 Feb 2010
Remerciements



Ce travail a été réalisé grâce à la participation de l’Université de La Serena et
des unités Spatialisation des connaissances sur l’environnement (US 140
Espace), Dynamiques socio-environnementales et gouvernance des
ressources (UR 199) et du Programme Jeune Equipe de l’Institut de
Recherche pour le Développement (IRD).

Je voudrais remercier aussi tous ceux qui ont contribué à la réalisation de ce
travail, en me permettant d’accéder à un autre espace de réflexion et de
connaissance.



















3
tel-00455240, version 1 - 9 Feb 2010




























A ma famille
Mariela, Amparo et Raimundo









4
tel-00455240, version 1 - 9 Feb 2010Héctor REYES



La tierra se mueve : les transformations de la propriété agricole
dans une zone aride,
la province du Limarí (Région de Coquimbo, Chili)





Résumé


La terre agricole du Limarí change de mains, devienne propriétaire de la terre transforme-t-
parfois très lentement, parfois très il la relation entre l’agriculteur, la terre et la
rapidement. La concentration de la propriété production ? La relation entre l’accès à la
de la terre, initiée avec les mercedes de tierra terre, la production et le bien-être des
faites par la couronne espagnole à partir du agriculteurs les moins favorisés n’est pas
ème16 siècle, ne sera interrompue que par la homogène mais présente une vaste gamme de
réforme agraire des années 1960. Le courant nuances. L’accès à l’eau, au financement, à
économique néolibéral confirmé avec force l’information et à la formation sont tout aussi
au Chili à partir de 1973, marque le début déterminants. L’avenir des propriétaires-
d’une nouvelle période de transformation de agriculteurs actuels, et de ceux qui aspirent à
la propriété et de la production agropastorale le devenir, n’est pas tout tracé et dépend de
qui se maintient actuellement. De nouveaux facteurs devenus imprévisibles. A travers les
propriétaires et de nouvelles dynamiques données des recensements agro-pastoraux et
économiques et sociales se développent dans les données fiscales, et à travers des
le Limarí. Dans le contexte politique qui a exemples détaillés, ce travail aborde
mis en évidence le problème de paysans sans l’évolution de la structure foncière dans une
terre dans l’Amérique latine, l’accès à la terre province dont l’agriculture s’est développée
agricole donne t’elle un meilleur accès à la de façon spectaculaire malgré ou grâce à
croissance ? Le fait qu’un plus grand nombre l’aridité, malgré ou grâce au néolibéralisme.



Mots-clés : Agriculture, Aridité, Développement rural, Foncier, Géographie régionale,
Irrigation, Structures agraires, Chili.


Disciplines: Géographie, Agronomie


Laboratoire d’Accueil : Unité Spatialisation des connaissances sur l’environnement, Unité
Dynamiques socio-environnementales et gouvernance des ressources et Programme Jeune
Equipe de l’Institut de recherche pour le développement (IRD).


Contact : IRD, 5 rue du Carbone 45072-Orléans Cedex 2.
www.orleaans.ird.fr
5
tel-00455240, version 1 - 9 Feb 2010Héctor REYES



La tierra se mueve : transformaciones de la propiedad agrícola
en una zona árida, la provincia de Limarí (Región de
Coquimbo, Chile)





Resumen


La tierra agrícola del Limarí ha cambiado de propietario de la tierra transforma la relación
manos, a veces muy lentamente, a veces muy entre el agricultor, la tierra y la producción?.
rápidamente. La concentración de la La relación entre el acceso a la tierra, la
propiedad de la tierra, iniciada con las producción y el bienestar de los agricultores
mercedes de tierra hechas por la corona menos favorecidos no es homogénea, sino
española a partir del siglo XVI, sólo será llenas de matices. El acceso al agua, al
interrumpida por la reforma agraria de los financiamiento, a la información y a la
años 1960. La corriente económica neoliberal formación son cada vez más determinantes.
confirmada con fuerza en Chile a partir de El avenir de los propietarios-productores
1973, marca el inicio de un nuevo periodo de actuales, y de los que aspiran a serlo, no está
trasformación de la propiedad y de la definido y depende de factores imprevisibles.
producción agropecuaria que se mantiene A través de los datos de los censos
actualmente. Nuevos propietarios, nuevas agropecuarios y de los datos fiscales, y a
dinámicas económicas y sociales se través de ejemplos detallados, este trabajo
desarrollan en el Limarí. En el contexto aborda la evolución de la estructura de la
político que ha puesto en evidencia el propiedad en una provincia en la cual la
problema de los campesinos sin tierra en agricultura se ha desarrollado de forma
América Latina: ¿el acceso a la tierra agrícola espectacular a pesar o gracias a la aridez, a
otorga un mejor acceso al crecimiento? ¿El pesar o gracias al neoliberalismo.
hecho que un mayor número se convierta en


Palabras clave: Agricultura, Aridez, Desarrollo rural, Propiedad, Geografía regional,
Riego, Estructuras agrarias, Chile


Disciplines: Geografía, Agronomía


Laboratorio de trabajo: Unidad Espacialización de los conocimientos sobre el medio
ambiente, Unidad Dinámicas socio-ambientales y gobernanza de los recursos, y Programa
Joven Equipo del Instituto de investigación para el desarrollo (IRD).

Contact : IRD, 5 rue du Carbone 45072-Orléans Cedex 2
www.orleaans.ird.fr
6
tel-00455240, version 1 - 9 Feb 2010TABLE DES MATIÈRES




3Remerciements

5Résumé

6Resumen




13INTRODUCTION

131. La problématique

142. L’histoire de la thèse

163. La problématique de l’accès à la terre et à la production
agricole et pastorale dans le contexte latino-américain

3.1 La redistribution de la terre et son rôle économique : la production 21
agricole
3.2 L’accès à la terre en économie de marché 26

304. L’accès à la terre dans la Province du Limarí

325. La bibliographie existante

346. La méthode

6.1 Les échelles d’analyse 34
6.2 Données et bases de données exploitées 36
6.3 Sites Internet 38
6.4 Personnes ressources 40
6.5 Les enquêtes 42
6.6 Ce qui n’est pas traité 42
6.7 Vocabulaire 43
6.8 Annonce du plan 44




7
tel-00455240, version 1 - 9 Feb 2010CHAPITRE 1

47LE LIMARÍ : UN LIEU D’EXCEPTION

531. Géographie des contraintes à la production

1.1 Le climat 53
1.2 Les pentes 58
1.3 Les sols 60
612. La classification officielle d’aptitude des sols

663. Trois originalités

3.1 Le Système Paloma 66
3.2 Les communautés agricoles 70
3.3 espaces montagnards 77

784. Les systèmes de production agricoles et pastoraux du Limarí

4.1 La petite production familiale d’irrigation 81
4.2 L’agriculture moderne capitalisée 82
4.3 Les systèmes de production en milieu aride 86

875. Les cinq communes du Limarí

Ovalle 88
Monte Patria 89
Combarbalá 91
Punitaqui 92
Río Hurtado 94


CHAPITRE 2

LE PROCESSUS D’APPROPRIATION DE LA
99
TERRE : UNE LONGUE HISTOIRE

1. Avant et après la Conquête : la constitution de la propriété
100du sol

1102. Trois cents ans de « pouvoir foncier » : le latifundio

3. La construction de la petite et moyenne propriété et de la
121propriété communautaire

3.1 La petite propriété 121
8
tel-00455240, version 1 - 9 Feb 2010 3.2 La « moyenne propriété » 125
3.3 La propriété communautaire 126

1294. Une réforme agraire « tranquille »

4.1 La première étape : l’expropriation 134
4.2 Deuxième étape : l’asentamiento 141
4.3 Troisième étape non prévue : la contre-réforme agraire et la
libéralisation économique, avant l’attribution définitive 145
4.3.1 Les limitations de l’accès à la terre 146
Des mesures d’exclusion et leurs suites 147
4.3.2 La régularisation 150
Les conséquences des régularisations sur les asentamientos 156
4.4 L’attribution définitive 157


CHAPITRE 3

« LA TIERRA SE MUEVE » : COMMENT SE
165
TRANSFERENT LES TERRES

1. Un état des lieux du foncier dans le Limarí : quelques
166données statistiques

1.1 L’approche par les superficies (données du service des impôts,
échelle de la Province, 2006) 166
1.2 L’approche par les propriétaires (échantillon Jeai) 169

1762. La terre bouge : les motifs de transferts

2.1 Conserver la valeur sociale de la terre 177
2.2 Augmenter la valeur potentielle de la terre 179
2.3 Tirer parti de l’accès à l’eau 181
2.4 Payer ses dettes 183

1853. Transférer et diviser la propriété

3.1 Quelques données sur les transferts de propriété, à partir de
l’échantillon Jeai 185
3.2 La segmentation de la propriété : les règles 192
3.3 La segmentation de la té dans le Limarí 193
3.4 Une forme particulière de partition : le lotissement dit
« d’agrément » 200
3.5 La division des parties communes des communautés agricoles 204




9
tel-00455240, version 1 - 9 Feb 2010