Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Le propre du singe

De
27 pages

Le propre du singe

Publié par :
Ajouté le : 21 juillet 2011
Lecture(s) : 186
Signaler un abus
Muséum d histoire naturelle de Neuchâtel  Le propre du singe Du 3 février 2008 au 26 octobre 2008    Réunion des textes de l’exposition   Le chemin des primates   Les primates constituent un ordre au sein des mammifères. Le terme de « primate » vient du mot latinprimus qui est au signifie « premier, qui premier rang ». Ce nom, donné par Carl von Linné en 1758, sous-entend prétentieusement que les primates se trouvent au sommet de la classification. Plus objectivement, toutes les espèces de primates possèdent simultanément deux caractéristiques : une excellente vision et des mains agiles.    Echelle du temps : la lignée des primates  L origine des singes Les singes sont des vertébrés ; plus précisément des mammifères, et plus précisément encore des primates. Les premiers vertébrés, des poissons, sont apparus il y a 550 millions d'années (au Cambrien). Il y a 220 millions d'années (au Trias) apparaissent les mammifères. Les premiers primates datent de quelque 60 millions d’années. Leur histoire est encore confuse, car les fossiles sont peu nombreux et chaque nouvelle découverte peut remettre en cause les hypothèses précédentes.  Haikouella, le premier vertébré ? Cambrien inférieur du Yunnan (Chine), environ 500 millions d’années L’Haikouellade poisson primitif marin, de petite taille (2-4 cm), sans os ni mâchoire une sorte  est mobile. C’est probablement un vertébré.  Purgatorius, l ancêtre des primates ? Crétacé supérieur du Montana (Etats-Unis), 65 millions d’années  A la fin de l’Ere Secondaire, l’extinction des dinosaures permet une diversification rapide des mammifères, qui occupent les niches écologiques libérées par les reptiles disparus.Purgatorius unio, une sorte de grosse musaraigne en partie arboricole, serait à la base de la lignée des primates. [dessinPurgatorius unio]  Toupaye du SudDendrogale melanura(Famille des Tupaiidés) Bornéo Les toupayes (ou tupaïa) actuels qui vivent dans les forêts tropicales d’Asie du Sud-Est ressemblent beaucoup àPurgatoriuspas opposable, leurs incisives ont la forme de canines alors. Leur pouce n’est que leurs canines sont réduites et ressemblent à des prémolaires. Considérés tantôt comme des insectivores, tantôt comme des primates primitifs, ils sont aujourd’hui classés dans un ordre à part, les scandentiens.
Muséum d histoire naturelle / Switzerland Suisse Rue des Terreaux 14 CH-2000 Neuchâtel Tél. +41 (0)32 717 79 60 Fax +41 (0)32 717 79 69info.museum@unine.ch   www.museum-neuchatel.ch  
 Les premiers primates, il y a 60 à 55 millions d années Paléocène-Eocène d’Europe et d’Amérique du Nord.  Au Paléocène, il y a environ 60 millions d’années, le réchauffement du climat favorise l’apparition de vastes forêts tropicales sur une grande partie de l’hémisphère nord. Une espèce d’un ordre primitif aujourd’hui disparu, les plésiadapiformes, s’adapte à la vie dans cette végétation luxuriante : ses yeux déplacés vers l’avant permettent une vision binoculaire et nocturne ; son museau raccourci et ses dents élargies marquent le passage à un régime omnivore plutôt que strictement insectivore. Ces primates ancestraux qui se diversifient rapidement devaient ressembler à de petits lémuriens ou à des loris.  Galago de DemidoffGalago demidoff(Famille des Lorisidés) Afrique équatoriale Pesant à peine plus de 60 g et ne dépassant guère 10 cm (sans la queue), ce galago est l’un des plus petits primates actuels. Sa morphologie générale rappelle celle du tupaïa (vitrine précédente) mais le museau est plus aplati, les yeux sont plus gros et dirigés vers l’avant, les ongles ont remplacé les griffes et le pouce est opposable aux autres doigts.  Les premiers vrais singes Quand et où sont apparus précisément les simiens, ou vrais singes ? Leur origine est probablement le Sud-Est asiatique où ils se sont peut-être différenciés, il y a environ 45 millions d’années, à partir d’un groupe florissant à l’Eocène mais aujourd’hui éteint, les Omomyidés. Le tarsier est leur seul proche parent encore vivant actuellement.  L énigme de l arrivée des singes en Amérique du Sud ’ ’ Les singes du Nouveau Monde (platyrhiniens) et ceux de l’Ancien Monde (catarhiniens) se ressemblent beaucoup extérieurement mais les caractères de leur crâne montrent qu’ils ont évolué séparément. Les plus anciens fossiles connus en Amérique du Sud datent de 31 millions d’années, époque à laquelle ce continent était totalement isolé. Ils présentent de fortes ressemblances avec les restes de l’Aegyptopits cuhedécouvert en Afrique et datant de 29 millions d’années. Les ancêtres des singes américains seraient-ils venus d’Afrique par voie de mer ? Le mystère reste entier.  Aegyptopithecus zeuxis(famille des Propliopithecidés) Oligocène du Fayoum, Egypte, 29 millions d’années De nombreux primates habitaient les forêts marécageuses qui recouvraient l’ancien delta du Nil, il y a environ 30 millions d’années. Parmi eux,Aegyptopithecus zeuxis à un petit babouin et ressemblait possédait un curieux mélange de caractères primitifs et évolués, ne permettant de le classer ni parmi les platyrhiniens, ni parmi les catarhiniens. Il présentait un dimorphisme sexuel important, la femelle étant beaucoup plus petite que le mâle.  Les primates se caractérisent par :   Des orbites orientées vers l’avant permettant une vision binoculaire  Le lobe occipital du cerveau, siège de la vision, particulièrement bien développé  main spécialisée très souple,  Unegrâce en particulier à la mobilité du radius et du cubitus, mais aussi à la présence d’un pouce opposable aux autres doigts et permettant la préhension  ongles plats à la place des griffes Des   Ouistiti à toupets blancsCallithrix jacchus(Famille des Callitrichidés), Brésil Ce petit singe sud-américain présente les caractéristiques classiques des primates : yeux orientés vers l’avant, main à cinq doigts munis d’ongles, pouce opposable.
Muséum d histoire naturelle / Switzerland Suisse Neuchâtel CH-2000 des Terreaux 14 Rue Tél. +41 (0)32 717 79 60 Fax +41 (0)32 717 79 69info.museum@unine.ch   www.museum-neuchatel.ch  
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin