//img.uscri.be/pth/587b957bc73094dcfbcbfc131095a5a01ac351f5
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Les clubs politiques - article ; n°1 ; vol.15, pg 103-113

De
12 pages
Revue française de science politique - Année 1965 - Volume 15 - Numéro 1 - Pages 103-113
11 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.
Voir plus Voir moins

Monsieur Georges Lavau
Les clubs politiques
In: Revue française de science politique, 15e année, n°1, 1965. pp. 103-113.
Citer ce document / Cite this document :
Lavau Georges. Les clubs politiques. In: Revue française de science politique, 15e année, n°1, 1965. pp. 103-113.
doi : 10.3406/rfsp.1965.392840
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/rfsp_0035-2950_1965_num_15_1_392840Les Forces Politiques en France
la très vive hostilité de la gauche de la F.T.C en particulier de
Declercq de U.D de Loire-Atlantique et de Duvivier de
Union régionale parisienne la Fédération de la métallurgie est toujours
tenue écart de la vie politique au sens strict du mot Mais surtout le
problème qui vient être tranché par le congrès extraordinaire était posé
dans le mouvement depuis plus de vingt ans on ne saurait donc le
réduire une man uvre politique pour conduire le syndicalisme un
combat politique passager qui ne serait pas le sien En définitive la
déconfessionnalisation de la C.F.T.C comme la plupart des pro
blèmes du monde ouvrier ne se situe pas au niveau politique il agit
là un problème infrapolitique ou parapolitique les motivations se réfè
rent plus la logique interne et aux valeurs propres du mouvement
ouvrier une analyse purement politique de la conjoncture ou de état
des forces politiques Ce serait négliger les le ons de histoire que ou
blier que le syndicalisme longtemps corps étranger dans la nation ne sait
pas encore il est un élément politique essentiel dans avenir de la
société
LES CLUBS POLITIQUES
AUDIENCE ET RAYONNEMENT DES CLUBS
Tous les ans Le Monde dans son numéro daté du 1er janvier
publie une chronologie des principaux événements de année Celle
de 1964 mentionne 25-26 avril divers clubs tiennent Vichy les
Assises de la démocratie Sans doute la citation ce palmarès ne donne-
t-elle une indication toute relative sur importance de événe
ment Cependant la mention des Assises révèle au moins la place
que celles-ci et de fa on plus générale les activités des clubs politiques
ont tenue et tiennent encore dans la presse fran aise
Or celle-ci porte aux clubs une attention flatteuse qui contraste avec
le silence observent leur égard les chaînes de O.R.T.F Périodi-
Bertrand de JOUVENEL consacrant cette réunion un article très
élogieux la saluait comme un événement importance majeure Spectator
mai 1964)
103 Les Forces Politiques en France
quement Combat ouvre largement ses colonnes au Club des Jacobins et
la Nouvelle Ecole Le Monde par la plume de Barrillon 26 mars
1963) consacré une revue ensemble aux clubs politiques il cite parfois
Le Bulletin du Club Jean Moulin et vient de publier janvier 1965 de
larges extraits une étude sur les partis politiques fruit une collabo
ration entre ce club et Citoyens 60 La rencontre de Vichy avait été com
mentée par six quotidiens parisiens et par au moins deux grands quoti
diens régionaux Le Proven al La Dépêche du Midi La Revue politique
et parlementaire en Juin 1964 inauguré une nouvelle chronique con
sacrée aux clubs et publié des débats entre quelques animateurs de ceux-ci
Si donc les bulletins et journaux des clubs eux-mêmes atteignent direc
tement un public restreint la presse assure leurs activités une audience
considérablement plus large Enfin par la publication ouvrages diffusés
par des éditeurs importants certains clubs ont pu atteindre un public
assez considérable tel est le cas notamment du Club Jean Moulin et
de la Nouvelle Ecole
Le rayonnement des clubs est pas dû seulement la presse et leurs
propres publications Il explique aussi par attention que leur portent
certains milieux syndicaux et politiques
Officiellement la C.G.T. F.O et la F.E.N témoignent peu intérêt
pour les clubs politiques En revanche autres organisations syndicales
entretiennent des relations cordiales avec des clubs du groupe des Assi
ses ou du groupe de la Convention républicaine des responsables
et des dirigeants importants de ces organisations appartiennent parfois aux
organes de direction des clubs
Il est vrai que du côté des milieux politiques professionnels attitude
est moins uniformément favorable et dans ensemble plus soup onneuse
Déjà on avait pu remarquer que la presse liée aux partis avait réservé
aux Assises de la démocratie des commentaires où per ait parfois un
peu acidité cela était aussi vrai de La Nation et de Notre Ré /bli que
que de Libération artide de Fonvieille-Alquier 30 avril Les organes
du M.R.P. ou proches de celui-ci bien que plus aimables dissimulaient
mal un peu agacement devant la popularité dont bénéficient les clubs
au détriment des partis alors que les premiers se gardent bien affronter
les rudes tâches des secondes Cf Bernard Boudry Forces nouvelles
30 avril 1964 Etienne Borne Prance-Forum no 57 juin 1964)
Toutefois quelques individualités de la C.G.T sont membres de clubs
notamment Jean Moulin Citoyen 60 Il est même arrivé que des cadres
syndicaux de la C.G.T aient accepté de participer sans publicité des
groupes de travail de certains clubs
10k Les Forces Politiques en France
Néanmoins certains milieux politiques cherchent manifestement
entretenir des relations avec les clubs ou avec certains entre eux Relations
dont personne de part et autre ne semble très impatient de fixer le
type En tout cas le dialogue est largement et facilement accepté sauf
de la part du Parti Communiste qui semble même parfois exercer une
pression sur certains responsables communistes de la C.G.T pour les
dissuader de dialoguer avec certaines commissions du Club Jean Moulin
Bien des personnalités politiques des indépendants au P.S.U et même
au moins un fois un membre de U.N.R.) ont accepté de venir exposer
des réunions non publiques du Club Jean Moulin leurs vues sur les
problèmes politiques et constitutionnels Des Colloques socialistes
réunis dans le courant de année 1964 initiative de Georges Bru-
telle avec accord du Comité directeur de la S.F.1.0. ont admis la
participation de trois clubs Jacobins Citoyens 60 Jean Moulin Socia
lisme et Démocratie qui ont pas joué un rôle négligeable Si aucune
liaison formelle existe entre la plupart des clubs et les organisations
qui préparent la campagne présidentielle de Gaston Defferre des
contacts en existent pas moins une part on se souvient que cinq
des onze clubs réunis Vichy Association Jeunes Cadres Citoyens 60
Cercle Tocqueville Club Jean Moulin Démocratie Nouvelle signèrent
le Manifeste du 16 décembre 1963 qui sans désigner formellement
Defrerre fut considéré par opinion comme un acte politique qui
appuyait sa candidature en même temps il posait certaines exigences
politiques autre part des responsables de clubs Jouent un rôle actif
soit au Comité national de Horizon 80 soit dans certains comités locaux
Lyon par exemple mais pas Marseille)
Certains clubs entretiennent ouvertement des liaisons beaucoup plus
étroites non pas avec des organisations mais avec des hommes politiques
Il en est ainsi du Club des Jacobins et de ses ramifications provinciales
et du Cercle Action Institutionnel qui un et autre ont pour ani
mateur Charles Hernu
QUE SONT LES CLUBS
Pas plus on jamais défini les forces vives pas davantage
on défini les clubs notre connaissance il existe même pas un
recensement sérieux de ces sociétés de pensée ou groupements in
térêt politique que on désigne habituellement et un peu vague
ment du nom de clubs
Au début de 1962 le Club Jean Moulin Citoyens 60 et le Cercle
Tocqueville obtinrent sans doute une centaine de réponses un question-
105 Les Forces Politiques en France
naire ils avaient élaboré dans le but un peu vague de connaître les
divers groupements qui partageaient leurs préoccupations Les réponses
montraient le caractère très disparate de ces groupements Dans le courant
de 1964 deux grandes conventions de clubs se déroulèrent une
tenue Vichy réunit treize clubs dont deux étaient pas invitante mais
invités autre tenue au Palais Orsay Paris réunit une quarantaine
organisations
Pourtant on le verra il est douteux que la seconde réunion ait été
plus représentative de espèce des clubs que la première Enfin cer
tains clubs ont participé aucune des deux réunions
Pas annuaire pas de dénombrement pas de définition
défaut de recensement il semble au moins nécessaire de tenter
un classement qui fera ressortir la fois la diversité des clubs et leurs
tendances principales
Le groupe des Assises de la démocratie Ome clubs réunis en
assises Vichy les 25-26 avril 1964 pour entendre et discuter six
rapports ont issue de cette réunion institué un comité permanent
qui depuis lors tenu des réunions périodiques et mis en place un secré
tariat
Il entre eux bien des différences un seul entre eux se définit
par une catégorie professionnelle Association Jeunes Cadres Le Club
Jean Moulin pratiquement activité Paris Positions est Moulins
le Cercle Tocquevîlle dans agglomération lyonnaise et Grenoble Démo
cratie Nouvelle Marseille et Aix-en-Provence le C.I.P.E.S Clermont-
Ferrand le C.R.E.P.T Toulouse au contraire Citoyens 60 des cercles
dans plusieurs villes de province Citoyens 60 est une branche une
association La Vie Nouvelle on ne range pas dans les clubs poli
tiques Après-Demain est un groupe animateurs un journal de la
7e section parisienne de la Ligue des Droits de Homme les autres clubs
Citoyens 60 publie Les cahiers Citoyens 60 500 abonnés en avril
1964) Centre de Réflexion et Etudes Politiques de Toulouse C.R.E.P.T.)
40 membres Centre Information Politique Economique et Sociale C.I.P.E.S.)
300 Association Jeunes Cadres publie la revue mensuelle Jeunes
Cadres 600 membres Après-Demain 000 abonnés Cercle Tocquevillc publie
un bulletin bi-mensuel En bret 000 membres Club Démocratie Nouvelle
300 membres Club Jean Moulin publie un bulletin mensuel patronne une
collection aux Editions du Seuil 500 Positions publie un bulletin
tiré 10000 exemplaires 380 membres Groupes Rencontres 1000 membres
Association pour la Démocratie et Education Locale et Sociale A.D.E.L.S.)
publie la revue Correspondance municipale Les deux clubs invités étaient
France-Forum le Forum de Montiu on Patrie et Progrès présenta une demande
adhésion qui fut reletée
106 Les Forces Politiques en France
la différence de ces deux derniers sont totalement autonomes
A.D.E.L.S une structure et des objectifs qui la mettent un peu
part des autres participants des Assises adhésion individuelle est
pas ici recherchée puisque A.D.E.L.S cherche par ses études ses stages
et ses cours aider les organismes éducation populaire et de formation
civique et sociale
Il serait priori tentant de rechercher entre ces onze clubs une com
mune tendance politique spirituelle ou philosophique examen les
choses paraissent moins simples
Ensemble de groupements composés adhérents en majorité catho
liques Si cela est probable pour Citoyens 60 ou pour le Cercle Tocque-
ville ce est pas certain pour la plupart des autres et cela est sûre
ment erroné en ce qui concerne Après-Demain
Même tendance politique Il est vrai que cinq entre eux ont en
commun avoir signé le Manifeste du 16 décembre 1963 sur élec
tion présidentielle mais eussent-ils été sollicités de le faire A.D.E.L.S.
Positions et les Groupes Rencontres ne auraient très vraisemblablement
pas signé Il est vrai aucun désaccord profond ne est manifesté
Vichy entre les onze clubs même propos du rapport sur enseignement
mais cela est peut-être en partie dû au fait que les Assises ne don
naient lieu aucun vote de motion ou de résolution
la vérité intérieur du groupe des Assises si certains clubs
ont pris des positions affirmées dans la vie politique et parmi ceux-là
mêmes il des différences de degré) autres ont tenu affirmer ils
entendaient se consacrer essentiellement la formation civique la
plupart ne dissimulent pas ils occupent une position intermédiaire
entre le pôle action et le pôle de la formation
Un seul caractère commun pourrait être décelé mais il est ténu entiè
rement négatif et peut-être circonstanciel aucun de ces clubs ne compte
dans ses rangs de responsables notoires un quelconque parti politique
aucune personnalité politique été invitée participer aux Assises de
Vichy Si dès la réunion préparatoire du 31 mars 1963 qui organisa la
rencontre la décision fut prise en écarter le Club des Jacobins ce fut
semble-t-il pour la seule raison que la présence dans ce club hommes
politiques comme Hernu et Fran ois Mitterrand ne ferait pas
apparaître la volonté de changement de personnel et de style que les
Assises entendaient affirmer
Voir la note de René MOND sur élection présidentielle et la can
didature Defferre dans cette revue juin 1964 pp 513-526
Ce sont les termes employés par BERGOUGNOUX parlant au nom
de Citoyens 60 lors du débat Pourquoi les clubs organisé par la Revue
politique et parlementaire 746 juin 1964 7)
107 Les Forces Politiques en France
Le groupe de la Convention républicaine Quelques semaines avant
les Assises de Vichy le Club des Jacobins de Paris président Charles
Hernu qui avait pas été invité Vichy prenait initiative avec
le Centre Action Institutionnel de convoquer pour le début de juin au
Palais Orsay Paris une convention préparatoire une Convention
des institutions républicaines appel des Jacobins une cinquantaine
organisations répondirent Certaines étaient fort peu connues beaucoup
étaient des branches locales des Jacobins ensemble était encore infini
ment plus composite et hétérogène que la réunion de Vichy les Amis
de Forces Nouvelles France-Forum et la J.E.C voisinaient avec le Cercle
du Libre Examen la Ligue des Droits de Homme le Cercle Saint-Just
et Atelier Républicain
En annon ant la réunion Orsay Hernu précisait que la véritable
différence entre celle-ci et celle de Vichy consistait en une différence
appréciation sur opportunité de engager immédiatement dans les
batailles politique II un côté Vichy des citoyens et des
citoyennes de bonne volonté dont la vocation est encore celle de la
pédagogie civique celle aussi de élaboration de dossiers sérieux mais
qui laissent en suspens des véritables options politiques et de autre
côté des hommes et des femmes qui depuis 1958 ont décidé de engager
dans routes les batailles politiques Combat 22 avril 1964)
Cette différence est guère douteuse Elle est toutefois pas aussi
absolue pour tous les clubs qui se rangent dans un ou dans autre
groupe Il semble surtout que cette différence en recouvre deux autres
peut-être plus profondes une part les clubs de la Convention
ont pas vis-à-vis des personnalités politiques et des partis les mêmes
préventions que ceux des Assises Parmi les présents au Palais Orsay
figuraient des parlementaires ou anciens parlementaires tels que Fran
ois Mitterrand qui pronon le discours de clôture) les sénateurs Ludovic
Tron et Emile Aubert MM Gérard Jaquet Léon Hovnanian ainsi que
des personnalités politiques telles que MM Joseph Barsalou Beau-
champ Claude Estier Mermaz Stefanaggi Thorp autre
part et là est sans doute le plus important les clubs de la Con
vention semblent considérer leur action comme une action tendant
faciliter la création un grand parti et semblent un peu impatients
de hâter cette naissance
Voir la liste des participants Revue politique et parlementaire juin
1964 pp 75-76 Cette liste donne parfois impression que certaines des
organisations qui figurent sont des raisons sociales hâtivement forgées pour
permettre invitation de certaines personnes Les personnalités politiques repré
sentent non leurs partis mais des clubs Jaquet la Gauche Européenne
Tron Le Siècle Mitterrand le C.A.I. etc.
108 Les Forces Politiques en France
Hernu dit en tout cas fort clairement lors du débat organisé
entre divers animateurs de clubs par la Revue politique et parlementaire
Plus il de clubs plus ils traduisent la richesse de la pensée mais
le jour où il aurait un grand mouvement enthousiasme un événe
ment ou une prise de position exceptionnelle je crois que toutes ces
tendances se regrouperont dans un grand parti politique Quel grand
parti va nous permettre de nous rassembler est-ce pas la question
pp 10-11 Les animateurs de clubs ne rêvent-ils pas de devenir des
hommes politiques Le vrai chemin pour nous est de nous fondre
dans un vaste parti politique dont auront besoin les structures politiques
économiques et sociales de la France de demain.. 20)
Entre les deux groupements de clubs il des contacts de concur
rence courtoise et de coopération épisodique) il des lieux de rencontres
aux Colloques socialistes il des personnes qui adhèrent en
même temps des clubs de un ou autre famille il collabo
ration simultanée de certains de leurs adhérents aux comités Horizon 80
est assez dire que les différences pour réelles elles soient
empêchent pas certains intérêts communs Il est vrai cependant que
chaque famille compte certains membres peu intégrés qui vivent assez
isolés et ont peu près aucun contact avec autre famille
Bien de ces deux regroupements inventaire méthodique ferait
sans doute apparaître des clubs plus ou moins nombreux qui restent
semble-t-il isolés Le cas le plus connu est celui de la Nouvelle Ecole
successeur de Patrie et Progrès) laquelle Combat donne périodiquement
asile comme aux Jacobins et beaucoup autres organisations telles que
partis ou syndicats Mais bien autres groupements sont dans la même
situation surtout en province On peut cet égard noter existence de
deux organisations de tendance nettement conservatrice toutes deux lyon
naises étroitement articulées une autre le Cercle Péguy et le Centre
Lyonnais Informations Politiques et Sociales ce dernier semblant se
présenter la fois comme une autre Chronique sociale et comme un
contrepoids au Cercle Tocqueville Il faut aussi mentionner association
Socialisme et Démocratie animée par Alain Savary qui parti
cipé ni aux Assises ni la Convention mais joué un rôle
actif aux Colloques socialistes
II existe enfin toute une zone indéterminée et confuse où on pour
rait ranger en vrac nombre associations il ne semble pas première
vue légitime de ranger parmi les clubs politiques et qui cependant par
109 Les Forces Politiques en France
des systèmes de liaisons personnelles par des publics communs par des
participations communes certaines actions ne sont pas sans rapports avec
les clubs Parfois même de ces associations ont accepté de par
ticiper des réunions ou des études des clubs
Tel est le cas notamment du Groupe de Recherches Ouvrier et Paysan
G.R.O.P.) organisme étude créé et géré en commun par la C.F.D.T.
et le C.N.J.A depuis 1962 Le G.R.O.P participé ni aux Assises
ni la Convention mais il entretient de bons rapports avec le Club
Jean Moulin et avec Citoyens 60 Il été un des signataires du Mani
feste de décembre 1963 Son caractère organisme études inter-syn-
dical étroitement rattaché deux organisations professionnelles semble
cependant interdire de classer purement et simplement le G.R.O.P parmi
les clubs
Pour des raisons bien différentes la même hésitation semble imposer
pour des associations telles que France-Forum les Amis de Témoignage
Chrétien les Amis de Forces Nouvelles il agit ici soit une revue qui
de fa on accessoire essaie animer quelques cercles locaux de discussion
pour faire connaître la revue et véhiculer son esprit soit de groupes de
lecteurs et abonnés un journal qui efforcent en étendre le rayon
nement en organisant des réunions et des conférences assurées par les
collaborateurs de ces journaux Il en est peu près de même des Groupes
Esprit dans les villes où il en existe La plupart de ces groupements ont
ailleurs été créés antérieurement la des clubs politiques Une
partie de leurs membres pu aider la constitution de ces derniers
et assez nombreux semblent ceux qui jouent un rôle actif mais les
activités des deux genres organisations restent distinctes
Alors que les vrais clubs portent la politique un intérêt général
qui exclut évidemment pas que accent soir mis plus fortement sur
certaines questions particulières par exemple planification développement
régional institutions politiques information enseignement) certaines asso
ciations semblent avoir pour centre intérêt un secteur particulier et
orienter toute leur activité en fonction de ce centre intérêt II semble
en être ainsi de divers mouvements fédéralistes Union Fédéraliste Mon
diale Mouvement Fédéraliste Européen Gauche Européenne Ou encore
organisations se fixant des objectifs politiques ou économiques regiona
listes Centre Etudes Régionales Corses Comité Occitan Etudes et
Action Le même critère de spécialisation conduirait aussi exclure
Les organisations fédéralistes et regionalistes citées dans le texte figu
raient toutes parmi les participants la convention préparatoire du Palais
Orsay de juin 1964 Cette convention très éclectique était pas limitée
aux clubs ni même aux seules sociétés de pensée
110 Forces Politiques en France Les
la Ligue des Droits de Homme qui ailleurs pour autres raisons
encore ne semble pas pouvoir être rangée parmi les clubs politiques
Personne enfin ne songerait établir un rapprochement entre les clubs
politiques et les loges ma onniques bien que quelques animateurs des
clubs ou pseudo-clubs de la Convention du Palais Orsay semblent
être affiliés des loges ma onniques
La tentative de classement laquelle nous nous sommes livrés ne
permet pas aboutir une définition précise des clubs politiques Cer
tains autres traits doivent être ajoutés pour mieux les caractériser
Si on ne retient que les organisations des deux premières catégories
Assises et Convention on constate peu près aucun des
vrais clubs été constitué avant 1955 que dix des onze clubs des
Assises ont été fondés en 1957 ou postérieurement et sept entre
eux partir de 1958 Si on rapproche ces dates des thèmes qui appa
raissent le plus fréquemment dans leurs publications ou dans leurs inter
ventions il est clair que ces clubs sont nés de impasse des partis la
fin de la IVe Pvépublique des répercussions politiques de la guerre Al
gérie du nouveau régime politique institué en 1958 On constate éga
lement que est après la revision constitutionnelle de 1962 et non sans
quelque lien vraisemblable avec élection présidentielle venir que les
clubs qui avaient alors agi isolément ont essayé de prendre
entre eux des contacts et de coordonner leurs actions Ces tentatives sont
contemporaines la fois des pourparlers que certains partis amorcent en
vue de leurs regroupements et de la candidature de Gaston Deiferre
Mais si les mêmes événements semblent liés aux rencontres de Vichy et
du Palais Orsay les deux groupes ne se sont pas situés égard de
ces événements dans les mêmes perspectives Ainsi que le titrait Le
Monde Vichy les clubs ont surtout cherché définir de nouveaux
modes action Plus direct Hernu annon ait La Convention
abordera étude des engagements pratiques prendre et des institutions
de la République moderne construire Combat 22 avril 1964)
éventail des opinions politiques représentées par les clubs est sans
doute large mais aussi assez bien circonscrit En fait cet éventail va du
P.S.U au M.R.P inclus Il peut avoir dans des clubs anciens adhé
rents du Parti Communiste mais il ne semble pas il ait des adhérents
actuels de ce parti Il ne semble pas non plus on puisse assimiler
Notamment celle-ci la différence des autres clubs la Ligue un
long passé lié histoire de la IIP et de la IVe République
Cela est vrai aussi ailleurs de la Nouvelle Ecole et des deux cercles
lyonnais cités ci-dessus
111