Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Les idées contre l'idéologie. Formes et degrés de la débolchevisation - article ; n°1 ; vol.19, pg 46-62

De
19 pages
Revue française de science politique - Année 1969 - Volume 19 - Numéro 1 - Pages 46-62
Ideas versus ideology K. Papaioannou Stalin's disappearance opened the first stage in the general crisis of bureau-cracy. The all-powerfulness of Stalin's system was replaced by a systematic criticism of all its components. This criticism — the work of an « angry » intelligentsia which from 1956 to 1968, has constantly made its voice heard throughout Socialist Europe has attacked not only stalinism but also the official destalinization. For if the Soviet government has tried to maintain the revolt within the limits of the criticism of the « personnality cuit », the intellectuals have attacked the heart of the matter, Stalin's System, denouncing the political and social ideological alienation it hid. If at present this fundamental analysis is from time to time checked — even silenced by arms — the effect of the démystification of bolchevik ideology can probably not be reversed, and behind bolchevism Zooms again the true spirit of Marx and the hopes he conveyed.
Les idées contre l'idéologie K. Papaioannou La disparition de Staline a ouvert la première phase de la crise générale de la bureaucratie. A la toute-puis­sance de l'ordre stalinien succède une critique systématique de tous les éléments de cette puissance, et cette critique, œuvre d'une intelligentsia révoltée qui, de 1965 à 1968, n'a cessé de s'exprimer dans toute l'Europe socialiste, a porté ses coups non seulement contre le stalinisme mais aussi contre la déstalinisation officielle. En effet, si le pouvoir soviétique a essayé de maintenir la révolte dans le cadre de la critique du « culte de la person­nalité », les intellectuels eux ont attaqué le fond du problème, le système stalinien, dénonçant l'aliénation idéologique, politique et sociale, qu'il recouvrait. Si actuellement cette analyse fondamentale est par moments freinée, voire réduite au silence, par la force des armes, l'effet de la démystification de l'idéologie bolchevique est vraisemblablement irréversible, et derrière le bolchevisme se profile de nouveau l'esprit réel de Marx et les espoirs dont il était le messager.
17 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.
Voir plus Voir moins
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin