Cette publication est accessible gratuitement
Lire

NEURATH otto (1882-1945)

De
3 pages

Universalis_Article publié par Encyclopaedia Universalis NNEEUURRAATTHH oottttoo ((11888822--11994455)) Philosophe et sociologue autrichien, un des fondateurs de l'empirisme logique.

Publié par :
Ajouté le : 27 mars 2014
Lecture(s) : 13
Signaler un abus

Vous aimerez aussi

NEURATH otto (1882-1945)

Philosophe et sociologue autrichien, un des fondateurs de l'empirisme logique. Socialiste marxiste indépendant, Otto Neurath s'est intéressé à l'économie, à la politique et à l'histoire. Éditeur de l'Encyclopaedia of Unified Science, il fut le membre le plus « extrémiste » du cercle de Vienne, grand pourfendeur de la métaphysique. Pour lui, les propositions ne peuvent être comparées qu'à des propositions, non à une réalité inexprimable. La vérification est une relation des propositions aux énoncés protocolaires (cf. « Protokoll-Sätze » [1932], in Erkenntnis, vol. III), dont Neurath refuse de dire qu'elles sont atomiques ou fondamentales (ce qui serait métaphysique) ; il s'agit d'une théorie de la vérité fondée sur la cohérence. Les actes de perception sont conçus de manière béhavioriste comme des processus biologiques chez des individus nommés et désignés (pas de subjectivité générale). Neurath associe le positivisme logique au béhaviorisme ; tous les énoncés portant sur l'expérience sont exprimables en termes d'espace et de temps : c'est la thèse physicaliste. Neurath défendit l'unité des sciences, qui toutes sont « naturelles », et il eut une grande influence sur Carnap ; les sciences s'unifient par le langage, la méthode, les relations interdisciplinaires. Comme économiste, il publia en 1909 une histoire comparée des systèmes économiques de la Grèce antique et de Rome ; comme historien des sciences, en 1915, il rédigea une histoire de l'optique (Descartes, Malebranche, Huygens, Newton, Young, Fresnel). Sous le gouvernement social-démocrate, il participa aux travaux de l'office central de planification en Bavière. En tant que socialiste, il s'interrogea sur le problème des manières de vivre, sur la lutte contre les habitudes et les mentalités capitalistes. Son ouvrage Foundations of the Social Sciences (1944) use d'un langage physicaliste et béhavioriste, qui convient au matérialisme historique.

Auteur: FRANCOISE ARMENGAUD
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin