Cette publication est accessible gratuitement
Lire

OLYMPIODORE LE JEUNE (vie s.)

De
1 page

Universalis_Article publié par Encyclopaedia Universalis OOLLYYMMPPIIOODDOORREE LLEE JJEEUUNNEE ((vviiee ss..

Publié par :
Ajouté le : 27 mars 2014
Lecture(s) : 8
Signaler un abus

Vous aimerez aussi

AMMONIOS SACCAS (1re moitié iiie s.)

de Encyclopaedia-Universalis

PIERRE D'ABANO (1250 env.-env. 1316)

de Encyclopaedia-Universalis

GUILLAUME DE SHYRESWOOD (mort apr. 1267)

de Encyclopaedia-Universalis

OLYMPIODORE LE JEUNE (vie s.)

Philosophe néo-platonicien, Olympiodore vécut à Alexandrie, où il fut l'élève d'Ammonios et eut pour disciples David et Élias. Les noms de ceux-ci laissent penser qu'ils étaient chrétiens, mais on ignore s'il en allait de même pour Olympiodore. Sa pensée, telle qu'elle nous a été transmise par ses commentaires sur Platon et sur Aristote, ne dénote d'ailleurs aucune originalité. Il s'est, en effet, borné à transmettre avec une fidélité scrupuleuse les idées de ses prédécesseurs, notamment Ammonios. La seule innovation qu'apporte Olympiodore dans la tradition néo-platonicienne réside dans le mode d'exposition. Il est le premier à composer ses commentaires sur un modèle scolaire, les divisant en praxis. Chaque praxis, qui correspond à ce qu'on appellerait aujourd'hui un « cours », est elle-même constituée de deux parties : la théôria, interprétation globale du texte commenté, et la lexis, explication mot à mot. Cette méthode fut reprise par les successeurs.

Auteur: MICHEL GAREL
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin