Cette publication est accessible gratuitement
Lire

OXFORD école logique d'

De
2 pages

Universalis_Article publié par Encyclopaedia Universalis OOXXFFOORRDD ééccoollee llooggiiqquuee dd'' École qui occupe une place originale dans le mouvement contemporain de la « philosophie analytique ».

Publié par :
Ajouté le : 27 mars 2014
Lecture(s) : 26
Signaler un abus
OXFORD école logique d'

École qui occupe une place originale dans le mouvement contemporain de la « philosophie analytique ». Traditionnellement l'université d'Oxford est le lieu de l'éducation classique, en littérature et en philosophie, et on la considère comme un bastion des études aristotéliciennes, tandis que Cambridge, sa rivale depuis des siècles, se réclame davantage de Platon et d'une formation mathématique. L'une des caractéristiques d'Oxford est d'envisager la logique comme une investigation philosophique de la pensée plutôt que comme la construction d'un calcul, et de recourir le moins possible dans la discussion aux exemples fournis par la logique formelle et symbolique. Si les fondateurs du mouvement analytique en philosophie, Russell et Moore, ainsi que Wittgenstein (comme auteur du Tractatus logico-philosophicus, 1921) appartenaient à Cambridge, c'est à Oxford qu'ils rencontreront les critiques les plus opiniâtres.

Mais la caractéristique principale de l'école d'Oxford est de se référer constamment au « langage ordinaire ». John Cook Wilson, professeur de logique à Oxford de 1899 à 1915, fut celui qui donna le ton ; et son influence, dûment relayée, se fait sentir encore de nos jours. « Il est toujours périlleux de passer outre aux distinctions du langage courant », écrit-il dans Statement and Inference (1926). Et dans une lettre à Bosanquet : « La tâche du logicien est de fixer l'usage normal d'un terme ou d'une expression linguistique. Tout le reste en dépend. » Ce sont ensuite les Investigations philosophiques, lesquelles appartiennent à la seconde époque de la philosophie de Wittgenstein (1953), qui orientèrent de manière décisive les études oxfordiennes. J. L. Austin (1911-1960) est incontestablement le représentant le plus remarquable à tous égards de ce style philosophique, tandis que A. J. Ayer, qui fut membre du Cercle de Vienne, introduisit à Oxford l'esprit du positivisme logique, sans l'y faire prospérer. Parmi les philosophes d'Oxford contemporains, on peut mentionner G. Ryle, Stuart Hampshire, D. Pears, P. F. Strawson, J. Urmson, S. F. Toulmin et G. J. Warnock.

Auteur: FRANCOISE ARMENGAUD
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin