Cet ouvrage et des milliers d'autres font partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour les lire en ligne
En savoir plus

Partagez cette publication

P. L. Berger
Thomas Luckmann
Aspects sociologiques du pluralisme
In: Archives des sciences sociales des religions. N. 23, 1967. pp. 117-127.
Citer ce document / Cite this document :
Berger P. L., Luckmann Thomas. Aspects sociologiques du pluralisme. In: Archives des sciences sociales des religions. N. 23,
1967. pp. 117-127.
doi : 10.3406/assr.1967.2621
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/assr_0003-9659_1967_num_23_1_2621ASPECTS SOCIOLOGIQUES
DU PLURALISME <*
concept de pluralisme été employé aussi bien en Amérique en Europe
pour désigner dans la société moderne la coexistence de différents groupes
ethniques religieux et idéologiques Il été largement utilisé dans ce sens au
niveau des débats politiques bien que parfois avec des connotations normatives
opposées Ainsi on en fait usage aux Etats-Unis la fois pour et contre les
mariages mixtes et en Allemagne aussi bien pour que contre les écoles confes
sionnelles Le concept été utilisé avec moins ambiguïté pour décrire une attitude
de tolérance et de mutuelle compréhension entre les groupes utilisation poli
tique de ce concept ne nous intéresse pas ici et il est inutile insister là-dessus
mais son ambiguïté même souligne intérêt il aurait parvenir une intel
ligence claire et positive de la réalité sociale laquelle le terme se réfère
Nous définirions volontiers le pluralisme comme une situation dans laquelle
existe une concurrence dans ordonnancement institutionnel des significations
globales concernant la vie quotidienne Historiquement parlant une telle
compétition succède généralement une situation dont elle était plus ou moins
absente est-à-dire que le pluralisme est la conséquence un processus historique
de dé-monopolisation
Ce est évidemment pas le lieu entrer dans une analyse détaillée des diffé
rents moyens selon lesquels les significations de la vie quotidienne se structurent
socialement Pour clarifier notre définition il suffit de dire que parmi les nom
breuses significations de la vie quotidienne socialement reconnues il en aura
toujours quelques-unes qui seront globales en ce sens elles fournissent un
cadre général pour toutes les expériences de existence individuelle Ce sont les
Cet article paru en anglais dans Internationales Jahrbuch für Religionssosiologie no
1966 73-86) sous le titre Secularization and Pluralism Nous remercions le Westdeutcher
Verlag avoir autorisé la traduction et la publication de ce texte
Cette définition est évidemment redevable au concept durkheimien de la religion
Pour une étude plus approfondie mais dans la même perspective de la religion dans la société
contemporaine cf Th LUCKMANN Das Problem der Religion in der modernen Gesellschaft
Fribourg Rombach 1963 emploie le terme meaning là où Durkheim parle de sens
Cf Le Suicide Nous avons traduit par signification pour des raisons euphonie le terme
sens étant un emploi particulièrement malaisé dans un certain nombre de contextes verbaux
N.d.T:)
117 DE SOCIOLOGIE DES RELIGIONS ARCHIVES
significations qui permettent individu de donner un sens sa vie prise comme
un tout particulièrement intégrer dans une unité intelligible ses expériences
dans les secteurs largement différenciés de la vie quotidienne aussi bien que les
expériences qui sont marginales par rapport la réalité de te dernière Telles
sont par exemple les significations qui permettent individu de faire une
transposition en termes de traditions en passant un contexte dans un autre
intérieur de la vie quotidienne ainsi du contexte du travail dans celui de la
famille) aussi bien que affronter les expériences dont la mort est la plus impor
tante qui menacent les routines quotidiennes Les significations de cette sorte
sont institutionnalisées de différentes manières parfois dans le cadre général
de la société parfois partir de formations institutionnelles spécialisées
Ainsi défini le pluralisme est un concept dont emploi doit être réservé aux
sociétés hautement différenciées Il est naturellement plus immédiatement
applicable aux sociétés industrielles modernes dont il constitue une des caracté
ristiques sociologiques les plus importantes Le concept appliquera non seule
ment la religion proprement dite mais aussi autres systèmes de comporte
ments globaux tels que les actuelles Weltanschauungen scientifiques et poli
tiques Nous mettrons éclairage ici sur la dimension religieuse qui est historique
ment cruciale et qui en réalité se trouve être le paradigme dans une analyse des
dimensions non-religieuses du pluralisme Il sera clair aussi que le pluralisme
possède la fois une dimension socio-structurelle et une dimension subjective
la première inscrit dans la concurrence entre les institutions qui objectivement
incarnent les sytèmes attitudes plurales la seconde dans les manifestations de
cette compétition dans la conscience subjective Dans ces deux dimensions la clé
caractéristique du pluralisme se trouve dans la possibilité de choix égard de ces
systèmes
Aux U.S.A. où le concept de pluralisme tire son origine la dé-monopolisa
tion religieuse pris son essor la suite événements historiques qui ont obligé
plusieurs groupes religieux découvrir des formes de coexistence dans une société
aucun entre eux ne pouvait dominer Une telle configuration historique est
pas cependant la seule condition pour que le pluralisme apparaisse et elle en
est pas la condition la plus importante dans la société contemporaine La force
historique globale qui produit le pluralisme est plutôt la sécularisation nous
entendons par là autonomisation progressive de secteurs sociaux qui échappent
la domination des significations et des institutions religieuses origine
de cette force ne saurait être discutée ici Il suffit de dire elle ses racines dans
une évolution particulière Occident de la conceptualisation religieuse celle-ci
arrive maturité avec apparition de la société industrielle moderne et continue
étendre hui tandis que la devient un phénomène
mondial La sécularisation comprend le pluralisme entrée de jeu même il
avait pas alors pluralité dans les attitudes religieuses institutionnelle-
ment organisées dès apparaît un choix minimal entre ceux qui disent oui
ou non la tradition religieuse antérieurement dominante Nous pouvons ainsi
parler de pluralisme non seulement aux U.S.A où il un réseau socialement
reconnu de dénominations co-existantes) et en France où la religion autrefois
Notre fa on de concevoir la sécularisation est fondée sur le concept wéberien de ratio
nalité et de désenchantement Entzauberung dans le monde moderne Bien entendu nous ne
partageons pas opinion selon laquelle le concept ne saurait avoir application sociologique
valable mais ce est pas ici le lieu en débattre
118 SOCIOLOGIQUES DU PLURALISME ASPECTS
dominante est en compétition avec diverses franges organisations sécularisées)
mais aussi dans les pays dits en voie de développement où un nombre crois
sant individus rejettent les formes religieuses traditionnelles 3)
En analysant les dimensions socio-structurelles du pluralisme on peut
distinguer une part ses effets sur les relations entre les religions institutiona-
lisées et les autres institutions sociales et autre part ses effets sur la religion
institutionalisée elle-même
Pour autant il agisse du premier effet il constitue la maturation un
problème intrinsèque au développement religieux de la société occidentale Celui-ci
engendré un phénomène historiquement particulier Eglise chrétienne en tant
que forme sociale institutionnellement spécialisée de religion Ce phénomène
toujours mené avec lui un problème dans les relations entre les diverses institu
tions imbues de leurs prétentions juridictionnelles respectives les conflits entre
Eglise et Etat en sont expression la plus forte dans histoire de Occident
La spécialisation institutionnelle de la religion par le moyen de Eglise chrétienne
été en soi-même un facteur important dans le développement de la sécularisation
et elle est révélée ce qui ne doit pas surprendre entretenir une affinité
profonde avec toutes les formes de la société moderne qui se sont répandues
partir de Occident Ainsi nous trouvons une tendance vers la spécialisation
institutionnelle de la religion dans les sociétés en cours de modernisation dans
autres parties du globe comme en Inde et dans les pays islamiques qui se
dégagent actuellement du traditionalisme
La relation institutionnelle la plus importante dans cette aire est naturel
lement celle existant entre religion et Etat moderne Le pluralisme se caractérise
par le fait que Etat cesse progressivement être un outil de renforcement des
institutions religieuses Tandis on peut découvrir beaucoup de variantes dans
les aménagements spécifiques selon les différents pays il existe une tendance
générale vers une séparation entre les deux sphères institutionnelles Cette tendance
était déjà présente en germe lors de la fragmentation de la chrétienté selon la
clause territoriale de la paix de Westphalie cujus regio ejus religio et est
progressivement transformée en un dénominationalisme légalement sanctionné
dans la mesure où cette clause est avérée pratiquement inobservable Aux
U.S.A cette reconnaissance légale du pluralisme est incluse dans article constitu
tionnel affirmant la séparation de Eglise et Etat tout comme elle devait être
avec beaucoup plus de violence dans les sytèmes politiques issus des Révolutions
fran aise et russe Mais même dans les pays occidentaux qui continuaient
admettre en droit des formes variées de religion politiquement établies se mani
festait de la part de Etat une tendance délaisser en fait son rôle traditionnel
comme instrument de coercition en faveur du monopole religieux Dans histoire
récente les tentatives pour réassumer ce rôle telles les dictatures fascistes inspi
ration catholique ont été coûteuses et ont généralement échoué longue échéance
Etat dans la conjoncture pluraliste pourrait être comparé peu ou prou
un agent de la circulation qui fixerait impartialement certaines normes pour
les groupes religieux en concurrence tout en évitant une fa on générale inter-
Sur actuelle prise de conscience de la modernisation dans les sociétés en voie de
développement voir dans la ligne de notre analyse intéressant ouvrage de Daniel LERNER
The passing of traditional society Glincoe 111.) Free Press 1958
Sur la spécialisation institutionnelle de la religion cf Th LUCKMANN op cit
Le rapport classique entre le concept de dénominationalisme et organisation pluraliste
été établi par H.R NIEBUHR Thé social sources of Denominationalism 1929)
119 DE SOCIOLOGIE DBS RELIGIONS ARCHIVES
venir directement entre les compétiteurs Le parallélisme avec la fonctionnalité
étatique du laisser-f aire sous le capitalisme est pas accidentelle comme nous le
montrerons tout heure Que impartialité de Etat soit affectée du signe
plus ou moins le facteur décisif se trouve en être parmi autres dans les
intérêts idéologiques et pragmatiques de Etat aussi que dans les degrés de la
pression politique que sont capables exercer les différents groupes religieux
Etat peut évidemment dispenser une quantité de faveurs dont les plus impor
tantes sont ordre économique Selon les circonstances il peut distribuer ces
faveurs très équitablement entre les groupes rivaux ou établir une discrimination
entre eux Ainsi tous les groupes religieux ont également part au privilège de
exemption de impôt qui leur est reconnu aux U.S.A. tandis que les groupes
ayant acquis le statut des corporations de droit public jouissent en Allemagne
de privilèges discriminatoires Les différents groupes religieux engagent main
tenant dans les activités de pressions politiques pour maintenir activement ou
améliorer leur part des faveurs politiques aussi bien que pour limiter celle de
leurs rivaux Chaque groupe cherche faire les meilleures affaires possibles
avec Etat Les catholiques ont une avance évidente dans ce jeu car ils bénéfi
ciaient depuis longtemps non seulement une bureaucratie hautement centralisée
dans chaque pays mais aussi un appareil diplomatique international ayant
une longue expérience dans la négociation des affaires favorables Les autres
dénominations ont cependant réussi mettre sur pied des mécanismes bureau
cratiques une efficacité politique non négligeable au plan national et inter
national Le développement de tels offices bureaucratiques ceci est digne
de remarque est pas seulement le fait des protestants et des juifs mais aussi
des musulmans et des bouddhistes pour ne pas mentionner les groupes religieux
de moindre importance Ces nouvelles bureaucraties religieuses qui toutes
peuvent être considérées comme ironiques dérivés du prototype romain en
viennent naturellement promouvoir des affaires entre elles aussi bien avec
les gouvernements nationaux Le pluralisme suscite ainsi un réseau de bureau
craties religieuses en interaction continue entre elles et avec les organismes poli
tiques compétents aussi bien au niveau national international
Comme Etat cesse user de son pouvoir coercitif pour sauvegarder les
anciens monopoles religieux apparaît maintenant une population de consom
mateurs volontaires de la religion Au mieux ces consommateurs ont la liberté
de choisir entre un grand nombre de produits religieux concurrents Au pire ils
ont au moins la liberté accepter ou de rejeter le produit que leur présente ex-
monopole En autres termes le pluralisme conduit un marché religieux
Les groupes religieux doivent maintenant uvrer comme des agences de marché
et efforcer atteindre une clientèle dont allégeance et appui ne peuvent plus
désormais être considérés comme allant de soi Plus cette clientèle représente
aussi la base financière essentielle des opérations religieuses plus cette dernière
en viendra être dominée par la logique du marché économique Cette situation
naturellement prévaut quand Etat cesse de fournir des subsides directement aux
entreprises religieuses condition qui son plein effet aux U.S.A ce stade les
bureaucraties finissent par être dominées par des principes plus écono
miques que politiques même quand elles traitent avec Etat Leur politique leur
organisation et leur personnel en arrivent ressembler ceux des groupements
Pour une étude plus complète des rapports entre pluralisme et cuménicité en Amérique
cf BERGER Market model for the analysis of Ecumenicity Social Research 1963 Une
traduction allemande de cet article paru dans Internationales Jahrbuch für Religionssosiologien
1965 235-49
120 ASPECTS SOCIOLOGIQUES DU PLURALISME
économiques la différence des plus anciennes bureaucraties religieuses qui
ressemblent bien davantage leurs analogues gouvernementaux Relations
publiques et prospection du marché deviennent plus importants que habileté
diplomatique les procédures alignent sur les normes des affaires économiques
le type humain de eminence grise est remplacé par celui de organisateur
vigoureux
La situation pluraliste du marché des conséquences longue échéance sur
la structure sociale interne des groupes religieux et sur leurs relations entre eux
Comme chaque groupe doit constamment faire appel sa clientèle il doit être
organisé de telle sorte il puisse soutenir cet effort Ceci entraîne une rationalisa
tion toujours plus poussée de tous les aspects de opération qui son tour
entraîne une bureaucratisation toujours plus complète En vertu des lois bien
connues de la dynamique sociale de la bureaucratie les équipes de tête des divers
groupes tendent acquérir une autonomie sans cesse plus grande opposant aux
échelons inférieurs sans souci des conditions de droit interne après lesquelles
elles sont censées agir Ces équipes tendent tout naturellement verser dans la
spécialisation outrance se perpétuer par cooptation en attirant certains
types individualités qui sont susceptibles être tout sauf des hommes reli
gieux au sens littéral Au-delà des nécessités de la situation de marché elle-même
les dirigeants au sommet de nombreuses bureaucraties religieuses tendent
comprendre leurs relations mutuelles selon des modalités qui auraient été impen
sables lorsque ces situations étaient occupées par des hommes dévorés par la
passion théologique Les nécessités économiques sont cependant contraignantes
dans tous les cas
La compétition sans règle sur le modèle du laisser-f aire avère longue
échéance économiquement irrationnelle Son coût et les risques elle comporte
sont trop grands Le marché religieux se comporte de la même fa on que celui
des objets plus profanes La concurrence engendre une pression sans cesse plus
contraignantes vers la rationalisation est-à-dire vers la régulation de la compé
tition Un facteur important de cette pression est inflation qui rend les opérations
sans cesse plus risquées si on édifie pas avance des garde-fous contre les
surprises de la compétition Un autre facteur réside dans accumulation même
des capitaux qui postule une ligne de conduite rationnelle de la part des respon
sables administratifs Un facteur non-économique ajoute cette pression
il agit du souci de opinion publique laquelle influence les activités de toute
organisation dépendante du bon vouloir une clientèle de consommateurs Pour
le dire crûment il est trop coûteux de continuer entrégorger et de plus cela
ne fait pas tellement bon effet Les relations économiques aussi bien que celles
avec le public suggèrent que les prix doivent être fixés
La principale méthode pour réglementer rationnellement la concurrence est la
cartellisation Elle implique la réduction par fusions du nombre des compéti-
teurs et établissement de la part des survivants désormais plus forts un
processus constant et rationnel accomodation Ces deux aspects de la cartellisa
tion sont essentiels pour comprendre la situation de la religion dans une conjoncture
pluraliste En particulier le mouvement cuménique demeurera sociologiquement
incompréhensible qui ne prendrait pas ces aspects en considération Nous ne
nous attachons pas ici la variété des facteurs dont certains sont fort éloignés
On trouvera une excellente étude de cas de la bureaucratisation dans une dénomination
qui en nie théoriquement la possibilité dans Paul HARRISON Authority and Power in the Free
Church Tradition Princeton University Press 1959
121 DE SOCIOLOGIE DES RELIGIONS ARCHIVES
de économie qui ont concouru élaboration de cuménisme contemporain
Nous soutenons pourtant que les nécessités économiques de la situation pluraliste
auraient en tout cas fait surgir quelque chose analogue au mouvement cumé
nique actuel quelle que soit par ailleurs importance des autres facteurs Les
bureaucraties ont tendance traiter entre elles selon une manière rationnelle
et les religieuses ne font pas exception cette règle
La situation pluraliste est ainsi caractérisée par la compétition entre des
cartels religieux bureaucratiquement organisés en perpétuelles tractations entre
eux et avec Etat et lan ant sur le marché un certain nombre de marchandises
religieuses intention une population de plus en plus sélective de consomma
teurs Que cette situation ait des conséquences lointaines sur la structure sociale
de la religion aussi bien que sur ses modes opération et sur son personnel admi
nistratif cela été clairement démontré on espère Il devrait être clair aussi
pour le lecteur que le produit lui-même ne peut pas sortir indemne de ces mani
pulations Et en fait la religion été affectée dans son contenu interne en se
transformant de produit de monopole en produit concurrentiel Une fois établi
le marché religieux les désirs de la clientèle deviennent décisifs pour des raisons
économiques aussi bien que socio logiques Il en est évidemment ainsi avec la
clientèle potentielle est-à-dire avec la population encore flottante qui sert en
quelque sorte de cible aux organisations religieuses dans leurs activités expan
sion Il faut intéresser convaincre conditionner ces personnes de sorte elles se
transforment en consommateurs Mais on ne peut même plus tenir pour définiti
vement acquis les individus qui consomment déjà le produit religieux Ils peuvent
après tout décider de modifier leurs préférences Ainsi même les membres
des divers groupes religieux ne peuvent plus être traités comme des clients coup
sûr fidèles Il faut les considérer assez prudemment en vieilles pratiques qui
pourraient bien en occurence se convertir tout moment en anciens clients
On peut donc dire de fa on très générale que le produit se modifie selon
les besoins des consommateurs Ces modifications posent des problèmes
idéologiques évidents aux organisations religieuses Nous en parlerons dans un
moment On peut première vue exprimer le caractère général de ces modifi
cations en termes de standardisation et de différenciation marginale Dans la
mesure où divers aspects des contenus religieux traditionnels ne coïncident plus
avec ce que demandent les consommateurs ils doivent être éliminés ou au moins
minimisés Dans la mesure où certains aspects des contenants religieux traditionnels
ont perdu leur signification en termes de demande commerciale on tendra les
éliminer ou tout au moins ne plus insister sur eux Et dans la mesure où les
diverses organisations concurrentes doivent faire appel une clientèle dont les
exigences sont semblables leurs produits deviendront toujours plus ressemblants
Soit par exemples les groupes qui efforcent tous attirer une clientèle
de la classe moyenne supérieure ils peuvent tous essayer de démontrer que leur
produit est susceptible apporter la paix de esprit et les bienfaits psycho
logiques qui en découlent tout autant que ceux prônés par leurs rivaux On une
illustration classique de ce fait dans la conjoncture religieuse américaine avec la
publication par le Rabbin Liebman de son bestseller Peace of Mind suivie par les
publications de Mgr Sheen Peace Soul et de Billy Graham Peace with God
sans parler des ouvrages postérieurs sur le même thème et avec des titres simi
laires de Norman Vincent Peale On offre ainsi au public un étalage complet
de produit religieux apportant la paix de qualité considérablement standar
disée bien que marginalement différenciée aussi sous les étiquettes respectivement
juive catholique protestant-conservateur protestant-libéral La différenciation
marginale est fonctionnelle dans la situation de marché et résulte des différences
122 ASPECTS SOCIOLOGIQUES DU PLURALISME
internes la population de consommateurs par exemple les différences de
classe ou éducation qui entraînent des différences dans les goûts religieux
Il existe aussi important facteur de la fidélité des vieux consommateurs un
produit donné ainsi les Juifs préfèrent acheter le produit paix sous une éti
quette juive plutôt que protestante libérale même il ne agit peut-être que
une affaire emballage Indépendamment des intérêts idéologiques du personnel
religieux qui transparaissent dans les étiquettes il un facteur économique qui
pousse maintenir la différenciation marginale le simple désir de continuer
figurer sur le marché Ainsi le groupe peut fusionner avec le groupe la stan
dardisation de leurs produits respectifs ayant été officiellement reconnue Mais
si le nouveau cartel décide maintenant de ne pas fusionner avec le groupe
cette option va nécessairement rendre plausible aux yeux de ses clients idée que
le produit AB diffère réellement du produit est précisément pour cette
raison que la situation pluraliste est devenue non seulement ère cuménique
mais aussi occasion nécessaire de la redécouverte des héritages confessionnels
On peut ajouter que si on en tient pas sous la main de fa on immédiate il
faut en inventer sur le champ Ainsi par exemple leur héritage luthérien
peut avoir été une vague abstraction pour les membres des diverses églises évan-
géliques de Europe Centrale mais ils sont maintenant amenés se découvrir
luthériens dans le jeu des différenciations marginales engendrées par le plura
lisme
Quels facteurs socio-structurels trouve-t-on sous les attentes de la population
des consommateurs Nous voudrions répondre que les facteurs les plus importants
sont liés apparition de la sphère privée dans la société industrielle moderne
De notre temps individu constate que son existence sociale est dichotomisée
une sphère publique et une sphère privée Dans la première qui pour le plus grand
nombre exprime surtout dans le travail) individu est contraint de jouer des
rôles nettement déterminés qui deviennent rapidement insuffisants comme sources
de signification et identification personnelles En autres termes le travail
dans économie industrielle moderne oblige individu des conduites étroitement
contrôlées celles-ci tendent prendre une signification subjective très limitée
pour lui et ne pas lui fournir une nourriture pour sa propre individualisation
On sait ainsi très bien comment se conduire en tant que vendeur assurances mais
ce rôle est pas susceptible de signification profonde ni ne peut servir de facteur
prédominant dans intégration de la personnalité Par contre individu jouit
une considérable liberté pour organiser sa propre vie dans la sphère privée
selon ses propres goûts est vers cette sphère que individu se tournera naturelle
ment pour découvrir ses sources de significations personnelles et individualisation
institution la plus importante dans cette sphère est la famille est dans la
complexité des comportements sociaux afférents cette institution compris
la sexualité dans ses expressions extra- ou pré-familiales que le plus grand nombre
individus cherchent signification et identité personnelles Pour différentes
raisons que nous ne pouvons discuter ici la famille elle seule ne suffit pas
structurer la vie privée en fait de significations et identité En conséquence on
vu paraître une série institutions dites secondaires 9) est-à-dire institutions
Sur ce sujet nous sommes largement redevables Arnold GEHLEN en particulier son
ouvrage Sozialpsychologische Problème in der industriellen Gesellschaft 1949 et 1957)
Le terme institutions secondaires est également employé par Gehlen Sur son appli
cation la religion cf LUCKMANN op cit
123 DE SOCIOLOGIE DES RELIGIONS ARCHIVES
plus souplement structurées que les institutions primaires de la sphère publique
tel que économie et Etat) mais qui ont pour fonction de procurer des cadres
aux expériences individuelles de la sphère privée Certaines entre elles comme
les moyens de communication de masses sont maintenant institutionalisées
autres sont des institutions déjà existantes assumant de nouvelles fonctions
telles que éducation et la religion Toutes les institutions secondaires se caracté
risent par leur référence la vie privée leur aspect facultatif et leur localisation
économique dans le secteur de la consommation Il résulte de cette dernière
caractéristique que les institutions secondaires sont typiquement en concurrence
entre elles Ainsi les individus en quête de significations et individualisation
peuvent lire des livres de poche au lieu de regarder la télévision prendre des le ons
de tennis au lieu de devenir experts en jazz se faire psychanalyser au lieu de
participer des activités religieuses etc
Sous effet du pluralisme les institutions religieuses se transforment de
primaires en secondaires est-à-dire contraignantes et monopolisées
de la sphère publique en institutions volontaires concurrentielles de la vie privée
Les institutions religieuses sont maintenant non seulement en compétition entre
elles mais aussi avec les autres institutions du marché qui offrent elles aussi
significations et identité aux clients Parallèlement avec ces dernières elles doivent
sans cesse répondre aux exigences toujours plus affinées et profondément chan
geantes des consommateurs En autres termes il leur faut compter avec la
dynamique de la mode Etre la mode et demeurer la mode sont les impératifs
catégoriques imposés par cette situation
Cette dimension socio-structurelle ses retentissements dans la conscience
subjective Autrement dit le pluralisme religieux entraîne la subjectivisation de
la religion 10 Ceci signifie que les anciens contenus religieux perdent dans la
conscience individuelle leur statut de réalités objectives Cette modification est
déjà réalisée dans attitude de réflexion que le consommateur est amené prendre
devant offre une multiplicité de produits Il lui faut choisir entre eux il est
donc obligé hésiter de comparer évaluer après délibération Dans ce processus
les affirmations religieuses traditionnelles sur la nature de la réalité perdent leur
qualité évidences premières Elles cessent être vérités objectives et deviennent
matière de choix de croyance de préférence subjectifs autres systèmes de
signification prennent cette situation de réalité objective jadis occupée par les
traditions religieuses Ainsi cela aucun sens pour un contemporain de dire
il une préférence personnelle pour explication microbienne de origine des
maladies un autre côté il peut avoir bon nombre de préférences religieuses
strictement parler chaque religion dans le pluralisme est une hérésie est-à-
dire une hair esis un choix
Cette transformation des contenus religieux dans les consciences et leur
passage de objectivité la subjectivité peuvent revêtir différentes formes Pour
certains cercles intellectuels cette transformation peut exprimer dans des
décisions religieuses prises avec une grande passion et par un mouvement quasi
désespéré pour échapper au vertige de la relativité existentialisme religieux
commencer par le fameux saut de la foi de Kierkegaard en est exemple le
plus typique Pour une couche beaucoup plus étendue de consommateurs reli
gieux les contenus religieux se voilent plutôt est-à-dire on les professe
10 Le terme subjectivisation est également emprunté Gehlen Il été appliqué la
religion dans important article de SCHELSKY Ist die Dauerreflektion institutionalisierbar
Zeitschrift für evangelische Ethik 1957
124 ASPECTS SOCIOLOGIQUES DU PLURALISME
mais sans engager leur égard La religion devient alors une opinion parmi
beaucoup autres 11 Bien que ces deux attitudes diffèrent grandement dans leur
contenu en finesse et en émotivité il est important de constater que une et autre
ne sont possibles que sur la base une situation où les affirmations religieuses
traditionnelles ont perdu leur qualité évidences premières On peut les caractériser
respectivement comme les modalités chaude et froide de la subjectivisa-
tion
Puisque la religion en arrive être liée au premier chef aux besoins de la
vie privée elle efforce adapter son contenu aux schemes de conscience appro
priés cette dernière La religion tend alors se centrer éthiquement sur la sphère
privée particulièrement sur la famille et ses relations sociales Le lien traditionnel
entre religion et vertus familiales se trouve ainsi grandement renforcé quoique
sous une forme modernisée Dès lors la religion tend prendre une orientation
intra-mondaine this-tuordiy) en accord avec les présupposés cognitifs une vision
sécularisée de la réalité Ce processus va aussi de pair avec un blocage de intra-
mondain et des problèmes de la sphère privée et individuelle La religion devient
ainsi la fois interpersonnelle et intériorisée dans ses orientations le premier
aspect se référant aux relations sociales dans la sphère privée le second aux
problèmes de personnalisation rencontrés dans cette sphère La liaison actuelle
entre religion et psychologisme devient intelligible en tant expression de cette
rencontre 12 une manière significative existentialisme et le psychologisme
parfois séparément et parfois en combinaison ont fourni des outils conceptuels
et terminologiques reconnus comme pertinents aux promoteurs religieux aussi
bien dans leurs rapports entre eux avec le public des consommateurs Existan-
tialisme et psychologisme offrent une rhétorique qui permet de désobjectiviser
le vieux contenu religieux et de le traduire en termes subjectivement prégnants et
par conséquent de le commercialiser pour une clientèle aux besoins corres
pondants
Les processus concomitants de transformation qui affectent parallèlement
le contenu religieux traditionnel alors que autre part on continue uvrer
sous les étiquettes anciennes posent un problème importance pour les idéolo
gues officiels des groupes religieux De fa on symptomatique le souci des contenus
traditionnels comme tels est la seule affaire de petits groupes de théologiens pro
fessionnels opérant dans isolement du travail universitaire Leurs activités sont
en gros étrangères la masse des consommateurs religieux Elles ne peuvent pas
être complètement étrangères aux hommes des organisations religieuses qui ont
peu de temps ou de goût pour engager dans des spéculations théologiques
mais qui ont besoin de appui des théologiens pour légitimer leur organisation
et leurs propres positions Ces légitimations servent aussi aux fins de différen
ciation marginale dont nous avons déjà parlé La théologie en situation pluraliste
remplit ainsi une curieuse fonction dans la mesure où elle devient idéologie orga
nisation tout en demeurant en même temps le passe-temps ésotérique un
groupe très réduit experts 13)
11 Sur la <i religion comme opinion cf Hans-Otto WOELBEK Religion ohne Entscheidung
Goettingue Vandenhoeck et Ruprecht 1959
12 Sur le psychologisme cf BERGER Thé Noise of Solemn Assemblies Garden City L.I.
Doubleday 1963 et Towards sociological understanding of Psychanalysis Social Research
1965
13 Sur la fonction des théologiens cf BEBOER Religious establishment and theological
education Theology Today juillet 1952
125

Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin