Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Chants catholiques - contemplation

De
29 pages
ACCEPTES-TU1. Acceptes-tu de mourir avec moi, toi à qui je donne vie,N’aie pas peur de ce chemin devant toi, Moi, je précède ton pas.Demeure en moi pour trouver la vraie vieHors de moi tu ne peux rien.Laisse-moi étreindre ton cœur et ta vie,Afin de porter du fruit (bis)2. Mon cœur brûlant veut s’épancher en toiSource d’où jaillit la vie,Laisse se creuser mon désir en toi pour renaître de l’Esprit.Si le grain tombé en terre ne meurt Il ne peut porter du fruitLaisse mon cœur se consumer en toiDe l’Amour qui donne vie. (Bis)3. Laisse-moi façonner ton cœur à mon gré,Peu à peu dans le secretTiens-le offert en silence près du mienCoupe fragile de mon SangLaisse mes yeux éclairer ton regard Pour en porter le refletSois l’instrument de mon cœur, de ma joieVa je suis là, ne crains pas !Sois l’instrument de mon cœur, de ma joieVa je suis là près de toi !ADONAÏ TOI MON BERGER1. Adonaï, toi mon bergerAuprès de toi je ne manque de rienEn ton jardin d'amour se trouve le reposEt près de toi guérit mon âmeAdonaï, Adonaï, Adonaï, Adonaï.2. Adonaï, toi mon bergerTu me guides au chemin pour l'amour de ton nomPasserais-je en la nuit, je ne crains aucun malPrès de moi ta houlette me consoleAdonaï, Adonaï, Adonaï, Adonaï.3. Adonaï, toi mon bergerDevant moi Tu apprêtes la tableEt dans l'onction d'amour de ton huileTu oins ma tête et ma coupe débordeAdonaï, Adonaï, Adonaï, Adonaï.1014. Adonaï, toi mon bergerTu me poursuis de ton bonheur tout au long ...
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

1.
2.
3.
1.
2.
3.
ACCEPTES-TU
Acceptes-tu de mourir avecmoi, toi à qui je donnevie, N’aie paspeur de cechemin devant toi, Moi, je précèdeton pas. Demeureen moi pour trouver la vraie vie Hors de moi tu ne peux rien. Laisse-moi étreindre ton cœur et ta vie, Afin de porter du fruit (bis)
Mon cœurbrûlant veut s’épancheren toi Sourced’où jaillit la vie, Laissesecreusermon désir en toi pour renaître de l’Esprit. Si le grain tombéen terre ne meurt Il ne peut porter du fruit Laissemon cœurseconsumeren toi De l’Amour qui donnevie. (Bis)
Laisse-moi façonner ton cœur à mon gré, Peu à peu dans le secret Tiens-le offert en silenceprèsdu mien Coupefragile de mon Sang Laissemesyeux éclairer ton regard Pour en porter le reflet Soisl’instrument de mon cœur, de ma joie Va je suis là, ne crains pas! Soisl’instrument de mon cœur, dema joie Va je suis là prèsde toi !
ADONAÏ TOI MON BERGER
Adonaï, toi mon berger Auprèsde toi je ne manquede rien En ton jardin d'amour setrouve le repos Et prèsde toi guérit mon âme
Adonaï, Adonaï, Adonaï, Adonaï.
Adonaï, toi mon berger Tu meguidesau chemin pour l'amour de ton nom Passerais-je en la nuit, je ne crains aucun mal Prèsde moi ta houlette meconsole
Adonaï, Adonaï, Adonaï, Adonaï.
Adonaï, toi mon berger Devant moi Tu apprêtesla table Et dans l'onction d'amour de ton huile Tu oins ma tête et ma coupedéborde
Adonaï, Adonaï, Adonaï, Adonaï.
101
4. Adonaï, toi mon berger Tu mepoursuis de ton bonheur tout au long dema vie Un jour en tes parvis vaut pour moi plus quemille Je siègerai en ta maison en la longueur desjours.
AIMER C’EST TOUT DONNER
Aimer c’est tout donner (ter) Et sedonner soi-même!
1. Quand je parlerais les languesdeshommeset desanges Si je n’ai pasl’amour, Je suis commel’airain qui sonne Ou la cymbalequi retentit.
2. Si je prophétisais et connaissaistous les mystères Si j’avais la foi à transporter les montagnes Sansl’amour je ne suis rien. 3.Quand je distribuerais cequeje possèdeen aumône Et si je livrais mon corpsà brûler dans lesflammes Cela ne mesert de rien.
A L'AGNEAU DE DIEU
1.Elevé à la droite deDieu Couronnéde mille couronnes, Tu resplendis commeun soleil radieux, Les êtrescrient autours de ton trône :
A l'Agneau de Dieu, soit la gloire, A l'Agneau de Dieu, la victoire, A l'Agneau de Dieu, soit le règne, Pour tous les siècles.Amen
2. L'Esprit-Saint et l'épousefidèle Disent : viensc'est leur cœur qui appelle Viens ô Jésustoi l'époux bien-aimé, Tous les élus ne cessent de chanter : 3.Tous les peupleset toutes les nations, D'un seul chœur avecles milliers d'anges, Entonneront en l'honneur de son nom, Cechant degloire avecforceet louange:
102
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin