La lecture en ligne est gratuite
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
Télécharger Lire

Comment la dimension oecuménique enrichit-elle notre fidélité à la prière ?

3 pages
Comment la dimension oecuménique enrichit-elle notre fidélité à la prière ?Extrait du Diocèse de Valencehttp://www.valence.cef.fr/Comment-la-dimension-oecumenique.htmlComment la dimensionoecuménique enrichit-ellenotre fidélité à la prière ?- Actualités - A la une - Date de mise en ligne : lundi 17 janvier 2011Diocèse de ValenceCopyright © Diocèse de Valence Page 1/3Comment la dimension oecuménique enrichit-elle notre fidélité à la prière ?A l'occasion de la Semaine de prière pour l'unité chrétienne (18-25 janvier 2011), nous vousproposons cet article sur la dimension oecuménique et la prière.Vous trouverez également l'agenda de l'ensemble des célébrations et rencontresoecuméniques qui auront lieu dansla Drôme cette semaine.Prier ensemble, sans même se poser la question de savoir quelles sont les confessions représentées, est à Taizénon pas l'exception mais la règle. La dimension oecuménique de la prière est toute naturelle. La vie commune entrefrères de diverses origines, et la diversité plus grande encore parmi ceux qui participent aux rencontres de jeunes, nenous laisse pas d'autre choix que de chercher les sources de l'unanimité dans la prière commune.Jour après jour, nous voudrions mettre en pratique l'appel de Paul : "Accueillez-vous donc les uns les autres, commele Christ vous a accueillis"(Romains 15, 7). Cet accueil mutuel ne va pas toujours de soi. Les différences peuventcréer des tensions et des malentendus, et parfois même blesser. ...
Voir plus Voir moins
Comment la dimension oecuménique enrichit-elle notre fidélité à la prière ?
Extrait du Diocèse de Valence
http://www.valence.cef.fr/Comment-la-dimension-oecumenique.html
Comment la dimension
oecuménique enrichit-elle
notre fidélité à la prière ?
- Actualités - A la une -
Date de mise en ligne : lundi 17 janvier 2011
Diocèse de Valence
Copyright © Diocèse de Valence
Page 1/3
Comment la dimension oecuménique enrichit-elle notre fidélité à la prière ?
A l'occasion de la Semaine de prière pour l'unité chrétienne (18-25 janvier 2011), nous vous
proposons cet article sur la dimension oecuménique et la prière.
Vous trouverez également l'agenda de l'ensemble des célébrations et rencontres
oecuméniques qui auront lieu dansla Drôme cette semaine.
Prier ensemble, sans même se poser la question de savoir quelles sont les confessions représentées, est à Taizé
non pas l'exception mais la règle. La dimension oecuménique de la prière est toute naturelle. La vie commune entre
frères de diverses origines, et la diversité plus grande encore parmi ceux qui participent aux rencontres de jeunes, ne
nous laisse pas d'autre choix que de chercher les sources de l'unanimité dans la prière commune.
Jour après jour, nous voudrions mettre en pratique l'appel de Paul : "Accueillez-vous donc les uns les autres, comme
le Christ vous a accueillis"(Romains 15, 7). Cet accueil mutuel ne va pas toujours de soi. Les différences peuvent
créer des tensions et des malentendus, et parfois même blesser.
Il existe heureusement de nombreux
remèdes : le dialogue et l'échange, l'attention fraternelle et des gestes de pardon.
Mais c'est avant tout dans la prière commune que la paix devient possible. Car dans la prière, avant de nous
accueillir les uns les autres, c'est le Christ qui nous accueille. Dans la prière, nous prenons conscience que Dieu est
plus grand : plus grand que nous, plus grand que nos différences. Dans l'église, la maison de Dieu, ce n'est pas nous
les maîtres de maison mais Dieu, et tous nous sommes ses hôtes.
Dans l'expression "dimension oecuménique", j'entends aussi le sens premier du mot oikoumene, "terre habitée". La
grande diversité des origines géographiques des frères et des jeunes présents pour les rencontres confère
d'elle-même à la prière commune une dimension universelle. A Taizé, la diversité des langues et des cultures est
peut-être même plus manifeste que la diversité des origines confessionnelles.
C'est un privilège de se retrouver ainsi venus "du levant et du couchant, du nord et du midi" (Luc 13, 29). Et c'est un
appel à ne pas nous lasser dans la prière. Dans les intercessions, nous faisons mémoire de personnes que nous
connaissons à travers le monde. Chaque soir, nous nommons plus particulièrement un pays et des croyants de ce
pays qui nous sont proches. Souvent, il y a des responsables d'Église parmi les noms prononcés dans la prière.
Toujours, nous prions et chantons en plusieurs langues. Ainsi, la prière commune peut donner un avant-goût de
l'adoration dont parle le livre de l'Apocalypse : des femmes et des hommes "de toute tribu, langue, peuple et nation"
proclamant la louange de Dieu et du Christ (Apocalypse 5, 8-14). Il y a aussi, dans la prière à Taizé, des éléments
venus de diverses traditions chrétiennes. Dans une belle prière commune chantée, un psaume huguenot et un chant
orthodoxe à la Vierge peuvent très bien aller ensemble.
La dimension oecuménique à la fois élargit et approfondit la prière. Elle appelle l'Esprit Saint : "Quand nous nous
tournons ensemble vers le Christ, quand nous nous rassemblons dans une prière commune, l'Esprit Saint déjà nous
unit. Humblement, dans la prière, nous apprenons sans cesse à appartenir les uns aux autres." (Frère Alois, Lettre
de Calcutta)
Fr. Richard
Communauté de Taizé
Extrait du Document d'accompagnement publié par Unité Chrétienne
pour vivre la Semaine de prière pour
l'unité chrétienne
7, place St Irénée - 69005 Lyon
Tél. : 04 78 42 11 67
Copyright © Diocèse de Valence
Page 2/3
Comment la dimension oecuménique enrichit-elle notre fidélité à la prière ?
@
Site :
www.unitechretienne.org
Copyright © Diocèse de Valence
Page 3/3
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin