Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Concile de Trente (1545 – 1563)

De
4 pages

Concile de Trente (1545 – 1563)

Publié par :
Ajouté le : 21 juillet 2011
Lecture(s) : 78
Signaler un abus
Concile de Trente (1545 – 1563) I) LE CONTEXTE HISTORIQUE :
1.Pourquoi ce Concile :
Depuis de longues années, et plus particulièrement dans la période suivant le Grand Schisme, des voix s'élevèrent dans l'Eglise pour réclamer une réforme, un changement. Aucun pape jusqu'ici n'avait eu l'envie, le courage ou le temps de réaliser cet ouvrage. Il faut également souligner qu'à cet égard les conciles précédents (voir liens colonnes de gauche) n'avaient pas non plus lancé les réformes qu'on attendait d'eux. Il n'était donc pas surprenant dans ce contexte de voir l'émergence d'une situation qui allait favoriser la naissance d'une scission, dont Luther fut le point de départ.
2.Le protestantisme
C'est ainsi qu'en 1517, Martin Luther, moine allemand, augustin et professeur à l'université de Wittemberg, publia une déclaration en 95 points. Il est d'abord révolté par les excès de Rome et en particulier le commerce des indulgences destiné à financer la construction de la nouvelle basilique St Pierre. Mais il propose aussi une nouvelle conception de la religion, un certain 'retour aux sources'. Cette conception d'ailleurs ne devait pas manquer d'influencer le Concile de Trente par réaction, comme nous le verrons. Cette nouvelle vision de la religion chrétienne se fondait en fait sur 3 principes :
a. seulesles Ecritures représentent l'autorité de l'Eglise, au-dessus de la Tradition et du pape. b. c'estla foi qui sauve et non les actions des hommes (i.e. oeuvres), si bonnes soient-elles. c.le baptême rend les chrétiens égaux devant Dieu. L'unique médiateur des hommes est le Christ. Il n'y a pas, il ne doit pas y avoir de différence entre clercs et laïcs. 3.La réaction de l'Eglise, les obstacles au déroulement du Concile :
Le protestantisme, puisque tel est le nom du mouvement né de la révolte de Luther, connaît rapidement un bel essor, grâce aux princes allemands qui adhèrent à la réforme. Pour réagir face à cela le Vatican utilise la condamnation. L'effet est nul, si
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin