Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Devoir d'histoire 2nde13 – Explication d'un document d'histoire

De
2 pages

Devoir d'histoire 2nde13 – Explication d'un document d'histoire

Publié par :
Ajouté le : 21 juillet 2011
Lecture(s) : 90
Signaler un abus
Explication d’un document d’histoire –Proposition de correction Le document sur lequel nous avons à travailler est un extrait de l’œuvre de Thucydide, citoyen athénien ostracisé par Périclès, qui fut l’un des «pères de l’histoire», dont la méthode s’est affinée notamment dans l’ouvrage cité ici, souvent considéré comme le premier livre d’histoire. Il s’agit ici du livre II deLa guerre du Péloponnèse, chapitre 37, daté de la fin du Vème siècle avant J.C., dans lequell’auteur rapporte les propos de Périclès, stratège athénien, à l’occasion d’un discours honorant les citoyens morts dans les premiers mois de la guerre contre Sparte. On pourrait insister sur le lien entre ce discours à caractère politique au milieu d’une cérémonie religieuse. Dans cet ouvrage, Thucydide a cherché à faire le tri entre légende et histoire, et ainauguré une réflexion sur les causes et les conséquences des événements dont il a été le contemporain. L’auteur du discours est Périclès,stratègeemblématique d’Athènes au Vème siècle. Né vers 495 et décédé de la peste vers 429, cet homme politique athénien a durablement marqué de son empreinte la vie de la cité. Il està l’origine de la démocratisation de l’Attiquepar l’ouverture de l’archontat par tirage au sort ou par l’élimination de l’opposition oligarchique.Il est l’inspirateur de l’impérialisme athénien(certainement à l’origine de la guerre contre Sparte), celui quia renforcé sa flotte, pour en faire une vraie thalassocratie, et a contribué à la colonisation. De plus, unprogramme culturel extraordinaireest à mettre à son actif, avec lequel la cité est devenue une métropole resplendissante.L’architecture (Acropole, agora), la sculpture (ex le Parthénon, statues), la littérature (Sophocle), la philosophie (Socrate), la culture, la science… ont connu sous son impulsion un essor conséquent. On considère d’ailleurs cette période de la vie athénienne comme le «siècle de Périclès». Le contexte particulier de ce discours, la guerre, dont on l’accuse d’être responsable, explique dans une certaine mesure son désir derassurer ses concitoyens sur la stabilité du régime. Périclès fait donc ici un éloge de la démocratie (alors qu’on se bât contre une cité opposée à ce régime), système politique qui offre le pouvoir au peuple des citoyens. Pour lui, la démocratie athénienne, qu’il considèreun commemodèle à diffuser, est un régime qui «sert les intérêts de la masse des citoyenset pas seulement ceux d’une minorité ».  Lemagistrat est celui qui ala plus haute fonction politique à Athènes. Qu’il soitarchonte (organisationdes cérémonies religieuse, affaires publiques) oustratège(défense de la cité), le magistrat està la tête de l’exécutif athénien, donc fait appliquer la loi et dirige. Pour cette fonction, il faut choisir les èmes ers personnes les plus aptes, soit par vote (les 2) soit par tirage au sort (les 1 ). D’après Périclès, c’est «en fonction du rang que chacun occupe dans l’estime publique» que sont choisis les magistrats de la cité. Ainsi, c’est plus sur leur mérite queles magistrats sont choisis que sur tout autre critère. La compétence supposée est ici évoquée, alors que Périclès est lui-même stratège : il se justifie et conforte sa place. Une nuance cependant avec le fait que le tirage
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin