Cet ouvrage et des milliers d'autres font partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour les lire en ligne
En savoir plus

Partagez cette publication

Bernard Roussel
«Faire la Cène» dans les églises réformées du royaume de
France au XVIe siècle / « Taking Communion » in the Reformed
Churches of the French Kingdom in the XVIth Century.
In: Archives des sciences sociales des religions. N. 85, 1994. pp. 99-119.
Citer ce document / Cite this document :
Roussel Bernard. «Faire la Cène» dans les églises réformées du royaume de France au XVIe siècle / « Taking Communion » in
the Reformed Churches of the French Kingdom in the XVIth Century. In: Archives des sciences sociales des religions. N. 85,
1994. pp. 99-119.
doi : 10.3406/assr.1994.1428
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/assr_0335-5985_1994_num_85_1_1428Abstract
Between 1555 and 1575, the reformed Churches of France organize themselves. Their rituals take
shape, and amongst them, the Lord's Supper holds a preeminent place. It consists of an intimately
linked sequence of words and of actions. Breaking of bread, pouring of wine into a cup accompanied by
the words of institution, communion in both kinds: these are the principal elements of the rite. At the
same time, local circumstances, differences in the comportment of the consistories who are responsible
for fencing the table, shifting social and historical contexts, mean that the different elements of the
common ritual - the anamnesis, the eschatological and anagogical references - are accentuated
differently according to the particular circumstances. The rite evidently has a variety of functions. The
reformed Supper seems above all to be a rite which has symbolic value, which gives to each
communicant an element of salvation, the union of each with their heavenly saviour, an element whose
full value is only experienced at the moment of death, a death which is not accompanied by any
funerary rites. These description and analysis are incomplete, since no comparison is made with the
equivalent contemporary practices of catholics, lutherans, anabaptists, nor is the historical evolution of
the rite studied.
Résumé
Des églises réformées s'organisent dans le Royaume de France entre 1555 et 1575. Un système rituel
s'esquisse, dans lequel la cène tient une place déterminante. Elle consiste en une séquence de gestes
et de paroles qui ne sauraient être dissociés : la fraction du pain et le versement du vin dans une coupe,
avec les paroles bibliques qui sont alors prononcées, la réception par tous des deux espèces, la
consommation du pain et du vin au terme d'une procession en sont les éléments majeurs. La diversité
des circonstances, les orientations des divers consistoires qui en contrôlent l'accès, des conditions
socio-historiques changeantes, font que les traits d'anamnèse, d'eschatologie, d'anagogie, recueillis
dans un unique formulaire rituel se trouvent diversement mis en valeur selon les situations. Diverses
fonctions du rite sont indiquées. La cène réformée apparaît avant tout comme le rite qui produit
symboliquement et communique à chaque croyant un bien de salut, son union à un sauveur céleste, un
bien dont l'obtention plénière est différée jusqu'au décès du fidèle, qui n'est entouré d'aucun rite
funéraire. Cette description et cette analyse sont partielles, car sont exclues ici les comparaisons avec
des pratiques contemporaines équivalentes, catholiques, luthériennes, anabaptistes ou réformées, ainsi
que l'étude des transformations du rite dans la longue durée.
Resumen
Entre 1555 y 1575 fueron organizadas en el Reino de Francia Iglesias Reformadas. Surge un análisis
ritual en el que la cena ocupa un espacio determinante. Se trata de una secuencia de gestos y de
palabras que no pueden ser disociados : la fración del pan y el derrame del vino en una copa, con las bíblicas asociadas, la recepción por todos de las dos especies, el consumo del pan y del vino
previa una procesión, son los elementos centrales. La diversidad de circunstancias, las orientaciones
de los diversos consis- torios que controlan el acceso el cambio de las circunstancias históricas hacen
que las características de la amnésis de la escatología de la analogía reunidos en un mismo formulario
ritual, se encuentran diversamente valorizadas según las situaciones. La cena reformada aparece
como el rito por exce lencia que produce simbólicamente comunica cada creyente un bien de salvación
su unión un saver celeste un bien cuya obtención plena es di ferida hasta el fallecimiento de los fieles
momento que no será rodeado de ningún rito funerario. Esta descripción este análisis son parciales ya
que excluímos las comparaciones con las prácticas contemporáneas equivalentes católicas luteranas
anabatistas reformadas el estudio de las transforma ciones del rito sobre el largo plazo.Arch de Sc soc des Rel. 1994 85 janvier-mars) 99-119
ernard ROUSSEL
FAIRE LA CENE DANS LES EGLISES REFORMEES
DU ROYAUME DE FRANCE AU SEIZI ME SI CLE
CA 1555-CA 1575
hommes dans Dans diverses les et années de provinces femmes 1555-1560 villes ont formé et des bourgades plusieurs milliers du puis centaines Royaume des dizaines églises de France de réformées milliers Les
modalités de ces créations ont varié un lieu autre ce que ces
églises fussent dressées selon des règles communes adaptées de celles qui
ont cours Genève où Calvin 1509-1564 préside la Compagnie des pas
teurs et dans autres églises de la périphérie du Royaume Un premier
Consistoire élu alors par les chefs de famille ou par les notables ou auto-
désigné réunissait alors des diacres des anciens le(s ministre(s) pour diriger
la vie de chaque congrégation partir de 1559 adhésion une Confession
de foi et observance une Discipline ecclésiastique ont assuré une certaine
cohésion ces multiples églises locales Dès lors les réformés assem
blaient régulièrement pour prier chanter des psaumes écouter des prédications
sous la présidence un ministre ils tenaient aussi des réunions de prières
communes et se voyaient prescrits des actes de piété domestique ils bapti
saient les enfants créaient des ministres avec prières et imposition des mains
solennisaient les mariages observaient des jeûnes renoncèrent dans les pre
miers temps tout au moins tout rite funéraire et surtout ils faisaient la
cène
La cène occupe une place particulière au sein du système des pratiques
communes quelques variantes près aux réformés fran ais Ainsi est-elle
exclusive de toute participation eucharistie catholique alors que le baptême
re dans église traditionnelle est tenu pour valide écarté de la cène nul
ne peut être parrain ou marraine ni présenter un enfant au baptême un ma
riage ne peut-être solennisé un jour de cène et bien entendu nul ne peut
exercer une fonction au sein de église il est exclu de la cène Les réformés
qui condamnent abstention spiritualiste 3) sont tenus si le consistoire ne
les en écarte pas aller la cène de la célébrer de administrer de la
faire quatre fois par an selon un formulaire écrit et inchangé pendant plus
un siècle Les théologiens en font avec le baptême un des deux sacre
ments ils distinguent des cérémonies un bien de salut assurance de
union des fidèles leur Sauveur céleste en est attendu Le rite les entendre
99 ARCHIVES DE SCIENCES SOCIALES DES RELIGIONS
est efficace non pas ex opere operato mais en vertu une promesse de Dieu
de lier son action sa célébration Les fidèles doivent donc se ranger cette
ordre comme en était point autre Ils se rendraient coupables de
blasphème ils négligeaient un des moyens extérieurs institués par une di
vinité qui condescendu adresser leurs cinq sens Par la cène les
réformés font il leur advient un bien efficacité symbolique du rite étant
attestée par les théologiens et les croyants réformés quand ils attribuent
leur Dieu la création des fruits du sacrement
Les sources
Nombreuses et diverses 6) les sources de notre information ne sont
exceptionnellement archéologiques ou iconographiques histoire de la
rédaction et de la transmission du texte de La Forme des Prières et Chants
ecclésiastiques avec la manière administrer les Sacremens... seule liturgie
en usage pendant plus un siècle est bien connue Les récits et les corres
pondances les Actes judiciaires les cahiers consistoriaux et les procès-ver
baux des Synodes tant provinciaux que nationaux sont consulter au même
titre que les confessions de foi les catéchismes Les théologiens sont pour
nous des informateurs de même que les polémistes souvent bien informés
tel Florimond de Raemond La chronologie des corrections apportées la
discipline originelle peut être établie avec précision 10)
La séquence rituelle
histoire de invention de la cène réformée au xv siècle été souvent
écrite elle aboutit la rédaction par Calvin en 1542 de la Forme des
prières Ce processus est bien évidemment occulté dès le début de la
célébration du rite par la lecture du récit de son institution par Jésus Christ
action liturgique est simple la complexité du rituel révélée par son
analyse est due la mise en uvre un important matériau verbal dont il
faut évidemment tenir compte
Une assemblée cultuelle est convoquée on prie chante des psaumes
écoute des lectures bibliques suivies un sermon Vient alors le moment de
la cène introduite par une prière spéciale 12)
Après une table ait été si nécessaire apportée et couverte une nappe
du pain et du vin achetés aux frais de église 13) sont déposés la
lecture par le ministre du récit biblique institution Cor 1123-29 sont
associés la fraction du pain et le geste de verser du vin une cruche dans
une coupe Puis une longue exhortation en trois parties est lue formule
exclusion de ceux qui ne sont pas admissibles instruction des fidèles
-préparation la réception du pain et du vin 14)
Les fidèles forment alors une procession les hommes précédant les
femmes les réformés célèbrent une Cène déambulatoire et non une Cène
gourmander qui les conduirait prendre place autour une table Le(s
ministre(s et un ou plusieurs anciens la table se présentent mutuellement
100 FAIRE LA NE
le pain et le vin autres anciens recueillent auprès des fidèles des jetons
les méreaux remis au préalable ceux qui ont été admis faire la cène 16
Chacun vient alors recevoir des mains du ministre un morceau de pain il
prend en mains et la coupe de vin il mange le pain et boit du vin avant de
regagner sa place
Une dernière prière et un dernier chant précèdent la dispersion au cours
de laquelle les fidèles offrent dans la main des diacres ou dans une boîte
ad hoc quelque argent pour les pauvres Tout doit se faire décemment 17)
Ce rituel est rigide Ne subsistent que deux occasions introduire des
variantes le ministre peut choisir les paroles bibliques il prononcera en
distribuant le pain et le vin moins on ne chante un psaume ou un
ancien ne fasse une lecture biblique 18) -des anciens peuvent aider le(s
ministre(s distribuer la coupe de vin aux fidèles quand des centaines ou
des milliers de participants affluent Les Synodes nationaux emploieront
réduire ces variantes sources de conflits
originalité du rite réformé explique par accolement emprunts une
pratique multiséculaire du rite eucharistique des éléments verbaux ou ges
tuels inédits ou insérés dans un nouveau contexte
On lit donc de nombreux textes de statuts divers Le récit biblique ins
titution légitime la cène réformée face aux rites concurrents Sa lecture in
troduit aussi expérience dont on attend du rite il la provoque Elle est
en effet au sens fort du terme évocation un disparu dont tout chrétien
conserve la mémoire et dont la mort est rappelée le Jésus de histoire tel
est dans la culture du xv siècle effet de lecture un texte biblique tenu
pour un récit 19 Paroles et gestes lui substitueront dans imaginaire des
croyants le sentiment de la présence du Christ de leur foi De son banc la
table le fidèle marche dans sa tête élève son âme comme exhortation
invite vers ce Sauveur céleste
Les autres textes didactiques ou non mémorisés car inculqués et répétés
visent réduire la polysémie des signes non verbaux en leur affectant une
signification précise absence de toute manipulation particulière des espèces
élévation... assure vraisemblablement cette pédagogie un certain succès
On accordera donc toute leur importance aux textes et aux paroles du rituel
ainsi la confession de foi et au catéchisme ou son résumé qui ont été
mémorisés et expliqués dans des sermons spéciaux Ainsi les réformés sont-ils
arrachés leur culture religieuse antérieure fortement attestée dans leur en
vironnement immédiat en même temps que sont mis leur disposition les
mots les thèmes les références les images qui structurent les convictions
acquises et les émotions ressenties avant de permettre leur expression 20
Il agit alors assurer le transfert sur la cène du prestige et de effet attribués
eucharistie catholique un transfert qui rappelons-le est bien souvent
accompagné émeutes et de meurtres 21)
Ceci dit analyse du rite réformé exige on tienne compte des discours
mais sans les privilégier exclusivement Dire que les procédures et les pres
criptions rituelles en seraient application ou illustration contribuerait ag
graver un déficit historiographique évident Circonstances et conditions
concrètes doivent être observées si on veut éviter de confondre analyse du
rite et exposé de théologie sacramentaire Cette question est posée par les
théologiens réformés eux-mêmes une part en effet ils affirment la précel-
101 ARCHIVES DE SCIENCES SOCIALES DES RELIGIONS
lence de la parole sur usage de signes non verbaux et attribuent au sa
crement un rôle de confirmation une foi dont la création vient ailleurs
ce illustre emplacement de la table sous la chaire Ils maintiennent au
tre part obligation défaire la cène sans toutefois en définir clairement effet
spécifique 22 Notre analyse visera éclaircir ce point
La cène réformée est en aucune manière une imitation du dernier repas
de Jésus en France on ne assied pas autour une table comme pour par
tager un repas commun 23 Ceci va de pair avec le gommage des traits anam-
nésiques et eschatologiques retenus dans autres rituels réformés et
accentuation des traits anagogiques chaque fidèle fait une expérience le
concernant hic et ïèï Deux séries de gestes sont toutefois impérativement
maintenues la fraction du pain et le versement du vin une cruche dans
une coupe quand le récit institution est lu ce qui exclut usage hosties
ou de petits pains -la réception et la consommation du pain et du vin
par chacun et chacune des fidèles
Cènes inaugurales synodales ordinaires
On peut distinguer trois types de cènes en tenant compte des conditions
socio-historiques de leur célébration les cènes inaugurales les cènes syno
dales les cènes ordinaires
Les inaugurales concluent le processus de fondation églises
nouvelles 24 Un prédicateur itinérant puis résident suscité la formation
un groupe militant devenue plus nombreuse et stable la congrégation
donc été dressée avec la formation un consistoire est alors seulement
que on peut célébrer une première cène Ce délai répond des impératifs
de prudence éviter les provocations et il est conforme aux exigences nor
matives des théologiens la cène est accessible et utile aux croyants
instruits par un pasteur dont orthodoxie soit reconnue 25 Cette exigence
une instruction préalable explique aussi on accueille la cène que des
enfants qui ont atteint âge de raison et ont été instruits
Autour de année 1560 les cènes inaugurales prennent fréquemment al
lure de manifestations provocantes rassemblant parfois plusieurs milliers de
personnes sous protection armée si nécessaire 26 Elles peuvent aussi être
que clandestines
Une cène inaugurale est programmatique elle est proclamation une rup
ture avec idolâtrie catholique par retour la pure institution de Jésus
Christ laquelle nous ensuyvons simplement comme il appert 27 On atteste
ostensiblement abandon du latin 28) de tout offertoire et adoration hos
ties de la communion des laïcs sous une seule espèce...etc Les réformés prou
vent leurs propres yeux et ceux des autres que désormais il en ville
des chrétiens comme il autodes gnent parfois 29)
De telles cènes inaugurales forte charge émotive et politique sont da
vantage des cérémonies que des rites apportant symboliquement un bien de
salut aux célébrants
Les cènes synodales sont célébrées issue des sessions synodales
avec les membres de église-hôte Elles rétablissent et attestent unité et
102 FAIRE LA NE
union de ceux qui ont pu affronter dans une assemblée qui connaît des
problèmes généraux autant que des questions personnelles 30)
Leur histoire et leur sociologie ne garantissent en effet pas unité et
nion des églises réformées Ces églises sont issues un métissage entre un
côté ce qui survit un mouvement de réveil évangélique non-schismati-
que 31) marqué de nombreux traits luthériens et apparu dès les années 1520
et un autre des fruits une mission dont Genève est origine Quant aux
motifs individuels adhésion ils paraissent quand ils avouent multiples
conviction acquise au contact un prédicateur critique de la religion tradi
tionnelle contiguïté familiale ou clientélaire concession la mode ou aux
pressions un noble local.. unité des réformés pas de fondement social
ethnique ou linguistique évident sauf échelle de certaines familles bour
gades ou petits territoires La préparation du rite les représentations qui lui
sont associées le fait que tous vivent une même expérience individuelle
créent le sentiment appartenir une même société religieuse
Les cènes ordinaires routinières trimestrielles obligatoires sont célé
brées dans les églises locales Elles sont certainement celles où la signification
et les fonctions du rite réformé sont le mieux perceptibles Le consistoire en
contrôle accès et apparaît comme la structure spécifique un christianisme
non clérical le fondement de valeurs et règles éthiques particulières est
explicité
On ajoutera que si le rituel reste inchangé il est affecté par les modifi
cations du contexte socio-politique et de la représentation que les réformés
se font de leur situation dans le Royaume Pendant quelques années 1560-
1565? ils ont pu imaginer substituer leur religion celle des catholiques se
désignant comme les seuls bons chrétiens et sujets loyaux du roi 32 Ensuite
les réformés se comprendront comme meilleurs chrétiens que autres mino
ritaires en lutte pour éviter que leur choix religieux entraîne leur exclusion
sociale
II rien de saint tout est profane
Florimond de Raemond auteur de ce propos bien observé les cènes
réformées 33)
Le jour et heure de la cène réformée sont ceux du rassemblement clan
destin ou public de la congrégation locale un dimanche parfois le lundi
suivant intention de ceux que leurs tâches avaient tenus éloignés la
veille 34 Ce peut être en cours de semaine si le passage une armée ou
de notables huguenots le requièrent en ces occasions insolites on use du
rituel ordinaire Elle est jamais célébrée en privé 35 usage se stabilise
tôt de réitérer la cène quatre fois par an 36 La fréquence adoptée im-
muabilité du rituel abandon du calendrier liturgique traditionnel indiquent
que la cène est célébrée en référence la condition spirituelle et morale des
fidèles tenue pour invariante quelles que soient les crises et les circonstances
La cène concerne cette situation et ne vise pas obtenir une guérison une
satisfaction sentimentale ou financière 37 Les procédures préparatoires sont
longues ce qui ajoute aux effets de la fréquence des célébrations
Le temps de la cène est un temps hors du temps dans la mesure où on
recours des langages verbaux ou gestuels figurés métonymies méta
phores analogies sont un emploi fréquent
103 ARCHIVES DE SCIENCES SOCIALES DES RELIGIONS
Le lieu de la cène est assemblée elle se réunisse en plein air ou
dans des édifices clos logis privé église confisquée ou temple construit par
les réformés La sécurité et la commodité peuvent appeler des aménagements
Les églises sont réaménagées il cohérence entre iconoclasme et usage
du pain et du vin comme des signes et non des éléments christophores 38
Le temple est assemblée des fidèles Le rapport de la célébration liturgique
extérieure effet intérieur du rite est pas de transitivité mais de conco
mitance de convenance analogique
économie du rite exige que le mobilier et les ustensiles table plats
cruches et coupes ou verres soient des plus ordinaires 39 Ceux qui sont
invités eslever leurs urs et leurs esprits en hault ne doivent pas être
distraits par le prix ou la beauté de ce ils ont en mains ou sous les
yeux
Les usages sociaux préséances tenues vestimentaires... sont maintenus
La cène est pas anticipation du banquet eschatologique ce qui autoriserait
une inversion ou une suspension des usages quotidiens Les hommes se pré
sentent la table avant les femmes des couples de notables exigeront être
parmi les premiers servis et très tôt les bien-portants inquiéteront de boire
la même coupe que des malades les anecdotes abondent On croit que
Dieu préside la cène les hommes sont donc nu-tête et les femmes voilées
Aucun rite particulier ne protège ou délimite le temps ni le lieu de la
cène alors que des gestes précis ponctuent le commencement et la fin une
messe ou un Abendmahl luthérien 40)
La durée de la célébration stricto sensu est brève mais le temps rituel
déborde sur le temps ordinaire et tend englober Expliquons Des procé
dures et des règles particulières réfèrent la cène les semaines qui précèdent
et celles qui suivent imposant de ce fait une interprétation religieuse de exis
tence quotidienne Avant on est dans un temps de repentance après est
heure du sacrifice La réitération des cènes superpose en fait ces deux at
titudes qui sont donc contemporaines les fidèles étant maintenus dans une
inconfortable tension leur décès
Avant la cène
Bien des historiens ont été attentifs aux effets des procédures que les
consistoires engagent dans les semaines qui précèdent une cène sur les
conduites personnelles et collectives 41 Mais ils ne tiennent pas suffisam
ment compte de la nature et de importance de enjeu de ces procédures
une admission ou une exclusion de la cène est dire un rite
Laisser en libre accès un rite dont on répète il est pas efficace ex
opere operato serait en rendre vaine la célébration Mais qui en exclure La
condition est-elle cognitive ou morale le contrôle institutionnel ou personnel
Aucune réponse définitive ne imposera jamais 42)
Cor 1128-29 conclut le récit institution sur un appel éprouver
avant de prendre part au rite 43 Suit la très solennelle formule excommu
nication qui prononce éviction des auteurs une vingtaine de comporte
ments On leur dénonce ils ayent abstenir de ceste sa nete Table
de paour de polluer et contaminer les viandes sacrées que nostre Seigneur
Jésus Christ ne donne sinon ses domestiques et fidelles 44 Sont visés
104 FAIRE LA NE
les hérétiques les schismatiques puis les auteurs de fautes publiques qui res
tent impénitents malfaisants en même temps donc que mal croyants qui
doptent pas la posture qui seule convient des fautifs devant Dieu aveu
et la repentance Mais le texte est ambigu Un exégète des textes calviniens
comprendra aisément les métaphores polluer et contaminer les viandes sa
crées est en user une manière qui ne répond pas intention initiale
attribuée par Calvin Jésus de Nazareth Le refus identifier les figures rhé
toriques des métonymies dans les paroles attribuées Jésus comme le
fait Calvin est une faute herméneutique dont auteur se place dans une si
tuation impureté spirituelle et éthique Et de cette impureté on craint elle
ne se diffuse La suite de exhortation en convainct invitation est adressée
non des gens moralement parfaits mais des hommes et des femmes qui
se mettent au bénéfice de uvre de Jésus Christ des pénitents donc mal
faisants ils en conviennent mais bien croyants la différence de ceux on
exclut 45)
La lecture de cette phrase en situation rituelle hors de toute référence au
corpus calvinien produit un autre effet il est que observer la syntaxe
et le lexique de la phrase les gens dénoncés polluent par leur présence les
espèces du pain et du vin viandes sacrées et peuvent faire échouer le
rite 46)
Comment détecter les pollueurs La solution moralisante paraît tôt la
plus praticable des actes que on réprouve ne peuvent être que les indices
une rupture avec la Confession de foi En fait selon les lieux les temps
les humeurs convictions et rang social de leurs membres les consistoires ont
été plus attentifs soit attitude spirituelle soit excellence morale ap
préciée en fonction un critère très flou la notion de scandale 47)
On se souviendra ici que le lieu de la cène ce est pas un édifice mais
assemblée des fidèles Le consistoire par ces procédures prépare fa onne
ce lieu rituel Il réconcilie les adversaires réduit les trublions écarte les en
têtés La réussite un rite exige un cadre collectif ordonné sans tensions
Ce est pas là faire office de tribunal de première instance Le consistoire
exerce in corpore le pouvoir des clefs avant être un juge de paix de rang
inférieur Deux cas limites éclairent ce dont il agit un ancien de Coutras
danseur impénitent et rebelle au consistoire reste suspendu de la participation
la cène alors ailleurs un meurtrier condamné mais repentant est ad
mis 48)
Ceci dit il est évident que la cène créé occasion pour les consistoires
successifs exercer un contrôle social autant plus fort efficace? que élu
ou coopté ce consistoire ne peut être dénoncé comme une instance étrangère
ou lointaine au même titre un évêque ou les prêtres du fait de leur statut
extra-ordinaire
Auto-examen et abstention par scrupule ou censure et suspension par le
consistoire Une sorte de syllogisme disciplinaire est adopté dès 1565 il
conclut en faveur du contrôle consistorial on interdit alors de prononcer une
absolution générale le jour où on fait la cène 49 Elle contredirait appel
par Paul éprouver soi-même Mais comme la Discipline exige que on
participe la cène et que les scrupuleux sont convoqués au consistoire pour
expliquer.....
105 ARCHIVES DE SCIENCES SOCIALES DES RELIGIONS
Possédés par Esprit
Peu de textes témoignent de expérience faite par les fidèles pendant la
célébration Le silence est cependant pas total
interprétation réformée du dernier repas de Jésus exprime dans quan
tité de commentaires traités prédications Si La Forme des Prières ne peut
être consonante la théologie de J.Calvin son auteur 50) la réception en
été brouillée par des discours concurrents en un temps où adage érasmien
tous peuvent être théologiens se vérifie 51 La polysémie des signes ver
baux ou non est donc pas totalement réduite Ainsi Théodore de Beze 1519-
1605) qui calvinien et Pierre de la Ramée 1515-1572) qui est moins
valorisent-ils différemment les éléments anamnese eschatologie ana
gogie associés la cène Faire la cène la Beze ou la mus
expressions que nous forgeons ne conduit pas la même expérience la
seconde serait plus joyeuse communautaire commemorative la première
plus austère individuelle 52 Dans les années 1560-1575 Calvin Beze et
les synodes ne emportent pas toujours contre mus qui loin être un mar
ginal avait oreille de bien des contemporains 53)
Ce conflit des interprétations interdit pas usage un formulaire
commun où les occurrences de Dieu et de VEsprit sont très discrètes
Dieu apparaît dans des formules stéréotypées 54 Jésus-Christ Sei
gneur sont en position de sujet des verbes action ..comme nostre Sei faict sa Cene nostre Seigneur nous faict ceste grace 55 Ces
expressions informent une représentation bien particulière du lien entre es
pace mondain et la sphère du divin autant mieux aucune manipulation
du pain et de vin ne suggère ils pourraient devenir des éléments théophores
Discours et gestes disjoignent la terre du ciel 56) Dieu est tenu distance
Tout accès immédiat la divinité est clos et est une union un médiateur
céleste par la foi sans support empirique qui est proposée Dieu est figuré
au plus haut au plus loin ce qui pour corollaire effacement ici-bas de la
frontière entre le sacré et le profane mis en uvre par le dispositif rituel
La discrétion des références Esprit étonne 57) alors que dans les trai
tés doctrinaux les catéchismes les réponses aux questions des juges Esprit
est le concept-clef de tout exposé sur le sacrement 58 Dans la spéculation
théologique on situe Jésus Christ au ciel selon son humanité selon sa di
vinité il peut se rendre présent par Esprit esprit des hommes Ainsi les
réformés affirment-ils comme les catholiques une présence réelle de Jésus-
Christ mais selon une modalité spirituelle Un mot-signal Esprit éventuel
déclencheur de manifestations enthousiasme ou extase contraires Vordre
ou la décence est évité
Quand la cène est célébrée action rituelle est substituée Esprit On
attend elle elle engendre chez les participants les émotions et les convic
tions que les théologiens et les confesseurs attribuent Esprit Ainsi le
rite réformé offre-t-il aux croyants accès une expérience de possession
réglée sage Elle est recherchée la présence la cène est exigée elle
est institutionnellement contrôlée elle ne conduit aucune effervescence et
ses conséquences sont aussitôt canalisées en prescriptions éthiques très rai
sonnables elles font éviter toute attitude rebelle et tout scandale prennent
acte sauf en matière matrimoniale des coutumes locales Les catéchismes et
106

Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin