Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Julian mischi structuration et désagrégation du communisme

De
8 pages
1 Julian MISCHI Structuration et désagrégation du communisme français (1920-2002). Usages sociaux du parti et travail partisan en milieu populaire Thèse pour le doctorat d’études politiques de l’EHESS, 2002, 2 t, 1077 p. TABLE DES MATIERES INTRODUCTION 9 1. Un objet politique à la confluence des sciences sociales 11 1.1. La question de l’autonomie politique du PCF 11 1.2. L’ancrage social du PCF 15 2. L’observation de l’implantation du PCF a-t-elle encore un intérêt ? 19 2.1. La déclinaison locale des processus d’homogénéisation partisane 20 2.2. Le local comme cadre concret d’analyse socio-historique 25 2.3. Une anthropologie culturelle de l’implantation communiste 32 3. Terrains, sources et techniques d’investigation 36 3.1. Saisir le PCF dans son lien au travail et au territoire 37 3.2. Les quatre sites d’observation 41 3.3. Les outils d’une socio-histoire de la présence communiste 44 4. Rencontres, identifications et décomposition 50 4.1. La rencontre entre des milieux sociaux et une organisation politique 50 4.2. Homogénéisation organisationnelle, symbolique et anthropologique 53 4.3.
Voir plus Voir moins
1
Julian MISCHI
Structuration et désagrégation du communisme français (1920-2002).
Usages sociaux du parti et travail partisan en milieu populaire
Thèse pour le doctorat d’études politiques de l’EHESS, 2002, 2 t, 1077 p.
TABLE DES MATIERES
INTRODUCTION
9
1. Un objet politique à la confluence des sciences sociales
11
1.1. La question de l’autonomie politique du PCF
11
1.2. L’ancrage social du PCF
15
2. L’observation de l’implantation du PCF a-t-elle encore un intérêt ?
19
2.1. La déclinaison locale des processus d’homogénéisation partisane
20
2.2. Le local comme cadre concret d’analyse socio-historique
25
2.3. Une anthropologie culturelle de l’implantation communiste
32
3. Terrains, sources et techniques d’investigation
36
3.1. Saisir le PCF dans son lien au travail et au territoire
37
3.2. Les quatre sites d’observation
41
3.3. Les outils d’une socio-histoire de la présence communiste
44
4. Rencontres, identifications et décomp
o
s
i
t
i
o
n
5
0
4.1. La rencontre entre des milieux sociaux et une organisation politique
50
4.2. Homogénéisation organisationnelle, symbolique et anthropologique
53
4.3. La crise de l’implantation du PCF et le néo-communisme
57
----
PREMIERE PARTIE
Territoires et militants communistes (1920-1980)
CHAPITRE 1
Les militants du fer : le bassin de Longwy
65
1. La difficile émergence du communi
s
m
e
6
9
1.1. Le groupuscule communiste avant la Libération
69
1.1.1. Un bastion industriel sans mouvement ouvrier
69
1.1.2. La sortie du bois
72
1.2. La construction d’un parti ouvrier (1944-1965)
75
1.2.1. Du groupuscule au parti de masse
76
1.2.2. La consolidation populaire du PCF
78
1.2.3. Les premiers succès électoraux
83
1.3. La fédération de Meurthe-et-Moselle Nord (1966-1980)
85
1.3.1. Le processus de décentralisation
85
1.3.2. L’apogée de l’influence communiste
89
1.3.4. Sociographie du « milieu partisan » communiste
92
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin