Cet ouvrage et des milliers d'autres font partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour les lire en ligne
En savoir plus

Partagez cette publication

P R E S S E- IN F O- PR E S S E
L’ADHESION DE LAHONGRIE, DE LAPOLOGNE ET DE LAREPUBLIQUE TCHEQUE
L’un des faits marquants du Sommet de Washington sera la présence, pour la première fois, des chefs d’Etat et de gouvernement de la Hongrie, de la Pologne et de la République tchèque. Ces trois pays ont rejoint officiellement l’Alliance le 12 mars 1999, portant à 19 le nombre des Alliés. L’entrée de ces trois démocraties dans l’Alliance, en vertu de l’Article 10 du Traité de Washington, s’inscrit dans un processus qui se poursuit. La porte de l’OTAN reste ouverte à d’autres pays européens prêts à souscrire aux engagements et aux obligations découlant du statut de membre de l’OTAN et à contribuer à la sécurité dans la zone euro-atlantique. L’admission de nouveaux membres démocratiques au sein de l’OTAN fait elle-même partie d’un processus plus large de renforcement de l’intégration européenne, mettant en jeu d’autres institutions européennes.
En cinquante années d’existence, l’Alliance a contribué de manière significative à préserver la paix et la stabilité sur le territoire de ses membres. Le processus d’élargissement a pour objectif d’étendre la zone de sécurité et de stabilité aux autres pays européens.
Un certain nombre de mesures ont été prises avec succès par chacun des nouveaux membres avant leur adhésion, afin d’assurer l’efficacité de leur participation future à l’Alliance. Ces mesures portaient sur la sécurité (par exemple, des dispositions concernant la réception, la conservation et l’utilisation des informations classifiées), ainsi que sur des domaines tels que ceux de la défense aérienne, de l’infrastructure, de l’établissement des plans de forces et des systèmes d’information et de communication. Cependant, les travaux liés à l’intégration de la Hongrie, de la Pologne et de la République tchèque n’ont pas pris fin le jour de l’adhésion de ces trois nouveaux pays membres, qui sont tous conscients qu’une pleine intégration exigera que les efforts se poursuivent sur une période plus longue.
Voici les principales étapes qui ont conduit à l’admission des trois nouveaux membres :
n10 janvier 1994 : Lors du Sommet de l’OTAN, tenu à Bruxelles, les 16 dirigeants alliés ont dit qu’ils escomptaient un élargissement de l’OTAN aux Etats démocratiques de l’Est, et qu’ils l’envisageraient favorablement. Ils ont réaffirmé que, comme le prévoit l’Article 10 du Traité de Washington, l’Alliance était ouverte à d’autres Etats européens susceptibles de favoriser le développement des principes de ce Traité et de contribuer à la sécurité de la région de l’Atlantique Nord.
1
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin