Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 15,00 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : EPUB - PDF

sans DRM

L'Ere deophile (la Religion Mondiale)

De
464 pages
Cet ouvrage parle de la RELIGION MONDIALE et du TROISIEME TESTAMENT. A l'aube du VIIème millénaire de l’ère Adamique, un Initié visionnaire parle. Il nous délivre un oracle puissant, par lequel est dévoilée la face d’une civilisation nouvelle. Il prédit, par un message fort et bouleversant, l'avènement de « l'Ere Deophile ». L’ère de la « Nouvelle Alliance ». L’auteur se présente à nous comme notre « paraclet » ! (Notre conseiller, un consolateur). Tantôt son discours est philosophique, tantôt scientifique, tantôt prophétique, mais toujours savant.
Dans un discours iconoclaste et inspiré, il lapide la société des loisirs et la « comédie du bonheur »… Il bouscule l’angélisme naïf des gens pieux, captive les sans foi, interpelle les théologiens et les philosophes autant, que les politiques. Il fait taire les mystificateurs, adeptes du « calendrier Maya » et redéfinit la place de l’Homme dans la création en rappelant les Lois fondamentales de l’univers.
Pour la première fois, croyants, non croyants, artistes, politiques, scientifiques, religieux et l’homme en général, sont associés par un même défi : établir une civilisation nouvelle. Cet ouvrage montre la voie à tous ceux qui prient dans la nuit, fatigués d’attendre le retour d’un Christ, la venue d’un Messie ou simplement l’amélioration d’un système devenu opprimant. Il dénonce les perversités démocratiques, prédit la « révolution du bonheur » et appelle à « vivre aujourd’hui comme tout le monde vivra demain ». C’est l’inattendu que tout le monde attendait !
(Bénédicte Civet-Lobstein)
Voir plus Voir moins
©L'ère deophileMatièresTable des1
briller... Il n’avaitas l’air de s’en faire le chat... Diable eneluche qu’il était, il nous matait monsieur, cool cool et tout... On a ramassé les lumes,elles étaient siolies u’onen aardé uelues unes, pour décorer des trucs...Puis, Michèle ouvrit une fenêtre pour aérer un peu, et hop ! Krunch-Krunch s'envola, pour retrouver Plume-Plume au ciel,u’on aurait dit. Elle ne voulaitas les voir à nos chapeaux, ces plumes, ça se défend comme argument... Le ciel était bleu, d'un bleu azur fluorescent, comme irréel. Sur le cou, nous ne voulions pas analyser la symbolique de mon rêve et encore moins les événements… Moi, je ne comprenais pas, j’interprétais de travers… Peut-être ne voulais-je pas ouvrir les yeux ? Cela viendrait plus tard… C'était bien de notre couple dont il s'agissait. Interprétation du rêve et des faits : Comme el’ai indihaut, nous vivions, Michèle et moi,ué lus comme frère et sœur. Nous avions l’un pour l’autre beaucoup d’estime et d’affection, mais nous ne formions pas un véritable cou le, com te tenu de ceue nos relations sexuelles étaient extrêmement rares et médiocres. Nous nous aimions en «sens fiction », commee disais tou ours ; non comme des humains, coeur à coeur, corps à corps, mais tête à tête, comme des répliquants ! Nous en souffrions énormément, mais ne parvenions pas à prendre la décision de nous sé arer. Le rêve auxerruches m’avait été donné pour comprendre et décider de la voie à suivre. L'oiseau bleu, s mboled'amour, mourait et l'oiseauaune, smbolisant le monde spirituel, s'envolait vers le ciel. En temps réel, le premier fut dévoré par un chat recueilli par Michèle, tandis que l'autre s'enfuit par une fenêtre né liemment entrouverte. Exactement comme dans mon rêve. Ce songe décrivait entièrement notre relation. Michèle était une chatteerdue, elle aussi,uand je l'avais recueillie…plus tard, son analyse dévorerait l'amour. Sous la pression des angoisses, elle me reprochait mon manque d'a titudeour la vie sociale. Et'avais beau lui direue l'avion dans lequel j'étais assis ne pouvait tomber, cela ne la rassurait pas.
©L'ère deophileTable desMatières20
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin