Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

La lettre et l'esprit (iii) « Tu ne commettras pas d'adultère ...

De
2 pages

La lettre et l'esprit (iii) « Tu ne commettras pas d'adultère ...

Publié par :
Ajouté le : 21 juillet 2011
Lecture(s) : 65
Signaler un abus
Nos activités régulières : Découvrir la foi chrétienne Tous les dimanches :Culte à 10h30 Qu’est ce quePasserelles vers Dieu?C’est un support audiovisuel avec un microtrottoir, courts Tous les mardis: métrages, interventions sur le message biblique pour animer 6 Réunion d’étude biblique rencontres de l’exploration de la foi chrétienne axées sur et de prière à 20h00 l’échange, la discussion et le respect des convictions de chacun. Tous les jeudis: Réunion de prière à 15h00 Pour qui ?Ce cours est conçu d’une manière convenant à des personnes Chaque dimanche de d’âges différents. On ne vous demandera pas de prier, ni de l’année scolaire: chanter ou lire à haute voix, et vous pouvez poser n’importe Ecole de dimanche à 9h45 quelle question. Ou bien, si vous préférez, vous pouvez juste venir pour écouter. Programme particulier du mois de janvier 2011 : Dimanche 2 janvier: 10h30 culte suivi d’un repasen commun 14h00 Réunion de membresAutres activités :Études bibliques à domicile sur simple demande de votre part. Service de librairie des éditions protestantes. Bibliothèque de prêt gratuit. Comment s’inscrire? Pour vous inscrire, vous pouvez contactez au : Vous êtes tous Tel : 04 68 10 15 65 chaleureusement invités à Email : pasteur@carcassonnebaptiste.fr venir à nos réunions.Sur le site : www.carcassonnebaptiste.fr
Feuillet mensuel del’Église Évangélique Baptiste46 rue Jean Bringer, Carcassonne (entre La Poste et la Préfecture) Tél. :04 68 47 94 77 & 04 68 10 15 65
« Car il est dit dans l’Écriture : voici, je mets en Sion une pierre angulaire, choisie, précieuse ; et celui qui croit en elle ne sera point confus » ère 1 épîtrede Pierre 2 : 6
La lettre et l'esprit(iii)« Tu ne commettras pas d’adultère ». Matthieu 5v27
Dans l'Évangile selon Matthieu, chapitre 5, Jésus continue à comparer son interprétation de la Loi de Moïse avec celle des Pharisiens, et dans les versets 27 à 30, il donne une deuxième illustration.Vous avez appris qu'il a été dit : 'Tu ne commettras pas d'adultère'. Eh bien, moi je vous dis : Si quelqu'un jette sur une femme un regard chargé de désir, il a déjà commis, dans son cœur, l'adultère avec elle” (v27). Les scribes et pharisiens avaient limité le commandement qui défend l'adultère à la condamnation de l'acte d'adultère. Ils imaginaient qu'aussi longtemps qu'ils n'étaient pas coupables d'avoir commis l'acte, ils étaient parfaitement innocents et sans reproches. Ils prenaient la Loi à la lettre pour la réduire à un acte particulier, et ainsi ils rendaient le commandement nul. Ils avaient oublié volontairement tout l'esprit de la Loi. C'était une erreur fatale que Jésus et les apôtres ont exposée et combattue vivement car elle était carrément opposée à l'Évangile qu'ils annonçaient :...car la lettre tue, mais l'Esprit fait vivre” (2 Corinthiens 3:6). Le problème des scribes et des Pharisiens provenait du fait qu'ils n'avaient jamais lu les Dix Commandements de la bonne façon. S'ils les
avaient étudiés, ils auraient vu qu'on ne peut interpréter l'un sans les autres. Ils forment un tout. C'est l'erreur que l'apôtre Paul avoue avoir faite lorsqu'il était un Pharisien zélé. Il écrit dans son épître aux Romains :Je n'aurais pas su ce qu'est la convoitise si la Loi n'avait pas dit : Tu ne convoiteras pas” (Romains 7:7). Avant cela il pensait que la Loi se limitait aux actes et au comportement, mais un jour il a compris par le dixième commandement, que la Loi souligne l'importance de l'attitude du cœur car elle dit : “Tu ne convoiteras pas !Depuis Moïse, la Loi avait toujours mis l'accent sur le cœur mais les Pharisiens avaient réduit l'adoration à l'observation des rites et des cérémonies, et leur religion n'avait plus de place pour le cœur. Or, ceux qui font cette erreur ne comprendront jamais la Bonne Nouvelle. C'est pourquoi Jésus s'efforce de souligner cette vérité importante que la connaissance de Dieu est une affaire de cœur, de toute notre vie, et non pas seulement une question de faire ou de ne pas faire certaines choses. La préoccupation des Pharisiens était d'afficher un extérieur convenable : “Mais Jésus leur dit : Vous êtes des gens qui veulent se
(Suite page 2)