Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Le passage du communisme au capitalisme et l'entrée dans l'union

8 pages
Publié par :
Ajouté le : 21 juillet 2011
Lecture(s) : 552
Signaler un abus
S o l i d a r i t é a v e c l ’ e u r o p e d u c e n t r e e t d e l ’ e S t
BELGIQUE - BELGIË PP - PB 1099 BRUXELLES X 1/133
AES SNO CTI ART IAOINDS AENSD BUETGL ULCIRSAET ISF
SOMMAIRE
L’enTrÉe Dans l’Union EuropÉenne. SaTisfacTion ou DÉcepTion ?2-5
EnTraiDe D’Eglises a reçu la cellule liTuanienne “ROBERt SCHUMAN”
6
L’Europe, c’esT noTre affaire7
Un projeT en Roumanie8
EnTraiDe D’Eglises asbl ChaussÉe De Wavre, 216 B-1050 Bruxelles tÉl: 02/648 91 34 Fax 02/648 52 8 6 enTraiDe-eglises@enTraiDe-eglises.be ccp: 000-0261436-21
l’uNION eUROPÉENNE SàTIsfàITs OU DÉçUs ?
e passage Du communisme au capiTalisme eT l’enTrÉe Dans l’Union EuropÉenne L onT inÉviTablemenT provoquÉ De granDs changemenTs Dans nombre De pays De l’Europe cenTrale eT orienTale. Il nous a paru inTÉressanT D’inTerroger Des amis que nous avons là-bas sur la façon DonT les habiTanTs De leur pays ressenTenT ceTTe enTrÉe Dans l’Union EuropÉenne.
EviDemmenT, les rÉacTions onT ÉTÉ Diverses selon les pays mais nulle parT on ne se faisaiT Trop D’illusions sur l’enTrÉe Dans l’Europe unie, même si ceTTe enTrÉe ÉTaiT gÉnÉralemenT DÉsirÉe; par ailleurs, nulle parT, elle n’a ÉTÉ vraimenT regreTTÉe.
L’ouverTure Des fronTières Dans les Deux sens a permis Des invesTissemenTs inTerna-Tionaux mais aussi le DÉparT De beaucoup De jeunes eT De moins jeunes, non seule-menT Des Travailleurs manuels mais aussi D’ auTres plus ou beaucoup plus qualifiÉs, y compris Des universiTaires, espÉranT êTre mieux payÉs ailleurs. CeTTe ÉmigraTion a crÉÉ une pÉnurie De main D’oeuvre pour les enTreprises inTernaTionales nouvel-lemenT ÉTablies qui sonT DÉjà elles-mêmes à la recherche De Travailleurs ÉTrangers. Les familles sonT TouchÉes ÉgalemenT eT on voiT pour la première fois Des personnes âgÉes Dans le besoin ou Dans la soliTuDe.
Comme on pouvaiT s’y aTTenDre, l’enTrÉe Dans l’Europe unie esT une opporTuniTÉ pour les plus DÉbrouillarDs eT les plus Dynamiques qui sonT en mesure D’en Tirer parTi pour crÉer, DÉvelopper le pays eT s’enrichir. Pour les auTres, qui resTenT en marge Du mouvemenT, noTammenT les pensionnÉs, la vie esT Devenue Difficile, voire franche-menT pÉnible. Les prix augmenTenT parTouT mais les salaires ne suivenT pas. Là où l’ETaT a voulu se faire Des amis en augmenTanT les faibles revenus, l’inflaTion s’esT mise à grimper, parfois plus viTe que la croissance.
Il seraiT TouTefois inexacT De meTTre Tous les pays à la même enseigne, c’esT pour-quoi, nous vous inviTons à lire les pages qui suivenT eT, pour Terminer sur une noTe prinTanière, une amie bulgare nous DiT qu’on voiT De plus en plus De lanDaus Dans sa ville. Quel signe D’espoir !
Bureau De DÉpôT: Bruxelles X PéRIOdIQUE tRIMEStRIEL MàRs 2008n°1 p 405 194
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin