Cet ouvrage et des milliers d'autres font partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour les lire en ligne
En savoir plus

Partagez cette publication

François Houtart
Les effets du changement social sur la religion catholique en
Amérique latine
In: Archives des sciences sociales des religions. N. 12, 1961. pp. 63-73.
Citer ce document / Cite this document :
Houtart François. Les effets du changement social sur la religion catholique en Amérique latine. In: Archives des sciences
sociales des religions. N. 12, 1961. pp. 63-73.
doi : 10.3406/assr.1961.2723
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/assr_0003-9659_1961_num_12_1_2723EFFETS DU CHANGEMENT SOCIAL LES
SUR LA RELIGION CATHOLIQUE
EN AM RIQUE LATINE
INTRODUCTION TH ORIQUE
ANS entrer dans les causes du changement social ni dans le fait il soit
endogène ou exogène en Amérique latine nous voudrions cependant le dé
finir brièvement
Le changement signifie devenir autre ou différent Appliqué la société
il porte la fois sur aspect structurel de celle-ci et sur aspect culturel Ces deux
éléments sont si intimement liés il suffit de transformer un facteur pour
mettre en mouvement une série de réactions dans les autres Ces réactions devien
nent mutuelles car on assiste des mouvements de feedback qui provoquent donc
des interactions La seule constante dans une société est le fait elle soit
en état de changement
Certains changements affectent ce point la société et la culture on peut
les appeler globaux Aucun élément de ensemble socio-culturel ne reste immobile
dans ce processus et leur interaction est telle que le changement accélère
Quand les causes de cette mise en branle sont telles que celui-ci est aussi
très rapide nous parlons de changement social Ce terme est employé la fois
pour désigner les transformations ordinaires une société qui vit et pour exprimer
les bouleversements fondamentaux en cours surtout sous influence de facteurs
Com.rn.un ication faite au Colloque de Sociologie des Religions Oxford
Cet article est inspiré une recherche effectuée sous la direction de auteur en Amérique
latine entre 1958 et 1961 par FERES Fédération internationale des Instituts catholiques de
Recherches Socio-religieuses Les résultais de ces travaux sont en cours de publication et
comprennent une quarantaine de volumes réunis en collections dont voici la liste
Collection études sociologiques latino-américaines
Federico DEBUYST Poblaci en América Latina Demografia Evoluci del
Empleo
2-3 Jaime DORSELAER Alfonso GREGORY La urbanizaci en América Latina
volumes)
Berta CORREDOR La Familia en América Latina
Camilo TORRES Berta CORREDOR Las Escuelas radiof nicas ae Sutatenza Colombia)
Evaluaci de los resultados sobre los niveles de vida del campesino
Juan Luis de LANNOY Los de vida en América Latina ivienda alimentaci
salud
Demetrio AZ La educaci en Brasil
63 DE SOCIOLOGIE DES RELIGIONS ARCHIVES
techniques est dans ce sens essentiellement que nous utilisons le mot après
la théorie fonctionnaliste les changements peuvent affecter le système social ou
au contraire provoquer la naissance un nouveau système social Dans le
premier cas les changements peuvent être structurels et culturels mais ils pro
voquent nécessairement une adaptation du système Dans le deuxième cas il
agirait une substitution un système par un autre En général nous pouvons
dire en Amérique latine il agit du premier type de changement pour le
moment Il est difficile de dire combien de temps cela durera car on pourrait
un point de vue sociologique considérer expérience cubaine comme une
substitution de système 3)
Une des caractéristiques fondamentales du changement social est le déca
lage entre les éléments du système socio-culturel lag Nous examinerons ce
problème sous deux aspects quantitatif et qualitatif en Amérique latine puis tâ
cherons analyser rapidement les effets de ce phénomène sur la religion ca
tholique
Demetrio AZ La educaci en Argentina Chile Uruguay Paraguay AZ La en Ecuador Féru Bolivia
10 DIAZ Pablo Emilio REZ La educaci en Colombia
11 Demetrio AZ La educaci en México América Central el Caribe
12 Juan ARCOS El Sindicalismo en América Latina
13 Luis CALDER Arturo CALLE Francisco HOUTART Problemas de urbanizaci en
América Latina Los grupos sociales las barriadas marginales la acci religiosa
14 Juan Luis de LANNOY Gustavi REZ Estructuras demogr ficas sociales de
Colombia
15 Virginia GUTI RREZ DE PINEDA La familia en Colombia Estudio antropol gico
16 Jorge MENCIAS Riobamba Ecuador) Estudio de elevaci socio-cultural del indio
17 Candido Procopio de CAMARGO Aspectos sociol gicos del Espiritismo en Sao Paulo
18 Francisco HOUTART América Latina en cambio social
19 Juan Luis de LANNOY El Comunismo en América Latina
20 Gustavo REZ El Campesinado colombiano
Documentos Latino-Americanos
Ba CERECEDA Las Instituciones pol ticas en América Latina
Berta CORREDOR Sergio TORRES Transformaci en el Mundo rural Latino-Americano
Consecuencias sociales econ micas de las estructuras agrarias
Federico DEBUYST Las clases sociales en América Latina
Juan Luis de LANNOY La Econom Latino-Americana
Rutilio RAMOS Las Estructuras sociales de México
Renato POBLETE Las Estructuras sociales en Chile
Estudios Socio-Religiosos Latino-A mericanos
Gustavo REZ Isaac ST La Iglesia en Colombia Estructuras eclesi sticas
Isidoro ALONSO La Iglesia en Brasil Estructuras eclesi sticas José ORIOL Mons DAMMETT-BELLIDO Medardo LUZARDO Julio
TUMIRI La iglesia en Venezuela Ecuador Peru Bolivia Estructuras eclesi sticas
Isidoro ALONSO AMATO de GARMENDIA ACHA DUARTE La Iglesia en Améri
ca Central el Caribe Estructuras eclesasticas
Isidoro La Iglesia en Argentina Uruguay Paraguay Estructuras eclesi
ticas
Benato POBLETE La Iglesia en Chile Estructuras eclesi sticas
Butilio RAMOS La en México Estrz cturas
10 Leandro TORMO La Historia de la Iglesia en América Latina vol.)
11 Gustavo REZ Seminarios Seminaristas en Colombia Origen repartici
12 Prudencio DAMBORIENA Francisco HOUTART El Protestantismo en América Latina
Efectivos métodos motivaciones
13 Gines GARRIDO La ayuda sacerdotal América Latina
14 José Manuel ESTEPA La Liturgia la Catcquesis en América Latina
15 Oscar DOM NGUEZ El campesino chileno la Acci Cat lica Rural
lan HoGBiN Social Change Watts Londres 1957 25
Fr OANCIAN Functional Analysis of change American sociological Review vol 25 Nr
dec 1960) 823
â4 CHANGEMENT SOCIAL ET RELIGION CATHOLIQUE EN AM RIQUE LATINE
LE CHANGEMENT SOCIAL EN AM RIQUE LATINE
Le changement social latino-américain comprend deux aspects fondamentaux
un quantitatif et autre qualitatif est sur la base de ces deux aspects que nous
allons développer ensemble de cet exposé
Aspect quantitatif du changement social
aspect est formé par le problème démographique En 1950
il avait en Amérique latine 160 millions habitants En 1960 on estime la
population latino-américaine 205 est-à-dire 45 millions habitants
de plus en dix ans
Le Mexique par exemple avait une population de 26 millions habitants en
1950 Les estimations moyennes des Nations unies donnaient pour 1960 une
population de 34 millions et le recensement de 1960 révéla une population de 36
millions et demi soit plus de 10 millions en plus en dix ans
Cette evolution démographique est évidemment due la baisse de la mortalité
et la continuation un taux de natalité fort élevé Le continent latino-américain
connaît accroissement relatif le plus important du monde plus élevé même que
celui de la Chine ou de Inde
Cependant ce est pas le passé même immédiat qui offre les données les
plus impressionnantes Si nous regardons vers avenir les estimations moyennes
des Nations Unies donnent une population de 311 millions pour année 1975 et
de 592 millions près de 600 millions pour année 2000 Or nous avons vu ne
fut-ce que par exemple du Mexique que ces estimations moyennes sont déjà
dépassées par les faits En autres mots ici 14 ans il aura plus de 100 millions
habitants en plus et dans moins de 40 ans 400 millions
Cette véritable explosion démographique déjà par elle-même des consé
quences qualitatives fort importantes Il est pas difficile imaginer les problèmes
importants elle va poser toutes les institutions ordre économique socio
culturel et religieux
Aspect qualitatif
est cependant aspect qualitatif du changement social qui paraît le plus
fondamental En effet celui-ci affecte toutes les structures sociales les relations
entre groupes sociaux la stratification sociale les institutions les rôles sociaux
les modèles de comportement des individus
Quelques aspects de cette transformation peuvent être relevés afin de montrer
son importance
Evolution de emploi
En quelques années emploi agricole qui était majoritaire en Amérique
latine 4- de 65 en 1925 passe environ 50 de la population active en
1955
Cela signifie non seulement que les accroissements de sont absorbés
par autres formes emploi mais un nombre important de paysans passent
un emploi dans le secondaire activités industrielles ou dans le tertiaire activités
Voir surtout Fr DEB TYST Poblaci en América latina FEBES Fribourg 1961
65 ARCHIVES DE SOCIOLOGIE DES RELIGIONS
de services Il faut noter cependant que évolution de emploi est malsaine
car seulement 18 de la population latino-américaine se trouve dans le secteur
secondaire le reste formant en bonne partie un tertiaire pléthorique
La cause de ce phénomène réside surtout dans rémigration vers les grandes
villes relevant de raisons purement démographiques Cette évolution de emploi
entraîne évidemment des transformations considérables dans les rapports sociaux
et dans univers culturel et les valeurs des habitants Il est bon de se rappeler
ici que économie latino-américaine été essentiellement une économie de
subordination Durant époque coloniale exploitation de la richesse métal
lique en faveur de la métropole formait la base même de économie du continent
Elle était donc destructive la fois des richesses naturelles et démographiques
Par ailleurs le monopole commercial métropolitain interdiction de déve
lopper des activités industrielles et les limites au commerce interne empêchèrent
le développement normal activités économiques
Après la période indépendance non seulement les structures sociales
internes restèrent identiques ou peu près celles de époque coloniale mais le
relais de la subordination fut pris par les nations occidentales Une division
internationale du travail établit Amérique latine faisant partie de ensemble
des nations fournisseurs de matières premières
Urbanisation
En 1925 il avait 33 de population urbaine en Amérique latine En 1945
il en avait 39 mais en 1955 45 On peut estimer aujourdhui 50 au
moins de la population latino-américaine peut-être considérée statistiquement
comme urbaine Sans doute une certaine partie de cette population considérée est encore de fait rurale notamment dans les petits bourgs ruraux
mais évolution du pourcentage est impressionnante 6)
Si nous prenions comme taux urbanisation les personnes qui habitent dans
des villes de 1.000.000 habitants et plus nous arriverions la conclusion en
1955 une proportion plus importante de la population était fixée aux
Etats-Unis Cela transforme quelque peu la vision de Amérique latine continent
essentiellement rural et traditionnel
Le phénomène de urbanisation est évidemment progressif et une signi
fication sociologique différente dans les villes du continent latino-américain ou
dans celles des Etats-Unis Il empêche que tant en Amérique latine ailleurs
une ville est pas simplement un village qui grandi Une société et une culture
nouvelle font leur apparition et la majorité des institutions de base de la société
se transforme
La famille de type patriarcal ou matriarcal par exemple typique des régions
rurales latino-américaines plus aucune consistance dans les milieux urbains
Par conséquent les rôles se transforment Celui du père de famille notamment
change profondément Cela des conséquences sur éducation des enfants et
sur la transmission de certaines valeurs alors traditionnelles dans la culture
latino-américaine
Transformation du monde rural
Si la dernière décennie été celle de la révolution urbaine il ne faut pas
Voir Sergio BAGU Econom de la Sociedad colonial Libreria Al Atereo Buenos-Aires
1952
Voir DoBSELAEB G-BEGOBY La Urbanizaci en América Latina FEBES Fri-
bourg 1961
66 CHANGEMENT SOCIAL ET RELIGION CATHOLIQUE EN AM RIQUE LATINE
croire que le monde rural soit resté tout fait immobile Nous pouvons même
affirmer sans beaucoup de crainte être contredit que la décennie actuelle sera
celle de explosion du monde rural
Comme on le sait la structure coloniale avait provoqué essentiellement une
double stratification sociale une part les classes supérieures formées par les
propriétaires terriens les propriétaires de mines les gens de administration
coloniale et le haut clergé et autre part sans presque de couches intermé
diaires la grande masse de la population soit indienne soit métis vivant en marge
du premier groupe était ailleurs une forme classique une société féodale
travers les siècles avec de légères modifications ce genre de structure
est prolongé En effet il est fort important de savoir en Amérique latine
les révolutions de indépendance ont provoqué que peu de changements dans
la structure sociale fondamentale étaient les détenteurs du pouvoir politique
et économique réels qui avaient fait la révolution contre une administration
métropolitaine espagnole trop lourde et inutile
Cela se vérifie tout particulièrement pour les régions rurales où le prestige
social est basé sur la possession de la terre Cependant et ceci montre combien
le système des valeurs est différent de celui une société industrielle est plus
extension des terres que on possède qui établit le prestige que leur produc
tivité En Colombie par exemple environ 500.000 paysans ont pas de terre
et vivent dans une situation économico-sociale particulièrement précaire sans
statut juridique bien défini Environ 500.000 familles de paysans possèdent
des terres de hectares est-à-dire des minifonds ou des propriétés insuffi
santes pour la subsistance même de ces familles Les méthodes primitives
agriculture la culture intensive mal con ue de ces dernières années ont pro
gressivement réduit la productivité des minifonds et provoqué un véritable état
de faim endémique surtout qualitative)
Par ailleurs 29.000 personnes possèdent 65 de toutes les terres arables du
pays est dire il agit essentiellement de latifonds En effet les propriétés
de plus de 2.000 hectares ne sont cultivées 8
Nous assistons ce paradoxe extraordinaire un monde paysan qui meurt
de faim sur des terres riches et de pays qui doivent importer des biens alimen
taires alors ils ont des possibilités agricoles incommensurables Cela est dû
une structure sociale désuète inadaptée et par conséquent injuste Il est évident
que sur ce plan le changement de la stratification sociale entraîne une modifi
cation radicale du système des valeurs
Le prestige social étant assuré par extension des terres celles-ci assurent
également le pouvoir politique et économique La plupart des grands propriétaires
habitent pas sur leurs terres mais bien en ville où ils adonnent autres
activités notamment sur les plans politiques et économiques Une grande partie
de leurs ressources été présent investie étranger en Europe ou aux
Etats-Unis Inutile de dire aujourdhui une élite sociale nouvelle se constitue
dans les villes basée sur un système économique différent est évidemment
depuis longtemps déjà le cas de zones plus industrialisées telles que Argentine
Uruguay le Chili ou la région des grandes villes brésiliennes
cause de la pression démographique actuelle les familles de paysans qui
il seulement 15 ou 20 ans devaient avoir 10 naissances pour conserver
ou enfants actuellement avec le même nombre de en ont
Voir CORREDOR TOBBES Transformaci en el Mundo Rural Latino-americano
PERES Fribourg 1961
67 ARCHIVES DE SOCIOLOGIE DES RELIGIONS
ou même 10 Par ailleurs la possibilité de communiquer avec le monde extérieur
rend ce monde paysan de plus en plus conscient de sa situation et par conséquent
aussi de plus en plus près une explosion
Il est certain que dans les années qui viennent nous assisterons ou bien la
mise en route de réformes agraires très radicales ou bien des explosions révolu
tionnaires dans le genre de celle de Cuba
Extension des communications
Durant les 20 années dernières une véritable révolution des moyens de
communication est produite dans le continent latino-américain Cela se vérifie
sur le plan géographique par importance des réseaux autobus qui hui
relient aux moindres villages dans les montagnes et ensuite par importance
des communications idéologiques La lutte contre analphabétisme encore très
important dans les régions rurales comme effet de faciliter la pénétration de la
presse installation de la radio hui amené le monde rural latino-
américain qui vivait en complète marginalité par rapport évolution de la
société en contact avec le monde entier Cela contribue très fort la prise de
conscience dont nous parlions dans le point précédent
II GLISE CATHOLIQUE FACE AU CHANGEMENT SOCIAL
En tant que facteur intégré dans le système socio-culturel latino-américain
Eglise catholique est aussi entraînée dans le processus de changement social
Par analogie avec le concept de cultural lag dans le social nous
voudrions développer celui de religious lag Il agirait donc un décalage de
évolution religieuse par rapport aux autres éléments de la vie sociale
Celui-ci peut se manifester par deux biais principaux celui des structures
et celui de intégration de valeurs culturelles nouvelles sans entrer dans le fait
de savoir si un changement dans les valeurs est structurel ou non est le phé
nomène que nous voudrions suivre en Amérique latine
Rappel histoire
evangelisation de Amérique latine 8)
Parmi les historiens de évangélisation de Amérique latine deux courants
se distinguent un détracte les évangélisateurs de Amérique latine estimant
que évangélisation aurait été une simple fonction du système colonial autres
au contraire idéalisent la colonisation Sa motivation fondamentale aurait été
extension du Royaume de Dieu où le caractère sacré de la conquête 9)
En fait la vérité se trouve entre les deux évangélisation été réalisée
dans un contexte socio-culturel ambivalent VHispanidad Espagne sortait
peine de la reconquête sur les Maures On transpose dans le nouveau continent
les mêmes attitudes et les mêmes comportements
Par ailleurs les motivations de la couronne Espagne étaient réellement
doubles Il ne fait aucun doute que une fa on sincère et sérieuse évangélisation
ait été un des motifs principaux Il ne fait pas de doute non plus que exploitation
Voir TORMO Historia de la Iglesia en América Latina tomes FERES Fribourg
1961
RICARD ia conquête Spirituelle du Mexique Institut Ethnologie Paris 1933
68 CHANGEMENT SOCIAL ET RELIGION CATHOLIQUE EN AM RIQUE LATINE
de richesses métalliques de Amérique latine ait été une autre motivation toute
aussi puissante On ne peut cependant on examine histoire objectivement
mettre en doute les intentions de la Couronne ni vis-à-vis des populations indiennes
ni vis-à-vis de leur evangelisation Par contre les motivations économiques des
conquérants prirent le pas sur toutes les lois ou instructions données par la
Couronne Il faut ajouter bien entendu que la motivation des missionnaires
était essentiellement religieuse et que si certains entre-eux ont con leur rôle
comme par trop fonctionnel vis-à-vis de la colonie la plupart ont réalisé leur
tâche dans un esprit évangélique et ont été les défenseurs farouches des popula
tions indiennes contre les exactions des conquistadors
Eglise coloniale
structurée Après une la période double évangélisation hiérarchie fut établie une dans Eglise le clergé coloniale Le est haut clergé peu était peu
presque exclusivement métropolitain Il avait également des revenus importants
venant notamment de propriétés qui lui étaient allouées Il faut dire que Eglise
avait ce moment la tâche quasi exclusive de toutes les institutions culturelles
et caritatives Les revenus de Eglise devaient donc être consacrés de telles fins
Sans doute certains prélats vécurent-ils de fa on particulièrement luxueuse
côté du haut clergé il avait un bas clergé généralement pauvre et peu
cultivé
au moment de indépendance inquisition fonctionna en Amérique
latine Elle avait une fonction la fois religieuse et sociale est ainsi que on peut
relever comme fonction latente le fait avoir empêché le développement une
classe moyenne entre les deux grands groupes de la stratification sociale de type
colonial Ce furent surtout des nouveaux chrétiens en partie juifs convertis
formant une catégorie sociale particulièrement entreprenante qui furent objet
de ses poursuites
Par contre les Jésuites avaient développé un type activité particulièrement
peu fonctionnelle par rapport au système social colonial Il agissait des réductions
du Paraguay et un effort gigantesque pour une élévation socio-culturelle de la
société indienne Cela provoqua tout abord des conflits locaux de plus en plus
violents et finalement expulsion par la Couronne Espagne et du Portugal
de la Compagnie de Jésus de ensemble des territoires coloniaux pour finir
quelques années plus tard par la suppression de la Compagnie
La brusque fin du travail élévation socio-culturelle entamée par les Jésuites
fut un des elementa fondamentaux de la régression culturelle des Indiens
indépendance des pays latino-américains provoqua la suppression de la
superstructure métropolitaine la fois civile et religieuse Il en résulta une crise
profonde car Espagne exigeant la reconnaissance de son droit de Patronat
refusait approuver la nomination évêques dans les nouvelles nations indé
pendantes Certaines de celles-ci restèrent pendant dix ou quinze ans sans
hiérarchie
Par ailleurs une partie de la société locale créole héritant des conflits tra
ditionnels entre les missionnaires et les conquérants ou les colonisateurs était
assez anti-cléricale opposition se manifesta également contre la puissance tem
porelle et sociale de Eglise Comme la plupart des révolutior étaient inspirées
par idéologie de la révolution fran aise leur caractère anti-clérical et même
anti-religieux fut souvent accentué
69 DE SOCIOLOGIE DES RELIGIONS ARCHIVES
II en résulta des mesures nombreuses sécularisation des ordres religieux en
Argentine interdiction par la loi au Brésil sous empereur Don Pedro entrer
dans un ordre religieux confiscation des biens de Eglise la persécution
sanglante
Les régimes libéraux
Pendant toute la durée du 19e siècle et la première partie du 20e on assista
dans la plupart des pays Amérique latine une curieuse coexistence entre une
idéologie egalitaire et des structures sociales féodales entre un anti-cléricalisme
politique farouche et affirmation constante de appartenance au catholicisme
Cela était dû héritage de la structure sociale coloniale essentiellement basé
sur les deux groupes élite monopolisant le prestige et le pouvoir et une masse
marginale
Dans les îlots de civilisation de type européen les idéologies européennes se
développèrent mais sans aucune référence aux situations concrètes latino-
américaines Non seulement économie était de type subordonné mais égale
ment la vie politique et la vie culturelle
La plupart des régimes libéraux mirent des freins très sérieux évolution
des structures ecclésiastiques Ce fut le cas notamment pour les séminaires Il
faut dire ailleurs au moment de indépendance les universités qui étaient
toutes ecclésiastiques furent sécularisées et il fallut commencer construire des
séminaires Ce est que dans les toutes dernières années que chaque province
ecclésiastique ou chaque pays dispose de cette institution de formation de son
clergé
Par ailleurs les grandes masses indiennes et métissées ou blanches comme
dans intérieur du Brésil ne étant pas développées culturellement continuaient
vivre en marge de la société Elles avaient aucune participation ni la vie
économique une grande partie de ces populations utilisaient même pas la mon
naie) ni la vie politique ni la vie culturelle est ainsi que la tradition reli
gieuse pu continuer se transmettre malgré les obstacles structurels très
importants mis au développement de Eglise et malgré le manque de prêtres
Sans doute cette tradition religieuse fut-elle de type relativement primitif et
souvent mélangée avec des éléments de religion indienne ancienne ou avec les
mythes habituels une religion naturelle rurale
La grande immigration européenne du 19e et du 20e siècle ayant porté
surtout vers les régions du sud eût également une influence importante sur
atmosphère religieuse des pays latino-américains Ces masses vinrent générale
ment sans être accompagnées de prêtres contrairement ce qui se passa pour
Amérique du nord et formèrent une classe urbaine rapidement déchristianisée
Le changement social
Au moment où les structures religieuses commen aient améliorer par le
déclin de anti-cléricalisme politique virulant par un effort très sérieux de redres
sement interne et grâce aide extérieure nous assistons explosion démogra
phique et accession des masses marginales la vie sociale et la transfor
mation profonde de toutes les structures sociales
Cela pose des problèmes nouveaux Eglise catholique que nous voudrions
esquisser dans les pages qui suivent
70 CHANGEMENT SOCIAL ET RELIGION CATHOLIQUE EN AM RIQUE LAHNE
Eglise catholique devant le changement social latino-américain
Décalage structurel 10)
Eglise aborde le changement social latino-américain dans une situation
structurelle fort défavorable Il hui environ prêtre pour 5.700
habitants Or malgré des efforts considérables tant intérieur extérieur
il avait 24.000 prêtres en 1945 et 36.000 en 1960) explosion démographique
déjouera toutes les tentatives de garder même la proportion actuelle
Une petite analyse portant sur le chiffre des grands séminaristes montre
que dans les dernières années évolution de la population latino-américaine
été fois aussi forte que le nombre de ceux-ci
Cette situation des conséquences fort importantes sur ensemble de insti
tution religieuse est ainsi que les structures pastorales traditionnelles notam
ment la paroisse deviennent de plus en plus formelles Elles ne répondent plus
la vie quotidienne des gens et connaissent un développement de type cancé
reux la cellule augmentant sur elle-même sans pouvoir se décentraliser Les
chiffres permettent de le vérifier tant sur le plan rural que sur le plan urbain
La moyenne de la superficie des paroisses rurales atteint entre 200 et 2.000
kilomètres-carrés selon les pays La moyenne habitants par paroisse varie
environ 10.000 habitants en Colombie 35.000 dans des pays tels que la
République Dominicaine En général il un seul prêtre par paroisse
quand plusieurs paroisses ne sont pas confiées pasteur
Dans les grandes villes le dépassement numérique de institution paroissiale
est également impressionnant est ainsi Buenos-Aires il eu plus
de 50.000 habitants par paroisse au tournant du siècle et hui encore la
moyenne de cette ville atteint environ 27.000 âmes par paroisse celle de Mexico
non loin de 40.000 et celle de la Havane 60.000 On rencontre encore de nombreuses
paroisses dépassant les 50.000 et même les 100.000 habitants dans des villes
telles que Santiago ou Mexico
La transformation progressive du contenu sociologique des institutions reli
gieuses modifie également les rôles et pose des exigences nouvelles Peu peu
des rôles nouveaux naissent laïcs Cependant la formalisation des struc
tures favorise la naissance de formes religieuses nouvelles en dehors du catho
licisme spiritisme sectes pentecôtistes etc. basant leur action sur le groupe
primaire et une cohésion beaucoup plus forte
La réaction du groupe religieux est la décentralisation des structures Il
agit un exemple type adaptation du système social religieux Mais dans une
telle situation elle ne pourra être adéquate que moyennant des transformations
très profondes En effet la discipline ecclésiastique actuelle permet la décentrali
sation de certains types activité religieuse il pas de prêtres Telles
la catéchèse ou certaines formes de prière communautaire Il en va pas de même
pour la vie sacramentaire par exemple
Verrons-nous des mesures dans ce sens Peut-être le Concile en appor-
tcra-t-il
10 Les données de cette partie sont reprises dans les différentes parties de étude de
FERES
71

Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin