Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Lettre Info 9

De
6 pages

Lettre Info 9

Publié par :
Ajouté le : 05 juillet 2011
Lecture(s) : 80
Signaler un abus
E
X
P
O
S
I
T
I
O
N
S
|
C
O
N
F
É
R
E
N
C
E
S
|
M
U
S
I
Q
U
E
|
A
C
T
I
V
I
T
É
S
P
É
D
A
G
O
G
I
Q
U
E
S
|
P
R
A
T
I
Q
U
E
LA LETTRE DES MUSÉES NATIONAUX - N°9 - MARS 2009
Editorial
La peinture et le poème, l’oeuvre d’art et la production littéraire en général,
n’ont eu de cesse d’entretenir entre eux des liens serrés qui, bien souvent, ont
débouché sur de magnifiques dialogues. Quelques exemples peuvent être
évoqués qui tous rendent compte de ce bel échange.
Aussi bien, quand l’écriture de Paul Eluard accueille la peinture de Fernand
Léger, elle met en avant de quoi faire résonner davantage encore la force qui
l’habite.
Les Constructeurs
que l’artiste a installés sur les échafaudages
trouvent en la parole du poète un même langage de robustesse et de
précision, une même inclinaison à chanter la modernité de l’espace urbain
alors si marqué par les grands travaux de la Reconstruction.
Quand, de son côté, Kurt Schwitters, grand manieurs de formes, de matières
mais aussi de mots, commente un dessin préparatoire de la célèbre oeuvre de
Marc Chagall
Le Saôul
de 1913, il s’attache à décrypter un univers où la
magie opérée par les rapprochements entre les objets le dispute à celle
incarnée par les êtres hybrides qui le constellent. Son
Poème n° 28
restitue
magnifiquement ces représentations inédites qui, abandonnant la logique
rationnelle qui domine alors tant d’actions humaines amènent à de splendides
dérives imaginaires. C’est avec le même esprit novateur que l’artiste
accompagne en retour
Les Ames mortes
de Gogol ou les fameuses
Fables
de
Jean de La Fontaine. Rappelons aussi que Marc Chagall prit parfois la plume
et commit un certain nombre de poèmes aujourd’hui quasiment tous publiés.
L’écriture fut aussi un mode d’expression privilégié de Pablo Picasso. Son
oeuvre littéraire – poèmes et pièces de théâtre – est, pareillement à celle de
Chagall, en phase avec sa peinture. Il est en effet loisible de repérer les
mêmes à-coups, les mêmes distorsions, les mêmes métamorphoses que
celles qui caractérisent son oeuvre plastique. Ainsi,
Le Désir attrapé par la
queue
ou
Les quatre petites filles
donnent raison à André Breton qui déjà
soulignait combien cette « poésie ne pourra manquer d’être plastique au
même degré que cette peinture est poétique ».
De l’oeuvre de Fernand Léger, de Marc Chagall et de Pablo Picasso, nous
pourrons bientôt retrouver les résonances littéraires grâce à Blaise Cendrars
qui, amis des trois artistes, sut traduire dans ses écrits le langage de chacun
d’entre eux. Il sut aussi admirablement évoquer le monde des formes et des
couleurs à l’émergence duquel chaque artiste s’adonna durant sa vie. Le
rendez-vous de cet été dans les trois musées nationaux du XXème siècle des
Alpes-Maritimes permettra de rendre compte de ces magnifiques échanges
qui marquèrent la relation du poète et des trois créateurs. Nous aimons
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin