Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

"Lorsque l'humanité dérape " extrait de "Liberez Dieu !"

De
4 pages
Extrait du livre de Charbonnel libérez-Dieu ( lettre ouverte à Dieu)
à propos d el'origine du Mal et lé nécessité de la compassion pour retrouver le chenin de l'humanité après avoir commis des actes graves. l'auteur revient sur l'histoire du preneur d'otages de l'école maternelle de Neuilly en 1993.
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

Lorsque l'humanité dérape
« Lorsquel'humanité dérape,elle donnevraiment l'impression d'être embarquée dans un vaisseau sans capitaineou si c'est un capitaine qui la mèneà la dérive, c'est qu'il s'est pris pour toi en voulant s'accaparertes pouvoirs. Enassumant la responsabilitéde la conduite des affaires du monde plutôt que de compter sur la Providence, l'humaniténe fait qu'accomplir son destin sans pour autant contredireton existence. Tu n'as pas crée la vie pour faire des hommes, desmarionnettes entre tes mains. Le plus inquiétant des contresensest celui qui consiste à t'attribuer la responsabilité d'actions portant atteinteà l'intégrité physique ou morale d'autresêtres humains, parfois jusqu'à ce que mort s'en suive. Existe-t-il quelque chose de plus lâcheque d'affirmerque ces actes barbares seraient dictés par ta volonté ?Des esprits manipulateurs ont fait de toi un Dieu cruel, vengeur et violentpour donner libre cours àleurs instincts haineux. Les pirescrimes sont ceux qui sont commis en ton nom ou au nom du Bien. Ils se parent de l'alibi de la vertu et prétendent ainsise placer au-dessus des lois humaines. Que l'hommene soit pas infaillible, qu'il puisse être un loup ou un bourreau,nous ne le savons que trop mais la confusion entre le bien et le malest la plus redoutable, car rien ne peut arrêter le Mal qui prétend agir au nom du Bien. Sa simple remise en question semble immorale aux chevaliers duBien.  Si sa conscience lui fait sentir que ce qu'il fait est grave, un homme qui dérape peut,contre toute attente, avoirun sursaut salutaire qui fait trembler sa mainavant de déposer son arme au moment où il s'apprêterait à tuer.Il nefaut parfois que quelques minutes, un concours de circonstances, l'irruption d'un sentiment comme la jalousie pour faire basculer deux vies dans le néant, celle de la victime etcelle de l'assassin, pour lequel rien ne sera plus jamais comme avant.Quelques minutes avant l'acte fatal,un meurtrier pouvait être une personne comme les autres, à dix mille lieues d'imaginer qu'elle pourrait un jour commettre un tel acte. Avant de tuer Abel, Caïn ne servait-il pas l'Éternel avec dévouement ? La frontière qui séparede tels individusdu reste de la communauté humaine est très mince.Parfois, un évènementd'une grande banalité tournant malpeut suffireà faire du tout un chacun, un meurtrier ouune victime.Dans ce temps très court, où la vie d'une personne a étébrisée par la violence suprême de l'acte criminel, tu n'as pas été présent, sinonune force spirituelle aurait été assez puissante pourcontrer la pulsionde celui quien un instant est devenu un meurtrier.
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin