Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

MATHIEU MERCIER, LAURÉAT DU PRIX MARCEL DUCHAMP 2003

7 pages

MATHIEU MERCIER, LAURÉAT DU PRIX MARCEL DUCHAMP 2003

Publié par :
Ajouté le : 05 juillet 2011
Lecture(s) : 119
Signaler un abus
Centre Pompidou Direction de la communication 75 191 Paris cedex04 attachée de presse Anne-Marie Pereira téléphone 00 33 (0)1 44 78 40 69 télécopie 00 33 (0)1 44 78 13 02 e-mail anne-marie.pereira@cnac-gp.fr
MATHIEU MERCIER,LAUR…AT DU PRIX MARCEL DUCHAMP 2003
10 DÉCEMBRE 2003 - 9 FÉVRIER 2004 ESPACE 315, NIVEAU 1
www.centrepompidou. fr
Le Centre Pompidou, MusÈe national dÕart moderne, prÈsente du 10 dÈcembre 2003 au 9 fÈvrier 2004, la troisiËme Èdition du PRIX MARCEL DUCHAMP dont le laurÈat, cette annÈe, est Mathieu Mercier. Cette prÈsentation se fait dans lÕEspace 315, toute nouvelle adresse au Centre Pompidou, qui propose une programmation dÕexpositions monographiques consacrÈes ‡ la jeune gÈnÈration dÕartistes.
AprËs Thomas Hirshhorn et Dominique Gonzalez-Foerster, laurÈats de la premiËre et de la deuxiËme Èdition du Prix, le jury a retenu Mathieu Mercier dont les recherches retracent avec habiletÈ, et non sans humour, une relation au mobilier et ‡ l'habitat modernes.
LE PROJET
Trois éléments définissent le projet de l’artiste formant un parcours particulièrement perceptif. Conçus à partir d’éléments divisibles, ils forment un tout. Une maison d’abord dont le style rappelle une maquette de promoteur immobilier, s’impose par son échelle très proche des maisons construites, ses dimensions monumentales et son existence singulière dans un lieu d’exposition. Un ensemble de cinq colonnes d’un diamètre de 20 cm, en acier, revêtues de peinture métallisée, s’inscrit du sol au plafond. Enfin, trois dalles de marbre noir fixées les unes aux autres, complètent cet ensemble très fourni. L’occupation de l’espace est d’une grande intensité : ses constituants, sans véritable délimitation, perçus à la verticale et à l’horizontale, sont définis très précisément menant à une circulation ouverte et à une grande profondeur de champ. Comme s’il s’agissait de résoudre les problèmes propres à l’espace du Centre Pompidou, de produire des objets référencés et de donner à ces œuvres toute leur autonomie.
Commissaire Jean-Pierre Bordaz, conservateur au Centre Pompidou, MusÈe national dÕart moderne / Centre de crÈation industrielle
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin