Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 9,00 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Astrologie et vie affective

De
39 pages

Tous les éléments à privilégier lors de l'étude d'un thème astral sur le plan affectif: les positions des luminaires et leurs aspects, celles de Vénus et Mars et leurs aspects, les maisons concernées, la synastrie ou comparaison de thèmes, le thème composite...

Publié par :
Ajouté le : 30 mai 2013
Lecture(s) : 15 222
Signaler un abus

ASTROLOGIE ET VIE AFFECTIVE
jusqu’au sevrage remplit son rôle, plutôt jupitérien ou vénusien. Et après, le père
prend le relais, normalement entre 2 et 3 ans, et il joue son rôle de Saturne. Il
impose les nécessaires limites. Entr, l’enfant demande des limites, il les
réclame par des chantages affectifs, en essayant d’éloigner papa de maman, pour
s’affirmer par exemple. C’est à ce moment que le père doit fixer les limites. On
retrouve souvent ce cas chez les femmes élevant seules leurs enfants, parce
qu’elles sont confrontées à ce problème: si elles ne sont pas assez saturniennes,
l’enfant fait n'importe quoi. Beaucoup de parents font l’erreur de ne pas mettre
l’enfant à sa juste place. Il faut qu’il trouve son espace ; si son espace à lui est celui
de ses parents, il aura tendance à fonctionner ainsi dans sa vie d’adulte. Il ne
supportera pas la solitude, par exemple, voyez-vous?
Soleil-Saturne est vraiment le principe de castration, surtout pour un homme.
C’est très destructurant. Un homme ayant un carré Soleil-Saturne ou un Soleil-
conjoint-Saturne est vraiment sous la soumission du père. Le symbole mytholo-
gique est le suivant : Saturne/Cronos a castré son père Ouranos et par la suite, il
a mangé les enfants que mettait au monde Rhéa, sa femme pour conserver le
pouvoir. L’image parle d’elle-même...
Généralement, tous les aspects de Saturne sont reliés au karma, car Saturne est
le “seigneur du karma”, la planète qui “remet les pendules à l’heure” sur le plan
karmique. Si quelqu’un a affaire à Saturne en tant qu’enfant, c’est parce qu’il en a
besoin, sans doute parce que lui-même a été saturnien dans une autre vie. Mais il
doit s’en défaire, et la trentaine est là pour cela. Il faut se détacher de l’omnipré-
sence du père saturnien pour se construire soi-même. Tout d’un coup, Saturne
devient une force: le Saturne harmonique : “Je me construis, je deviens respon-
sable de ma vie, de mes actes dans la société, et en plus je peux accéder à la
sagesse.” (vers 58 ans, au deuxième passage de Saturne).
12ASTROLOGIE ET VIE AFFECTIVE
Lune-Saturne est aussi difficile à vivre pour un homme que pour une femme,
que ce soit en carré comme en conjonction. Le manque de rapports chaleureux
du natif avec sa mère peut générer une frustration affective qui risque de se repro-
duire avec les femmes qu’il rencontrera à l’âge adulte. Avec cet aspect, une native
passera parfois d'une avidité de nourriture à l’anorexie, ou d'une avidité d’affec-
tion au détachement, au renoncement. Généralement, l’enfance a été perturbée
par un adulte de la famille, père, grand-père ou oncle pour une femme, qui a repré-
senté une épreuve saturnienne (réprimandes, punitions, inceste ou viol parfois).
De ce fait, la vie affective est refoulée, inhibée, voire absente. Une psychothérapie
est vivement conseillée car elle permet de comprendre les raisons pour lesquelles
la libido n’arrive pas à s’exprimer. Mais ce travail est long, Saturne oblige...
Les aspects harmoniques de Saturne, à l’inverse du Saturne castrateur, sont
structurants, édifiants, apportant au caractère vertu et intégrité. De ce fait, on vit
bien sa libido, en harmonie avec le principe masculin (Soleil) ou féminin (Lune) et
on éduque ses propres enfants sans trop de problèmes.
Avec Uranus
Il s’agit ici de distanciation, souvent problématique car cette distanciation tend
à éloigner des autres, en l’occurence du père ou de la mère. Uranus est un prin-
cipe d’individuation. Or le Soleil, lui, reflète une certaine identité, une certaine
personnalité faite de l’image forte du père. Avec les aspects dissonants d’Uranus,
cette différenciation va générer une sorte de dépersonnalisation, surtout en carré
qui mène parfois à des crises de paranoïa (il faut un orbe inférieur à 5 ° et que le
Soleil soit particulièrement affligé).
Avec un Soleil en carré ou en opposition à Uranus, le phénomène de paranoïa
peut être problématique suivant le signe dans lequel se trouve le Soleil, surtout
lorsqu’il est dissonant. Cela produit des personnes originales, certes, mais révol-
tées ; et lorsqu’on est un révolté pathologique, cela devient de la paranoïa. “Les
autres ont tort et moi j’ai raison”, ou alors “Les autres ont raison et j’ai tort”. Cette
personne n’arrive pas à intégrer cet Uranus qui joue les indépendants. Bien
entendu, si elle travaille sur elle-même, si elle l’intègre, elle se rend compte que sa
personnalité demande à être plus individuée, elle travaille sur ce qu’elle doit faire
elle-même sans rien demander aux autres, surtout pas à son père. Elle devient son
propre père...
13ASTROLOGIE ET VIE AFFECTIVE
Je connais un tel cas, une personne n’ayant jamais connu son père, qui a un
Soleil en maison XII, carré à Uranus, et qui perçoit les autres comme un danger,
surtout les hommes (Soleil). Uranus représente souvent le groupe, l’entourage.
Dans ce cas-là, il y a plus de chances de “guérison”, parce que la personne a besoin
des autres, même si elle les ressent comme une agression. Uranus va agresser son
Soleil, mais au moins elle peut résoudre son problème en se disant : “J’ai besoin
des autres, je vais en tenir compte !” Ce qui, dans sa vie affective, peut jouer favo-
rablement. Au lieu de rencontrer toujours le même type de partenaire, avec lequel
elle vit une guerre psychologique permanente, elle peut cultiver une originalité et
une indépendance au niveau social et ainsi devenir plus souple dans ses rapports
affectifs.
Quant aux trigones d’Uranus au Soleil, ils sont très porteurs. Ces natifs sont
ouverts à la nouveauté, aux techniques modernes, aux techniques psychiques
même. Ils adorent bouger, voyager, comme le père généralement
Pour la Lune conjointe à Uranus, c’est problématique. On a l’image d’une mère
originale et indépendante certes, mais très nerveuse, sous tension permanente.
Pour une femme, Lune-Uranus peut être une identification à la mère, tandis que
pour un homme, conjoint et surtout dans les signes d’air, c’est propice à une
nervosité constante, à des états psychiques perturbants et, justement, à des
disputes avec les femmes. Mais si par ailleurs cette conjonction Lune-Uranus est
bien aspectée, la problématique est moins forte.
14ASTROLOGIE ET VIE AFFECTIVE
L’opposition à Pluton est un peu comme le carré : on se sent obligé de temps
en temps de faire une “descente aux enfers”, on est rattrapé par notre karma sur
le plan relationnel. Dans ce cas-là, je conseille aux personnes de faire des psycho-
thérapies ou des séances de “guérison intérieure” (régressions) pour aller voir ce
qui, dans le passé (surtout dans le passé karmique), a pu générer de tels troubles.
Tout cela se passe au niveau du corps émotionnel, c’est une sorte de fuite en avant
incontrôlable.
La Lune conjointe à Pluton
On le voit souvent chez les enfants perturbés du point de vue alimentaire: diffi-
culté pour aller aux selles, problèmes intestinaux, surtout si le Soleil est en Cancer,
Scorpion, ou Poissons. Il y a une extrême sensibilité. Le natif a partagé les
angoisses de sa maman dans l’enfance et il reste toute sa vie fragile du point de
vue émotionnel. Il a l’impression d’un danger constant, une peur omniprésente.
La Lune carré Pluton donne souvent une mère trop présente, qui étouffe, ou très
angoissée.
En sextile ou en trigone, Pluton donne beaucoup de discernement, un regard
pénétrant, très exigeant par rapport à soi-même, surtout avec le Soleil. On ne se
laisse pas avoir, on est dans une sorte de lucidité extrême et constante. Tout le plan
émotionnel peut bénéficier d’une facilité à comprendre toutes ces angoisses,
toutes ces peurs, toutes ces inhibitions. Il y a un meilleur contrôle des émotions.
On apprend à canaliser ses émotions, très souvent grâce à un art.
17ASTROLOGIE ET VIE AFFECTIVE
Une stagiaire. - Quand Uranus envoie un quinconce à la Lune, qu’est-ce que cela veut dire ?
Patrick Giani.- Cela peut vouloir signifier que la sensibilité émotionnelle se
détache de ce côté stressant d’Uranus. Cela va bientôt arriver à l’opposition et elle
se prépare à vivre une tension. En étant dans le signe du Scorpion (où se situe
votre Lune), où toutes les émotions sont brassées de l’intérieur - c’est vraiment
de l’ordre du subconscient - cet aspect avec Uranus peut l’aider à sortir d’un côté
émotionnel subconscient très chargé, très fort. Il peut aussi devenir positif. Mais
au départ, ce quinconce peut être problématique parce qu’on n’arrive pas à
exprimer son originalité, ses émotions, n’est-ce pas?
Avec Neptune
Avec Neptune, se pose le problème de la projection de l’idéal : l’idéal du moi
avec le Soleil, et l’idéal de la Lune qui pourrait être comparé à l’idéal du “ça” chez
les freudiens. Comme la Lune est liée aux émotions et aux désirs, on a tendance à
se projeter. Avec Lune-Neptune, on est dans les illusions, dans la projection, dans
le fantasme. Alors la Lune, la mère, peut être sublimée dans le sens où elle n’a pas
besoin d’être physiquement là pour que l’émotion soit ressentie. C’est pourquoi
bien souvent il y a éloignement de la mère dans l’enfance, ou disparition.
Avec la Lune opposée Neptune, ou Lune en carré, très souvent pour l’enfant, il
y a éloignement. Donc comme la mère est loin de lui, l’enfant se “fabrique” une
mère idéale. Si c’est un homme, il va se fabriquer une mère idéale qui perdurera
toute sa vie, c’est-à-dire qu’il va rêver d’une femme idéale qu’il ne connaîtra sans
doute jamais, car s’il l’atteint ce ne serait plus intéressant. Il est dans la sublima-
tion et la quête, pas dans la réalisation de ses rêves. Cet homme cherchera la
femme idéale à travers ses rêves, ses fantasmes, ses histoires romantiques sans
lendemains. Cependant, si un sextile ou un trigone vient épauler l’un des lumi-
naires, cet homme peut trouver la femme idéale, ou tout au moins celle qui s’en
approche le plus!
Avec le Soleil opposé Neptune, c’est difficile, parce qu’il s’agit de l’idéal du moi,
dans la projection de l’image du père (absent le plus souvent, ce qui déforme sa
vraie personnalité). Et le risque est grand de considérer que cet idéal n’est attei-
gnable que par la fuite (au mieux dans les voyages, au pire dans la drogue ou l’abus
d’alcool).
15ASTROLOGIE ET VIE AFFECTIVE
En sextile ou en trigone, Neptune va donner beaucoup de lumière à ce Soleil ou
à cette Lune natale. Généralement, cette lumière vient d’un rapport harmonieux
avec les parents qui sont perçus comme des modèles, tant sur le plan social que
moralement. L’enfant peut même développer des dons artistiques, mystiques ou
spirituels. De tels parents sont un véritable cadeau pour l’enfant.
Avec Pluton
Avec le Soleil en aspect à Pluton ou Lune en aspect à Pluton, les problèmes sont
très profonds et généralement d’ordre karmique. Il y a donc un travail à faire vis-
à-vis de l’ego et de la sensibilité.
Avec un Soleil carré Pluton, le père peut sembler être un ennemi, un danger, on
le ressent comme tel. C’est pourquoi beaucoup de psychologues s’intéressant à
l’astrologie rattachent cet aspect au complexe d’Oedipe : on veut tuer le père. On
doit progressivement abandonner l’ego pour pouvoir se réaliser et devenir son
propre père. Idem pour la conjonction, mais en plus difficile parce que dès le
départ, on n’a pas droit à l’erreur, l’ego est pratiquement inexistant. Ce n’est pas
comme la Lune : dans le carré, l’ego peut se développer et à un moment donné,
il doit disparaître. Avec une conjonction carré Pluton, on naît avec ce complexe:
dès le départ, dès la naissance l’ego est soumis. C’est pourquoi la personne est très
fréquemment complexée, et c’est presque de la soumission. Elle va chercher toute
sa vie à comprendre les raisons profondes de son complexe d’échec, de son
complexe d’inhibition, de son complexe de persécution.
16ASTROLOGIE ET VIE AFFECTIVE
Jusqu’à présent, nous avons parlé du couple Soleil-Lune.
Il est primordial car les images parentales sont difficiles à cerner. Il faut bien sûr
comprendre d’où l’on vient, les influences du père, de la mère, dans quelle mesure
on cherche inconsciemment à reproduire ses schémas parentaux ou carrément à
les nier, donc à faire exactement l’inverse. Sinon, on a du mal à bâtir une vie affec-
tive épanouissante car on est sans cesse balloté, manipulé même, par ces
tendances inconscientes des schémas parentaux.
C’est pour cela qu’il faut chercher à dialoguer, autant que possible, avec son
père et avec sa mère. A parler de l’enfance, à évoquer des images qui reviennent
en mémoire, surtout si l’on en garde de l’amertume ou des remords. Si l’on a des
parents ouverts, c’est plus facile. Si l’on a des parents qui sont obtus, on peut
tenter de comprendre et dépasser nos schémas parentaux en psychothérapie ou
en séance de guérison du passé (régression). Ces techniques permettent de
discuter d’âme à âme avec son père ou sa mère et de régler le problème. Je pratique
cette technique depuis plusieurs années et je peux vous certifier que la plupart des
problèmes parentaux peuvent se régler. Bien entendu, il est primordial que la
personne accepte de se remettre en question...
Nous allons maintenant parler du couple Vénus-Mars.
18ASTROLOGIE ET VIE AFFECTIVE
Le couple Vénus-Mars
Ce couple planétaire n’est plus dans la problématique parentale. Il s’agit de l’ex-
pression des sentiments et des désirs, de quelque chose qui est propre au natif, de
la façon dont il exprime son pôle masculin et son pôle féminin.
Vénus, on le sait, est la planète de l’amour. Personnellement, je préfère dire la
planète des sentiments, c’est-à-dire la façon dont on aime et dont on souhaite être
aimé. Mais c’est aussi celle des attachements, en analogie avec le Taureau.
Le signe dans lequel elle se situe montre quel type de relation amoureuse on
souhaite vivre. La maison dans laquelle elle se trouve indique le domaine dans
lequel on va expérimenter nos sentiments. Mais pour qu’il y ait expression de ces
sentiments, il faut qu’il y ait relation. Or “relation” nécessite une participation
active de l’énergie de Mars, puisque celui-ci représente les désirs, la partie yang de
notre façon d’aimer. Car Vénus est toujours dépendante de Mars.
Je m’explique: si, par exemple, vous avez une Vénus en Verseau (ou conjointe à
Jupiter, à Uranus), donc très ouverte, et que vous avez un Mars rétrograde en
Vierge, votre expression et votre intensité d’amour seront complètement jugulées
par cette inhibition que crée Mars.
Tout comme le couple Soleil-Lune, le couple Vénus-Mars est donc important à
gérer. D’autant plus pour la femme, par rapport à Mars. Pour un homme, Mars est
représentatif du désir. Mais dans le thème d’une femme, il représente aussi
l’amant, l’image de l’homme. Si c’est un Mars en Lion, la femme aimera un
homme très “solaire” c’est-à-dire très viril, très brillant, alors que si son Mars est
dans le signe du Capricorne, l’image de l’homme sera assez posée, sérieuse, sécu-
risante. D’où l’intérêt de bien comprendre, dans le thème, où est Vénus, où est
Mars, quels rapports ils ont entre eux, donc quels aspects les relient.
Il faut bien intégrer ces notions de sentiment, comment on les vit, comment on
aime et comment on est aimé (Vénus), comment on désire et comment on est
désiré (Mars). Quelquefois, si le pôle féminin (yin) est très fort, si Vénus est trop
forte, la personne sera très passive dans la relation. À l’inverse, si le pôle masculin
(yang) est très fort, c’est la personne elle-même qui va déclencher les choses. Elle
aime donner, elle aime provoquer les choses, conquérir, mais elle n’a pas forcé-
ment d’aptitudes à recevoir. Par exemple, Vénus en maison I a une façon d’aimer
très spontanée, mue par le désir. Elle tombe facilement amoureuse, et tout son
problème est de pouvoir continuer à avoir des sentiments quand son propre désir
19ASTROLOGIE ET VIE AFFECTIVE
s’est amenuisé. Saturne l’aidera à avoir de la patience, à avoir de la distance aussi
par rapport à ses désirs, à ne pas se laisser submerger par le désir. Cela ne veut pas
dire que le désir doive être complètement anéanti. Au contraire, il doit être renou-
velé mais justement, il lui faut un peu de distance pour apprécier l’autre, prendre
du recul dans sa relation. Elle ne se satisfait pas de quelque chose au quotidien
comme une Vénus Vierge ou une Vénus Capricorne, qui au contraire est mue par
cette stabilité des sentiments, ou par cette habitude de vivre rassurante.
Prenons un autre exemple:
Vénus en Cancer en maison X en carré à Mars en Bélier
Ici, la famille tient lieu de phare dans la vie, on aspire à réussir sa vie familiale,
on veut réussir à former un cocon sécurisant. Socialement, on veut assumer cette
famille. Avec Vénus, on veut vivre l’amour à l’intérieur de ce cocon familial. Vénus
Cancer est régie par la Lune, il y a donc une grande part d’imagination. Vénus est
influencée par les rêves, elle est donc romantique, mais pas à la façon d’une Vénus
Balance ou d’une Vénus Poissons. C’est un rêve très concret, où la personne aspire
à être aimée selon ses désirs, pas les désirs de Mars mais ceux de la Lune, bref elle
veut vivre des émotions. Et généralement, elle a une puissante attache à la mère,
au passé de son enfance sur le plan affectif.
Si cette personne a Mars en Bélier, il sera donc carré à cette Vénus et en maison
VII, probablement. Mars est plus difficile que Vénus, car l’on ne comprend pas
forcément sa place dans une relation affective. Pourtant il est très présent. Mars
en Bélier est l’impulsion à l’état pur. La personne vit intensément, le désir en elle
est immédiat. A l’opposé, un Mars en Balance hésitera.
Au niveau de la relation physique, Mars est très important, pour un homme ou
pour une femme : il faut qu’il y ait cette puissance du désir, cette impulsion, si
primaire soit-elle, pour qu’il y ait un rapport sexuellement épanouissant. Mais dans
ce cas, Mars contrarira cette Vénus Cancer, la personne tombera sur des hommes
actifs, sportifs, mais qui ne tiendront peut-être pas compte des ses besoins senti-
mentaux, de ses besoins de rêve ou de tendresse.
20ASTROLOGIE ET VIE AFFECTIVE
Les aspects Vénus-Mars
Vénus-Mars en conjonction, c’est l’amalgame de la puissance des sentiments et
des désirs. Le plus souvent c’est la passion! Quels que soient le signe ou la maison
dans laquelle cela se passe, il y a un caractère passionné au niveau de la relation.
Après, c’est plus ou moins passionné, sauf si c’est en Signe de feu. Mais il y a
toujours cette puissance extraordinaire de la passion, surtout en Taureau. Vénus
en Taureau est assez possessive, Mars en Taureau est plutôt retenu, mais lorsqu’il
a commencé, il ne sait plus s’arrêter. Il est très dangereux parfois (c’était la posi-
tion des planètes d’Hitler!).
Vénus-Mars en aspect harmonique, c’est la juste mesure entre les sentiments et
les désirs, l’amour et l’action. Les sentiments généralement vont avec le désir et le
désir avec les sentiments. Le tempérament amoureux est démonstratif et spon-
tané, aimant les plaisirs et les sensations saines, ce qui le prédispose aux amours
précoces. La personne est franche et sincère envers ceux qu’elle aime et elle a une
soif intense de vivre. Comme Mars est en rapport avec les activités du natif, il n’a
guère de difficultés pour trouver une activité qui lui plaise et lui rapporte (Vénus
= argent).
Le carré Vénus-Mars est problématique, parce que les désirs ne sont pas en
accord avec les sentiments. Alors, soit on aime, mais tellement qu’il n’y a pas de
désirs, soit on est plein de désirs sans être aimé en retour. Il y a un décalage, une
difficulté à concilier les deux. Comme Mars régit aussi les activités, généralement
la personne ne fait pas un métier qui lui plaît. Ou s’il arrive que cette personne
fasse un métier qui lui plaît, elle a une difficulté à séparer sa vie amoureuse de sa
vie professionnelle.
J’ai l’exemple d’une personne travaillant dans la restauration, avec Mars en
Vierge en maison VI et Vénus en Sagittaire en maison IX. Il y a donc un carré.
Cet homme travaille beaucoup, est très maniaque dans ce qu’il fait. Lorsqu’il a fini
son boulot, il rentre chez lui sans pouvoir oublier son travail. Sa façon d’aimer est
Sagittaire (l’esprit de conquête), en maison IX : idéalisée. C’est-à-dire qu’il doit se
sentir conquis, ou avoir à conquérir. S’il n’arrive pas à le faire, il va tomber sur une
femme Sagittaire inaccessible et plus rien ne se passera, car il n’arrivera pas à se
séparer. Le carré représente deux énergies qui ne peuvent fonctionner ensemble.
En se plaçant au niveau spirituel, ça peut marcher, mais tant que l’on reste avec
21ASTROLOGIE ET VIE AFFECTIVE
l’énergie de Mars et de Vénus à un niveau basique matériel (même émotionne), ça
ne fonctionne pas.
L’opposition Vénus-Mars est moins problématique, mais vécue comme une
complémentarité, un besoin. L’énergie de Mars a besoin de celle de Vénus et
inversement. Dans cette opposition, Mars (les désirs) a besoin pour fonctionner
de trouver en face un partenaire, Vénus, quel que soit le signe, pour lui révéler ses
sentiments. Et inversement : dans sa façon d’aimer, Vénus a besoin de trouver en
face assez de motivation pour raviver ses désirs. Dans ce ca, Vénus-Mars fonc-
tionne vraiment comme un couple, comme un axe ascendant-descendant. C’est
moins problématique, mais il faut trouver le bon partenaire sinon la personne
projette ou ses désirs ou ses sentiments chez l’autre sans trouver la complémen-
tarité, et elle en est frustrée.
Les aspects de Mars et Vénus aux autres planètes
On va passer de l’un à l’autre pour bien suivre la différence, comment l’on
ressent Vénus et Mars en aspects aux autres planètes à partir de Jupiter:
Avec Vénus-Jupiter, si c’est un aspect dissonant on est dans l’exigence. C’est
typique de la personne qui ne pense qu’à recevoir et pas à donner. On a vu précé-
demment que, pour la Lune, la mère n’avait pas réussi à donner des limites. Là,
c’est la personne face à elle-même, face à son karma affectif. Si elle naît avec un
carré Vénus-Jupiter, ce n’est pas pour rien, il lui faut travailler sur ses exigences.
Elle réclame trop des autres, tellement que ses partenaires prennent la fuite.
22

Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin