La lecture en ligne est gratuite
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
Télécharger Lire

Comment demotiver vos collaborateursx

De
2 pages
     LA PASSION DES SOLUTIONS La lettre du GCCG « Comment démotiver vos collaborateurs»  Beaucoup d’entreprises font fausse route en cherchant à tout prix la clé de la motivation des collaborateurs.  En fait, très souvent, les process, la culture, les styles de management, et la communication mis en place sont, involontairement mais inexorablement, les premières sources de démotivation. Dans cette optique, il serait bon de cesser de démotiver les gens avant de vouloir les motiver. Objectivement,  les  sources  de  « démotivation »  sont  plus  nombreuses  que  les  sources  de motivation. En outre, la plupart des éléments de motivation, deviennent, pour beaucoup, une source de démotivation… alors que l’inverse est faux.  Il n’y a pas de sources de démotivation qui deviennent une source de motivation, sauf à employer des « pervers  masochistes ». Qu’est ce qui est démotivant ? 1. La perception de n’être pas correctement payé, et que d’autres dans l’Entreprise sont mieux  payés  en  en  faisant  moins  ou  guère  plus  que  nous,  ou  bien  encore  en  étant « privilégiés ». 2. Le  sentiment  que  la  politique  de  rémunération  n’est  pas  « équitable »,  avec  pour corollaires a. Des nouveaux trop payés par rapport aux anciens, où l’inverse b. Des cadres trop payés par rapport aux non‐ cadres, ou l’inverse c. Des hommes mieux payés que des femmes à performances ou responsabilités égales d. Des commerciaux recevant des primes, commissions ...
Voir plus Voir moins
LAPASSIONDESSOLUTIONSLa lettre duGCCG«Commentdémotivervoscollaborateurs » Beaucoupd’entreprisesfontfausserouteencherchantàtoutprixlaclédelamotivationdescollaborateurs.Enfait,trèssouvent,lesprocess,laculture,lesstylesdemanagement,etlacommunicationmisenplacesont,involontairementmaisinexorablement,lespremièressourcesdedémotivation.Danscetteoptique,ilseraitbondecesserdedémotiverlesgensavantdevouloirlesmotiver.Objectivement,lessourcesde«démotivation»sontplusnombreusesquelessourcesdemotivation.Enoutre,laplupartdesélémentsdemotivation,deviennent,pourbeaucoup,unesourcededémotivation…alorsquel’inverseestfaux.Iln’yapasdesourcesdedémotivationquideviennentunesourcedemotivation,saufàemployerdes«perversmasochistes».Qu’estcequiestdémotivant?1. Laperceptionden’êtrepascorrectementpayé,etqued’autresdansl’Entreprisesontmieuxpayésenenfaisantmoinsouguèreplusquenous,oubienencoreenétant«privilégiés».2. Lesentimentquelapolitiquederémunérationn’estpas«équitable»,avecpourcorollairesa. Desnouveauxtroppayésparrapportauxanciens,l’inverseb. Descadrestroppayésparrapportauxnoncadres,oul’inversec. Deshommesmieuxpayésquedesfemmesàperformancesouresponsabilitéségalesd. Descommerciauxrecevantdesprimes,commissions,bonusalorsquelesautresfonctionsn’enreçoiventpase. Desavantagesstatutairesimportantsf. …/…3. Desprocédurescomplexes,difficilesàsuivre,mettantlescollaborateursenporteàfauxvisàvisdesclients4. Lesentimentd’êtreunpiondansunjeudontonneconnaîtpaslesrègles,oubienunjeudontlesrègleschangentencoursderoute5. Lesentimentden’êtrepasrespecté,reconnu,apprécié,utile6. Lesentimentquelesobjectifsquisontassignéssontinatteignables7. Unmanagementparlacontrainte,lacondescendance,l’hypocrisie(languedebois)8. Lesentimentd’êtremanipulé,culpabilisé,ignoré…9. L’absenced’informationsurlasantédel’Entreprise,sesprojets,sesréussites,sesdifficultés.10. L’impossibilitédetransformerl’informationdonnéeeninformationpertinentepour«soi».Ilestabsolumentévidentqu’aucuneentreprise,dignedecenom,nemettraitdélibérémentenplacedesprocessus,systèmes,valeurs,objectifsquiauraientpourbutdefairequoiquecesoitdanscetteliste.Pourtant…Lespolitiquessalarialessontsouventmalcommuniquées,comportentdesambigüités,descomplexités,des«déficitsd’explication»,avecpourrésultantequelesfantasmesconcernantlesrémunérationssoiententrenus.Lesprocéduressontsouventlourdes,dudomainederesponsabilitéetd’interprétationsdes«chefs»,comportentsouventdesprincipesimplicites,desexceptionsarbitraires,etnesontpasforcémentàjour,nicompréhensibles.Lesentimentden’êtrepas«correctement»appréciéestlargementpartagéparnombredecollaborateursdansnombred’entreprises,perceptionquireposeleplussouventsurune
La Lettre du GCCG ©Groupe Gérard Carton
LAPASSIONDESSOLUTIONSLa lettre duGCCGCommentdémotivervoscollaborateurs « » communicationcaractériséeparsa«banaliténégative»ouabsencesystématiquederenforcementpositifcourammentperçuparlesmanagerscomme«delapommade»….Lesinformationsinstitutionnellessonttrèssouvent«conceptuelles»,etnepermettentpasauxcollaborateursdefaireunlienentre«leursrésultats»et«ceuxdel’entreprise»oumêmedeleurservice/direction.Commentarrêterdedémotiverlescollaborateurs?Ilyatroisdomainesessentielsàconsidérer:1Equité,danslesrémunérations,lespratiquesmanagériales,lesconsidérationsmisesenavantparlesmanagersetl’entreprise.Personnen’aimel’injustice.2Performance,danscequel’onfait,cequienrésulte.Personnen’aimel’échec.3Cordialité,avecuneambiancepositive,faitederelationsproductivesavecsescollègues.Personnen’aimepasserleplusclairdesontempsenmilieuconflictuel.Neufpratiquesontfaitleurspreuves,etellesnesontpasdudomainedelaDirectionGénéralemaisdesactionsdesmanagersdeproximitéauquotidien(etdeleurssupérieursvisàvisd’eux)1Expliquerplutôtqu’informer.Mettreenperspectivepositivelesprocédures,process,changements.Expliquerc’estfairecomprendre.2Donnerdesmotifsd’inspirationplutôtquedesmotifsdecomplaisance.«C’estdurmaisfautlefaire»donnedesmotifsdecomplaisance.«C’estdifficilemaisjecroisquenouspouvonsyarriverensemble»estunmotifd’inspiration.3Fairedurenforcementpositif,quidonnelesentimentquel’onpeutyarriver,plutôtquelerenforcementnégatifquiinduitledéfaitismerationnaliséetconduitàl’échec.Pas«delapommade»etautreformedecomplaisance,nonexprimerdequivabien,danslebonsens,lareconnaissancedeseffortsn’apasbesoind’attendrelaréussitepleineetentière.Lesvraisculturesd’exigenceseconstruisentavecdurenforcementpositif,lescultures«machistes»pseudoexigeantess’épanouissentdanslerenforcementnégatif.4Faciliter,aulieudereleverlescompteurs.Unedesfonctionsprimordialesdu«chef»estdefaireréussirsescollaborateurs,passimplementdeconstaterqu’ilssontoupasàlahauteur.Lepatronfacilitateuraide,coache,explique,figuredessolutions,lespropose,faitconfiance,prendletempsdecomprendrelesdifficultésdesescollaborateurs,etdelesaideràlesrésoudre.5Communiquerenproximitéetenabondance.Ilnes’agitpasdeparlerdelapluieoudubeautemps,nidel’horoscope,maisdesdispositifsàmettreenœuvre,deschallengesquis’annoncent,destâchesàaccomplir,etdetempsentempsonpeutbiendiscuterd’autrechose,commetousleshumains.6Gérerlasousperformance.Ilarrivequecertainscollaborateurssoientparesseux,incompétents,demauvaisefoi,tireauflanc,irresponsables,outoutsimplementinadaptésauxdemandesduposte.Celareprésenteprobablementmoinsde5%descollaborateurs.Sicelareprésenteplus,ilyaunsérieuxproblèmedequalitédesrecrutements.Confronterlasousperformancedesunsestunbonmoyendenepasdémotiverlesautres.Lescollèguesdescollaborateurssousperformantssouventposelediagnosticavantleschefs….7Encouragerlacoopérationentrelescollaborateurs,n’arbitrezpastoutletemps,favorisezlaconvivialité,participezy.8Soyezd’humeurpositiveconstante.Lorsquevousêtesirrité,énervé,demauvaisehumeur,celaàuneinfluencefâcheusesurtousvoscollaborateurs…etleurproductivité.9Admettezquel’enthousiasmedevoscollaborateursn’aaucuneraisond’êtresivousmêmenel’êtespasGérardDCarton
La Lettre du GCCG ©Groupe Gérard Carton
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin