La lecture en ligne est gratuite
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Partagez cette publication

sance, voire, pour un tiers des Des infrastructuresÉquipements, une baisse. nombreuses nombreux Équipements de plein air et variÉesSentiers, circuits sportifs ou par cours de randonnÉe sont large ment rÉpandus en Limousin. Ils sillonnent aujourd'hui plus des trois quarts des communes contre á peine trois sur dix il y a vingt ans. Ils permettent notamment de s'adonner á la pratique sportive de base qu'est la marche. Les centres Équestres ont aussi connu un bel essor. Mme s'ils ne se rencontrent Le nombre de communes du Lique dans 95 communes, leur nom VÉronique Livertout mousin dotÉes d'installationsbre a doublÉ en vingt ans. L'en Emilio Zabaleta sportives, culturelles ou de loisirssemble de ces Équipements, pro a fortement augmentÉ entre 1980portionnellement plus nombreux et 1998. â l'exception de trois Équien Limousin qu'en France, contri pements : base nautique et piscinebuent á renforcer l'image du tou non couverte pour le sport, sallerisme vert de la rÉgion. de cinÉma pour les loi Pratiquer le sport en sirs. Les Évolutions sur compÉtition, commeLA TAILLE DES COMMUNES, FACTEUR DISCRIMINANT ces vingt derniÈres an loisir ou simplement100 nÉes sont toutefois parcourir les sentiers contrastÉes selon la 80 de randonnÉe est plus sentiers dÉcennie considÉrÉe.de randonnÉes tennis non couverts facile aujourd'hui qu'ilDans les annÉes qua 60 plages y a vingt ans. Signet revingts,le taux terrains des temps, les clubs dud'Équipements spor40de grands jeux tifs et culturels des troisiÈme Age sont plus communes a beau prÉsents dans les20 piscines non couvertes coup progressÉ. â l'in communes de la rÉgion verse, la dÉcennie que les associations 0 quatrevingtdix est sportives. marquÉe par un ralen Part des communes ÉquipÉes selon la population tissement de la croissource : inventaire communal 1998
insee limousinr11
En compÉtition ou en loisir, lesannÉes. AprÈs un essor trÈs net, liÉ nombreux adeptes du football etÀ leur dÉveloppement en milieu du rugby peuvent pratiquer leursrural, un recul est observÉ dans les sports favoris dans 377 communesannÉes quatrevingtdix, consÉ limousines. La quasitotalitÉ desquence du vieillissement de la po communes de plus de 500 habipulation et du dÉpart de jeunes. tants disposent d'au moins un terLa construction de courts non cou rain de grand jeu. Les terrains deverts a accompagnÉ le boom du petits jeux utilisÉs pour le basket,tennis au niveau local dans beau le handball ou le volley sont prÉcoup de communes. Leur nombre sents dans 294 communes. S'ajoua ÉtÉ multipliÉ par 2,5 entre 1980 tent 87 communes oÙ ces sportset 1988. Il augmente encore depuis peuvent aussi tre pratiquÉs dansdix ans mais plus lentement. Un des installations sportives couvercinquiÈme des communes de 200 tes. Une Évolution contrastÉe estÀ 500 habitants et 80 % de celles À noter pour les terrains de petitsde plus de 500 habitants en sont jeux au cours des vingt derniÈresaujourd'hui pourvues. Quant aux courts cou verts, ils ne LES BIBLIOTHÈQUES MOBILES IRRIGUENT LE MONDE RURAL sont prÉsents que dans une commune sur dix. La moitiÉ sont en milieu rural. Et toutes les communes de plus de 5 000 habitants en possÈdent au moins un. Base de plein air et de loisirs, aucun bibliothÈques fixes et mobilplage ou bai e bibliothÈque fixe seule gnade amÉna bibliothÈque mobile seule gÉe complÈtent aussi l'offre sportive du Li mousin. Elles équipement des communes sont prÉsentes en bibliothÈques fixes ou mobiles en 1998source : inventaire communal 1998
12rinseelimousin
dans plus d'une commune sur sept. Les possibilitÉs de se baigner en piscine dÉcouverte sont plus restreintes : seulement 37 commu nes, soit moins d'une sur vingt, ont investi dans cet Équipement. Bien que trÈs rÉduit, le domaine skiable existe en Limousin. Huit communes du plateau de Milleva ches permettent la pratique du ski de fond.
GÉnÉralisation des salles polyvalentes
Les activitÉs culturelles et la vie associative se sont Également sen siblement modifiÉes au cours de ces vingt derniÈres annÉes. En 1980, on comptait plus de commu nes siÈge d'une association spor tive que d'un club du troisiÈme áge. Aujourd'hui c'est dÉsormais l'inverse. Les clubs du troisiÈme áge sont prÉsents dans 506 com munes contre 428 pour les asso ciations sportives. Cet Écart est particuliÈrement marquÉ pour les petites communes de moins de 1 000 habitants. Favoriser les rencontres entre « seniors», permettre aux diffÉ rentes gÉnÉrations de se retrouver et contribuer À l'animation locale sont devenues des prioritÉs pour les responsables communaux. Aussi n'estil pas surprenant que foyer rural ou salle polyvalente se soient gÉnÉralisÉs : neuf commu nes sur dix en sont dotÉes. DÈs 50
habitants, cet Équipement est prÉ sent dans plus d'une commune sur deux. L'accueil des plus jeunes n'est pas pour autant dÉlaissÉ. Le nombre de communes disposant d'un centre aÉrÉ a ÉtÉ multipliÉ par six. C'est la plus forte augmen tation constatÉe pour un Équipe ment, qu'il soit sportif ou culturel. Plaisir de la rencontre, maintien des traditions ou dÉveloppement de l'expression artistique et cultu relle, 42 % des communes de la rÉgion, contre 31 % en France, hÉ bergent en 1998 un groupe musi cal, de thÉAtre ou une fanfare. Leur nombre a triplÉ en vingt ans.
BibliothÈques et bibliobus sont complÉmentaires
Une commune sur trois possÈde une bibliothÈque fixe contre une sur quatre il y a vingt ans. Les bibliobus circulent dans les deux tiers des communes de la rÉgion, contre moins de la moitiÉ en France. Elles sont de petite taille et situÉespour la plupart en mi lieu rural. Depuis 1988, leur nom bre a toutefois diminuÉ. Mais pour un quart d'entre elles, l'ar rt du bibliobus a ÉtÉ synonyme de crÉation d'une bibliothÈque fixe. La salle de cinÉma À fonctionne
ment rÉgulier demeure un Équi pement de luxe et reste l'apa nage des grandes villes. Elle se fait de plus en plus rare : au jourd'hui 26 communes ont cet Équipement contre 39 en 1980. Toutes ces Évolutions tÉmoignent donc des efforts entrepris par les communes du Limousin pour of frir À leurs habitants un meilleur cadre de vie. La rÉgion dispose pour le sport, les loisirs et la cul ture de nombreuses structures pour accueillir les Limousins de tous Ages et attirer vers elle de nouveaux rÉsidents et encore plus de visiteurs.
ÉVOLUTION DE L'ÉQUIPEMENT DES COMMUNES EN VINGT ANS Population desservie Nombre de communes ÉquipÉes sur place(en %) Évol. 80/98Évol. 80/98 1980 1988 19981980 19881998 (en %)(en %)
Équipements sportifs -sentiers, circuits sportifs, parcours de randonnÉe -terrain de grands jeux -terrain de petits jeux -tennis non couvert -base de plein air et de loisirs -plage ou baignade amÉnagÉe -centre Équestre -installation sportive couverte -tennis couvert -piscine non couverte -piscine couverte Équipements culturels -foyer rural ou salle polyvalente Ème -club du 3Age -bibliothÈque mobile desservant la commune -association sportive -groupe musical, de thÉAtre, fanfare -bibliothÈque fixe -centre aÉrÉ -École de musique
215 351 220 101 48 76 50 51 27 43 13
444 277 370 366 100 179 22 27
349 386 363 257 37 99 73 81 47 35 13
659 459 546 431 135 178 23 87
575 377 294 291 111 104 95 87 77 37 13
663 506 489 428 315 245 128 79
+167,4 +7,4 +33,6 +188,1 +131,3 +36,8 +90,0 +70,6 +185,2 -13,9 0,0
+49,3 +82,7 +32,2 +16,9 +215,0 +36,9 +481,8 +192,6
62,2 84,7 69,7 58,3 40,6 18,4 18,2 51,4 37,8 38,8 37,1
73,9 78,2 69,4 86,1 56,1 60,5 37,5 41,8
53,6 88,1 81,7 78,6 40,0 19,7 21,2 59,0 48,7 37,2 36,4
95,6 89,9 89,3 90,4 62,7 64,3 42,9 57,7
91,2 88,3 77,1 79,9 52,0 22,7 26,5 60,1 57,2 37,2 34,8
96,3 92,7 69,1 90,8 77,8 72,3 64,5 57,3
+43,6 +2,1 +8,2 +34,1 +25,3 +20,6 +42,3 +14,5 +48,0 -4,1 -8,1
+30,3 +16,1 -2,5 +3,3 +35,7 +17,0 +68,6 +34,0
source : inventaires communaux 1980-88-98
inseelimousinr13