Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Logement 2009 : Près de 30 000 logements sociaux en Guadeloupe

De
2 pages
Logement Près de 30 000 logements sociaux en Guadeloupe er e nombre de logements sociaux située sur les communes des Aby-Au 1 janvier 2009,en Ls’élève à 29 750 logements au mes et de Pointe-à-Pitre. L’agglo-Guadeloupe, le patrimoi- 1er janvier 2009 en Guadeloupe, mération pointoise concentre plus ne locatif social s’élève un chiffre en progression de de sept logements sur dix. Le parc er3,7 % sur un an. Depuis le 1 jan-à 29 750 logements. Au est récent : un logement sur trois vier 2001, la croissance annuelle a été construit après 1999. Les lo-cours de l’année 2008, moyenne est de 3,5 %. Le parc gements les plus récents ont été 670 logements ont été of- social joue un rôle plus fréquemment ferts pour la première fois essentiel dans l’ha- construits hors des La structure du parc bitat guadeloupéen deux aggloméra-à la location. Les emmé- est inchangéepuisqu’il représente tions de Pointe-à-Pi-nagements sont peu nom- 19 % des résidences principales, tre et de Basse Terre. Les logements breux : seulement 2 100 mais surtout 57 % de l’ensem- collectifs représentent 79 % du ble du marché locatif. Au 1er parc mais la part des logements in-ménages ont intégré un janvier 2009, la densité du parc dividuels sociaux ne cesse de croî-logement social. Certains s’élève à 74 logements sociaux tre (+2 points depuis 2001). logements sociaux restent pour 1000 habitants, contre 63,5 er erà La Réunion et 70,4 en France vacants.
Voir plus Voir moins
Logement
Près de 30 000 logements sociaux en Guadeloupe
Au 1erjanvier 2009,en Guadeloupe, le patrimoi-ne locatif social s’élève à 29 750 logements. Au cours de l’année 2008, 670 logements ont été of-ferts pour la première fois à la location. Les emmé-nagements sont peu nom-breux : seulement 2 100 ménages ont intégré un logement social. Certains logements sociaux restent vacants. Au 1erjanvier 2009, 2,7% sont dans ce cas et 1,6% le sont depuis plus de trois mois.
En %
Ls cor lee suituéybm-seA sed mmnue-ntaoui  Pdet  eesolggaL .ertiP-àso-c stsenemog lde erbmon ents geme0 lo9 75à 2 èlevs éaixu 1er janvier 2009 en Guadeloupe, mération pointoise concentre plus un chiffre en progression de de sept logements sur dix. Le parc 3,7 % sur un an. Depuis le 1erjan- est récent : un logement sur trois vier 2001, la croissance annuelle a été construit après 1999. Les lo -moyenne est de 3,5 %. Le parc gements les plus récents ont été social joue un rôle plus fréquemment  essentiel dans l’ha-La structure du parcconstruits hors des bitat guadeloupéen deux aggloméra-puisqu’il représenteest inchangéetions de Pointe-à-Pi-19 % des résidences principales, tre et de Basse Terre. Les logements mais surtout 57 % de l’ensem - collectifs représentent 79 % du ble du marché locatif. Au 1er parc mais la part des logements in -janvier 2009, la densité du parc dividuels sociaux ne cesse de croî -s’élève à 74 logements sociaux tre (+2 points depuis 2001). pour 1000 habitants, contre 63,5 à La Réunion et 70,4 en France Au 1er janvier 2009, 29 300 loge -métropolitaine. ments sont proposés à la location aux particuliers. Le reliquat est En dépit de cet accroissement soit loué à des associations, soit de 3,7%, la structure du parc est en attente de réhabilitation ou de inchangée. La moitié du parc est démolition.
Le parc locatif social individuel et collectif selon le nombre de pièces
Source : Enquête parc locatif social au 1er janvier 2009
N° 73 - Guadeloupe - Juin 2010
1
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin