La lecture en ligne est gratuite
Télécharger

Publications similaires

JeanClaudeAlbertALLAMELLE.Jca.allamelle@quinternaire.com
Chercheurindépendant.Analysteenscientificitédessavoirs.Profession de foi du premier analyste en scientificité. Etant,pourainsidire,lepremierintervenantanalysteenscientificitédel’espèce,ilseraitbienpluspratiquedeprésentercettefonction,ouplusprécisémentcesavoirfairedelasynthèsedessavoirs,parcetteprofessiondefoi:«JemedésignecommeIntervenantAnalysteenScientificitédesSavoirsetcommeHistoriendelaVie.Cesmétiersoufonctionsn’existentpas.Jedevraisdiren’existaientpas.Ainsi,enpratiquantl’explorationscientifique,jeneportepréjudiceàpersonneetnefaitdeconcurrenceàquiconque.Jenesuisdoncpasunusurpateurdetitres,nidediplômes,etencoremoinsunpraticienillégaldequelqueactivitéquecesoit.Effectivement,jenefaispasderecherchescientifiqueàproprementparler,maisdel’investigationdessciences,théoriesethypothèses,delasynthèsedesavoirsetce,afindefavoriserl’émergenced’unenouvellenormedelaconnaissance:laconnaissancearchitectonique.Cetteconnaissancearchitectoniqueétantseuleàpermettredereconstituerl’histoireauthentiquedelavie.DéchiffrerlessecretsdelaNature,lesrecodersousformed’équationsetdelogiciels;mettreenlumièrelesarchivescachéesdelaVie,tellessontlesmissionsquejemesuisassignées,enmelançantdanscetteactivité.LebutfinalétantdeconstituerlesbasesdedonnéesdelaconnaissancearchitectoniqueainsiquelerépertoireofficieldesévénementsauthentifiésdelaVie.Aujourd’hui,noussavonstout,surpresquetout;etàpeuprèsrien,surleTout.Celapourdirequ’endépitdel’incapacitédelaconnaissanceparadigmeàproduiredessavoirsexplicatifsperformants,nousydisposons,dèsàprésent,dedonnéessuffisantespourconnaîtrelafonctionnalité,lefonctionnementetladynamiquedesobjetsdelaVie.C’estpourquoil’établissementdelaconnaissancearchitectoniquepassera,nonpointparlarecherchescientifiqueproprementdite,passeulementdevraisjedire,maissurtoutparl’investigationetla«synthétisation»dessciences,théoriesethypothèsesenvigueur,parleréexamenapprofondidesrésultatsd’expérimentations,parlareconsidérationdesdonnéesd’observationsissuesdelaboratoires,d’universités,d’organismesderecherche,etc.Eneffet,ilexisteunformidablepotentield’étudesetd’explicationsdanslesproductionsdisponiblesdessciences,théories,hypothèsesexistantes:publications,observations,expérimentations.Forceestdeconstaterqu’aujourd’hui,l’explorationetsurtoutlathéorisationdesessaisetdesrésultatsd’observationsaccumulésdanslesmultiplesspécialitésn’estpasfaite.Lesdonnéesnouvellesnesontquasimentpasanalysées,
quasimentpasexplorées,quasimentpasinterrogées,quasimentpasinterprétées,quasimentpasclassées,quasimentpasgérées,quasimentpasintégrées,quasimentpasthéorisées.Ellesexistent,unpointc’esttout!Letravaildel’intervenantanalysteenscientificitén’apasvocationàs’opposeràceluiduscientifique,niduthéoricien,nidel’historien.Et,parextension,onnepourrapasopposerlesactivitésdel’institutionACUQuinternaireàcellesdetouteautreorganisationœuvrantsurletraitementrationneldessujetsduquestionnementdelavie.Eneffet,laconnaissancearchitectoniquenes’édifierapascontrelaconnaissanceparadigme;laconnaissancearchitectonique,pourseconstruire,auraconstammentàsolliciterleconcoursdessciences,théories,hypothèsesexistantes,doncissuesdelaconnaissanceparadigme,ainsiquel’appuidestechnologiesqu’ellesgénèrentouqu’ellesontcontribuéàproduire.Sanscesprécieusesdonnées,pointdepossibilitéd’analysesetdoncdesynthèsesdessavoirs.Onpeutfairelasynthèsed’untropplein,pasceluid’unvide.Letravaild’intervenantanalysteenscientificité,auseindel’ACUQuinternaire,seraabsolumentnécessaireenvued’alimenterlerenouvellementdesidées,d’initierdes«idéesjeunes»,dedévelopperlacompréhensiondesobjetsetdesphénomènes;aufinal,derendrelaNaturedeplusenplusintelligible.Letravaild’intervenantanalysteenscientificitéestuntravaildesolitaire.Effectivement,engroupe,toutel’énergiequidevraêtreconsacréeàl’apprentissagedesavoirs,àlaréflexionetàlasynthèse,seraconsomméeparlarésolutiondeconflitsdomestiques(désaccordsentrespécialistespointusetsouventimbus).Letravaild’équipes’accompliraaposteriori:autourdesépreuvesdevérifications,c’estàdiredansl’élaborationetlamiseenœuvredestravauxdecorroborationoud’invalidationdesproposions.Corroborationetinvalidationnes’effectuantpaspardesvotesd’adhésion,maisàpartird’expérimentationsdûmenteffectuéesetd’observationsdûmentthéorisées;àl’issuedecalculssimulantdesdonnéesphysiquesinterprétablesetmesurablesenmatièrede«postdictions»(rétrospective),enmatièredeprédictions(prospective).Scientifiquen’estpassynonymedecompliqué,mêmesilascienceestundomainecomplexe.Laconnaissancen’estpasl’affairedesseulsscientifiquesetdécideurs.Lessciencesnedoiventpasconstituerdespréscarrésd’industrielsoudeschampsclosdespécialistes.Laconnaissancearchitectoniques’efforceradedémythifierlessavoirs,ens’imposantdeproposerdesexplicationssimplifiéesàdesquestionsquilesontrarement;etdedémystifierlesobjetsdelaviepardesreprésentationsgraphiquesaussiélémentairesquepossible.LaNatureainventédessolutionscomplexes,elleestingénieuseetefficace,maispasimaginativeaupointdecréer,àl’infini,desoptionsparticulièresetdescombinaisonscapricieuses.Leshommesdesciencesemontrentsouventdébordantsdecréativité,aupointd’inventerunenaturequin’estplus«laNature»,maisqu’ilsexplorentnéanmoins,rienquepourfaire«fonctionner»dessciences,théories,hypothèsesapproximatives.Certes,ilfautfairemontred’imaginationpourdécrypterlessecretsdelaNature;celadit,enévitantquecetteimaginationneflamboieenconjectures.