Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Provence-Alpes-Côte d'Azur : une attractivité qui profite à tous les départements

De
4 pages
La population de la région Provence- Alpes- Côte d'Azur est estimée à 4 626 000 personnes au 1er janvier 2002. Depuis 1999, la population s'est accrue de plus de 120 000 personnes. Ce fort accroissement confirme la reprise de la progression de la croissance démographique entamée en 1996. Signe d'une attractivité renouvelée, l'apport migratoire constitue les trois quarts de cette augmentation et se répartit de façon plus équilibrée entre les différents départements.
Voir plus Voir moins
SUD INSEE N° 65  décembre 2003 l'essentiel ProvenceAlpesCôte dAzur : une attractivitéconfirmée qui profiteàtous les départements
La population de la région Pro venceAlpesCôte dAzur est es timéeà4 626 000personnes au er 1 janvier2002. Depuis 1999, la population splus deest accrue de 120 000personnes. Ce fort ac croissement confirme la reprise de la progression de la croissance démographique entamée en 1996. Signe dune attractivitérenouvelée, lapport migratoire constitue les trois quarts de cette augmentation et se répartit de façon pluséquilibrée entre les différents départements.
er Au 1janvier 2002, la population de la région ProvenceAlpesCôte d’Azur est estimée à 4 626 000 personnes, soit une augmentation d’environ 123 000 person er (1) nes depuis le 1janvier 1999. Cette évolution annuelle moyenne de 0,9% entre 1999 et 2002 place la région en deuxième position après le Langue docRoussillon pour la croissance dé mographique récente, croissance nette ment supérieure à la moyenne française (0,5 %). La façade méditerranéenne n’est pas seule à enregistrer une telle progres sion. La population a augmenté d’au moins 0,7 % l’an dans les départements er (1) La population au 1janvier diffère légèrement de celle du recensement, celuici ayant été effectué au mois de mars.
INSEE 2003 ©
situés à l’est et immédiatement au nord du Rhône, ainsi que sur la façade atlan tique. Il en est de même pour la Haute Garonne et le TarnetGaronne en région MidiPyrénées, la SeineetMarne et les HautsdeSeine en IledeFrance et le BasRhin en Alsace. Ces nouvelles don nées confirment et amplifient les évolu tions enregistrées au cours des années 90.
La croissance démographique augmente après 1995
L’évolution annuelle moyenne de la po pulation sur la période 19901999 avait été de 0,6% pour la région Provence AlpesCôte d’Azur. Cette croissance masque deux périodes assez contras tées. Au cours des années 1990 à 1995, la croissance annuelle a été de moins en moins forte, bien que toujours nettement positive. A partir de 1996, la croissance progresse à nouveau. Les évolutions ré centes apparaissent comme la poursuite de cette tendance à la hausse.
C’est dans les AlpesMaritimes que le phénomène a été le plus marqué, consti tué par une érosion forte jusqu’en 1994, suivie d’une reprise très accentuée. Pour le Var, les évolutions sont moins con trastées, mais toujours très positives. Si pour les BouchesduRhône, la baisse de la croissance a été relativement mo dérée dans les années 1990 à 1996, la re prise a été vive, surtout en 2000 et 2001.
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin