Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Pour en savoir plus - La politique agricole et rurale sous le ...

20 pages

Pour en savoir plus - La politique agricole et rurale sous le ...

Publié par :
Ajouté le : 21 juillet 2011
Lecture(s) : 82
Signaler un abus
Commission européenne Agriculture et développement rural
La politique
agricole et rurale
sous le mandat de
Mme Fischer Boel
2
Introduction
Lorsqu’un beau jour de juillet 2004, j’ai reçu un coup de téléphone, dans ma ferme au Danemark, m’offrant la chance de devenir commissaire européenne à l’agriculture et au développement rural, j’ai su tout au fond de moi qu’il s’agirait là de l’une des plus importantes responsabilités de ma vie. Les rouages techniques de la politique agricole et rurale peuvent parfois sembler éloignés des préoccupations du simple citoyen. Pourtant, cette politique conditionne sa vie quotidienne. Sans faillir, nos agriculteurs fournissent de la nourriture à 500 millions d’Européens et cette nourriture doit être sûre et saine. Intendants de près de la moitié du territoire de l’UE (et de près de 80 % de sa totalité, si l’on compte les gestionnaires forestiers), ils nous offrent bon nombre de nos paysages les plus appréciés. L’agriculture peut se révéler être un allié de taille dans la lutte contre le changement climatique, notamment grâce à ses précieuses sources d’énergie renouvelables. De plus, dans la mesure où plus de la moitié de la population européenne vit à la campagne, les politiques visant à améliorer le tissu social et économique des zones rurales ne sont pas des détails superflus, mais bel et bien des éléments fondamentaux.
Toutes ces questions relèvent de la politique agricole commune (PAC) de l’UE. Pendant le mandat de la Commission Barroso, de 2004 à 2009, la PAC a considérablement évolué, tout comme l’Union européenne dans son ensemble.
Nous avons soigneusement orienté la PAC de manière à ce qu’elle cible en permanence les nouveaux défis qui se font jour, tels que la nécessité de renforcer la compétitivité du secteur agricole, celle de mettre les préoccupations environnementales au centre de la politique et celle de répondre à la crise alimentaire internationale. Nous avons fait le ménage dans la gestion quotidienne de la PAC, pour la rendre plus simple, plus saine, plus forte et plus visible aux yeux des citoyens, le tout en assurant l’intégration harmonieuse de 12 nouveaux États membres au sein de l’UE et de son système agricole. Nous avons également transposé les principes de la nouvelle PAC dans le contexte international en cherchant des moyens de renforcer les échanges commerciaux et la sécurité alimentaire dans le monde entier. Il va sans dire que ce travail a bien occupé mon temps ces cinq dernières années! Aussi, au terme de cette période, je suis très satisfaite. Aucune politique ne peut atteindre la perfection, mais la PAC - l’une des plus anciennes politiques communes de l’UE - a subi des changements de la plus haute importance et est à présent prête à affronter l’avenir.
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin