La lecture en ligne est gratuite
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
Télécharger Lire

Vues sur le protestantisme en France

De
380 pages
M" ^«fc-A* j*A i ^ /fe '«%'; K~ a*?.-> •Jk'TSSF 5K '(% 3 .> ;4 &S fT ':-*=*?£& ". \ *U*- ~^y?lM^M\/V\l\/Vt\/\/VA/V\\/V\\\/\l\M CHAPITRE IL îdée du Protestantisme, Pour moi , et pour beaucoup d'autres le, fonds du protestantisme c'est l'Évangile sa, ; forme c'est, la liberté d'examen. Si osais un moment prendre mes expressionsj dans des systèmes, qni jusqu'ici ne sout pas bien compris de tout le monde, diraisje que le protes- tantisme est le complément ou même la base de ce vaste système d'individualité qui constitue la, modernecivilisation tandis que le; catholicisme système d'unité, oùfonde ce l'individu se perd dans tout , en faisant l'abandon de cele qu'il a dey plus intime dans son individualité, la pensée et la croyance. On a violemment reproché au protestantisme d'ê- que je viens ettre ce de dire : quelquefois ses amis la faiblesse l'en défendre.ont eu de Pour moi , j'accepte le reproche et j'avoue qu'il m'est; dif- ficile de concevoir autrement le protestantisme. Et non seulement j'ai peine à le concevoir autrement, c'est que je le conçois ainsimais encore , parce que je l'aime. est manières de considérer le protestan-Il deux 20 ÏD#E DU PROTESTANTISME. tisme bien différentes l'une de l'autre quoiqu'on, , souvent confondues.
Voir plus Voir moins

M"
^«fc-A*
j*A i ^
/fe '«%';
K~
a*?.->
•Jk'TSSF
5K
'(%
3
.>
;4
&S
fT
':-*=*?£& ".\*U*- ~^y?lM^<y~/y.t~» ^/^fil
SUR
LE PROTESTANTISME,VUES
SUR
TO
EN FRANCE;
par J. S. VINCENT,h.
L'UN DES PASTEURS DE L'ÉGLISE RÉFORMÉE DE NISMES.
TOME PREMIER.
A Nismes chez Bianquis-Gignoux libraire, , , Éditeur.
chezA Paris, Servier rue de l'Oratoire , n.° 6.,
chez TREUTTELelWurtz, rue deBourbon, n.° 17.
chez Ballimore rue de, Seine-St-Germain , n.°4&
A Genève chez Ab. Chereuliez.,
l82g.Vs
m
tÏBRÀ^
Vi,
&A% A
&/Y0FTO^1P1ÉFACI.
dernier Chapitres de ceLe premier et le
livre me préface. Ils suffisentdispensent d'une
à faire comprendre ce que j'ai voulu faire.
Je le répète tout , c'est un livreici : avant
écrit de répond à la penséebonne foi. S'il
de peu gens , dans mes amis et dans mesde
ennemis, il répond du moins à la mienne. Je
nie flatte que nul pourra le lire , sans enne
être persuadé.
La seule chose que j'aie à faire , dans cette
Préface c'est donc d'avertir que plusieurs,
fragmens de cet écrit avaient déjà paru dans
les Mélanges de Religion Morale et, de de
Critique sacrée depuis 1820, jusqu'en 1824;
et dans la Revue Protestante , en 1825. Seu-
lement ils sont refondus ici pour former, un
tout beaucoup plus étendu celui ilsque dont
faisaient partie,,,
PRÉFACE.fj
Peut-être trouvera-t-on que mes chapitres
manquent de liaison. L'étendue du sujet et
la manière dont l'ouvragé s'est en quelque
sorte formé , en sont la cause. Néanmoins ,
voudront prêter quelqueceux qui atten-y
pas beaucoup de peinetion n'auront à re-,
trouver le fil des idées. Les Chapitres 1 à V
traitent du Protestantisme en général, de ses
principes et de son gouvernement. Les Cha-
pitres VI à XIV traitent spécialement du
Protestantisme en France , de son origine
de ses rapports avec le gouvernement civil
ses moyens dde ses ressources et de instruc-
XVtion. Les Chapitres à XX traitent de
plusieurs sujets importans, qui , soit du dehors
peuvent influersoit du dedans puissamment
,
sur la prospétité protestan-sur la paix du,
tisme et sur son empire dans les âmes.,
Le Chapitre XXI est la conclusion de tout
l'ouvrage.
Nommer ici les auteurs à qui j'ai des obli-
gations est une chose presque impossible. Ils,
sont trop nombreux, et je dois trop peu à
chacun. C'est ici l'expression beaucoup dede
pensées qui maconstituent le fonds de vie,