Cette publication est accessible gratuitement
Lire

WEIZSÄCKER carl friedrich von (1912-2007)

De
3 pages

Universalis_Article publié par Encyclopaedia Universalis WWEEIIZZSSÄÄCCKKEERR ccaarrll ffrriieeddrriicchh vvoonn ((11991122-- 2007) Physicien théorique et philosophe allemand, Carl Friedrich von Weizsäcker fut l'un des membres de l'équipe qui tenta de mettre au point une bombe atomique

Publié par :
Ajouté le : 27 mars 2014
Lecture(s) : 6
Signaler un abus
WEIZSÄCKER carl friedrich von (1912-2007)

Physicien théorique et philosophe allemand, Carl Friedrich von Weizsäcker fut l'un des membres de l'équipe qui tenta de mettre au point une bombe atomique pour l'Allemagne nazie. Il fut ensuite l'un des dix-huit scientifiques qui, en 1957, signèrent à Göttingen un manifeste s'opposant à la proposition d'acquisition d'armes atomiques par la République fédérale d'Allemagne (R.F.A.). En 1941, Weizsäcker accompagna son collègue et mentor, le physicien Werner Heisenberg, à Copenhague, mais il n'assista pas à la célèbre réunion qui s'y tint avec le Danois Niels Bohr.

Fils du diplomate Ernst von Weizsäcker, qui servira le régime d'Adolf Hitler, Carl Friedrich von Weizsäcker naît le 28 juin 1912 à Kiel (auj. dans le Schleswig-Holstein). Contrairement à son frère cadet, Richard von Weizsäcker, futur président de la R.F.A. (1984-1994), il n'aspire pas à une carrière politique. Le jeune Carl Friedrich, versé dans les sciences, étudie la physique, les mathématiques et l'astronomie dans les universités de Berlin, de Göttingen, de Copenhague et de Leipzig, où il obtient son doctorat en 1933. Il enseigne ensuite la physique dans différents établissements : son alma mater (1934-1936), l'institut Kaiser-Wilhelm de Berlin (1936-1942), l'université de Strasbourg (1942-1944) et enfin l'institut Max-Planck de Göttingen, où il prendra la tête du département (1946-1957). Weizsäcker étudie dans un premier temps l'énergie subatomique, la création d'énergie par réaction nucléaire dans les étoiles (recherches qui conduiront à l'élaboration de la formule dite de Bethe et Weizsäcker), ainsi que les mécanismes se cachant derrière la formation progressive des planètes, mais il se concentrera par la suite sur les questions philosophiques. En 1957, il rejoint ainsi le département de philosophie de l'université de Hambourg, où il demeurera jusqu'en 1969. Membre fondateur de l'institut Max-Planck (sciences sociales) de Starnberg en 1970, il en assumera la direction jusqu'en 1980. Auteur prolifique, Weizsäcker publie notamment Zum Weltbild der Physik (1943, Le Monde vu par la physique), Physik de Gegenwart (1952), The Relevance of Science : Creation and Cosmogeny (1964), inspiré des cours de théologie qu'il donne à l'université de Glasgow en 1959-1961, Werner Heisenberg (1977), Die Einheit de Natur (1971), Wege in de Gefahr : Eine Studie über Wirtschaft, Gesellschaft, und Kriegsverhütung (1977) et Zeit und Wissen (1992). Il reçoit également de nombreuses récompenses, dont la médaille Max-Planck (1957), le prix Erasmus (1969) et le prix décerné par la fondation Templeton pour le progrès des religions et des sciences (1989). Weizsäcker s'éteint le 28 avril 2007 à Söcking, près de Starnberg, dans la région de Munich.

Auteur: E.U.
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin