La lecture en ligne est gratuite
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
Télécharger Lire

POEME: MON ENFANCE ENVOLEE

De
4 pages
C e poème est conçu pour tous les enfants dans le monde qui se sentent mal à l’aise d’une façon ou d’une autre. Ceux qui sont adoptés, maltraités, punis pour rien, dans la guerre, sans abri, dans la rue, chassés de leur toit, orphelin.
N’oubliez jamais que ce que vous êtes devenu, vous ne le devez à personne, si ce n’est que les atrocités qu’ils vous ont fait faire. « Les enfants sont la sève qui fera revivre l’avenir »
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

POEME. No.1.MON ENFANCE ENVOLEE
C e poème est conçu pour tous les enfants dans le monde qui se sentent mal à l’aise d’une façon ou d’une autre. Ceux qui sont adoptés, maltraités, punis pour rien, dans la guerre, sans abri, dans la rue, chassés de leur toit, orphelin. N’oubliez jamais que ce que vous êtes devenu, vous ne le devez à personne, si ce n’est que les atrocités qu’ils vous ont fait faire.« Les enfants sont la sève qui fera revivre l’avenir » Ecrit par Raphael Yende Grevisse, étudiant à St. Lawrence Université/Kampala (Ouganda) -2012 Activiste et journaliste de la presse pour enfants en Afrique. 22ans raphaelyendegrevisse@yahoo.com
Je vais rire, mais je n’arrive pas ; Je vais jouer avec les autres, mais je n’ai pas cette chance ; Je suis né dans la guerre ; Dans une brousse entourée des armes ; Là où mes frères et sœurs ont été enterrés ; Là où mes parents sont morts ; Ma joie a cessé d’exister, il y a bien longtemps ; Mes larmes aux yeux deviennent une consolation pour faire le mal ; Mes souffrent deviennent une vie idéale pour moi ; Chaque matin, le crépitement des balles me donne l’envie de me battre ; Chaque après-midi, desmorts enterrés sous mesyeux medégoûte ; Chaque soir, après long parcours de la journée, Je me rallonge sur mes cartons et mes feuilles des bananes ; Chaque jour, qui passe me donne l’impression que je suis déjà mort ; Je suis toujours malheureux ; Je manque qui m’adoptez ; Je manquequi me prendre en charge ; Je manquequi m’enseignez la morale ; Je n’ai personne à appeler « papa » ;
Je n’ai personne à appeler « maman » ; Je n’ai personne à appeler «frères », «sœurs » ; Pourquoi moi, pourquoi moi, pourquoi !
Je suis devenu enfant de la rue ! Dormant sur les cartons ; Je suis devenu ami de la brousse ; Je suis devenu un sauvage ; Je suis devenuun enfant sans projet d’avenir ; Je suis devenu un enfant sans espoir ni ambition ; Je suis devenu un enfant qui vit au taux du jour ; Je suis devenu un enfant sans jugement équilibré ; Je suis devenu un enfant réfugies en lambeaux et sans abri ; Je suis devenu un enfant intelligent ne pouvant étudier faute d’argent ; J’étudie dans une classe sans pupitre ; Je ne sais ni lire, ni écrire ; Je suis devenu un commerçant nocturne ; Suis-je un humain ou un animal au dressage ?; Ai-je vraiment des droits et devoirs? Pourquoi moi,pourquoi moi, pourquoi moi !
A l’âge de 5ans, j’allais tout seul puiser de l’eau à la rivière; A l’âge de 10ans, je savais déjà voler et mentir; A l’âge de 15ans, j’avais crée l’insécurité dans les quartiers; A l’âge de 20ans, je suis devenu un rebelle, bandit et un ravisseur; Gouvernement du monde ; Chers adultes ; Chers politiciens ; Vous avez toujours lutté pour que la paix revienne dans le monde ; Vous avez toujours organisé des conférences internationales pour la paix ; Vous avez même crée des organisations : La société des nations ; L’organisation des nations-unies ; L’organisation du traité atlantiquedu nord ;
Pourquoi n’est pas chercher la véritable cause de la guerre dans le monde ; Pourquoi n’est pas prendre de soin de moi en respectant mes droits ; Pourquoi n’est pas m’initier au développement du pays qu’à la guerre ; Pourquoi n’est pas me traiter comme citoyen ; Pourquoi faire tout à ma place sans mon avis ; Je suis la cause de la guerre ; Je suis la cause de l’insécurité ; Pourquoi moi,pourquoi moi, pourquoi moi !
J’ai tué des innocents dans le monde ; J’ai tué des gens en somalie ; J’ai tué des gens en Lybie ; J’ai tué des gens au Congo-Kinshasa ; J’ai tué des gens au Liberia ; J’ai tué des gens en Syrie ; J’ai tué des gens pendant le génocide du Rwanda ; J’ai tué des gens pendant le génocide de la Sierra-Leone ; ere eme J’ai tué des gens pendant la 1et la 2guerre mondiale ; J’ai violé mes sœurs et mères à l’Est du Congo ; J’ai même mangé des gens en République Centre-Africaine ; J’ai éliminé des défenseurs des droits de l’homme ; J’ai éliminé des journalistes pour la paix dans le monde ; J’ai été chargé d’exécuter des attentatsdes présidentspour la paix dans le monde ; Car jamais, vous ne m’avez appris à faireles biens ; Dès ma naissance, vous ne m’avez appris qu’à tuer, violer, voler, et même mentir ; Mon plus grand jouet d’enfance a été une arme ; A mes anniversaires, vous ne m’avez offert que des grenades, des cartouches, des revolvers et des coups de matraques ; Pourquoi moi,pourquoi moi, pourquoi moi !
Où estl’idéal de mon enfance ; Où est la vraie vie que rêve chaque enfant ;
Où sont mes droits et devoirs ; Personne n’est venu à mon secours ; Personne ne m’a formé à prendre ma relève ; Personne ne m’a transformé en adultes responsable ; Personne ne m’a pardonné mes caprices et mes désobéissances ; Personne ne m’a construit un avenir meilleur ; Tout ce que je suis devenu, je ne le dois à personne ; Si ce n’est que les atrocités que vous m’avez fait faire ; Vous êtes tous complices ;  EcritparRaphael Yende Grevisse  Faitle 06 février 2012
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin