La lecture en ligne est gratuite
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
Télécharger Lire

Mes voeux pour 2017

De
1 page

Mes vœux pour 2017 2017 s'annonce incertain politiquement et une chose à ne pas oublier en allant voter, c'est notre protection sociale si elle présente des difficultés elle apporte plus que ce qu'elle coûte.

Publié par :
Ajouté le : 31 décembre 2016
Lecture(s) : 0
Signaler un abus
Mes vœux pour 2017 2017 s'annonce incertain politiquement et une chose à ne pas oublier en allant voter, c'est notre protection sociale si elle présente des difficultés elle apporte plus que ce qu'elle coûte. Actuellement la branche maladie est quasiment à l'équilibre - 3,4 milliards sur - 13,3 milliards en 2012, sauf le fond social vieillesse qui s'est réduit un peu à - 3,8 milliards pour - 4,1 en 2012. De plus le tiers payant généralisé en janvier 2017 est un plus et n'écoutez pas ceux qui clament la surcharge charge administrative de traitement. Actuellement de nombreux médecins pratiquent le tiers payant et ils sont remboursés dans les jours suivants. Tout cela fut obtenu sans tout casser, sans privatiser c'est à dire sans intégrer les mutuelles dans la gestion des branches. Un autre point concerne la réduction du nombre de fonctionnaires alors que nous en manquons dans les domaines régaliens. Qu'il faille réduire la charge administrative bien entendu mais la réduire de 5 millions de fonctionnaires NON ! Mais un pays misérable en fonctionnaires est un corps malade. Le septennat d'Hollande n'a vu qu'une augmentation de notre dette que de quelques points, elle ramenée à 97, 5 % du PIB fin 2016 alors qu'elle était de 90,6 % en 2012. En 2007 elle était de 64,2 % du PIB soit 26,4 % d'augmentation sous la gouvernance de Sarkozy. Les réformes faites sous la gouvernance d'Hollande ont porté leurs fruits que ce soit sur le chômage puisque l'inversion de sa courbe est actée, et cela avec de nombreuses difficultés. N'oubliez pas que chaque année des jeunes viennent sur le marché de l'emploi et leur chômage pour les moins de 25 ans s'est réduit à 8,9 % sur un an. Il reste le problème des séniors ou le patronat a profité du changement de gouvernance pour s'en débarrasser. La courbe d'évolution de ce chômage pour les + de 60 ans depuis 2012 est de + 42,700 à + 194.000 chômeurs de mai à janvier 2016 soit 354 %. L'année 2012 fut une année terrible pour cette catégorie de personnes et pour les + de 55 ans. Des accords avaient été passés avec Sarkozy et les industriels pour ne pas qu'ils licencient en 2012. En 1940 nous étions 40 millions et actuellement nous sommes 66,6 millions d'habitants pour le même territoire dans une évolution ou la machine remplace de plus en plus l'homme ! Le chômage ne peut que croître dans les prochaines années et ceux qui disent le contraire sont des menteurs. Bonne et heureuse année à tous. A. Mirolo.
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin