Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Prop. 10.34 EXAMEN DES PROPOSITIONS D'AMENDEMENT DES ANNEXES I ET ...

7 pages

Prop. 10.34 EXAMEN DES PROPOSITIONS D'AMENDEMENT DES ANNEXES I ET ...

Publié par :
Ajouté le : 21 juillet 2011
Lecture(s) : 91
Signaler un abus
 Prop.10.34 EXAMEN DES PROPOSITIONS D'AMENDEMENT DES ANNEXES I ET II Autres propositionsA.Proposition InscrireElaphurus davidianusà l'Annexe II, au titre de l'Article 2 a) de la Convention. B.Auteur de la proposition  Chineet Argentine. C.Justificatif 1.Taxonomie 1.1ClasseMammalia1.2OrdreArtyodactyla1.3FamilleCervidae1.4Genre et espèceElaphurus davidianusMilneEdwards, 1866 1.5Synonyme scientifique Aucun 1.6Noms communsAnglais: Père David's Deer, MiDeer, Milu, Si Bu Xiang Français: cerf du père David 2.Paramètres biologiques 2.1Répartition géographique  Cette espèce est originaire des plaines du nordest et du centreest de la Chine et de Taïwan (43°à 30°de latitude Nord); une partie de sa population se trouve au Japon, en Corée du Nord et au Tadjikistan (Cao Keqing et autres auteurs, 1988). Les populations sauvages à proprement parler ont disparu de la région il y a près d'un siècle, à la fin de la dynastie Qing, mais un troupeau s'est maintenu dans le parc impérial de Beijing jusqu'à la fin du siècle dernier.  2.2Habitatdisponible  Lesdonnées concernant l'habitat naturel de l'espèce sont rares. Des spécimens de l'Holocène (environ 3000 ans avant J.C.) ont été trouvés dans le district de Taixian, province de Jiangsu, en Chine, en association avec le cerf d'eau chinois (Hydropotes inermis), le muntjac (Muntiacus sp.), le sika du Japon (Cervus nippon), le buffle d'eau (Bubalus sp.), le porc (Sus scrofula), le tapir (Tapirus indicus), le rhinocéros (Rhinocerus sp.), l'éléphant d'Asie (Elephas maximus), le macaque (Macacus sp.) et l'alligator chinois (Alligator sinnensis). Ce mélange d'espèces des marais (alligator et buffle d'eau) et d'espèces forestières (tapir et sika) donne à penser que le cerf du père David pourrait avoir vécu dans une mosaïque de forêts, de marais et probablement d'habitats de prairie (Cao et autres auteurs, 1988). Cette espèce présente certaines adaptations à la vie en marécages notamment des pieds souples et larges. Toutefois, on ne sait pas dans quelle mesure elle aurait privilégié les prairies ou les zones boisées.  2.3Etatde la population  Cetteespèce est éteinte dans la nature. Actuellement, la plupart des spécimens vivent en captivité. Selon les statistiques de Manton (1987), on compte dans le monde quelque 1750 animaux dans 50
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin