Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Télécharger - Insulinothérapie par les cellules bêta

De
5 pages

Télécharger - Insulinothérapie par les cellules bêta

Publié par :
Ajouté le : 21 juillet 2011
Lecture(s) : 152
Signaler un abus
O r i e n t a t i o n sf u t u r e s
Insulinothérapiepar les
cellules bêta `Philippe Halban
La pompe à insuline présente des avantages pour certaines personnes atteintes de diabète de type 1, les libérant ainsi de la corvée des injections quotidiennes. Cependant, le coût élevé de la pompe et la nécessité d'une surveillance minutieuse limitera son utilisation aux patients aisés qui peuvent compter sur une assistance médicale sophistiquée.
Cet article suggère le recours à la "thérapie bêtacellulaire" pour créer des répliques des cellules productrices d'insuline. Il s'attarde sur le mode de fonctionnement de ces cellules et explore certaines contraintes à prendre en compte dans l'utilisation des répliques de cellules secrétrices d'insuline génétiquement modifiées pour le traitement du diabète de type 1. >> Insulinothérapie externe vssouscutanée d'insuline ne reproduit biologie moléculairepas précisément la façon dont Le diabète de type 1 est le résultatl'hormone est sécrétée par la d'une destruction autoimmune descellulebêta. La pompe à insuline cellules productrices de l'insulineprésente quelques avantages pour (cellules bêta) qui rend lescertains individus. Toutefois il personnes atteintes de cette formen'existe pas encore à ce jour de de diabète dépendantes d'unemoyen de contrôle continu et non insulinothérapie externe pourinvasif de la glycémie (sucre) survivre. Cependant, une injectionpermettant de fermer la boucle
Décembre 2002Volume 47Numéro 4
28
entre le taux de glucose dans le sang et le taux d'injection d'insuline.
Même si de tels dispositifs étaient disponibles sur le marché, ils ne reproduiraient pas encore fidèlement tous les aspects de la sécrétion d'insuline physiologique par les cellules bêta. En outre, ils seraient susceptibles d'être coûteux et nécessiteraient une surveillance très rapprochée par l'utilisateur et le médecin. Je prédis donc que ce genre de dispositifs sera exclusivement utilisé par des patients bien formés et aisés, vivant dans des régions du monde bénéficiant d'une aide médicale sophistiquée. Si mes affirmations sont exactes, pourquoi ne pas utiliser des cellules plutôt que des dispositifs pour remplacer les cellules bêta manquantes ?
A l'heure actuelle, nous pouvons en effet y arriver avec un certain succès grâce à la transplantation d'îlots. Cependant, nous ne disposerons jamais d'îlots humains en suffisance pour satisfaire les besoins de tous les individus atteints de diabète dans le monde. En outre, le succès de la transplantation d'îlots dépend encore actuellement de l'immunosuppressionqui, même si elle a été considérablement
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin