20 km autour du Mont-Saint-Clair : mini atlas de Sète et sa périphérie

De
Publié par

Le débordement démographique de Sète, à l'étroit sur son territoire, l'influence montpelliéraine et la croissance démographique liée au tourisme au nord-ouest provoquent une densification sur les rives de l'étang de Thau. Sète offre, de loin, la plus grande variété de services dans la zone des 20 km alentour. Les échanges domicile-travail sont très fréquents entre Sète et sa voisine Frontignan.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 25
Nombre de pages : 8
Voir plus Voir moins

N 27
Décembre 2000
20 km autour du Mont-Saint-Clair
Mini atlas de SŁte et sa pØriphØrie
Le dØbordement dØmographique de SŁte, l’Øtroit sur son territoire, l’influence montpelliØraine et la
croissance dØmographique liØe au tourisme au nord-ouest provoquent une densification sur les
rives de l’Øtang de Thau. SŁte offre, de loin, la plus grande variØtØ de services dans la zone des
20 km alentour. Les Øchanges domicile-travail sont trŁs frØquents entre SŁte et sa voisine
Frontignan.
Les handicaps topographiques
Distances routières à Sète
de l le singuliŁre
Lodève
D986La situation topographique particulière de Sète lui impo A75
N109 Montpellier
Gignac Montarnaudse un ensemble de contraintes qui l'obligent à trouver
N113 A9N9
des solutions originales. Le territoire communal propre
D908
ment dit avec 2450 hectares est relativement petit, com
Nébian
(Le)Pouget Pignan
paré à celui des communes voisines : Agde 5300,
Lattes D62
Frontignan 3700, Marseillan 3200 hectares. Le port en
Fabrègues
Cournonsec(1) N112occupe à lui seul une bonne partie 7,3 %. La partie du
Saint Pargoire D986
MirevalMont Saint Clair est, de plus, suffisamment escarpée Caux
Poussan
Villeveyracpour avoir résisté à l'urbanisation jusqu'à l'après guerre N113 Vic la Gardiole
Montagnac
Pézenaset la généralisation de l'automobile. Le lido entre mer et
Frontignan
étang, longé par la voie ferrée, est relativement éloigné
du port. Sa fragilité ne lui permettrait pas de supporter
Servian
SèteFlorensacune urbanisation. Les difficultés dues à l'étroitesse du ter
ritoire communal ont conduit après guerre à l'extension
N9 Kilomètres
Marseillanartificielle de la ZUP de l'Ile de Thau, par comblement
30 à 38 (7)
d'une partie de l'étang. L'étang de Thau lui même, enfin,
22,5 à 30 (6)
D32N112 N312
Narbonne 15 à 22,5 (8)freine considérablement les liaisons avec les communes
AgdeA9
Villeneuve lès Béziers 7,5 à 15 (7)
Viasviticoles de sa rive nord. La route pour les atteindre est
0 à 7,5 (1)
en effet plus longue d'une dizaine de kilomètres que le
Aire Urbaine de Sète
trajet à vol d'oiseau. La voie principale de communication
© IGN INSEE 2000
du Bas Languedoc, devenue RN113 et confirmée plus
tard par l'autoroute, a emprunté naturellement la rive
nord de l'étang, historiquement plus sûre. Les sétois doi (1) Activités de commerce 159,5 hectares, plaisance 13 hectares, pêche 7 hectares.
Source Statistique : Service Maritime et de la Navigation du Languedoc Roussillon.vent parcourir 8 kilomètres pour atteindre la RN113 et
l'entrée de l'autoroute la plus proche.
Daniel FRANÇOIS
Etang de Thau
l'héraultLa population depuis un siŁcle
Population depuis 1881
Communes moins de 20 km de SŁte
Le dynamisme dØmographique sØtois s’essouffle
Unité : nombre d’habitants
100 000depuis 1968
eLa période qui a précédé la 2 guerre mondiale a vu la démographie
(1) SŁtede l'ensemble de la zone décliner lentement mais sûrement.
L'ensemble des taux de croissance était orienté à la baisse, l'en
semble Sète Balaruc les Bains Frontignan se maintenant tout juste
Les deux Balaruc-Frontignanentre les deux guerres mondiales, grâce sans doute à l'apport des
10 000
communes environnantes.
eAprès la 2 guerre mondiale, la situation s'est radicalement
Estinversée : les taux de croissance démographiques ont augmenté
par paliers jusqu'à l'apogée des années 1980. Dans cette dernière
période, la partie est a connu un taux de croissance supérieur à 4 %
par an, les autres rives de l’étang de Thau 3 % par an, le nord ouest
1000
plus de 1 % par an. L'ensemble Sète Balaruc les Bains Frontignan, 1880 1900 1920 1940 1960 1980 2000
avait précédé le mouvement avec un sommet à 2 % par an
Lecture du graphique : les graduations de l'échelle verticale sont propor
entre 1954 et 1968. Après 1982, ce " noyau central " a anticipé une tionnelles au logarithme de la population. Cette graduation permet de repré
senter sur un même graphique des populations d'ordre de grandeur trèsbaisse des taux qui est observable 18 ans après dans les autres
différent. De plus, la pente d'une courbe à un recensement donné est égaleparties de la zone. Sa part dans l'ensemble de la population de la
au taux de croissance de la population depuis le recensement précédent. Les
zone est passée de 53 % en 1968 à 43 % en 1999. La démogra
vitesses de croissance démographique des différentes zones sont donc
phique sétoise qui semble donc s'essouffler depuis 1968 risque fort directement comparables, par leurs pentes.
de laisser le relais au dynamisme montpelliérain. Source : INSEE Recensements de la population
(1) Ensemble des 29 communes à moins de 20 km à vol d'oiseau de Sète
Densité démographique en 1954 Densité démographique en 1999
LodèveLodève D986D986 A75A75
N109N109 Montpellier Montpellier
Gignac MontarnaudGignac Montarnaud
N113N113 A9A9 N9N9
D908D908
NébianNébian
(Le)Pouget(Le)Pouget PignanPignan
Lattes D62Lattes D62
FabrèguesFabrègues
CournonsecCournonsec N112N112
Saint Pargoire Saint Pargoire D986D986
MirevalMireval
CauxCaux
Poussan Poussan
VilleveyracVilleveyrac N113 Vic la GardioleN113 Vic la Gardiole
MontagnacMontagnac
PézenasPézenas
FrontignanFrontignan
ServianServian SèteSète FlorensacFlorensac
N9 N9 22 Nombre d'habitants par kmNombre d'habitants par kmMarseillan Marseillan
1 300 à 1 610 (1)1 300 à 1 600 (1)
700 à 1 000 (1)100 à 400 (7) D32D32 N112N112 N312Narbonne N312 Narbonne 400 à 700 (1)0 à 100 (21)
AgdeAgde A9A9
Villeneuve lès Béziers 100 à 400 (17)Villeneuve lès Béziers Aire Urbaine de Sète ViasVias
0 à 100 (9)
Aire Urbaine de Sète
Source : INSEE Recensement de la population 1999Source : INSEE Recensement de la population 1954
© IGN INSEE 2000© IGN INSEE 2000
est celle de Sète avec 1600 habitants par village ancien est situé 2 kilomètres à l'é Densification
kilomètre carré qui a gagné 230 habitants cart de la RN113, est pour l'instant légère
Le dØbordement sØtois, l’autoroute par kilomètre carré depuis 1954. Sous l'in ment en retrait de la densification qui affec
et les rives de l’Øtang de Thau fluence directe de Sète, deux communes te les communes riveraines de l'étang.
Le pourtour de l'étang de Thau subit un proches, ont atteint des densités voisines Avec 90 habitants par kilomètre carré, ce
ede celles de la 2 couronne montpelliérai village viticole qui devient peu à peu uneprocessus général de densification, qui
ne : Balaruc les Bains 950 et Frontignan commune dortoir est nettement moinsrésulte de trois facteurs principaux : le
débordement de la commune de Sète, à 520 habitants par kilomètre carré en 1999. dense que ses voisines : Bouzigues 350 et
l'étroit sur son territoire, celui de Balaruc les Bains, dont la densité a pro Mèze 200 habitants par kilomètre carré.
Montpellier à l'est de Sète, le long de la gressé de 690 habitants par kilomètre carré Le pourtour de l'étang de Thau est en 1999
en 45 ans, gagne sur les trois tableaux : presque totalement entouré de communesRN113 et la croissance des rives de l'étang
elle bénéficie des rives de l'étang, de la dont la densité est supérieure à 125 habi de Thau dont le développement touristique
s'affirme. proximité de l'entrée de l'autoroute la plus tants par kilomètre carré. Dans la partie
La densification s'est faite sur le littoral, où proche de Sète, et de l'influence montpel nord de la zone l'ensemble des communes
elle était déjà forte, hormis à Vic la liéraine, grâce à cette voie de communica dont la densité reste inférieure à 50 habi
tion. A la limite des influences de Sète, tants par kilomètre carré s'est réduite deGardiole, protégée par un territoire
d'Agde et de Montpellier, Loupian, dont le moitié depuis 1954.constructible étroit. La plus forte densité
© INSEE 2000 - 2 - 20 km autour du Mont Saint Clair
Etang de Thau
Etang de Thau
l'hérault
l'héraultVariété de l'offre de services de proximitéNiveau d’Øquipement
nombre de types d'équipements parmi 181
SŁte offre nettement la plus grande Lodève
D986A75
N109 MontpelliervariØtØ de services
Gignac Montarnaud
N113 A9N9Sète, avec plus de 160 types de services
D908
différents sur 181 possibles ici, se classe
Nébian
(Le)Pouget Pignannettement comme une ville très déve
Lattes D62loppée pour l'offre de services. Derrière
Fabrègues
CournonsecSète, suivent Agde avec 140 et Frontignan N112
Saint Pargoire D986avec 120 types de services différents. Mireval
Caux
PoussanDans l'ensemble, les niveaux de services
Villeveyrac Vic la GardioleN113
Montagnacofferts par les communes de la zone cor
Pézenas
Frontignanrespondent assez étroitement à leur niveau
de population. Derrière Frontignan, Mèze
Servian Sète91 et Marseillan 84 se situent nettement à Florensac
l'étage inférieur du niveau de service.
N9Balaruc les Bains et Fabrègues, avec 71 Nombre de types d'équipementsMarseillan
160 à 200 (1)types de services montrent l'adaptation des
120 à 160 (2)
D32
N112 N312activités de proximité à la progression de la
Narbonne 80 à 120 (2)
AgdeA9
40 à 80 (10)population qui se situait aux alentours de Villeneuve lès Béziers
Vias
5 à 40 (14)1000 habitants un siècle plus tôt. (voir
Source : INSEE Répertoire SIRENEencadré page 6) Aire Urbaine de Sète
© IGN INSEE 2000
Accroissement annuel de population communale Accroissement annuel de population communale
de 1954 à 1999 de 1990 à 1999
Lodève Lodève D986D986 A75A75
N109 N109 MontpellierMontpellier
Gignac MontarnaudGignac Montarnaud
N113N113 A9A9 N9N9
D908D908
NébianNébian
(Le)Pouget(Le)Pouget Pignan Pignan
Lattes D62Lattes D62
FabrèguesFabrègues
CournonsecCournonsec N112N112
Saint Pargoire Saint Pargoire D986D986
Mireval Mireval
CauxCaux
Poussan Poussan
VilleveyracVilleveyrac Vic la Gardiole Vic la GardioleN113 N113
MontagnacMontagnac
Pézenas Pézenas
Frontignan Frontignan
ServianServian SèteFlorensac Sète Florensac
N9 N9Habitants par an Habitants par anMarseillan Marseillan
100 à 270 (6)100 à 270 (3)
50 à 100 (7)50 à 100 (6) D32D32N112 N312 N112 N312
25 à 50 (3)Narbonne 25 à 50 (2) Narbonne
Agde AgdeA9 A9
0 à 25 (11)Villeneuve lès Béziers 0 à 25 (11) Villeneuve lès Béziers
ViasVias
254 à 0 (2) 2 à 0 (3)
Source : INSEE Recensements de populationSource : INSEE Recensements de population Aire Urbaine de SèteAire Urbaine de Sète
© IGN INSEE 2000 © IGN INSEE 2000
différences annuelles de population entre Montpellier. Fabrègues, Mireval, Vic la Accroissements
les deux derniers recensements sont peu Gardiole, Cournonsec, Gigean, Balaruc le de population
différentes de celles observées en moyen Vieux, Bouzigues, ont connu des taux de
ne depuis l'après guerre. Cette particularité croissance supérieurs à 3 % par an des dix
n'est toutefois propre qu'à la zone. LesLa dØmographie sØtoise marque le dernières années. Du côté ouest, à la fois
villes portuaires ont vu en général leur péri en bordure de mer et de l'étang de Thau,pas, mais celle de ses voisines se
phérie augmenter nettement plus vite que on peut remarquer la croissance soutenueporte bien
ème ème le pôle, et à Sète cette évolution a été plusde Marseillan : 2,5 % par an.Durant la 2 moitié du 20 siècle,
modérée qu'à Fécamp, Saint Malo ou Si les proximités de Montpellier et de SèteFrontignan et Agde, voisines maritimes de
Saint Nazaire par exemple. sont les plus visibles sur les cartes, c'est laSète, ont gagné 270 habitants par an, pen
densité qui est le facteur le plus significatif.dant que celle ci n'en gagnait que 130. Les
En effet, la croissance démographique10 dernières années n'ont pas été favo
entre 1990 et 1999 a été d'autant plusrables à la démographie sétoise qui a Croissance rØcente
faible que la densité atteinte par les com perdu 250 habitants par an entre 1990 de la population munes était déjà forte.et 1999. Dans le même temps, Frontignan
Le rôle des routes surtout la N112 qui assu en gagnait 320 et Agde 260. Le cas sétois
La densitØ sØtoise dissuade re la liaison entre Montpellier et Sète par leest le seul changement de régime de crois
littoral n'est pas négligeable.la croissancesance démographique des communes de
De même, la proximité de l'étang de ThauLes forts taux de croissance constatésla zone, observable dans la période : dans
semble avoir joué un rôle positif dans laentre 1990 et 1999 dans les environs del'ensemble, c'est la poursuite des mêmes
croissance récente.Sète sont localisés surtout à l'est versniveaux de croissance qui prévaut : les
© INSEE 2000 - 3 - 20 km autour du Mont Saint Clair
Etang de Thau
Etang de Thau
Etang de Thau
l'hérault
l'hérault
l'héraultIntensité des échanges domicile travail avec Sète
Nombre d'actifs résidant dans la commune et travaillant à Sète
A = Echanges domicile-travailNombre d'actifs résidant dans la commune
Nombre travaillant dans la commune et résidant à Sète
B =
Nombre d'actifs travaillant dans la commune avec SŁte
Ratio = A + B / 2
Lodève
D986
A75
N109 Des liens trŁs forts avec Frontignan,Montpellier
Gignac Montarnaud
N113 A9N9 un peu moins avec Balaruc-les-
D908
Bains
Nébian
(Le)Pouget Pignan L'attraction sétoise s'exerce surtout sur
Lattes D62 Frontignan avec laquelle elle échange 1 100
Fabrègues (1)
Cournonsec N112 salariés , et un peu moins avec Balaruc
Saint Pargoire D986
Mireval les Bains. Les échanges sétois avec Agde
Caux
Poussan sont faibles. Lorsqu'on regarde les inten
Villeveyrac
N113 Vic la Gardiole
Montagnac sités, l'influence sétoise se fait sentir dans
Pézenas
Frontignan l'ensemble des communes qui entourent
Frontignan et les deux Balaruc. Le contour
Servian
SèteFlorensac nement de l'étang de Thau et l'étroitesse du
lido vers Agde sont les obstacles majeurs
N9 Ratio qu'ont à surmonter les liaisons écono Marseillan
0,20 à 0,41 (1) miques sétoises.
0,15 à 0,20 (2)
D32N112 N312
Narbonne 0,10 à 0,15 (1)
AgdeA9
Villeneuve lès Béziers 0,05 à 0,10 (5)
Vias
0 à 0,05 (20)
Source : INSEE DADS 96
Aire Urbaine de Sète
© IGN INSEE 2000
Frontignan, les deux Balaruc, Bouzigues, Sète dans l'ensemble des communes duInfluences respectives
Gigean, Poussan et Montbazin. L'influence nord et à l'ouest de l'étang. Agde, bien quede SŁte et Montpellier
de Sète sur Montpellier n'est prépondéran située à l'ouest de l'étang a plus d'actifs tra
te que dans l'extrémité est de l'étang. vaillant à Montpellier qu'à Sète grâce à l'im
L’impact de la croissance sØtoise pact de l'échangeur autoroutier de Bessan
est limitØ par le contournement de Les autres communes riveraines de l'étang qui permet le contournement de l'étang.
l’Øtang de Thau de Thau sont plus difficilement accessibles Au delà de Frontignan et Balaruc le Vieux,
Dans les alentours de l'étang de Thau, les pour les actifs travaillant à Sète. Ces Vic la Gardiole, Gigean, Montbazin et
actifs de Sète et de Montpellier se parta mêmes communes sont par ailleurs bien Cournonsec, sont clairement sous l’influen
gent l'espace résidentiel. Pour les actifs desservies en direction de Montpellier par ce Montpelliéraine dominante.
sétois, le contournement de l'étang consti la RN113 et l'échangeur autoroutier situé à
tue un obstacle fortement dissuasif : 7 la limite de Poussan et Balaruc le Vieux. Il
communes seulement sont à moins de 15 n'est donc pas étonnant de constater l'in
kilomètres par la route de Sète : fluence prépondérante de Montpellier sur
DØplacements domicile-
travail vers Montpellier
Influences respectives de Sète et Montpellier
sur les déplacements domicile travail
Nombre de salariés travaillant à Montpellier moins L’influence de Montpellier s’arrŒte
Nombre de salariés travaillant à Sète
aux portes de SŁte
Lodève D986
A75 Sète et Fabrègues envoient chaque jour
N109 Montpellier (1)
Gignac Montarnaud plus de 600 actifs travailler à MontpellierN113 A9N9
et Frontignan 550. La part de Montpellier
D908
dans les actifs résidents est de 7 % à Sète,
Nébian
(Le)Pouget Pignan 13% à Frontignan et 37 % à Fabrègues, 31
Lattes D62
% à Mireval, 24 % à Vic la Gardiole.
Cournonsec Fabrègues
N112 L'immédiate périphérie de Sète est directe
Saint Pargoire D986
Mireval
Caux ment soumise à l'influence montpelliéraine
Poussan
Villeveyrac sur son côté est, le long du littoral .Vic la GardioleN113
Montagnac
Pézenas L'impact de la capitale languedocienne est
Frontignan
nettement plus faible en masse sur les
communes viticoles du nord ouest de l'é
Servian SèteFlorensac tang de Thau.
Nombre de salariés
N9 équivalent temps plein
Marseillan
500 à 640 (1)
(1) Champ des Déclarations Annuelles de Données
250 à 500 (1)
D32
N112 N312 Sociales excluant les personnels de l'Etat et les agri
Narbonne 100 à 250 (5)
AgdeA9 culteurs. Sont comptés ici, les salariés habitant à Sète
0 à 100 (17)Villeneuve lès Béziers
Vias et travaillant à Frontignan et ceux, qui habitant à 100 à 0 (2)
500 à 100 (2) Frontignan, travaillent à Sète.
Source : INSEE DADS 96 2 990 à 500 (1)
© IGN INSEE 2000
Aire Urbaine de Sète
© INSEE 2000 - 4 - 20 km autour du Mont Saint Clair
Etang de Thau
Etang de Thau
l'hérault
l'héraultSalaires au lieu de rØsidenceSalaire net moyen au lieu de résidence
Lodève
D986 Les salaires montpelliØrains fontA75
N109 Montpellier
Gignac Montarnaud monter le niveauN113 A9N9
L'environnement sétois se compose deD908
trois parties nettement différenciées.Nébian
(Le)Pouget Pignan
Dans la première, l'est, sous influence
Lattes D62
montpelliéraine au delà de l'attraction
FabrèguesCournonsec N112 directe sétoise , les résidents sont les
Saint Pargoire D986
Mireval
Caux plus aisés, les salaires moyens dépas
Poussan
Villeveyrac
N113 Vic la Gardiole sant 100000 francs par an.
Montagnac
Pézenas Dans la seconde, le couple Sète
Frontignan
Frontignan, le salaire moyen est légère
ment inférieur à 100000 francs annuels.
Servian
SèteFlorensac Dans la troisième, le nord ouest de l'é
tang de Thau, composé de communes
N9 Francs par an
Marseillan viticoles, hors d'atteinte pour l'instant de
110 000 à 113 000 (2)
l'influence montpelliéraine, les salaires
105 000 à 110 000 (4)
D32N112 N312
Narbonne 100 000 à 105 000 (6) moyens n'atteignent pas 95000 francsAgdeA9
Villeneuve lès Béziers 95 000 à 100 000 (5)
Vias par an. Parmi les plus éloignées, cer
90 000 à 95 000 (7)
72 200 à 90 000 (5) taines comme Saint Pargoire, Cazouls
Source : INSEE DADS 96
Aire Urbaine de Sète d'Hérault, Saint Thibéry, Pinet ont des
© IGN INSEE 2000
salaires moyens inférieurs à
90000 francs annuels.
(1)comme on peut s'y attendre. Par contre la plus grosse part des salaires estSalaires au lieu de travail
Poussan et Florensac ont des salaires versée par les activités publiques hors
moyens plutôt élevés dans leur environ Etat avec 15 %. Suivent les banques
Deux exceptions rurales confir- nement rural. A Poussan, le péage auto avec 5 %, le commerce des gros de bois
ment que la ville paye un peu routier qui délivre pratiquement la moitié sons 4 %, la manutention portuaire
mieux des salaires contribue fortement à l'aug 3%…
Trois communes seulement de l'environ mentation du salaire moyen. A
nement sétois servent des salaires Florensac, la réparation de matériel agri
(1) Champ des Déclarations annuelles de Données
annuels moyens supérieurs à cole et la fabrication de constructions Sociales excluant les personnels de l'Etat et les agri
95000 francs annuels. L'effet des acti métalliques servent la moitié des salaires culteurs
vités urbaines donne à Sète un salaire produits sur le territoire communal.
moyen plus élevé qu'aux alentours A Sète où les activités sont plus variées,
Salaire net moyen au lieu de travail
Lodève
D986
A75
N109
Montpellier
Gignac Montarnaud
N113 A9N9
D908
Nébian
(Le)Pouget Pignan
Lattes D62
FabrèguesCournonsec N112
Saint Pargoire D986
Mireval
Caux
Poussan
Villeveyrac
N113 Vic la Gardiole
Montagnac
Pézenas
Frontignan
Servian
SèteFlorensac
N9 Francs par an
Marseillan
95 000 à 105 000 (2)
90 000 à 95 000 (4)
D32N112 N312
Narbonne 85 000 à 90 000 (6)
AgdeA9
Villeneuve lès Béziers 80 000 à 85 000 (5)
Vias
75 000 à 80 000 (7)
60 700 à 75 000 (5)
Source : INSEE DADS 96
Aire Urbaine de Sète
© IGN INSEE 2000
© INSEE 2000 - 5 - 20 km autour du Mont Saint Clair
Etang de Thau
Etang de Thau
l'hérault
l'héraultMarseillan. Quelques communes au munes de Mireval, Frontignan et Vic,ActivitØs agricoles
nord ouest de la zone gardent une orien situées entre le massif de la Gardiole et
tation franchement agricole : Pinet, la mer, dont la production de muscat est
Du Muscat au Picpoul Pomérols, Montbazin, grâce à leurs vins réputée. On peut penser que cette zone
Dans la partie du littoral maritime la plus de qualité. traversée l'été par des flux touristiques
dense, les activités agricoles ont reculé La vigne reste la production prépondé importants a orienté très tôt sa produc
depuis longtemps devant l'urbanisation. rante dans la zone, deux communes tion en vue de les exploiter. La commune
Ce recul se fait aussi sentir en direction seulement, Villeveyrac et Montbazin de Pinet, connue pour son Picpoul, mais
de l'autoroute à Balaruc les Bains et ayant moins de la moitié de leurs sur moins irriguée par le tourisme de bord de
Poussan. La progression des implanta faces y étant consacrées. La vigne est la mer, présente un profil comparable.
tions touristiques, d'une densité quasi seule activité agricole du lido sétois et de
ment périurbaine contribue de la même (1) Vins d'Appellation d'Origine ContrôléeFrontignan. Les options viticoles choisies
(1)façon au recul agricole à Agde et sont clairement les AOC pour les com
Importance relative de l'agriculture Part des vignes dans les surfaces agricoles
Surface agricole (rattachée au lieu d'exploitation)
Surface communale
Lodève D986
A75Lodève
D986 N109A75 Montpellier
Gignac MontarnaudN109 Montpellier N113 A9Gignac Montarnaud N9
N113 A9N9
D908
D908
Nébian
(Le) Pouget
PignanNébian
(Le)Pouget Pignan
Lattes D62
Lattes D62
FabrèguesCournonsec N112
FabrèguesCournonsec N112 Saint Pargoire D986Mireval
Saint Pargoire D986
Caux
Mireval
Caux Poussan Vic la Gardiole
Villeveyrac
Poussan N113
Villeveyrac Montagnac
N113 Vic la Gardiole
Montagnac Pézenas
Frontignan
Pézenas
Frontignan
Servian SèteFlorensac
Servian
SèteFlorensac
Proportion de vignes Proportion d'AOCRatio N9
Marseillan
N9
0,90 à 0,97 (6)Marseillan 0,991,00 à 1,47 (3)
0,80 à 0,90 (12)
0,75 à 1,00 (2) 0,49
D32
N112 N312 0,70 à 0,80 (7) 0,090,50 à 0,75 (7)
D32 NarbonneN112 N312 AgdeA9 0,60 à 0,70 (2)Narbonne 0,25 à 0,50 (10)
Agde Villeneuve lès BéziersA9 Vias 0,50 à 0,60 (1)
Villeneuve lès Béziers 0,04 à 0,25 (7)
Vias
0,18 à 0,50 (1)
Aire Urbaine de Sète
Source : INSEE Recensement général de l'agriculture de 1988 Aire Urbaine de Sète
Source : INSEE Recensement général de l'agriculture de 1988
© IGN INSEE 2000
© IGN INSEE 2000
MØthodologie
Niveau d'équipement
Le niveau d'équipement a été mesuré ici par le nombre de types d'activités prises dans la Nomenclature d'Activités Française p rmi 181 activitésa
caractéristiques des services de proximité, comme le commerce de boulangerie par exemple. La présence d'une activité compte pou r 1 quel que
soit le nombre de points de distribution.
Modélisation
La relation statistique pour la zone de Sète (29 communes) est la suivante :
Nombre de types de services = 73 * log (PSDC99) 198 avec R2 = 0,89
(5,0) (13,1)
Les chiffres entre parenthèses sont les écart types des coefficients de régression. La précision des coefficients est d'aut meilleure que les écart ant
types sont petits devant les coefficients
Analyse en composantes principales
L’analyse en composantes principales est une méthode statistique qui permet de synthétiser à travers un, deux ou trois facteurs explicatifs les effets
conjoints d’un grand nombre de variables. Ces effets conjoints sont analysés au travers des corrélations linéaires entre les va riables retenues.
Ici l’analyse a permis de dégager trois effets géographiques majeurs :
n l’influence de Montpellier,
n l’attrait du bord de mer et du bord de l’étang de Thau
n la tradition viticole de certaines communes.
© INSEE 2000 - 6 - 20 km autour du Mont Saint Clair
Etang de Thau
Etang de Thau
l'hérault
l'héraultSynthŁse
Influence de MontpellierTrois effets gØographiques
Analyse en composantes principales
Facteur 1
L’influence de Montpellier, Lodève D986
A75
N109Une analyse en composante principales Montpellier
Gignac Montarnaud
N113 A9N9sur un ensemble de variables (voir enca
D908dré ci dessous) permet de dégager trois
Nébian
(Le)Pougeteffets géographiques non triviaux. Pignan
Tout d'abord l'influence de Montpellier Lattes D62
Fabrèguessur la zone qui se manifeste par des Cournonsec N112
Saint Pargoire D986salaires plus élevés, une forte motorisa
Mireval
Caux
tion, beaucoup de familles accédant à la Poussan
Villeveyrac
Vic la GardioleN113
Montagnacpropriété dans des maisons individuelles
Pézenas
récentes. Cette influence est très visible Frontignan
à l'est de la zone.
Servian
SèteFlorensac
... le bord de mer
N9 Facteur 1Ensuite celle des villes de bord de mer : Marseillan
1,10 à 2,02 Très forte (5)Sète, avec son débordement sur
0,30 à 1,10 Forte (6)
D32
N112 N312Frontignan et Balaruc les Bains, puis 0,22 à 0,30 Moyenne (6)Narbonne
AgdeA9
0,64 à 0,22 Faible (6)Agde et Mèze. Cette zone est marquée Villeneuve lès Béziers
Vias
2,98 à 0,64 Très faible (6)
par une forte proportion de personnes
Source : INSEE Recensement de population de 1999habitant en HLM et qui se rendent sou Aire Urbaine de Sète
© IGN INSEE 2000vent à pied à leur travail dans un habitat
dense dans lequel les immeubles de plus
de 10 logements ne sont pas rares. Les
échanges migratoires avec l'aire urbaine
de Montpellier y sont faibles de même
Influence de Sète : bord de mer et viticulture
que les migrations provenant de l'exté
Analyse en composantes principales
rieur de la zone des 20 kilomètres. Facteur 2
Lodève
D986
A75... et la tradition viticole
N109 Montpellier
Gignac MontarnaudEnfin, la présence au nord ouest de la N113 A9N9
zone de communes de viticulture tradi D908
tionnelle, dans laquelle les personnes Nébian
(Le)Pouget Pignan
âgées seules sont relativement nom
Lattes D62
breuses, protégées de l'influence sétoise Fabrègues
Cournonsec N112
par l'étang de Thau et pour l'instant à Saint Pargoire D986
Mireval
Cauxl'abri du débordement montpelliérain.
Poussan
Villeveyrac
N113 Vic la Gardiole
Montagnac
Pézenas
Frontignan
Servian
SèteFlorensac
N9 Facteur 1
Marseillan
0,98 à 2,14 Très forte (5)
0,42 à 0,98 Forte (6)
D32N112 N312
Narbonne 0,28 à 0,42 Moyenne (6)
AgdeA9
Villeneuve lès Béziers 0,76 à 0,28 Faible (6)
Vias
2,03 à 0,76 Très faible (6)
Source : INSEE Recensement de population de 1999
Aire Urbaine de Sète
© IGN INSEE 2000
Les variables utilisØes pour la synthŁse
Hormis les salaires issus des DADS et des mode de culture du recensement général de l'Agriculture de 1988, les autres
variables sont issues du recensement de la population de 1999 :
proportion de natifs de l'Ile de France, accroissements de population annuels de 1954 à 1999 et de 1990 à 1999, proportion
de personnes habitant seules, proportion de maisons individuelles, nombre d'ouvriers/nombre de cadres, proportion de per
sonnes habitant dans des immeubles de moins de 5 logements, proportion de ménages utilisant 2 voitures ou plus, propor
tion de logements construits après 1990, proportion de personnes mariées, proportion de personnes se rendant au travail en
voiture particulière, proportion de mois de 18 ans, de 19 à 25 ans, de 26 à 35 ans, de 36 à 55 ans, de 56 à 70 ans de plus
de 70 ans, proportion de ménages de plus de 6 personnes, proportion d'étudiants, proportion de célibataires, de mariés, de
veufs, de divorcés, proportion de personnes utilisant les transports en commun, proportion de personnes habitant en HLM,
proportion de superficie de vignes AOC, salaire net au lieu de travail et au lieu de résidence, proportion de personnes habi
tant dans des immeubles de plus de 10 logements.
© INSEE 2000 - 7 - 20 km autour du Mont Saint Clair
Etang de Thau
Etang de Thau
l'hérault
l'héraultPopulation des zones ØtudiØes entre 1881 et 1999
Unité : nombre d’habitants
1881 1954 1975 1999
Sète 35 517 33 454 39 258 39 579
Les deux Balaruc Frontignan 4 156 8 939 15 716 26 635
Marseillan, Mèze, Loupian, Bouzigues 12 297 9 488 10 829 16 518
Agde 8 170 7 897 11 605 19 988
Est 4 807 5 704 7 810 19 144
Nord ouest 22 365 19 557 19 824 26 305
Ensemble 87 312 85 039 105 042 148 169
Variations annuelles de la population des zones ØtudiØes entre 1881 et 1999
Unité : nombre d’habitants par an
1881 à 1954 1955 à 1975 1976 à 1999
Sète 28 + 276 + 13
Les deux Balaruc Frontignan + 66 + 323 + 455
Marseillan, Mèze, Loupian, Bouzigues 38 + 64 + 237
Agde 4 + 177 + 349
Est + 12 + 100 + 472
Nord ouest 38 + 13 + 270
Ensemble - 31 + 953 + 1 784
Source : INSEE Recensements de la population
Zonage des tableaux statistiques
Lodève D986
A75
N109
Montpellier
Gignac Montarnaud
N113 A9N9
D908
Nébian
(Le)Pouget Pignan
Lattes D62
Fabrègues
Cournonsec N112
Saint Pargoire D986
Mireval
Caux
Poussan
Villeveyrac
Vic la GardioleN113
Montagnac
Pézenas
Frontignan
Servian
SèteFlorensac
N9 Zone
Marseillan
Nord Ouest (14)
Est (6)D32N112 N312
Narbonne Agde (1)
AgdeA9
Villeneuve lès Béziers Thau Nord (4)
Vias
Frontignan Balaruc (3)
Sète (1)
Source : INSEE
Aire Urbaine de Sète
© IGN INSEE 2000
Prix : 30 F (4,57 E)
Directeur de la publication : Pierre JOLY
ISSN n 1286-4218
INSEE Languedoc Roussillon 274, allée Henri II de Montmorency 34064 Montpellier CEDEX 2 Sage : SYN002736
Téléphone : 0467157000 Télécopie : 0467157171 ' INSEE 2000
Etang de Thau
l'hérault

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.