2007, l'année du TGV

De
Publié par

Près de 7 millions de voyageurs ont emprunté la nouvelle ligne à grande vitesse en 2007. L'aéroport de Strasbourg-Entzheim en ressent le contrecoup avec une baisse de trafic de 15 %. L'EuroAirport affiche une nouvelle croissance du trafic passagers. Le trafic portuaire a augmenté à Strasbourg mais est en diminution à Mulhouse. Sur l'axe Nord-Sud, le trafic poids lourds est en légère progression.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 17
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

ACTIVITÉS
2007, l’année du TGV
de minutes. Entre-temps, l’Alsace La nouvelle offre a permis d’élargirPrèsde 7millions devoyageurs
aura aussi sensiblement amélioré la clientèle, aussi bien au niveauont emprunté la nouvelle ligne
ses liaisons vers le Sud avec l’ar- des abonnements de travail que
à grande vitesse en 2007.
rivée des rames du TGV parmi les scolaires. Mais l’année se
L’aéroport Rhin-Rhône. caractérise surtout par une forte
de Strasbourg-Entzheim croissance des déplacements pri-
En 2007, près de 7 millions de vés de loisirs, en lien avec l’arrivéeen ressent
voyageurs ont déjà emprunté la du TGV.le contrecoup avec une baisse
nouvelle ligne à grande vitesse.
de trafic de 15 %. eC’est une réussite, pour un projet L’EuroAirport au 5 rang
L’EuroAirport affiche qui a bénéficié de la participation des aéroports français
une nouvelle croissance financière des régions traversées.
L’arrivée du TGV a eu des réper-du trafic passagers.
cussions notables sur le trafic àDeux fois plus de trains TERLe trafic portuaire a augmenté
l’aéroport de Strasbourg-Entzheim.qu’il y a dix ansà Strasbourg mais
Le nombre de passagers a chuté de
est en diminution à Mulhouse. En 2007, le trafic ferroviaire des 14,8 % (1,733 million en 2007
Sur l’axe Nord-Sud, trains express régionaux (TER) contre 2,033 millions en 2006) alors
s’est accru de 7 % en moyenne sur que le TGV a été mis en circulationle trafic poids lourds
l’ensemble du réseau pour at- en juin. Ce sont surtout les vols surest en légère progression.
teindre 690 000 voyageurs x kms. Paris qui sont concernés : en tête,
Afin de mieux répondre aux be- les liaisons avec Orly qui perdent la
la gare de l’Est, le compte à soins des usagers et de s’adapter moitié de leurs passagers maisÀ rebours qui égrenait les jours aux contraintes liées à la circulation aussi celles avec Roissy, l’aéroport
jusqu’àlamiseenservice commer- des TGV, l’offre TER a été refondue bénéficiant de trois dessertes TGV
cial du TGV-Est s’est arrêté le et étoffée : depuis juin 2007, 630 quotidiennes directes aller et retour
10 juin 2007. Aujourd’hui Stras- trains circulent chaque jour en se- sur Strasbourg. Par ailleurs, des
bourg n’est plus qu’à2h19deParis maine contre 330 il y a dix ans. chutes de trafic ont également été
par le train et Mulhouse à un peu
plus de 3 h. La région ne s’est pas
Évolution du trafic passagers des aéroports du Rhin supérieurseulement rapprochée de la capi-
4 500tale, des liaisons directes existent vers Milliers de passagers
Lille, Bordeaux, Nantes et Rennes. 4 000
EuroAirport Bâle-Mulhouse-Freibourg
3 500
Avec les quelque 300 km de ligne
3 000nouvelle, le gain de temps entre
2 500Strasbourg et Paris est actuelle-
Aéroport international de Strasbourg-Entzheim
ment de 1 h 40. Le chantier de la 2 000
deuxième phase entre Baudrecourt
1 500
en Moselle et Vendenheim (106
1 000km) est prévu pour 2010 et doit s’é-
Baden Airpark
500taler sur cinq ans. À l’achèvement
des travaux, le temps de parcours 0
diminuera encore d’une trentaine 1997 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007
26
Chiffres pour l'Alsace · dossier n° 14 · L'année économique et sociale 2007 · juin 2008
Sources : aéroportsACTIVITÉS
enregistrées sur les lignes interna- Graviers et produits pétroliers : 60 % du trafic fluvial des ports alsaciens
tionales à destination de Londres,
Graviers
Bruxelles et Milan. et autres matériaux de construction
Produits pétroliers
Cette situation contraste avec
Produits agricoles
celle de l’EuroAirport de Bâle-Mul-
Machines, véhicules
house-Freibourg qui affiche un très et produits manufacturés
bon bilan 2007 avec une nouvelle Denrées alimentaires
croissance du trafic passagers de
Produits chimiques
6,3 % et une hausse du trafic fret de
Produits métallurgiques
12 %. Fort de ses 4,27 millions de
Engraispassagers, l’EuroAirport occupe le
cinquième rang des aéroports fran- Autres
Milliers de tonnesçais. L’accroissement de l’activité
0 1 000 2 000 3 000 4 000 5 000 6 000s’est fait sans augmentation du
nombre de mouvements d’avion
grâce à l’utilisation d’appareils de transbordées tandis que les Ports S’agissant du transport de mar-
plus grande capacité et à un meil- de Mulhouse-Rhin doivent faire chandises par la route, le trafic
leur taux d’occupation. On compte face à une diminution de 2 % avec poids lourds est de nouveau orienté
82 000 atterrissages ou décollages 5,6 millions de tonnes ; le Port à la hausse. L’augmentation du tra-
par an. La principale compagnie Rhénan de Colmar-Centre-Alsace fic, qui reste légère (de l’ordre de
low cost a transporté à elle seule dont l’activité est beaucoup plus ré- 2 % sur l’axe Nord-Sud), ne pro-
1,8 million de passagers au départ duite (522 000 tonnes) enregistre vient pas d’un report en prove-
ou à l’arrivée de l’EuroAirport. Elle une hausse de 23 %. L’année a été nance de l’axe allemand (A5) mais
devance largement les autres com- marquée par une progression des de la reprise économique des deux
pagnies aériennes. exportations de céréales, une côtés du Rhin.
bonne orientation des flux de den-
De l’autre côté de la frontière, à rées alimentaires et une légère
Söllingen, le BadenAirport connaît hausse des expéditions de graviers Daniel WAHL
une très forte croissance depuis qui représentent plus de 30 % des Direction régionale de l'Équipement
2003, tractée par les compagnies tonnages dans les trois ports alsa-
low cost. En 2007, l’aéroport a ac- ciens. Les transbordements de pro-
cueilli 979 000 passagers et table duits pétroliers, deuxième activité
sur une fréquentation de plus de après les granulats, augmentent de
1 050 000 en 2008 avec des desti- 3 % à Strasbourg mais diminuent
nations phares comme Hambourg, de 11 % à Mulhouse. Mêmes ten-
Berlin, Londres et Dublin. dances dans l’activité conteneurs :
le port de Strasbourg affiche une
hausse de 15 %, profitant des na-Ports Alsaciens : 15 millions
vettes ferroviaires vers le Havre,de tonnes transbordées
vers Anvers et Zeebruge ; le termi-
Globalement le trafic fluvial des nal de Mulhouse, en revanche, en-
trois ports alsaciens est en aug- registre un nouveau recul de 12 %
mentation de 2 % en 2007 : le Port et le port envisage d’établir des liai-
autonome de Strasbourg progresse sons par fer avec les ports de la Mer
de 3,5 % avec 8,8 millions de tonnes du Nord pour redresser la courbe.
27
Chiffres pour l'Alsace · dossier n° 14 · L'année économique et sociale 2007 · juin 2008
Source : DRE Alsace

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.