6 000 emplois salariés liés au tourisme à la fin 2005

De
Publié par

RÉUNION MINISTÈRE DE L'ÉCONOMIE INSTITUTNATIONALDES FINANCES ET DE L'EMPLOI DELASTATISTIQUE ETDESETUDESDÉLÉGATIONRÉGIONALE ECONOMIQUESAUTOURISMEDELARÉUNION 6 000 emplois salariés liés À La Réunion les secteurs liés au tourisme employaient environ 6 000 salariés en décembre 2005, soit 3 % de l’effectif salarié total. L’hôtellerie et la restauration génèrent la moitié de ces emplois, essentiellement localisés à l’Ouest. Les activités de loisir et les transports sont aussi étroitement liés au tourisme. u terme d'une nouvelle évaluation de l’em- À La Réunion, l’emploi touristique est peu affec- Deux activités principales :Apploi salarié directement lié au tourisme, un té par les variations saisonnières, qui sont très l’hôtellerie et la restauration peu plus de 6 000 emplois ont été dénombrés en fortes dans certaines régions métropolitaines, décembre 2005 à La Réunion. Cette évaluation par exemple en Languedoc-Roussillon. Une des Comme au niveau national, l’hôtellerie et la res- tient compte des activités générées par les tou- explications est qu'ici la moitié des touristes non tauration sont les activités les plus importantes ristes venant de l’extérieur, mais aussi par les résidents sont hébergés par des parents ou des pour l’emploi touristique. Ces deux secteurs résidents réunionnais qui séjournent dans le amis et fréquentent donc peu les hôtels et res- regroupent près de la moitié de l’emploi touris- département en dehors de leur environnement taurants.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 20
Tags :
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

RÉUNION
MINISTÈRE DE L'ÉCONOMIE
INSTITUTNATIONALDES FINANCES ET DE L'EMPLOI
DELASTATISTIQUE
ETDESETUDESDÉLÉGATIONRÉGIONALE
ECONOMIQUESAUTOURISMEDELARÉUNION
6 000 emplois salariés liés
À La Réunion les secteurs liés au tourisme employaient environ
6 000 salariés en décembre 2005, soit 3 % de l’effectif salarié
total. L’hôtellerie et la restauration génèrent la moitié de ces
emplois, essentiellement localisés à l’Ouest. Les activités de
loisir et les transports sont aussi étroitement liés au tourisme.
u terme d'une nouvelle évaluation de l’em- À La Réunion, l’emploi touristique est peu affec- Deux activités principales :Apploi salarié directement lié au tourisme, un té par les variations saisonnières, qui sont très l’hôtellerie et la restauration
peu plus de 6 000 emplois ont été dénombrés en fortes dans certaines régions métropolitaines,
décembre 2005 à La Réunion. Cette évaluation par exemple en Languedoc-Roussillon. Une des
Comme au niveau national, l’hôtellerie et la res-
tient compte des activités générées par les tou- explications est qu'ici la moitié des touristes non tauration sont les activités les plus importantes
ristes venant de l’extérieur, mais aussi par les résidents sont hébergés par des parents ou des
pour l’emploi touristique. Ces deux secteurs
résidents réunionnais qui séjournent dans le amis et fréquentent donc peu les hôtels et res- regroupent près de la moitié de l’emploi touris-
département en dehors de leur environnement taurants. Les nuitées en hôtel sont un peu plus
tique réunionnais. L’hôtellerie est largement en
habituel. Avec 3,1 % de l’emploi salarié total, le nombreuses durant les mois de mars-avril, juil-
tête, avec près de 1 900 salariés qui travaillent à
tourisme est relativement moins important à La let-août, octobre-novembre, mais cela se réper-
95 % dans des hôtels avec restaurants. Dans la
Réunion qu’au niveau national où il constitue en cute peu sur l’emploi. Dans la restauration, les
restauration (traditionnelle ou rapide), un salarié
moyenne 4,3 % de l’emploi en 2003. La Réunion emplois augmentent un peu en juillet-août, un sur cinq doit son emploi au tourisme, soit 1 130
se situe ainsi après la région Centre (3,3 %) qui peu plus fortement en novembre-décembre.
emplois salariés.e
occupe le 18 rang des régions métropolitaines ;
erla Corse est au 1 rang avec 12 % des emplois. L’ensemble de l'activité d'hébergement collectif
occupe 2 140 personnes, soit un tiers de l'emploi
salarié lié au tourisme. Cet ensemble comprend,
outre les hôtels, les gîtes, les chambres d'hôte,Répartition sectorielle de l'emploi salarié lié au tourisme
les auberges de jeunesse, les campings, les vil-
en décembre 2005 à La Réunion
lages de vacances, les résidences hôtelières et
les meublés touristiques.
% effectif
Les activités sportives et récréatives totalisent
660 emplois touristiques. Elles englobent, entreHôtels 30,7 1 860
autres, les excursions de pêche en mer, les pro-Restauration traditionnelle ou rapide 18,6 1 128
menades en mer, l'équitation, l'infrastructureActivités sportives et récréatives 10,8 657
des plages, les ports de plaisance, les cercles deTransports intérieurs et location de véhicule 8,6 519
Transports aériens et services aéroportuaires 7,6 461 jeux, les casinos. S’y ajoutent 200 emplois dans
Hébergements touristiques, sauf hôtels 4,6 281 les activités de loisir ou artistiques (discothè-
Gestion du patrimoine culturel et naturel 4,3 262 ques, parcs, jardins, spectacle, culture...) et 260
Boulangerie, pâtisserie 4,1 250 emplois pour la gestion du patrimoine culturel et
Offices de tourisme 3,4 206 naturel. Les offices de tourisme, avec les agen-
Supérettes, alimentation générale, y compris café, tabac 2,3 139 ces de voyage réceptives, emploient 210 sala-
Loisirs (discothèques, parcs, jardins, ...) 2,3 138 riés. L’ensemble des activités sportives, récréati-
Spectacle et culture 1,1 58 ves et de loisir, spectacle et culture, totalise près
Autres activités 1,6 99
de 1 300 salariés.
Les transports intérieurs, avec les taxis et lesTOTAL 100 6 058
locations de courte durée d’automobiles, comp-
14 économie
de La Réunion N°131
Source : Insee, CLAP 2005tourisme
au tourisme à la fin 2005
Le Nord offre principalement pour un quart des emplois régionaux dans lesPrincipaux secteurs de l'emploi touristique
des services de transport aux hébergements touristiques. Il joue également unselon la localisation
touristes. Il concentre 92 % des rôle important dans les activités sportives et
emplois des transports aériens récréatives et dans les activités de loisir comme
1 400 et la moitié des emplois néces- les discothèques, les grands manèges forains et
Est saires aux touristes en matière les parcs d’attractions. Enfin, le Sud concentre la
1 200
Sud de transports intérieurs. Ce moitié des emplois des activités de gestion du
Nord poste comprend la location de patrimoine culturel et naturel.
1 000
courte durée de véhicules auto-Ouest
Seulement 3 % des emplois salariés touristiquesmobiles et les taxis, notamment800
sont localisés dans l’Est. Ces emplois se situentceux qui desservent l’aéroport.
principalement dans les activités d’hébergement600 La restauration y est aussi une
et celles des offices de tourisme. Viennent ensuiteactivité importante qui emploie
400 la gestion du patrimoine culturel et naturel, et les360 salariés pour les touristes,
activités sportives et récréatives.soit un tiers de l’effectif régio-200
nal.
Bruno BALLY, Nelly ACTIF,0
Le Sud arrive au troisième rang, Division Études, INSEE
avec un positionnement diffé-
Jean-Noël ARNAUD,
rent. S’il est en retrait dans le
Délégation Régionale au Tourisme.
domaine de l’hôtellerie il pèse
tent 520 emplois touristiques. Dans les transports
aériens et les services aéroportuaires seulement Déroulement de l'étude
460 emplois sont directement liés au tourisme : en
L’étude a été menée en partenariat avec la hôtellerie), fortement touristiques (pareffet la moitié des passagers ne sont pas des
Délégation Régionale au Tourisme (DRT). exemple restauration), moyennementtouristes et certains emplois sont liés aux infras-
Cette étude s’intéresse uniquement aux touristiques, faiblement touristiques et nontructures et au fret aérien. Le secteur de la boulan-
emplois salariés directement générés par la touristiques.gerie, avec la pâtisserie et le commerce de pâtis-
fréquentation touristique. De ce fait, sont
serie-confiserie est concerné pour 250 emplois. Les communes ont également été classées enexclus les emplois non salariés, mais aussi les
fonction de leur niveau d’équipement lié auemplois indirects ou induits (par exemple
tourisme, à partir d’indicateurs commeconstruction ou aménagement des hôtels).L'Ouest et le Nord, localisations
l’emploi dans la restauration, la capacité enAfin de mesurer l’emploi salarié lié auprivilégiées
restaurants, en hôtels et autres hébergementstourisme, les établissements employeurs sont
touristiques, la présence de sites touristiques.classés selon deux critères : intensitéLes régions Ouest et Nord concentrent les trois
On obtient ainsi trois types de communes :touristique de leur activité et niveauquarts des emplois touristiques. Les sites balnéai-
moyennement, bien ou très bien équipéesd’équipement de la commune dans laquelleres de l’Ouest et la fonction de chef-lieu de Saint-
pour le tourisme.ils sont implantés. Les établissements pris enDenis y contribuent fortement.
compte pour La Réunion sont ceux qui
En fonction du type de commune et du
figurent dans le dispositif "ConnaissanceL’Ouest s’affirme comme le principal lieu de l’hé-
groupe d’activité, c’est tout l’emploi salarié
locale de l'appareil productif" (CLAP). Ilbergement touristique : il compte 65 % des
ou une partie de l’emploi salarié qui constitue
rassemble des données DADS, SIRENE, ...emplois de l’hôtellerie, y compris la restauration l’emploi touristique. La méthode de calcul de
sur les établissements employeurs.hôtelière, et réalise un pourcentage important la partie de l’emploi liée au tourisme a été
dans les autres hébergements touristiques. Il Les activités ont été réparties en cinq groupes affinée depuis l’étude précédente. Les
mobilise 46 % des emplois de restauration liés au en fonction de leur lien avec le tourisme : résultats de ces deux études ne peuvent donc
tourisme. activités 100 % touristiques (par exemple être comparés directement.
15économie
de La Réunion N°131
hôtels
restauration
activités sportives
et récréatives
transports intérieurs
aéroports
hébergements
autres qu'hôtels
patrimoine naturel
et culturel
Source : Insee, CLAP 2005

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.