Année économique et sociale 2005 en Martinique

De
Publié par

608002BROMARTOK.qxd 7/09/06 15:57 Page 23 Transport aérien Amélioration de l’offre en 2005 En 2005, la reprise du trafic de passa-i l’année 2005 est celle du 10èmeEn 2005, le trafic commercial gers constatée depuis 2003 se poursuit,S anniversaire de la nouvelle aérogare poursuit sa progression : ème bien que la progression par rapport àpassagers et du 40 anniversaire de la l’année 2004 soit modeste. Si les résul-concession, elle sera malheureusementles mouvements d’avions tats des neuf premiers mois indiquaientcelle d’un événement malheureux qui enregistrent une hausse de une hausse de 1% du trafic, c’est plusrestera dans la mémoire des martini- de 10 400 passagers en moins qui ontquais et des nombreuses personnes2,2%. Le trafic passagers été enregistrés sur le dernier trimestrequi travaillent sur la plateforme aéro- stagne dans l’ensemble, de l’année par rapport au dernier portuaire du Lamentin. trimestre de l’année précédente. C’estSur le plan de l’activité, elle a été glo-mais les liaisons avec surtout le trafic de passagers avec labalement marquée par l’amélioration la Guadeloupe ont Guadeloupe, la Caraïbe Internationalede l’offre de transport vers la Caraïbe et et les Amériques qui a le mieux évoluél’Amérique du Nord, avec la repriseété dynamiques. sur l’année 2005.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 13
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

608002BROMARTOK.qxd 7/09/06 15:57 Page 23
Transport aérien
Amélioration de l’offre
en 2005
En 2005, la reprise du trafic de passa-i l’année 2005 est celle du 10èmeEn 2005, le trafic commercial
gers constatée depuis 2003 se poursuit,S anniversaire de la nouvelle aérogare
poursuit sa progression : ème bien que la progression par rapport àpassagers et du 40 anniversaire de la
l’année 2004 soit modeste. Si les résul-concession, elle sera malheureusementles mouvements d’avions
tats des neuf premiers mois indiquaientcelle d’un événement malheureux qui
enregistrent une hausse de une hausse de 1% du trafic, c’est plusrestera dans la mémoire des martini-
de 10 400 passagers en moins qui ontquais et des nombreuses personnes2,2%. Le trafic passagers
été enregistrés sur le dernier trimestrequi travaillent sur la plateforme aéro-
stagne dans l’ensemble, de l’année par rapport au dernier portuaire du Lamentin.
trimestre de l’année précédente. C’estSur le plan de l’activité, elle a été glo-mais les liaisons avec
surtout le trafic de passagers avec labalement marquée par l’amélioration
la Guadeloupe ont Guadeloupe, la Caraïbe Internationalede l’offre de transport vers la Caraïbe et
et les Amériques qui a le mieux évoluél’Amérique du Nord, avec la repriseété dynamiques.
sur l’année 2005. des vols réguliers des compagnies Liat
et American Eagle et l’émergence de
Des difficultés en novembredeux compagnies d’avion taxi : Take
Airlines (en partenariat avec Air
Avec 60% du trafic global de passa-Caraïbes) et Airawak. Sur la liaison
gers, soit 967 035 personnes, la lignetransatlantique, la compagnie Corsair
transatlantique est restée stable enassure, depuis l’an dernier, trois
2005 par rapport à 2004 : -0,7%. Il anouvelles dessertes directes avec les
été constaté de mauvais résultats sur levilles de Nantes, Brest et Bordeaux.
dernier trimestre de l’année : -11 815En termes de trafic commercial, les
passagers en moins par rapport au statistiques indiquent une poursuite de
dernier trimestre 2004, dont -9 273la hausse constatée depuis 2003 pour
pour le seul mois de novembre. Deles mouvements d’avions avec +2,2%
nombreux éléments expliquent cettepar rapport à 2004. Mais, cette évolu-
évolution : difficultés conjoncturellestion a eu très peu d’incidence sur le tra-
de la compagnie Corsair, départ defic passagers qui ne progresse que de
Star Airlines et arrêt de la desserte de0,1% par rapport à 2004. Le trafic fret,
Paris - Charles de Gaulle. pour sa part, stagne sur la période
considérée.
Le trafic, à destination et en provenance
de la Guadeloupe et de la Guyane, avecMouvements d'avions en hausse mais fret stable
435 165 passagers en 2005, occupe leMouvements d’avions commerciaux, trafic de passagers et de fret commercial
second rang de la plateforme du
En nombre et % Lamentin. Il a été tiré l’an dernier par les
bons résultats enregistrés sur la 2002 2003 2004 20052005/2004
desserte avec la Guadeloupe.
Mouvements d’avions 19 571 21 121 22 761 23 267 2,2%
En effet, c’est une progression de
Trafic de passagers (en milliers) 1 518 1 519 1 615 1 616 0,1% 4,7% du nombre de passagers sur
- dont passagers en transit 81 75 110 98 -10,9% cette ligne qui a été observée sur la
période considérée. Trafic fret (en tonnes) 14 090 13 354 13 113 12 998 -0,9%
La desserte des aéroports internatio-
Source : Chambre de commerce et d’industrie de la Martinique Direction des services aéroportuaires naux depuis la Martinique, sous l’effet
23
N° 66 - Martinique - Septembre 2006608002BROMARTOK.qxd 7/09/06 15:57 Page 24
Transport aérien
Une fin d'année difficile Stagnation du fret
Evolution par trimestre du trafic de passagers sur la ligne transatlantique commercial
En nombre
L’activité commerciale de fret en 2005
er ème ème ème1 trimestre 2 trimestre 3 trimestre 4 trimestre Total a stagné par rapport à 2004 (-0,9%),
2005 286 350 217 906 265 239 197540 967 035 marquant ainsi un ralentissement de
l’évolution régressive des échanges de2004 286 514 215 827 262 092 209 355 973 788
marchandises sur la plateforme,
Écart -164 2 079 3 147 -11 815 -6 753
constatée depuis 1999. C’est au niveau
Source : Chambre de commerce et d’industrie de la Martinique Direction des services aéroportuaires des exportations que la baisse d’activité
est importante : -12,8% en 2005 par
d’une offre plus importante qu’en En 2005, Air France a conservé sa posi- rapport à l’année précédente. L’analyse
2004 s’améliore en 2005, pour tion de leader pour le transport de des composantes du trafic fret par zone
atteindre un niveau proche de celui passagers : 40% du trafic global. Avec géographique montre une nette pro-
de l’année 2001. La reprise, en fin 30% des passagers transportés, Air gression de l’activité à l’international
d’année, des vols réguliers des com- Caraïbes occupe la seconde place (+66% en un an), mais une chute de
pagnies American Eagle et Liat ainsi avant Corsair qui a capté 20% du trafic 7% des échanges avec la Métropole,
que le maintien des vols charters sur de passagers sur la période considérée. qui représentent 80% du fret aérien.
la zone Caraïbe constatés en 2004, Les principales escales sont nationales : En 2005, les efforts conjugués des
ont eu pour conséquence une hausse Paris avec 61% du trafic, Pointe-à-Pitre responsables de la CCIM (concession-
globale de ce trafic de 5,7%. avec 23%, Cayenne avec 6%, Saint- naire de l’aéroport), des collectivités
Martin avec 2%. Les autres escales locales et des compagnies aériennes
représentent moins de 2% du trafic de pour élargir l’offre de liaisons, notam-
passagers : Sainte-Lucie (1,7%), Port- ment avec l’Amérique du Nord, ont
au-Prince (0,9%), Miami (0,9%) et commencé à porter leurs fruits.
Saint-Domingue (0,7%). Toutefois, une nette reprise du trafic de
passagers se fait toujours attendre. Aussi,
le concessionnaire et ses partenairesHausse du trafic vers la Guadeloupe
envisagent en 2006 de poursuivre leursEvolution du trafic des passagers sur le régional national
démarches pour faire évoluer le trafic
aéroportuaire (négociations avec Delta
En nombre et % Airlines, amélioration des procédures de
2002 2003 2004 2005 2005/04 visa pour les caribéens, mise en service
Guadeloupe 263 927 322 146 350 675 367 232 4,7% de nouveaux avions notamment sur le
transatlantique, etc…). Guyane 55 471 54 678 70 290 67 933 -3,4%
En 2006, 7,7 millions d’euros d’inves-
Total 319 398 376 824 420 965 435 165 3,4%
tissement ont été prévus pour maintenir
Source : Chambre de commerce et d’industrie de la Martinique Direction des services aéroportuaires le niveau de sécurité et de qualité des
installations ainsi que pour améliorer
le confort des usagers.
Reprise de l’international
Evolution du trafic des passagers à l’international
Pascale Marie -Claire
En nombre et % Chambre de Commerce
2002 2003 2004 2005 2005/04 et de I’Industrie Martinique
Caraïbes 90 079 90 406 90 429 90 270 -0,2%
Autres Aéoroports 23 522 20 654 19 483 25 856 32,7%
Total 113 601 111 060 109 912 116 126 5,7%
Source : Chambre de commerce et d’industrie de la Martinique Direction des services aéroportuaires
24
N° 66 - Martinique - Septembre 2006

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.