Année économique et sociale 2005 en Martinique

De
Publié par

608002BROMARTOK.qxd 7/09/06 15:57 Page 21 Tourisme Hausse de la fréquentation hôtelière Avec un taux d’occupation de 54,4%n 2005, 416 600 clients ont séjour-Au cours de l’année 2005, en 2005, les hôtels martiniquais se sontE né dans les hôtels de la Martiniqueprès de 420 000 clients sont mieux remplis qu’en 2004 (51,8%). Cetotalisant ainsi 1 815 400 nuitées. Les descendus dans l’hôtellerie score est d’autant plus remarquablearrivées sont en hausse de 10% et les qu’ils ont proposé plus de chambres ànuitées de 8% par rapport à 2004. Lamartiniquaise, soit 38 700 la clientèle. Les meilleurs taux de progression plus modérée des nuitéesde plus qu’en 2004. Plus fréquentation s’observent en janvier ets’explique par le fait que la clientèle est nombreux, ils sont restés en février : ils dépassent les 70%.restée moins longtemps. En effet, la Ce seuil est même frôlé en mars. Seulsdurée moyenne de séjour est passée decependant en moyenne les mois de juin et de septembre se 4,4 jours en 2004 à 4,3 en 2005. Lamoins longtemps. Toutes les distinguent par un taux d’occupationpart des étrangers s’accroit légèrement catégories ont profité de chroniquement faible (34 et 30%). mais elle reste encore marginale car elle ne représente qu’à peine plus decette embellie et particuliè- De bons résultats dans 6% des nuitées totales. Elle varie selonrement la petite et moyenne la petite et moyenne les mois : elle atteint son niveau le plus hôtellerie.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 12
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

608002BROMARTOK.qxd 7/09/06 15:57 Page 21
Tourisme
Hausse de la fréquentation hôtelière
Avec un taux d’occupation de 54,4%n 2005, 416 600 clients ont séjour-Au cours de l’année 2005,
en 2005, les hôtels martiniquais se sontE né dans les hôtels de la Martiniqueprès de 420 000 clients sont
mieux remplis qu’en 2004 (51,8%). Cetotalisant ainsi 1 815 400 nuitées. Les
descendus dans l’hôtellerie score est d’autant plus remarquablearrivées sont en hausse de 10% et les
qu’ils ont proposé plus de chambres ànuitées de 8% par rapport à 2004. Lamartiniquaise, soit 38 700
la clientèle. Les meilleurs taux de progression plus modérée des nuitéesde plus qu’en 2004. Plus
fréquentation s’observent en janvier ets’explique par le fait que la clientèle est
nombreux, ils sont restés en février : ils dépassent les 70%.restée moins longtemps. En effet, la
Ce seuil est même frôlé en mars. Seulsdurée moyenne de séjour est passée decependant en moyenne
les mois de juin et de septembre se 4,4 jours en 2004 à 4,3 en 2005. Lamoins longtemps. Toutes les
distinguent par un taux d’occupationpart des étrangers s’accroit légèrement
catégories ont profité de chroniquement faible (34 et 30%). mais elle reste encore marginale car
elle ne représente qu’à peine plus decette embellie et particuliè-
De bons résultats dans 6% des nuitées totales. Elle varie selonrement la petite et moyenne la petite et moyenne les mois : elle atteint son niveau le plus
hôtellerie. Cette année hôtelleriehaut en décembre (10 %) et le plus bas
en avril (4%). encore, la clientèle française
Les hôtels de haut de gamme rassem-a largement dominé et
blant les 3 et 4 étoiles ont proposé plus
cela malgré une progression de 60% des chambres offertes à la
clientèle. En 2005, ils ont absorbé 59%non négligeable
de la clientèle et réalisé 60 % des de la clientèle étrangère.
nuitées. Au total sur l’année 2005, ils
ont comptabilisé plus d’1,08 million de
nuitées, soit 77 300 de plus qu’en
2004. Avec 54,5%, le taux d’occupa-
tion n’a pas varié par rapport à 2004.
Taux maximum en début d’année Janvier à Février
Les arrivées ont augmenté de 3,5% et
Taux d'occupation des 3 étoiles et plus les nuitées de 8%. La durée des séjours
En nombre et % s’est donc rallongée et dépasse aujour-
d’hui celle de la petite et moyenne
hôtellerie.
En 2005, la petite et moyenne hôtelle-
rie affiche des résultats véritablement
en progrès par rapport à l’année précé-
dente. Avec un taux d’occupation de
54 %, soit une progression de 7 points
Taux d'occupation dans la petite et moyenne hôtellerie
En nombre et %
Source : INSEE - Enquête fréquantation hôtelière
21
N° 66 - Martinique - Septembre 2006608002BROMARTOK.qxd 7/09/06 15:57 Page 22
Tourisme
Des résultats satisfaisants par rapport à 2004, elle rivalise avec
la grande hôtellerie. Selon les mois,Enquête Fréquentation hôteliere 2005
cette catégorie d’hôtel se remplit
En nombre et % différemment. Ainsi, l’activité la plus
intense s’observe au premier trimestreEnsemble du secteur hôtelier 2005 2004 2005 2004/2005
comme dans le reste de l’hôtellerieNombre de chambres offertes 1 686 936 1 711 501 1,5
Taux d'occupation 51,8 54,4 5,0 mais elle demeure encore très active
Arrivées total 381 376 420 051 10,1 en juillet-août avec des taux d’occu-
Nuitées total 11 684 124 1 815 40 7,8
pation dépassant les 65%.Durée moyenne du séjour 4,4 4,3
En revanche, les mois de juin,
3 étoiles et plus en 2005
septembre, octobre et novembre affi-
Nombre de chambres offertes 1 026 630 1 075 200 4,7 chent des taux très faibles par rapport à
Taux d'occupation 54,5 54,5 0,0
la grande hôtellerie. Cette année, elle
Arrivées total 238 273 246 536 3,5
totalise plus de 173 500 arrivées et réa-Nuitées total 1 001 579 1 078 912 7,7
Durée moyenne du séjour 4,2 4,4 lise 736 500 nuitées. Par rapport à
2004, les arrivées ont progressé de 21%Moins de trois étoiles en 2005
et les nuitées de 8%. La plus forte pro-
Nombre de chambres offertes 660 306 636 301 -3,6
gression des arrivées par rapport auxTaux d'occupation 47,6 54,3
Arrivées total 143 099 173 517 21,3 nuitées se traduit par une baisse de la
Nuitées total 682 544 736 486 7,9 durée moyenne des séjours ; ainsi, de
Durée moyenne du séjour 4,8 4,2
4,8 jours en 2004 elle dégringole à
4,2 jours.Source : INSEE - Efh 2005 Région Martinique
Danielle Génix
Définitions :
-Taux d’occupation : il est obtenu en rapportant le nombre de chambres occupées chaque jour au nombre de chambres
offertes. Il est exprimé en pourcentage
- Les arrivées correspondent au nombre de clients qui arrivent chaque jour dans l’hôtel
- Les nuitées correspondent au nombre de clients multiplié par le nombre de nuits qu’ils ont passées à l’hôtel. Exemple :
un couple de touristes qui passe 3 nuits dans un hôtel correspond à 2 arrivées et 6 nuitées.
- L’Hôtellerie de haute gamme regroupe les hôtels ayant au moins trois étoiles
- L’Hôtellerie de moyenne et basse gamme regroupe les hôtels classés au plus 2 étoiles
22
N° 66 - Martinique - Septembre 2006

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.