AntianÉco 64 - Année économique et sociale 2004 en Guadeloupe

De
Publié par

Transport aérien Retour à la croissance vec un taux de progression En 2004, le trafic passager a renoué Ade 6,0 %, le trafic passager de l’aéroport de Pointe-à-Pitre/Leavec la croissance tant sur le réseau Raizet a renoué avec la crois- régional que métropole. Ce sance en 2004 après 3 années 2004 a marqué une nette recom- consécutives de baisse. Le trafic position des parts de marché desdynamisme a entraîné une (arrivées+départs+transit) s’est compagnies aériennes en raison recomposition des parts de marché établi à 1 866 739 passagers, ni- de l’arrivée d’Air Caraïbes sur le veau proche de celui de 2001 transatlantique. Ainsi avecdes compagnies aériennes. Le mais bien inférieur à ceux de 523 707 passagers transportés, blocage du port a permis au frêt 1998 à 2000. Le rétablissement dont 148 038 vers Paris, Air Ca- du trafic a été continu quasiment raïbes a conforté sa seconde aérien de progresser. En revanche, tout au long de l’année, en aug- place passant le seuil des 30 % du mentation de 4,3 % au premier trafic total de l’aéroport. Airla saison « croisières » a été semestre pour s’accélérer au se- France conserve la première posi- décevante. cond avec 7,8 %. tion mais a vu son trafic fléchir de La poursuite de « l’effet Air Antil- 4,2 %, avec 38 % du trafic de la les Express » sur les destinations plate forme.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 20
Tags :
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

Transport aérien
Retour
à la croissance
vec un taux de progression
En 2004, le trafic passager a renoué Ade 6,0 %, le trafic passager
de l’aéroport de Pointe-à-Pitre/Leavec la croissance tant sur le réseau
Raizet a renoué avec la crois-
régional que métropole. Ce sance en 2004 après 3 années 2004 a marqué une nette recom-
consécutives de baisse. Le trafic position des parts de marché desdynamisme a entraîné une
(arrivées+départs+transit) s’est compagnies aériennes en raison
recomposition des parts de marché établi à 1 866 739 passagers, ni- de l’arrivée d’Air Caraïbes sur le
veau proche de celui de 2001 transatlantique. Ainsi avecdes compagnies aériennes. Le
mais bien inférieur à ceux de 523 707 passagers transportés,
blocage du port a permis au frêt 1998 à 2000. Le rétablissement dont 148 038 vers Paris, Air Ca-
du trafic a été continu quasiment raïbes a conforté sa seconde
aérien de progresser. En revanche,
tout au long de l’année, en aug- place passant le seuil des 30 % du
mentation de 4,3 % au premier trafic total de l’aéroport. Airla saison « croisières » a été
semestre pour s’accélérer au se- France conserve la première posi-
décevante. cond avec 7,8 %. tion mais a vu son trafic fléchir de
La poursuite de « l’effet Air Antil- 4,2 %, avec 38 % du trafic de la
les Express » sur les destinations plate forme.Le trafic passager renoue
St Martin Grand-Case et Fort de Corsair qui avait largement béné-
avec la croissance
France, le retour d’une concur- ficié de l’arrêt d’activité d’Air Lib
rence accrue sur le transatlan- en 2003 a, par contre, marqué
Évolution du trafic passager tique avec la première année de très nettement le pas en 2004, af-
pleine exploitation d’Air Caraï- fichant un recul de 15,0 % de son
bes, et les actions menées par le trafic. Elle maintient néanmoins
Comité du Tourisme des Iles de son 3ème rang devançant Air2500000
Guadeloupe, sont autant de fac- Antilles Express qui a réalisé une
2000000 teurs qui ont contribué au redres- croissance exceptionnelle de
sement observé. 33 %, avec 117 834 passagers.1500000
Parallèlement, le nombre de
1000000 mouvements commerciaux de-
meure stable (-0,1 %). Le tonnage
500000
atterri, qui comprend l’ensemble
0 des passagers et des marchandi- La saison « croisières » 2004 a été
1995 1996 1997 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 ses, a crû de 7,3 % avec 791 493 marquée par l’arrêt d’activité de
tonnes. la compagnie Festival Croisières
en janvier, suiteàlasaisiedeses
20Transport aérien
navires et à sa mise en faillite. Ceci a Larelancedelapromotiondeladesti-
entraîné un déficit de l’ordre de nation Guadeloupe et la montée en Répartition par compagnie
16 000 passagers par rapport au prévi- puissance des dispositifs d’aide au
sionnel de vols et a affecté les résultats transport (continuité territoriale et étu-
de trafic sur l’Europe. diant) semblent avoir dopé également
Avec une seule compagnie basée res- l’offre sur ce réseau.
tante, Costa, 152 vols charters ou mix-
Autres Ciestes représentant 39 111 passagers ont Les réseaux "Domestique" (dépen-
7%
finalement été traités : l’un des plus dances proches) et "Caraïbes" ont vu
Air Antilles
mauvais résultats sur les huit derniè- leur trafic croître respectivement de Express
7% Air Franceres années. 5,8 % et 0,5 %. Le réseau Amérique du
38%
Nord a affiché une croissance à deux Corsair
18%chiffres, 25,1 %, grâce à un accroisse-
ment de la demande vers le Canada.
Seul le trafic vers l’Europe se replie de
7,6 % du fait de l’arrêt de l’exploita-
Air Caraïbes
Avec un taux de progression de 6,6 %, tion des vols croisières de Festival. 30%
le réseau Martinique/Guyane a profité
de l’apport d’Air Antilles Express sur
Fort de France, de l’arrivée de la
concurrence sur Cayenne suite à la Avec 15 738 tonnes traitées, le fret aé-
rupture de la coopération commer- rien a progressé de 4,5 %, plaçant la
ème
ciale entre Air Caraïbes et Air France, plate-forme au 7 rang au niveau na-
et de la faiblesse du trafic maritime tional.
(-12 %).
Répartition du trafic par réseauLes problèmes conjoncturels liés au
Le réseau France hexagonale s’est net- blocage du Port Autonome d’octobre
tement redressé (+4,3 %) en repassant à décembre semblent avoir favorisé
la barre symbolique du million de pas- les échanges par voie aérienne. Ainsi,
sagers. Il a bénéficié d’un renforce- des pics de trafic ont été observés en
ment de l’offre de sièges de la part des novembre avec 92 tonnes traitées en Domest.
Europe
10%compagnies (+13 %), notamment une journée. 1%
ème
d’Air France qui a rajouté une 15
Mart./Guy.fréquence en pointe durant l’été, et de Côté exportations de melons, la saison
21%
l’arrivée des Airbus A330 dans la flotte 2003/2004 a été satisfaisante avec
d’Air Caraïbes. 5 052 tonnes expédiées contre 4 871
Métropole Caraïbestonnes la saison dernière.
7%60%
Cette croissance du trafic est aussi im- Am. nord
1%putable au retour de Star Airlines qui a
assuré deux fréquences hebdomadai-
res, de janvier à avril malgré une ré-
duction d’octobre à décembre. Ce
Cornély Moniquesont près de 9000 passagers supplé-
Chambre de commercementaires qui ont été drainés sur
et d'industrie de Pointe-à-Pitrel’année 2004.
21

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.