Bilan 2003 de l'hôtellerie homologuée de tourisme en Bourgogne : mauvaise année pour l'hôtellerie

De
Publié par

Comme chaque année, l'INSEE Bourgogne propose dans cette série les chiffres-clés de l'hôtellerie homologuée bourguignonne : le nombre de touristes selon le pays d'origine, la durée du séjour, le taux d'occupation des hôtels selon la catégorie et la zone touristique de Bourgogne.

Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 2
Tags :
Nombre de pages : 4
Voir plus Voir moins

Juillet 2004 1,50 euro
INSEE BOURGOGNE
Résultats statistiques 50
Bilan 2003 de l’hôtellerie de tourisme en Bourgogne
Mauvaise année pour l’hôtellerie
En Bourgogne, comme dans l’en-
Évolution mensuelle des nuitées en Bourgogne
sembledel’hexagone,l’année2003aété
mauvaisepourletourisme.Leshôteliers 700 000
Nuitées françaises
bourguignons ont enregistré une baisse
Nuitées étrangères
600 000de 5 % de leur activité.
500 000
• C’est principalement la clientèle
400 000étrangère qui a fait défaut, la clien-
tèle intérieure restant stable.
300 000
Touteslesnationalitéssontenrepli
200 000et tous les départements sont tou-
chés.
100 000
Le taux d’occupation régional ac-
0cuseunebaissede2pointscomme
Janv Mars Mai Juil Sept Nov
2002-2003 2002-2003 2002-2003 2002-2003 2002-2003 2002-2003auniveaunational,maisà55 %ilse
Fév Avril Juin Août Oct Déc
situe4pointsendessousduniveau 2002-2003 2002-2003 2002-2003 2002-2003 2002-2003 2002-2003
national . Sources : Insee - Secrétariat d’État au Tourisme - CRT.
L’année 2003 a été une mauvaise année A noter : de janvier à mars 2002, les données disponibles ne portaient que sur
pour le tourisme mondial gravement affecté l’hôtellerie homologuée.
par de nombreux événements sanitaires,
géopolitiques ou économiques. En France, La chute record concerne les touristes amé- gnons sont affectés par la baisse de la fré-
ce contexte a été renforcé par la pollution du ricains (- 37 %). Leur part, relativement mo- quentation. La Côte-d’Or et la Saône-
“Prestige”, la canicule, les incendies. De deste, est réduite de 2 points dans la et-Loire, qui totalisent 75 % du volume
plus, la dépréciation du dollar par rapport à répartition de la clientèle étrangère par na- d’activité, ressentent plus durement la
l’euro a également joué un rôle négatif. tionalités. baisse de fréquentation étrangère (- 13 %
Ainsi la France enregistre un recul de l’acti- Les touristes italiens revenus nombreux en pour chacun).
vité hôtelière de 3,8 % par rapport à 2002. 2002 ont réduit cette année leur fréquenta- La Côte-d’Or, qui totalise à elle seule
La Bourgogne n’a pas échappé au mouve- tion de 9 %. 45 % de l’activité hôtelière, enregistre
ment : après deux années de stabilité, l’hô- La clientèle suisse et hollandaise continue une baisse des nuitées de 7 % plombée
tellerie enregistre une baisse de 5 % des de diminuer ; leur fréquentation s’est réduite par la chute de 13 % de la clientèle étran-
nuitées en 2003, essentiellement imputable respectivement de 5 % et 7 % par rapport à gère ; seule la clientèle italienne est en-
à la clientèle étrangère (- 11 %), la clientèle l’an passé. core en légère hausse.
intérieure étant quasiment stable. Contrairement à 2002, les hôtels haut de La Saône-et-Loire a perdu 4 % de fréquen-
En effet, la clientèle étrangère, avec 36 % gamme et même les hôtels de catégories in- tation totalement imputable à la baisse de
des nuitées, perd 3 points de part d’activité termédiaires ont subi une baisse sensible de 13 % de fréquentation étrangère malgré la
par rapport à l‘an dernier. leur activité alors que les hôtels de classe croissance encore sensible (7 %) de la
Toutes les nationalités sont en repli, mais économique se maintiennent notamment clientèle helvétique.
principalement les meilleurs clients, les par le report de clientèle étrangère sur des Dans l’Yonne et la Nièvre, la baisse de
Britanniques et les Allemands, dont la fré- hôtels moins luxueux. fréquentation étrangère est plus limitée
quentation était encore en hausse en 2002. En conséquence, le taux d’occupation dans (- 4 %) atténuant la baisse globale.
Pour les Britanniques, l’interrruption de la l’hôtellerie homologuée haut de gamme Le taux d’occupation moyen a baissé de
liaison aérienne quotidenne, qui avait géné- s’est réduit de 5 points et le taux d’occupa- 3 points en Côte-d’Or, de 2 points en
ré une forte croissance de fréquentation de tion global toutes catégories confondues de Saône-et-Loire, alors qu’il est resté stable
cette nationalité en 2002 est sans doute 2 points. En 2003, sur l’ensemble du parc il dans l’Yonne et qu’il affiche une légère
pour partie responsable de la baisse cons- est de 55 % et de 66 % dans l’hôtellerie de hausse dans la Nièvre, conséquence d’une
tatée cette année. chaîne. Les quatre départements bourgui- baisse de l’offre d’hébergement.
Attention : chiffres 2003 et évolutions 2002/2003, des références différentes : dans l’ensemble de cette note (commentaires
et tableaux),
- les chiffres relatifs à l’année 2003 sont calculés pour l’ensemble de l’hôtellerie de tourisme, homologuée et non homologuée ;
- les évolutions 2002/2003 sont calculées uniquement pour l’hôtellerie homologuée.
Document réalisé par l’INSEE BOURGOGNE,
À partir de l’exploitation de l’enquête mensuelle de fréquentation dans l’hôtellerie,
Avec la collaboration du Comité Régional du Tourisme et de la Direction du Tourisme.erStructure du parc hôtelier de Bourgogne au 1 janvier 2003
Côte-d'Or Nièvre Saône-et- Yonne % France
Répartition des hôtels
Loire
par catégorie
Nombre d'hôtels 209 85 207 106 607 3,3
du parc
0 et 1 étoile3 et 4 étoiles0 et 1 étoile 36 16 58 26 136 3,3 22 %25 %
2 étoiles 109 54 102 55 320 3,2
3 et 4 étoiles 64 15 47 25 151 3,5
Nombre de 6 535 1 765 5 042 2 723 16 065 3,0
chambres
0 et 1 étoile 1 183 309 1 278 617 3 387 3,0
2 étoiles 3 189 1 050 2 432 1 461 8 132 2,9 2 étoiles
53 %
3 et 4 étoiles 2 163 406 1 332 645 4 546 2,1
Sources : Insee - Secrétariat d’État au Tourisme - CRT.
Arrivées et nuitées par pays d’origine en 2003
Arrivées Nuitées Durée Répartition des nuitées étrangères
moyenne par pays d’origineNombre Évolution Nombre Évolution de séjour
2003/2002 2003/2002 Autres pays(en jours) Autres pays(%) (%) 5%
d'Europe
6%Français 2 265 750 - 2 3 033 689 - 1 1,34
Allemagne
AmériqueÉtrangers 1 362 534 - 11 1 736 692 - 11 1,27 17 %
5%
dont Suisse
Belgique7% LuxembourgBritanniques 329 853 - 14 397 765 - 14 1,21
14 %
Allemands 213 133 - 12 299 104 - 12 1,40
ItalieRoyaume-UniNéerlandais 222 611 - 7 253 771 - 7 1,14 GrèceIrlande
8%23 %Belges 190 492 - 6 243 066 - 5 1,28
Pays-BasEnsemble 3 628 283 - 6 4 770 381 - 5 1,31 15 %
Sources : Insee - Secrétariat d’État au Tourisme - CRT.
Arrivées : nombre de personnes enregistrées à l’arrivée.
Nuitées : somme des nuits passées dans un établissement pour chaque arrivant.
Nuitées et durée moyenne de séjours par catégorie d’hôtels en 2003
Nuitées Durée moyenne Part Répartition des nuitées
de séjour des nuitées par catégorie d’hôtels
Nombre Évolution (en jours) étrangères (%)
3 et 4 étoiles 0 et 1 étoile2003/2002 (%)
29 % 23 %
0 et 1 étoile 1 076 819 0 1,3 32,1
2 étoiles 2 329 817 - 4 1,3 30,8
3 et 4 étoiles 1 363 745 - 9 1,3 49,4
Ensemble 4 770 381 - 5 1,3 36,4 2 étoiles
48 %
Sources : Insee - Secrétariat d’État au Tourisme - CRT.
Indicateurs par catégorie d’hôtels en 2003
0 et 1 étoile 2 étoiles 3 étoiles 4 étoiles Bourgogne France
Durée moyenne de séjour 1,3 1,3 1,3 1,4 1,3 1,9
dont étrangers 1,2 1,25 1,3 1,4 1,3 2,1
Part de la clientèle d'affaires (%) 32,1 43,4 32,9 24,7 42,2 41
Part de clientèle étrangère (%) 32,1 30,8 47,7 58 36,4 38
Chambres offertes 1 215 912 2 788 868 1 278 373 240 995 5 524 148 197 052 865
Taux d'occupation 57,1 54,1 54 55,2 54,8 58
dont évolution 2003/2002 (en points) - 0,6 - 0,5 - 4,3 - 4,7 - 1,5 - 2
Sources : Insee - Secrétariat d’État au Tourisme - CRT.
2 © INSEE Bourgogne - Année 2003 - HôtellerieArrivées et nuitées par départements en 2003
Arrivées Nuitées
Nuitées totales 2002 CÔTE-D’OR
Nombre Évolution Nombre Évolution Nuitées totales 2003Côte-d'Or
2003/2002 2003/2002
(%) (%)
300 000Français 931 447 - 4 1 282 177 - 2
250 000
Étrangers 662 457 - 15 872 070 - 13
200 000
dont
150 000
Britanniques 179 305 - 14 215 711 - 12
100 000
Allemands 90 080 - 18 137 824 - 14
50 000
Néerlandais 104 353 - 17 122 044 - 15 0
Janv Fév Mars Avril Mai Juin Juil Août Sept Oct Nov DécBelges 86 405 - 10 110 933 - 8
Ensemble 1 593 904 - 9 2 154 247 - 7
Sources : Insee - Secrétariat d’État au Tourisme - CRT.
Arrivées Nuitées Nuitées totales 2002 NIÈVRE
Nombre Évolution Nombre Évolution Nuitées totales 2003Nièvre
2003/2002 2003/2002
(%) (%)
300 000
Français 222 205 + 1 316 282 - 1
250 000
Étrangers 79 213 - 1 107 942 - 4
200 000
dont
150 000
Britanniques 20 595 + 7 27 881 0
100 000
Allemands 15 580 - 4 20 592 - 7
50 000
Néerlandais 9 896 - 7 14 842 - 4 0
Janv Fév Mars Avril Mai Juin Juil Août Nov DécSept OctBelges 12 762 + 17 16 157 + 19
Ensemble 301 418 0 424 223 - 2
Sources : Insee - Secrétariat d’État au Tourisme - CRT.
Arrivées Nuitées Nuitées totales 2002 SAÔNE-ET-LOIRE
Nuitées totales 2003Nombre Évolution Nombre ÉvolutionSaône-et-Loire
2003/2002 2003/2002
(%) (%)
300 000
Français 705 898 0 929 176 + 1
250 000
Étrangers 408 562 - 11 497 877 - 13 200 000
dont 150 000
Britanniques 76 380 - 18 89 243 - 19 100 000
Allemands 73 777 - 12 96 078 - 12 50 000
0Néerlandais 74 293 - 8 81 488 - 10
Janv Fév Mars Avril Mai Juin Juil Août Sept Oct Nov Déc
Belges 67 923 - 5 86 867 - 3
Ensemble 1 114 460 - 4 1 427 053 - 4
Sources : Insee - Secrétariat d’État au Tourisme - CRT.
Arrivées Nuitées
Nuitées totales 2002 YONNE
Nombre Évolution Nombre Évolution Nuitées totales 2003Yonne
2003/2002 2003/2002
(%) (%)
300 000
Français 406 200 - 5 506 055 - 3
250 000
Étrangers 212 302 - 3 258 803 - 4
200 000
dont
150 000
Britanniques 53 575 - 18 64 928 - 16
100 000
Allemands 33 696 + 4 44 610 - 6
50 000
Néerlandais 26 268 + 4 33 423 + 6 0
Janv Fév Mars Avril Mai Juin Juil Août Sept Oct Nov Déc
Belges 31 204 + 67 34 082 + 52
Ensemble 618 502 - 4 764 858 - 3 A noter : de janvier à mars 2002, les données disponibles
ne portaient que sur l’hôtellerie homologuée.Sources : Insee - Secrétariat d’État au Tourisme - CRT.
© INSEE Bourgogne - Année 2003 - Hôtellerie 3Taux d’occupation par zone touristique en 2003 et évolution sur un an
Année 2003 Évolution Année 2003 Évolution
2003/2002 2003/2002
(en points) (en points)
BOURGOGNE 55 - 1,5 Chalon-sur-Saône 61 - 1
Dijon 65 - 2 Mâcon 56 - 3
Beaune 56 - 4 Montceau-Le Creusot 47 - 3
Saulieu 41 - 2 Digoin-Paray le Monial 44 + 1
Côte-d'Or hors axe 42 + 1 Louhans 47 - 3
COTE-D'OR 58 - 2,5 SAÔNE-ET-LOIRE 53 - 2
Val de Loire 57 0 Auxerre-Avallon 55 0
Nièvre Centrale 36 + 2 Joigny-Sens 55 + 3
Nièvre Morvan 41 + 3 Yonne hors axe 42 - 3
NIEVRE 51 + 1 YONNE 53 0
Sources : Insee - Secrétariat d’État au Tourisme - CRT.
Taux d’occupation par zone et catégorie d’hôtels en 2003
0 et 1 étoile 2 étoiles 3 étoiles 4 étoiles Bourgogne
Urbain 65 63 57 60 62
Rural 46 45 51 50 47
Axe A6 N6 60 55 54 53 56
Hors axe 53 53 55 57 54
Centres villes 65 63 58 59 62
Périphéries des villes 64 56 55 50 59
Parc naturel du Morvan 40 43 52 44 45
Sources : Insee - Secrétariat d’État au Tourisme - CRT.
MÉTHODE
Depuis janvier 1977, la Direction Régionale de l’Insee de Bourgogne réalise à la demande de la Direction du Tourisme, une
enquête mensuelle de fréquentation dans l’hôtellerie de tourisme (enquête statistique nationale obligatoire).
Une information utile à tous
De nombreux acteurs régionaux et locaux ont besoin d’informations pour définir leurs priorités et pour mesurer l’impact
des mesures qu’ils prennent : orientations budgétaires, campagne de communication et de promotion, investissement
particulier,…
C’est notamment le cas du Conseil Régional, du Comité Régional du Tourisme (CRT) et de la Délégation Régionale
du Tourisme dans le cadre du contrat de plan État-Région.
Aussi depuis 1984, le CRT finance une extension de l’échantillon d’enquête à l’ensemble du parc pour pouvoir disposer de
résultats plus détaillés. La Bourgogne a été ainsi découpée en 15 zones d’observation de l’évolution de la fréquentation
hôtelière.
Les résultats sont obtenus en extrapolant les données des hôteliers répondants et ceci pour chaque catégorie d’hôtel
à l’intérieur de chaque strate de l’échantillon. L’extrapolation est effectuée à partir du nombre de chambres offertes.
Les périodes de fermeture annuelle sont prises en compte ainsi que les jours éventuels de fermeture hebdomadaire.
Ainsi, la qualité des informations s’appuie sur celle des réponses : plus le taux de réponse est élevé, plus les
résultats sont précis et représentatifs.
Document réalisé par : Martine Noblot.
INSEE BOURGOGNE - 2 rue Hoche - BP 1509 - 21035 Dijon Cedex - Tél. : 03.80.40.67.67 - Fax : 03.80.40.68.00
Directrice de la publication : V. Moyne - Rédactrice en chef : C. Ricci - Maquette PAO : S. Renaud - Impression : INSEE Bourgogne
ISSN 1279 - 1008 - Code Sage RS045016 - Dépôt légal : à parution - Prix : 1,50 euro-©INSEE 2004.
4 © INSEE Bourgogne - Année 2003 - Hôtellerie

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.