Bilan de l'activité hôtelière en 2003

De
Publié par

En 2003, la fréquentation dans l’hôtellerie homologuée en Ile-de- France régresse. Le contexte international incertain associé à une conjoncture économique morose a freiné l’activité touristique. La désaffection des étrangers n’a été que partiellement comblée par l’augmentation de la fréquentation française.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 7
Tags :
Nombre de pages : 3
Voir plus Voir moins


N° 67 - juillet 2004
Bilan de l’activité hôtelière en 2003


En 2003, la fréquentation dans Variation des nuitées françaises et étrangères
entre 2002 et 2003l’hôtellerie homologuée en Ile-de-
%
France régresse. Le contexte
20
international incertain associé à une 15
conjoncture économique morose a 10
freiné l’activité touristique. La 5
désaffection des étrangers n’a été 0
que partiellement comblée par -5
l’augmentation de la fréquentation -10
-15française.
-20
-25
-30ur l’ensemble de l’année 2003, le secteur Shôtelier a généré 57 millions de nuitées
ce qui représente une baisse de 6,4 % par
rapport à l’année 2002. Les Français ont
francaises etrangères totales
restreint leurs déplacements à l’étranger au
profit de séjours dans leur pays et Source : INSEE -Direction du Tourisme - Observatoire du tourisme d'Ile-de-France
notamment à Paris, aussi le nombre des
nuitées françaises a-t-il augmenté de 6,2 %.
Mais cela n’a pas suffi à compenser la baisse
de 14,6 % des nuitées étrangères.
Fréquentation mensuelle en 2002 et 2003
La situation se dégrade dès le mois de mars.
en milliers de nuitées
6 000Le conflit en Irak, l’épidémie de SRAS (*) et
le ralentissement économique créent un
2002environnement international peu favorable. 5 500
La fréquentation est en baisse sur
pratiquement tous les mois de l’année avec 5 000
un déficit de plus de 11 % du volume des 2003
nuitées pour les mois de mai, juin et juillet
4 500
par rapport aux mêmes mois de 2002.
Cependant le mois de décembre semble
4 000annoncer une amélioration dans la
fréquentation de l’hôtellerie classée. Le
3 500nombre de nuitées ne diminue plus que de
1,7% par rapport à décembre 2002.

Source : INSEE - Direction du Tourisme - Observaoire régional du tourisme d'Ile-
de-France(*) syndrome respiratoire aigu sévère.
jan
jan
fév
fév
mars
mars
avril
avril
mai
mai
juin juin
juil
juil
août
aout
sept
sept
oct
oct
nov
nov
déc
dec
Taux d'occupation par catégorie d'hôtels L’hôtellerie haut de gamme plus touchée
%
100
En 2003, le taux d’occupation des hôtels
80franciliens s’établit à 67,4 % en moyenne. Sur
l’ensemble de l’année, il diminue de 4,2 points
par rapport à 2002. L’hôtellerie haut de gamme, 60
habituellement prisée par la clientèle étrangère a
particulièrement souffert : les taux d’occupation 40
des hôtels de 4* et plus ont chuté de 6,3 points
en un an et de 14,5 points en 4 ans. Les hôtels
20
0* affichent également une baisse importante
en un an (-5,6 points) limitée cependant par la
0progression du tourisme professionnel.
0 étoile 1 étoile 2 étoiles 3 étoiles 4 étoiles et
plus
Baisse des principales clientèles
2000 2001 2002 2003étrangères
Source: Direction du Tourisme - Observatoire régional du Tourisme d'Ile-
de-France
La clientèle étrangère, habituellement présente dès
le mois de mars a particulièrement fait défaut, les
nuitées atteignent en mai, juin et juillet 2003 des
déficits record (plus de 20 %) par rapport à l ‘année Les dix premières nationalités étrangères
2002. Les principales clientèles étrangères ont en milliers de nuitées
réduit leur fréquentation et notamment les 2002 2003
américains, seconde clientèle de notre région, dont
1 Royaume-Uni 7 605 1 Royaume-Uni 6 573
les nuitées ont diminué de 27,3 %. Amorcée fin
2 Etats-Unis 5 276 2 Etats-Unis 3 799
2001 suite aux attentats de septembre 2001, cette
3 Italie 2 980 3 Italie 2 688chute de fréquentation a été aggravée en 2003 par
4 Allemagne 2 954 4 Espagne 2 292la dépréciation du dollar par rapport à l’euro.
5 Espagne 2 662 5 Allemagne 2 238Les japonais, eux aussi, ont boudé la région
6 Japon 2 299 6 Japon 1 883capitale : le volume des nuitées japonaises recule
de 18,1 %. 7 Pays-Bas 1 653 7 Pays-Bas 1 430
8 Belgique 1 072 8 Belgique 1 055Les clients européens traditionnels ont également
été moins présents, en particulier les allemands 9 Suisse 897 9 Suisse 853
dont le nombre de nuitées a baissé de 24,2%. 10 Russie 622 10 Russie 737
Sources : INSEE, Direction du tourisme, Observatoire régional du En revanche, les nuitées de touristes en
provenance du Danemark et de la Suède se sont Tourisme d'Ile-de-France
fortement accrues, même si leur poids reste très
modeste.
Variation des principales clientèles

étrangères entre 2002 et 2003 %Répartition des nuitées franciliennes en 2003
Danemark 48,1
Comme les années précédentes, Paris demeure
Suède 39,9la destination privilégiée des touristes qui visitent
la région Ile-de-France : 54% des nuitées totales Turquie 31,6
sont enregistrées dans le département 75. La
18,6RussieSeine-et-Marne, avec l’attraction de Disneyland,
Autriche 10,6occupe la seconde place avec 13% des nuitées.
Ces résultats sont principalement dus au -1,6 Belgique
comportement de la clientèle étrangère : 64%
-4,8 Suissedes nuitées étrangères sont comptabilisées à
Paris et 14% en Seine-et-Marne. -9,8 Italie
La répartition des nuitées françaises suit le
-13,5 Pays-Basmême schéma (respectivement 41% pour Paris
et 11% pour la Seine-et-Marne). Cependant -13,6 Royaume-Uni
certains départements attirent davantage la
-13,9 Espagne
clientèle française. Le Val-de-Marne, le Val
d’oise et la Seine-St-Denis proches des -18,1 Japon
aéroports d’Orly et de Roissy enregistrent entre 7 -24,2 Allemagne
et 10% des nuitées françaises. D’autres, comme
-28,0 Etats-Unisles Yvelines ou l’Essonne, attirent cette clientèle
par des sites touristiques spécifiques ( château
-40 -30 -20 -10 0 102030 405060
de Versailles).
Source: INSEE - Direction du tourisme - Observatoire régional du tourisme d'Ile-
de-France


Parc des hôtels homologués par catégorie d'étoiles au 1/01/2003

4 étoiles-luxe0 étoile 1 étoile 2 étoiles 3 étoiles Ensemble

Paris 38 137 587 587 146 1 495
Hauts-de-Seine 15 15 81 48 8 167
Seine-Saint-Denis 29 6 41 19 0 95
Val-de-Marne 21 10 50 22 1 104

Petite Couronne 65 31 172 89 9 366

Seine-et-Marne 36 13 82 28 10 169

Yvelines 37 13 54 30 7 141
Essonne 28 6 51 18 2 105

Val-d'Oise 25 10 45 13 8 101

Grande couronne 126 42 232 89 27 516

Ile-de-France 229 210 991 765 182 2377
France métropolitaine 2166 1922 9974 3607 704 18373

Source : Enquête de fréquentation hôtelière, Insee - Direction du tourisme - Observatoire régional du tourisme d'Ile-de-France


er
Au 1 janvier 2003, la région d’Ile-de-France dispose d’un parc hôtelier homologué de 2 377 établissements.
Paris, en tant que capitale, concentre plus de 62 % des hôtels franciliens, notamment les hôtels haut de
gamme. Les hôtels 2 étoiles sont particulièrement bien implantés dans la région francilienne et représentent
plus de 40% du parc.


METHODOLOGIE :

L’enquête de fréquentation dans l’hôtellerie homologuée est une enquête nationale de l’Insee effectuée en
partenariat avec la direction du tourisme. Cette enquête est réalisée de façon mensuelle auprès d’un
échantillon représentatif d’hôtels homologués de toutes catégories (de 0 à 4 étoiles et luxe).

Elle a pour but de collecter, chaque mois, le nombre de chambres occupées chaque jour, les arrivées et les
nuitées par pays de résidence du touriste. Cela permet d’estimer des taux d’occupation, des taux de
remplissage des chambres, des durées moyennes de séjour et des volumes de nuitées et d’arrivées.

Dans la région, la réalisation de cette enquête fait l’objet d’un partenariat avec l’ORTIF (observatoire régional
du tourisme d’Ile-de-France).


DEFINITIONS :
Arrivées : nombre de clients différents qui séjournent une ou plusieurs nuits consécutives dans un même
hôtel.
Nuitées : nombre total de nuits passées par les clients dans un hôtel.
Taux d’occupation : rapport du nombre de chambres occupées, par le nombre de chambres effectivement
disponibles.

C. DRIGNY-MERIEL
_______________
Rédaction achevée le 7 juillet 2004
Direction régionale de l’INSEE Ile-de-France 7, rue Stephenson Montigny-le-Bretonneux 78188 Saint-Quentin-en-Yvelines cedex -
Abonnement bimestriel gratuit à la lettre d’information électronique Insee Ile-de-Fr@nce Infos à partir du site internet de la direction
régionale d’Ile-de-France : www.insee.fr/ile-de-france - Directeur de publication : Alain CHARRAUD - Rédaction et conception de la
èmemaquette : Service statistique de la direction régionale - ISSN 1635-9984 - Code SAGE AFCH0452 - Dépôt légal : 2 semestre 2004
© INSEE 2004
Pour tout renseignement complémentaire, contacter le 01 30 96 90 51

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.