Bilan économique et social 2003 Services

De
Publié par

Repli global des services En 2003 , le ralentissement économique du secteur industriel et la morosité des ménages ont affecté le courant d'affaires du secteur des services. La majorité des acteurs de la région a suivi des évolutions baissières et erratiques, à l'exception des activités de nettoyage et d'ingénierie informatique.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 8
Nombre de pages : 1
Voir plus Voir moins

SERVICES
Repli global des services
En 2003, le ralentissement économique du secteur Industriel et la morosité des ménages ont
affecté le courant d’affaires du secteur des services. La majorité des acteurs de la région a suivi
des évolutions baissières et erratiques, à l’exception des activités de nettoyage et d’ingénierie
Informatique.
e travail temporaire et à des réductions tarifaires sans constatée dès le mois de de l’année 2003 grâce à des
les transports routiers contrepartie significative sur mars. efforts commerciaux, mais
erL ont été les secteurs les les carnets de commandes. Il En dépit d’un 1 trimestre aussi à la bonne orientation
plus pénalisés par l’affaiblisse- en est résulté des tensions non et d’une période estivale bien des besoins du marché indus-
ment de la demande en prove- négligeables sur certaines tré- orientés, les intervenants de la triel. Les réalisations obser-
nance de l’industrie picarde. soreries en fin d’année. La lec- branche réparation automo- ervées au 1 trimestre 2004 ont
erLe travail temporaire a ture des chiffres sur le 1 tri- bile ont accusé des phases confirmé la tendance 2003 et
accusé un repli marqué des mestre 2004 témoigne d’une creuses plus marquées que ont permis d’anticiper une an-
sollicitations et a enregistré absence de redressement à par le passé. Le renforcement née 2004 porteuse pour le sec-
une réduction de la durée court terme. de la sécurité routière et la teur.
ermoyenne des missions. Le 1 modification des besoins des Enfin, l’ingénierie infor-Plus contrastée,trimestre 2004 a confirmé cette particuliers ont clairement pé- matique a conclu l’année 2003
l’évolution des autrestendance, en dépit de l’accrois- nalisé l’activité de l’année honorablement. La demande a
sement des ordres en prove- 2003. Néanmoins, les premierssecteurs s’est néan- régulièrement été soutenue
nance du tertiaire et de l’indus- chiffres semblent inverser lamoins inscrite à la par des créations de logiciels
trie agroalimentaire. tendance passée et témoi- spécifiques. Bien que quelquesbaisse
Malgré un rebond d’acti- gnent de perspectives favora- reports de commandes aient
vité en juillet, les transports Le taux moyen d’occupa- bles. émaillé l’année, la situation
routiers ont subi un fléchisse- tion de l’hôtellerie a décliné des trésoreries est apparue
Deux secteurs ontment d’activité sur toute la pé- sous l’effet conjugué d’une lé- saine.
riode, issu notamment du repli gère désaffection de la clien- cependant préservé
des ventes du secteur automo- tèle touristique tant française ou amplifié leur car- Sylvie CORNAGGIA
bile et de la baisse des tonna- qu’étrangère et du ralentisse- Banque de Francenets de commandes
ges de la campagne bettera- ment de la fréquentation pro-
vière. La pression croissante fessionnelle. Après le second Ainsi, le nettoyage a en-
erde la concurrence transfron- souffle retrouvé au 1 bimestre registré une croissance régu-
talière a par ailleurs contraint 2004, une nouvelle baisse est lière de sa demande au cours
52 INSEE PICARDIE Dossiers - numéro 35 - 2004

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.